Citation du Jour

«Quand la pratique de la Méditation Transcendantale est introduite en même temps que l’étude de toute discipline, le connaisseur devient de plus en plus et complètement éveillé en lui-même à mesure qu’il amasse la connaissance… Alors toute connaissance qui vient de l’extérieur est expérimentée comme une vague de sa propre conscience… C’est la façon de construire la personnalité de l’étudiant dans la connaissance. Quand la connaissance fait partie de son souffle, de sa conscience, alors toute vague de connaissance est une vague de bonheur, une vague de plénitude.» – Maharishi Mahesh Yogi, 1973

“When the practice of Transcendental Meditation is introduced along with the study of any discipline, the knower becomes more and more wide awake within himself as he is amassing knowledge… Then any knowledge that comes from outside is experienced as a wave of one’s own consciousness… This is how to build up the student’s personality in knowledge. When knowledge becomes part of one’s breath, of one’s awareness, then every wave of knowledge is a wave of happiness, a wave of fulfillment.” – Maharishi Mahesh Yogi, 1973

Le phénomène de la paix

The Phenomenon of Peace

Excerpt from a talk by Maharishi on 23.10.2002

Maharishi explains that consciousness is the most basic field of human life. When we transcend through our practice of the TM technique, we contact the deepest level of consciousness, the unified field within, our inner Self. From there, all aspects of our outer life are automatically nourished and enriched.

Maharishi, you speak of creating an effect of peace in a field that few people are aware of. Yet your meditators create change by accessing this field. Is it possible in simple terms to describe the mechanics behind such a phenomenon?

Maharishi: The example is the profession of a gardener. You water the root to enjoy the fruit. The gardener waters the root. He takes care only of one thing – the root. The sap is enlivened through the root. To enliven the sap, take care of one thing. Everything else, thousands of leaves, branches, fruits, they are all the expressions of the same one sap. So take care of the sap.

Like the sap is the consciousness. We have hands, feet, nose, this whole physiology. But inside is one field of intelligence or consciousness, and that is what Dr. Hagelin described as the field. So the “field effect” is the effect of nourishing the whole tree, the diversity of the whole tree, from the level of sap. So if you handle the sap, you are handling successfully the innumerable expressions of it.

Handling consciousness means take your awareness to the field of consciousness, and from there you have brought nourishment to every aspect of physiology, the whole of the physiology. Because everything that a physiology is, is nothing other than consciousness. Just like everything in the tree is nothing other than sap. So handle the sap.

That is why, throughout the ages, the wise have advised the population to “know thyself.” That’s all. Know thy Self. If you open your awareness – and that is now very practically done through the practice of Transcendental Meditation – you open your awareness to that field of Intelligence, and you are enlivening the basis of all physiology.

The basis of all physiology is enlivened. That means all the near and far environment, everything will be made lively, just as by watering the root you supply nourishment to the sap, and it in turn supplies nourishment to all its expressions.

So consciousness is the basic field of life, which is the unified field of life. There is no difference on that transcendental level between the intelligence of one man or the other. It’s all one flat field of Intelligence. So we take care of one thing and nourish all things that we want to nourish; that’s all.

That is our technique of knowing our Self. Knowing our Self means knowing our awareness – taking our awareness to the deepest level of our own consciousness or intelligence. That is the unified field within everyone. So it’s a technique of handling one thing whereby everything is spontaneously and thoroughly and completely handled.

It’s a beautiful expression of knowledge. It’s a beautiful tradition of enlivening the Total Cosmic Intelligence within the individual. It’s very great, very great.

Le phénomène de la paix

Extrait d’un discours de Maharishi du 23.10.2002

Maharishi explique que la conscience est le domaine le plus fondamental de la vie humaine. Lorsque nous transcendons à travers notre pratique de la technique de MT, nous contactons le niveau le plus profond de la conscience, le champ unifié en nous, notre Être intérieur. De là, tous les aspects de notre vie extérieure sont automatiquement nourris et enrichis.

Maharishi, vous parlez de créer un effet de paix dans un domaine que peu de gens connaissent. Pourtant, vos méditants créent le changement en accédant à ce domaine. Est-il possible de décrire en termes simples le mécanisme à l’origine d’un tel phénomène?

Maharishi: L’exemple est la profession de jardinier. Vous arrosez la racine pour savourer le fruit. Le jardinier arrose la racine. Il ne s’occupe que d’une seule chose: la racine. La sève est vivifiée à travers la racine. Pour vivifier la sève, prenez soin d’une chose. Tout le reste, les milliers de feuilles, de branches, de fruits, sont toutes les expressions d’une seule et même sève. Alors prenez soin de la sève.

Tout comme la sève, est la conscience. Nous avons les mains, les pieds, le nez, toute cette physiologie. Mais à l’intérieur, il y a un domaine d’intelligence ou de conscience, et c’est ce que le Dr Hagelin a décrit comme le champ. «L’effet de champ» est donc l’effet de nourrir l’arbre entier, la diversité de l’arbre entier, à partir du niveau de la sève. Donc, si vous vous occupez de la sève, vous vous occupez avec succès de ses innombrables expressions.

S’occuper de la conscience signifie amener votre conscience [individuelle] dans le domaine de la conscience, et de là vous avez nourri chaque aspect de la physiologie, l’ensemble de la physiologie. Parce que tout ce qu’est une physiologie, c’est rien d’autre que la conscience. Comme tout ce qu’il y a dans l’arbre, n’est rien d’autre que de la sève. Aussi, prenez soin de la sève.

C’est pourquoi, à travers les âges, les sages ont conseillé à la population de «se connaître soi-même». C’est tout. «Connais-toi toi-même.» Si vous ouvrez votre conscience [individuelle] – et cela se fait maintenant très naturellement avec la pratique de la Méditation Transcendantale – vous ouvrez votre conscience à ce domaine d’Intelligence, et vous vivifiez le fondement de toute la physiologie.

Le fondement de toute la physiologie est vivifié. Cela signifie tout l’environnement proche et éloigné, tout sera vivifié, tout comme en arrosant la racine vous nourrissez la sève, et elle nourrit à son tour toutes ses expressions.

La conscience est donc le domaine fondamental de la vie, qui est le champ unifié de la vie. Il n’y a pas de différence à ce niveau transcendantal entre l’intelligence d’un homme ou d’un autre. Tout n’est qu’un domaine plat de l’Intelligence. Nous prenons donc soin d’une chose et nourrissons tout ce que nous voulons nourrir; c’est tout.

C’est notre technique pour connaître notre Soi. Connaître notre Soi signifie connaître notre conscience – amener notre conscience [individuelle] au niveau le plus profond de notre propre conscience ou intelligence. C’est le champ unifié en chacun de nous. C’est donc une technique de gestion d’une chose où tout est géré spontanément, et en profondeur, et complètement.

C’est une belle expression de la connaissance. C’est une belle tradition de vivifier l’Intelligence Cosmique Totale à l’intérieur de l’individu. C’est vraiment formidable, vraiment formidable.