Le Premier Maṇḍala du Ṛk Veda

Récitation du Ṛk Veda que Maharishi appelle la Constitution de l’Univers

Pour ceux ou celles qui seraient inspirés à vouloir lire l’ensemble de la Littérature Védique en Sanskrit, il est possible de le faire en cliquant sur le lien suivant: http://vedicreserve.mum.edu 

En vous armant de patience et en étant persévérant, vous atteindrez votre but. Sinon, en restant focalisé sur votre programme et la compréhension intellectuelle des mécanismes de l’évolution, vous serez également au top.

La vérité la plus profonde concernant l’étude des textes védiques est exprimée dans le premier Maṇḍala¹ du Ṛk Veda lui-même:

ऋचो अक्षरे परमे व्योमन् यस्मिन्देवा
अधि विश्वे निषेदुः
यस्तन्न वेद किमृचा करिष्यति
य इत्तद्विदुस्त इमे समासते
ṛco akṣare parame vyoman
yasmin devā adhi viśve niṣeduḥ
yas tan na veda kim ṛcā kariṣyati
ya it tad vidus ta ime samāsate
Ṛk Veda Saṃhitā 1.164.39
«Les versets du Veda existent dans l’effondrement de la plénitude (le kṣara de ‘A’) dans le domaine transcendantal, la conscience autoréférente, le Soi, dans lequel résident tous les Devā, les impulsions d’Intelligence Créatrice, les lois de la nature responsable de tout l’univers manifesté. Celui dont la conscience n’est pas ouverte à ce domaine, que peuvent les versets accomplir pour lui? Ceux qui connaissent cette réalité sont établis dans l’égalité, la Totalité de la vie.»

La compréhension du Veda sur la base de l’expérience directe du Champ Unifié

Ce niveau de la réalité est connu de tout étudiant de l’Université Védique Maharishi à travers la pratique de la Technologie Maharishi du Champ Unifié. À travers leur expérience du Champ Unifié (le domaine de la ‘plénitude’) les étudiants sont capables de découvrir dans le laboratoire de leur propre conscience les mêmes lois éternelles de la nature connues des anciens sages védiques, et expérimentent le processus de brisure séquentielle dynamique de symétrie par le moyen duquel le Champ Unifié s’exprime lui-même dans les différentes couches de l’univers manifesté. La connaissance qu’ils gagnent n’est pas une connaissance empruntée, mais est créée de nouveau dans leur propre conscience par leur profonde expérience durant la pratique de la Technologie Maharishi du Champ Unifié et est confirmée dans leur étude des textes védiques, qui contient le témoignage de ces expériences au fil du temps.

La citation du premier Maṇḍala de Ṛk Veda révèle aussi une vérité profonde à propos de l’étude védique: «Celui dont la conscience n’est pas ouverte à ce champ, qu’est-ce que les versets (du Veda) peuvent accomplir pour lui?»

Sans l’expérience du niveau unifié de la réalité, un érudit védique aura une compréhension totalement insuffisante de la signification des textes védiques. L’absence de cette expérience dans la vie même des plus grands érudits et experts védiques a conduit à des incompréhensions grossières sur la valeur des textes védiques pour gagner une connaissance complète de la Loi Naturelle et appliquer cette connaissance pour créer l’équilibre dans la vie des nations.

En raison de cette incompréhension, les textes védiques ont souvent été interprétés comme signifiant quelque chose qui est pratiquement le contraire de leur sens réel. La Bhagavad-Gītā déclare: nistraiguṇyo bhavārjuna. Cette expression a été généralement comprise comme signifiant: «Soyez indifférent aux trois guṇas – au domaine de l’activité.» Cette incompréhension a conduit des millions de personnes à essayer de créer une humeur d’indifférence à leur propre activité, qui a été destructrice pour leur évolution, et le succès et le bonheur de leurs vies. Le sens de cette expression dans la perspective de la vision éclairée de Maharishi est: «Sois en dehors des trois guṇas, O Arjuna!» En d’autres termes, transcendes le champ de l’action, expérimentes directement le Champ Unifié de toutes les lois de la nature avec sa créativité et son pouvoir d’organisation infinie, et, comme il est dit plus tard: yogasthaḥ kuru karmāṇi – accomplis l’action à partir de ce niveau de vie pour glorifier chaque aspect de la vie. Le contraste entre l’accomplissement dynamique, créatif et plein de succès de ce niveau et l’accomplissement résultant de l’incompréhension de ce verset ne pourrait guère être plus grand.

Toute la Littérature Védique expose les mécanismes du Veda. Lorsqu’on pratique le programme de MT-Sidhi, on anime dans notre conscience autoréférente ces fines impulsions d’intelligence créatrice à la base du fonctionnement de la physiologie humaine mais également de l’univers toujours en expansion. Quand Maharaja Adhiraj Rajaram dit que l’individu est cosmique, il déclare explicitement que l’accès aux mécanismes de la création est disponible à quiconque désirant rétablir l’ordre et l’harmonie à tous les niveaux du développement de la création. C’est dans la Bible où il est dit: «Ce que je fais, vous pouvez le faire et bien plus encore.» C’est le niveau du Management Védique, qui ne laisse rien au hazard. Tout est régit par l’Intelligence Cosmique.


¹ Le Veda est exprimé en Maṇḍala, en cercles. Dans un cercle, le point de départ est le point d’arrivée. Le point final, Vedānt, est le point de départ du Veda. Ainsi, le Veda est exprimé dans le cercle – il tourne et tourne, il continue éternellement à l’intérieur de lui-même. C’est l’état de conscience autoréférent. Elle se réfère à elle-même. C’est un mouvement circulaire à l’intérieur de sa propre valeur.

Une réflexion sur “Le Premier Maṇḍala du Ṛk Veda

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s