Citation du Jour

«Nous ne répondons pas à cet instant si nous en jugeons tout aspect. L’ego cherche quoi critiquer. Ceci implique toujours la comparaison avec le passé. Mais l’Amour pose son regard sur le monde paisiblement et accepte. L’ego cherche les défauts et les faiblesses. L’Amour guette tout signe de force. Elle voit que quelqu’un vient de loin et non où il doit encore aller. Comme il est simple d’aimer et fatiguant de toujours trouver la faute, à tout moment de voir une faute et de pensez que quelque chose a besoin d’être fait. L’Amour sait que rien n’est vraiment nécessaire si ce n’est plus d’Amour. C’est ce que nous faisons tous avec nos cœurs qui touche les autres plus profondément. Ce n’est pas les mouvements de notre corps ou les mots dans notre esprit qui transmettent l’Amour. Nous aimons de cœur à cœur.» – Maharishi Mahesh Yogi, Humbold 1972

We are not responding to this instant if we are judging any aspect of it. The ego looks for what to criticize. This always involves comparing with the past. But love looks upon the world peacefully and accepts. The ego searches for shortcomings and weaknesses. Love watches for any sign of strength. It sees how far each one has come and not how far he has to go. How simple it is to love, and exhausting it is to always find fault, for every time we see a fault we think something needs to be done about it. Love knows that nothing is ever needed but more love. It is what we all do with our hearts that affects others most deeply. It is not the movements of our body or the words within our minds that transmits love. We love from heart to heart.” – Maharishi Mahesh Yogi, Humbolt 1972

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s