Que faut-il pour créer la paix dans le monde?

What is needed to create world peace? 

1. Dr. Hagelin: So a real, I would say, infusion of Maharishi’s thought, from his continuous presence in addressing the press week after week, and from the influence of these growing groups of peacemakers of the world, has really produced a sea change in the shift of a civilization – or at least a country that seemed to be so strongly in favor of offensive means of defense – to a new society, a new civilization in the U.S., that strongly favors peace, with new legislation emerging that is calling for a whole new department to ensure peace. So does Maharishi, upon hearing this recent shift in the people, does Maharishi perhaps attribute this to early signs of the transformation of society from violence to peace as a result of the increasing influence of Maharishi’s efforts and his coherence-creating groups throughout the world? 

2. Maharishi: Our efforts for creating peace are on two levels. One level is the harmonizing influence of the recitation of the Vedic text. The Vedic text that, from its own level in the transcendental field, maintains the functioning of total Natural Law. Functioning total Natural Law is that commanding intelligence which administers the activity of the enormously diversified galactic universe. As the world becomes more and more saturated with the influence of the Vedic recitations, world consciousness comes to be more and more in accordance with the Constitution of the Universe.

3. The level of world consciousness depends upon how many people are functioning from the level of the Unified Field. About eight thousand in one place would create enough saturation that will radiate harmony and correct and improve the disharmonious influence in the environment.

4. The recitation of the Vedic text is one value. The second value is: human awareness identifying itself with the transcendental field through Transcendental Meditation. The square root of one percent of the world’s population practicing Yogic Flying will have that influence of coherence, togetherness, and harmony, that the whole world consciousness will not have negative trends or negative thoughts. 

5. Whatever days are needed for us to have two, three, four, five groups of eight thousand, that is the time needed for the world to become completely free from negativity. Everyone will live the light of God in his own religion. Politics will find its supreme goal. Purpose of economy will be fulfilled with absence of scarcity. 

Que faut-il pour créer la paix dans le monde?

1. Dr Hagelin: Donc, je dirais qu’une véritable infusion de la pensée de Maharishi, de sa présence continue en s’adressant à la presse semaine après semaine, et de l’influence de ces groupes croissants d’artisans de la paix dans le monde, a vraiment produit un changement radical dans le passage d’une civilisation – ou du moins d’un pays qui semblait être si fortement en faveur des moyens de défense offensifs – à une nouvelle société, une nouvelle civilisation aux États-Unis, qui favorise fortement la paix, avec une nouvelle législation qui appelle à un tout nouveau département pour assurer la paix. Alors, est-ce que Maharishi, en entendant ce récent changement chez les gens, attribue peut-être cela aux signes précurseurs de la transformation de la société de la violence à la paix, suite à l’influence croissante des efforts de Maharishi et de ses groupes créateurs de cohérence à travers le monde?

2. Maharishi: Nos efforts pour créer la paix se situent à deux niveaux. Le premier niveau est l’influence harmonisante de la récitation de texte védique. Le texte védique qui, de son propre niveau dans le domaine transcendantal, maintient le fonctionnement de la Loi Naturelle Totale. Le fonctionnement de la Loi Naturelle Totale est cette intelligence dominante qui administre l’activité de l’univers galactique extrêmement diversifié. Au fur et à mesure que le monde est saturé par l’influence des récitations védiques, la conscience mondiale devient de plus en plus en accord avec la Constitution de l’Univers.

3. Le niveau de la conscience mondiale dépend du nombre de personnes qui fonctionnent à partir du niveau du Champ Unifié. Environ huit mille personnes en un seul endroit créeraient une saturation suffisante pour rayonner l’harmonie et corriger et améliorer l’influence disharmonieuse dans l’environnement.

4. La récitation de texte védique est une valeur. La deuxième valeur est: la conscience humaine s’identifiant au domaine transcendantal par la Méditation Transcendantale. La racine carrée d’un pour cent de la population mondiale pratiquant le Vol Yogique aura cette influence de cohérence, d’unité et d’harmonie, qui fera que la conscience mondiale entière n’aura pas de tendances négatives ou de pensées négatives.

5. Quels que soient les jours nécessaires pour que nous ayons deux, trois, quatre, cinq groupes de huit mille, c’est le temps nécessaire pour que le monde soit complètement libéré de la négativité. Chacun vivra la lumière de Dieu dans sa propre religion. La politique trouvera son but suprême. Le but de l’économie sera rempli par l’absence de pénurie.

Sur l’Intelligence dans le Point et l’Infini

Conférence de presse mondiale du 14.09.2005

Dr Hagelin: «Merci, Maharishi. Je pense que nous avons le temps pour une dernière question, également sur le sujet des profonds principes védiques. Maharishi a déclaré la semaine dernière que le siège de la Loi Naturelle Totale, qui administre l’univers avec un ordre parfait, est situé dans le Champ Unifié autoréférent où «chaque point de l’infini possède une intelligence multi-directionnelle et circulatoire». Maharishi, qu’est-ce que cela signifie pour un point de l’infini d’avoir une intelligence multi-directionnelle et circulatoire? Et quelle est la signification pratique de cette connaissance pour une personne sur le chemin de l’illumination?»

Maharishi: «Prenons l’exemple du vide d’une graine de banian. Où se trouve l’arbre entier dans la graine? Il est situé dans le vide de la graine. C’est donc le vide de la graine. Maintenant la question se pose: Où se trouve le vide de la graine? Il est partout dans le vide. Partout dans le vide signifie que si c’est une ligne droite, c’est une ligne droite horizontale et verticale. Toutes ces lignes droites se transforment en mouvement circulaire, en touchant les limites du point zéro.

«Lorsque vous dites ‘zéro’ et que vous tracez une ligne, il y a une limite. C’est la graine à l’intérieur; à l’intérieur se trouve le vide de la graine. Où se trouve ce vide de la graine? Il est partout. C’est un mouvement circulaire. Il vibre à l’intérieur de lui-même.

«C’est ce qui nous donne une théorie de la création à partir du non-manifesté. Il n’y a rien dans le non-manifesté à part la mémoire. Si c’est un manguier, alors la vibration dans la graine du manguier est la mémoire des feuilles du manguier, des fleurs du manguier, des branches du manguier, des fruits du manguier – tout ce qui concerne le manguier. Tout est dans la mémoire, et la mémoire est tout le temps en mouvement comme une vibration à l’intérieur du vide de la graine.

«Ce qui est vide, ce qui est un grand zéro, ce qui est un grand rien, non-manifesté, c’est de là que toute la créativité de l’univers vibre en permanence. C’est pour cela que la création vient d’où? Elle vient de la collecte de toute la mémoire de la création précédente. En sanskrit, on dit: « Yathā Pūrvam Akalpayat». C’est la version védique de l’origine de la création. Où se trouve l’origine de la création? Dans le vide de la graine. Cela signifie que dans le domaine non-manifesté, il y a une vibration. Il y a les mantras védiques qui disent que ça vibre. Le mot utilisé est «vibration». … 

«Brahm vibre à l’intérieur de lui-même. Comment? Il est enveloppé dans les trois: la valeur de témoignage, la valeur d’action et la valeur qui le couvre. La valeur qui le couvre le garde toujours couvert – le garde complètement couvert – complètement dans la valeur non-manifestée. Dans le non-manifesté, la connaissance totale est là, accumulée. Et la valeur dynamique, que nous appelons Devatā – le promoteur ou l’administrateur du dynamisme – est là. Ainsi, le silence est là, le dynamisme est là, et ce qui maintient la valeur non-manifestée est là. Liée à ces trois, la Totalité vibre en permanence. … 

«C’est une indication très claire de la façon dont la source de la création, le fondement de la création dans le non-manifesté, est complètement enveloppée dans son dynamisme autoréférent – complètement enveloppée. C’est ce que les sciences physiques ont découvert comme étant le mouvement du point zéro et tout ce que le Dr Hagelin décrit. Il peut expliquer comment la création vient de la mémoire de celle-ci dans cette création.

«Il y a eu création après création – un énorme univers après l’autre. Ils sont créés et s’étendent en permanence. La création n’est pas un travail ponctuel; c’est une chose de tous les instants. Elle est naturelle.

«C’est une grande chose. C’est une grande chose à offrir au monde – quelque chose qui est si grand et si beau. Alors peu importe si nous nous retrouvons dans la boue, nous savons comment créer un lotus à partir de la boue. Nous créons des lotus à partir de la boue. Nous créons de la lumière dans le domaine de l’obscurité. Nous avons donc une bonne profession, celle de créer des lotus à partir de la boue. Tout comme les autres personnes profitent de leur vie en faisant quelque chose, ce qu’elles aiment, nous profitons de notre vie en créant des lotus à partir de la boue, et c’est tout [rires].

«Aussi, invitez votre ami à répandre le parfum du lotus [rires]. Je pense qu’il est intéressant de parler à la presse. Dans quelques semaines, quelques mois, la presse n’aura plus rien à dire. Ce sera le règne de la Lumière de Dieu, où tout sera glorieux.»

Le cerveau est fait de mémoire

Brain is made of memory 

1. Dr. Hagelin: Thank you, Maharishi. Here’s a question about memory and brain potential. Maharishi explained last week that by awakening Smṛti, or memory, through Transcendental Meditation, we awaken our creative potential. My question is: what is the relationship between memory and brain functioning? Is there a direct correlation between how much we remember who we are and how much of our brain we use? 

2. Brain is made of memory. Memory is an element which is functional. 

3. Memory is made of the unmanifest. Unified field has all the memories within it. 

4. Unified field is Purāṇ, ancient. It’s always full of memory, memory of ‘Yathā Pūrvam Akalpayat’, “as it was before”. 

5. All the manifest is there in the unmanifest in the form of memory, in the form of memory.

6. Smṛti is the custodian of everything. 

7. In getting to the transcendent through Transcendental Meditation, we are memorizing something that has gone out of memory. And then this transcendental remains to be an all-time memory. And then what remains in the awareness is total creativity, huge cosmic intelligence. This is possible through education to any single man. 

8. To learn to become the master of the market, that is one training. The other training is: how to sell an apple. Vedic civilization is a completely different civilization. Education is for owning the totality. 

9. Throughout the ages, the fortunate and the intelligent aspired for the light of God where everything is a possibility.

यथापूर्वमकल्पयत्।
yathā pūrvam akalpayat – Ṛk Veda 10.190.3
«La création est fondée sur ce qui était avant.»

Le cerveau est fait de mémoire

1. Dr Hagelin: Merci, Maharishi. Voici une question sur la mémoire et le potentiel cérébral. Maharishi a expliqué la semaine dernière qu’en éveillant la Smṛti, ou mémoire, par la Méditation Transcendantale, nous éveillons notre potentiel créatif. Ma question est la suivante: quelle est la relation entre la mémoire et le fonctionnement du cerveau? Existe-t-il une corrélation directe entre la mesure dans laquelle nous nous souvenons de qui nous sommes et la quantité de notre cerveau que nous utilisons?

2. Le cerveau est constitué de mémoire. La mémoire est un élément qui est fonctionnel. 

3. La mémoire est faite du non-manifesté. Le Champ Unifié contient toutes les mémoires.

4. Le Champ Unifié est Purāṇ, ancien. Il est toujours plein de mémoire, la mémoire de ‘Yathā Pūrvam Akalpayat’, «comme c’était avant». 

5. Tout le manifesté est là dans le non-manifesté sous la forme de mémoire, sous la forme de la mémoire.

6. Smṛti est la gardienne de tout. 

7. En accédant au transcendant par la Méditation Transcendantale, nous mémorisons quelque chose qui a disparu de la mémoire. Et alors ce transcendantal reste une mémoire permanente. Et ce qui reste dans la conscience est une créativité totale, une énorme intelligence cosmique. Ceci est possible par l’éducation de n’importe quel homme.

8. Apprendre à devenir le maître du marché, c’est une formation. L’autre formation est: comment vendre une pomme. La Civilisation Védique est une civilisation complètement différente. L’éducation est pour être en possession la totalité. 

9. À travers les âges, les chanceux et les intelligents ont aspiré à la lumière de Dieu où tout est possible.

Le Champ Unifié a-t-il un créateur?

Does the Unified Field have a Creator?

Global Press Conference 20.08.2003

Dr. Hagelin: Maharishi, we have a question from the field of religion that I think is very interesting. It says: Maharishi, I am a religion writer and I have a question about God. Maharishi speaks about the Unified Field as being a field of infinite silence and infinite dynamism. My question is, Does the Unified Field itself have a Creator? Or is it God?

Maharishi: The Vedic expression about it is: Nitya and Apaurusheya. Nitya means eternal and Apaurusheya means: not made by anyone. It is a self sustained, eternal reality. Self sustained eternal reality, endowed with all the values of silence and all the values of dynamism. Both together, they hide each other, so it is an unmanifest reality.

Silence and dynamism, these are the two opposite qualities to each other and when they are together in this Almighty Reality of God or God’s Light, then that reality is unmanifest. So. Nitya and Apaurusheya, these words belong to the unmanifest reality. And unmanifest reality is timeless, free from boundaries, it is eternal, it is eternal, it is eternal.

It has within it a quality called memory, a quality called existence. Memory, that means: as it was before so it is now. Yatha Purvam Akalpayat, is a Sanskrit expression for it. As it was before, so it is now. As it was before, so it is now.

So, within the mass of unmanifest, eternal, uncreated reality, the all possibilities are lively. And all possibilities are lively means, all possibilities of silence along with all possibilities of dynamism, both together. So that is a field of all possibility. That is why we say almighty. The word for it is Puran. And the memory within it is called Smriti. And when the memory begins to swell up, in swells up in the reverberation. It swells up as a sound, as a Vedic sound. Sound of the transcendental consciousness.

So it is Shruti, it is Smriti, it is Puran. It is unmanifest total reality, Light of God. It is God or Light of God, Almighty, Omnipresent. That is why Nitya. It is an eternal reality, it is an eternal reality standing by itself. There is no creator of it, no sustainer of it, no inducer of it. It is its own scientist. It is its own technology. It is on its own Total Knowledge. It is on its own Total Action. It is a field of all possibility. And that is what the word means: Light of God. That is what the word means, Total Natural Law. Not made by anyone. Natural Law, it is a self sustained reality, unmade, uncreated by anyone. It is an eternal reality.

That is why Veda, the field of knowledge. This is the field of knowledge, it is not anybodies creation. It is its own voice, it is its own memory. As it was before so it is now, as it was before so it is now. That is why it has both the values together in it. And both the values together in it means: it is manifest and unmanifest together, all possibilities are there. This is that Light of God, Light of God, not created by anyone.

This Light of God, this one God, this one God, my God, this personal God, this, this, this. These are from reverence. One wants to revere someone. They say, alright, Mohammed is my God, or Christ is my God, or Buddha is my God. It is out of reverence, it is out of reverence. But the Light of God is on its own, uncreated by anyone. It is uncreated. Nitya Apaurusheya Veda. Nitya Apaurusheya Atma. Nitya Apaurusheya Shruti, Smriti, Puran. Nitya Apaurusheya, Nitya Apaurusheya. It is an eternal thing, it is uncreated by anyone. It is not human imagination. When it comes in human imagination, then it ceases to be human imagination. Then it is, it is God’s imagination, it is the Light of God, the Will of God, Natural Law.

These are very significant words, very delightful words, full of meaning and full of substance in it. Whatever the words, they mean something. God has a meaning, The Light of God has a meaning. The Will of God has a meaning. Invincibility has a meaning. Unmanifest has a meaning. Unified Field has a meaning. That meaning, uncreated by anyone, self sustained. That reality, that is my reality, that is your reality. That is the reality of this, that and everything. I am Atma Brahm, that is the Atma, that is Brahm, that is totality. I am that, you are that. All these beautiful exhortations. They are not manmade, no, no. They are not manmade. Man may participate into that existing value and be honoured with that, come in that Light and be all that he wants to be in the field of knowledge or action or anything or anything or anything.

This is the science of Life, technology of Life. In this case, science and technology, they are one thing: the science, the scientist, the technology and the technologist. They are all one thing and its characteristic is unmanifest, field of all possibility, invincibility.

To unfold that is the purpose of education. So we say Vedic education. Veda means that Nitya Apaurusheya reality, unmanifest, eternal, uncreated reality. To open our awareness to that is the purpose of education, so that the man is fully endowed with what he should be. That is beautiful, a beautiful, a beautiful area to glance through, to talk to, to dwell on. Mmmm, very good. It is beautiful, very delightful to talk about it.

यथापूर्वमकल्पयत् ।
yathā pūrvam akalpayat – Ṛk Veda 10.190.3
«La création est basée sur ce qui était avant.» ou
«Comme elle était avant [la création], ainsi elle fut conçue.»

Le Champ Unifié a-t-il un créateur?

Conférence de presse mondiale 20.08.2003

Dr Hagelin: Maharishi, nous avons une question dans le domaine de la religion qui me semble très intéressante. Elle dit: Maharishi, je suis un écrivain religieux et j’ai une question sur Dieu. Maharishi parle du Champ Unifié comme étant un domaine de silence infini et de dynamisme infini. Ma question est la suivante: le Champ Unifié a-t-il lui-même un Créateur? Ou est-ce Dieu?

Maharishi: C’est l’expression védique qui s’applique: Nitya et Apauruṣeya. Nitya signifie éternel et Apauruṣeya signifie: non créé par qui que ce soit. Il s’agit d’une réalité éternelle et autosuffisante. Une réalité éternelle autosuffisante, dotée de toutes les valeurs du silence et de toutes les valeurs du dynamisme. Les deux ensemble, ils se cachent l’un l’autre, c’est donc une réalité non-manifestée.

Le silence et le dynamisme, ce sont deux qualités opposées l’une à l’autre et lorsqu’elles sont réunies dans cette Réalité toute-puissante de Dieu ou de la Lumière de Dieu, alors cette réalité est non-manifestée. Donc. Nitya et Apauruṣeya, ces mots appartiennent à la réalité non-manifestée. Et la réalité non-manifestée est intemporelle, libre de toute limite, elle est éternelle, elle est éternelle, elle est éternelle.

Elle a en elle une qualité appelée mémoire, une qualité appelée existence. La mémoire, cela signifie: comme c’était avant, ainsi c’est maintenant. Yathā Pūrvam Akalpayat, est une expression sanskrite pour cela. Comme c’était avant, ainsi c’est maintenant. Comme c’était avant, ainsi c’est maintenant.

Ainsi, dans la masse de la réalité non-manifestée, éternelle et non créée, toutes les possibilités sont éveillées. Et toutes les possibilités sont des moyens animés, toutes les possibilités de silence ainsi que toutes les possibilités de dynamisme, les deux ensemble. C’est donc un domaine de toutes les possibilités. C’est pourquoi nous disons le Tout-Puissant. Le mot pour cela est Purāṇ. Et la mémoire qui s’y trouve s’appelle Smṛti. Et quand la mémoire commence à enfler, elle enfle dans la réverbération. Elle enfle comme un son, comme un son védique. Le son de la Conscience Transcendantale.

Ainsi c’est Śruti, c’est Smṛti, c’est Purāṇ. C’est la réalité totale non-manifestée, la Lumière de Dieu. C’est Dieu ou la Lumière de Dieu, Tout-Puissant, Omniprésent. C’est pourquoi Nitya. C’est une réalité éternelle, c’est une réalité éternelle qui demeure en elle-même. Il n’y a pas de créateur, de soutien, d’inducteur de cette réalité. Elle est son propre scientifique. Elle est sa propre technologie. Elle est à elle seule la Connaissance Totale. Elle est sa propre Action Totale. C’est un domaine de toutes les possibilités. Et c’est ce que le mot signifie: la Lumière de Dieu. C’est ce que le mot signifie, la Loi Naturelle Totale. Elle n’a été créée par personne. La Loi Naturelle, c’est une réalité autonome, non conçue, non créée par quiconque. C’est une réalité éternelle.

C’est pourquoi le Veda, le domaine de la connaissance. C’est le domaine de la connaissance, ce n’est pas la création de quiconque. C’est sa propre voix, c’est sa propre mémoire. Comme c’était avant, ainsi c’est maintenant, comme c’était avant, ainsi c’est maintenant. C’est pourquoi elle contient les deux valeurs ensemble. Et ces deux valeurs ensemble signifient qu’elle est à la fois manifestée et non-manifestée, que toutes les possibilités sont là. C’est la Lumière de Dieu, la Lumière de Dieu, qui n’a été créée par personne.

Cette Lumière de Dieu, ce Dieu unique, ce Dieu unique, mon Dieu, ce Dieu personnel, ce, ce, ce, ce. Ils sont issus de la révérence. On veut révérer quelqu’un. Ils disent, d’accord, Mohammed est mon Dieu, ou le Christ est mon Dieu, ou Bouddha est mon Dieu. C’est par révérence, c’est par révérence. Mais la Lumière de Dieu est à elle seule, non créée par quiconque. Elle n’est pas créée. Nitya Apauruṣeya Veda. Nitya Apauruṣeya Ātmā. Nitya Apauruṣeya Śruti, Smṛti, Purāṇ. Nitya Apauruṣeya, Nitya Apauruṣeya. C’est une chose éternelle, elle n’est pas créée par quiconque. Ce n’est pas l’imagination humaine. Lorsqu’elle entre dans l’imagination humaine, alors celle-ci cesse d’être l’imagination humaine. Alors elle l’est, elle est l’imagination de Dieu, c’est la Lumière de Dieu, la Volonté de Dieu, la Loi naturelle.

Ce sont des mots très significatifs, des mots très charmants, pleins de sens et de substance. Quels que soient les mots, ils signifient quelque chose. Dieu a un sens, la Lumière de Dieu a un sens. La Volonté de Dieu a un sens. L’invincibilité a un sens. Le non-manifesté a un sens. Le Champ Unifié a un sens. Ce sens, non créé par quiconque, se maintient par lui-même. Cette réalité, c’est ma réalité, c’est votre réalité. C’est la réalité de ceci, de cela et de tout. Je suis Ātmā Brahm, c’est l’Ātmā, c’est Brahm, c’est la totalité. Je suis cela, vous êtes cela. Toutes ces belles exhortations. Elles ne sont pas faites par l’homme, non, non. Elles ne sont pas faites par l’homme. L’homme peut participer à cette valeur existante et en être honoré, venir dans cette Lumière et être tout ce qu’il veut être dans le domaine de la connaissance ou de l’action, ou quoi que ce soit ou quoi que ce soit.

C’est la science de la vie, la technologie de la vie. Dans ce cas, la science et la technologie, elles sont une seule et même chose: la science, le scientifique, la technologie et le technologue. Ils sont tous une seule chose et sa caractéristique est le non-manifesté, le domaine de toutes les possibilités, l’invincibilité.

Déployer, tel est le but de l’éducation. C’est pourquoi nous disons l’Éducation Védique. Veda signifie la réalité de Nitya Apauruṣeya, une réalité non-manifestée, éternelle, non créée. Ouvrir notre conscience à cela est le but de l’éducation, afin que l’homme soit pleinement doté de ce qu’il devrait être. C’est beau, un beau, un beau domaine à considérer, à discuter, à s’attarder. Mmmm, très bien. C’est beau, très agréable d’en parler.

La réalité est hors de vue

Conférence de presse du 12.11.2003

Maharishi: … C’est le même exemple que l’arbre et la sève. L’arbre et les feuilles et tout ce qui est fait de sève. Mais la sève reste transcendantale par rapport à la feuille. Elle est transcendante pour les branches, elle est transcendante pour les fleurs et les fruits.

La réalité transcendantale est le fondement et elle est invisible. Parce qu’elle est invisible, personne ne s’en préoccupe. Alors le corps devient important et la conscience qui reste derrière la scène devient sans importance. Elle disparaît de la mémoire et le physique entre dans la mémoire. Ainsi, le physique devient important. Et la base du physique qui est la conscience, reste cachée à la vue.

Si elle est cachée à la vue, alors le trésor est caché à la vue, il n’aide en rien sur le marché. C’est pourquoi, il y a les maladies et les limites de l’espace et du temps, toutes ces difficultés viennent du fait de rester à l’intérieur des limites. La réalité est sans limite, infinie. Mais la difficulté est qu’elle est non-manifestée. Étant non-manifestée, elle est ignorée.

C’est pourquoi, il y a toutes ces prières et toute cette recherche pour la Lumière de Dieu et tout ça – mais il faut que ce soit chaque jour et de nombreuses de fois. Aller à l’église une fois par semaine, c’est pas assez. Partout, dans toutes les religions, les gens prient Dieu pendant qu’ils mangent, pendant qu’ils font ceci et cela. Les traditions sont donc là, mais parce que la réalité est hors de vue, elle devient sans importance et le physique, l’existence phénoménale, le niveau phénoménal du comportement, devient important.

Et quand les feuilles et les fruits deviennent importants et que la sève reste sans importance, alors même les feuilles et les fleurs et tout ça, se flétrissent aussi, ils deviennent absents également.

C’est pourquoi dans toute culture, il y a cette prière à Dieu. Ces choses sont là. Seulement étant hors de vue, elles deviennent moins importantes, puis elles perdent de leur importance, et alors le physique devient important, et seul le comportement demeure – dans ce cas, le comportement demeure sans l’assistance de ses racines. Et quand on ne s’occupe pas des racines, les fruits ne sont pas disponibles.

Arroser les racines pour jouir du fruit! C’est le slogan du sage. Arroser les racines pour jouir du fruit. Aller à la transcendance au-delà de l’espace et du temps afin d’être en bonne santé, riche et sage dans tous les domaines du comportement. C’est si bon…

L’Administration par la Loi Naturel Total vient en premier; l’administration humaine est secondaire

Administration by total Natural Law is primary; human administration is secondary, Global Press Conference 20.08.2003

Question: Last week Maharishi said, that he will train leaders to “put Natural Law, the Will of God, into the field of administration”. I have two questions: 1) If, as Maharishi has said, Natural Law already governs everything in the universe, then isn’t Natural Law already governing humans and human governments? 2) And if it is not, what will Maharishi teach these leaders to accomplish it?

Maharishi: Natural Law is governing. Absolutely all the government is done by Natural Law. Only, the governing of Natural Law has gone in the background of human awareness. And human administration has become primary and the cosmic administration has become secondary. It is there and it will always be there, no matter what happens. Natural Law, there can be nothing beyond Natural Law. Only, whether it is primary in the human awareness or it remains secondary in the human awareness.

The example will be: the sap in a tree is always there, whether the gardener nourishes the sap or the gardener runs after the watering the roots and branches and flowers.

Primary should be primary. Primary is the reign of Natural Law, the rule of Natural Law. But that rule of Natural Law has become secondary or even at the third level of importance, even no level of importance. Human awareness has drifted from it, even when it is reigning, when it is reigning, it is governing all aspects. But it has gone in the background of human knowledge. That’s all. That means, the treasury is there, only it has gone out of awareness of the owner. And when it is out of awareness then the owner is not able to derive maximum out of it. That is the difference.

There is nothing new that I will be teaching to them. The old thing, which they have forgotten. We take their awareness to that and see, this is how the Sun is being governed by someone, the Moon is being governed by someone, the ocean is being governed by someone. Hugh, enormous galactic weight of the earth running in the space. Hugh, who is getting it done? Someone must be getting it done.

Only that power, enormous power which eventually is found and will always be found within the awareness of everyone has become secondary, thirdly, is forgotten.

So it is a matter of remembering that which has been forgotten. Secondary, secondary. The treasury was there, but one has forgotten about it. Forgetting, one doesn’t get the sufficient amount of help from there. That’s all.

So what I will be teaching to them, in reality: nothing, but in reality: everything, because in reality they have forgotten. They don’t know what cosmic means, what Natural Law means. It is all forgotten, not known. Not that it is a new thing.

What science does, it just uncovers things that have become out of sight. That’s all. Science is not creating anything. It is just uncovering, bringing to memory in order to make use of it spontaneously in daily life. So, that is the picture.

I completely accept with great pleasure the challenge that has been thrown in this question. But it is a great delight to dwell on it with all our friends in the world.

There is nothing new that I am going to say, because there is nothing new under the Sun. If I say, I’ll tell you something new, I won’t be right. I won’t be right. There is nothing new, only remembering things will make the thing come up. It is already there.

In the Vedic literature, referring to the Vedic literature. There is a huge literature by name: 

Purāṇa, Upa-purāṇa. Another set of literature Smṛti, Upa-smṛti. So, Upa-smṛti is nothing new, only it has gone on the background, so it has become “Upa”.

In the case of everyone, consciousness is the basic value of the physical body. Only, the body has become primary and the basic value, consciousness has become secondary. Becoming secondary does not mean it has disappeared, no. It is there, only it has become secondary.

Now, which has become secondary has now been found to be really worthy of the first level of importance: consciousness, consciousness, consciousness. This field of consciousness is always a primary thing, but that has been suppressed and what has come in its place is the body. The body has become primary, consciousness has become secondary. When we practice Transcendental Meditation, in the transcendental consciousness, consciousness is primary, body is non existing, it is a secondary thing, completely secondary. So, it is a matter of what is primary, what is secondary, what is primary, what is secondary.

In the society, human society, suffering society, God has become secondary, man has become primary. It is just a matter of primary and secondary. So Upa-smṛti, Smṛti and Upa-smṛti, Purāṇa and Upa-purāṇa, Śruti and Upa-śruti, Veda and Vedāṅgas, Upāṅgas and all. There is a sequential importance in the field of consciousness also as it is in the field of physiology. Something becomes important, some becomes of secondary importance.

So the thing that has been forgotten, the thing in terms of religious language: God, the Light of God inside, man is made in the image of God. That image has become secondary and what has become primary is some futile thing. Change has become primary, non change has become secondary.

Now my work is to bring that which has become secondary, make it important. Non change. Eternity. Continuity. Flawlessness. Perfection. Pūrṇa. Pūrṇāt Pūrṇam Udachyate. Whether we speak in Sanskrit or in Spanish or in any language, but primary and secondary, that’s all. Primary and secondary.

When human intelligence becomes primary, then the God’s intelligence, the Almighty intelligence becomes secondary. It does not become secondary, it is always primary. Only it is out of memory, that’s all. Out of memory. So bring it back to memory. That is our strength. Our strength, what we are teaching is nothing new. Only we say: close the eyes and let your mind get into transcendental consciousness and you will find a new world and it is so beautiful and so enormous, so invincible, so almighty, so fulfilling, everything like that, like that.

So it is there, completely open to it. and we are grateful to our Tradition of Vedic Masters that has given us such a simple, straight forward, very easy, natural way to open the door. There is no door even. You don’t have to knock the door. Just walk in. But you have to walk in to get to that garden. It is a very beautiful field. It is a very beautiful topic, so good. So good to talk about it, so good to handle it. Very beautiful.

L’Administration par la Loi Naturel Total vient en premier; l’administration humaine est secondaire

Conférence de presse globale du 20.08.2003

Question: La semaine dernière, Maharishi a déclaré qu’il allait former des dirigeants pour «mettre la Loi Naturelle, la volonté de Dieu, dans le domaine de l’administration». J’ai deux questions: 1) Si, comme l’a dit Maharishi, la Loi Naturelle régit déjà tout dans l’univers, alors la Loi Naturelle ne régit-elle pas déjà les humains et les gouvernements humains? 2) Et si ce n’est pas le cas, qu’est-ce que Maharishi enseignera à ces dirigeants pour l’accomplir?

Maharishi: La loi Naturelle gouverne. Absolument tout le gouvernement est fait par la Loi Naturelle. Seulement, le gouvernement de la Loi Naturelle est passé à l’arrière-plan de la conscience humaine. Et l’administration humaine est devenue première et l’administration cosmique est devenue secondaire. Elle est là et elle sera toujours là, quoi qu’il arrive. La Loi Naturelle, il ne peut rien y avoir au-delà de la Loi Naturelle. Seulement, soit elle est en premier dans la conscience humaine, soit elle reste secondaire dans la conscience humaine.

L’exemple sera le suivant: la sève d’un arbre est toujours là, que le jardinier nourrisse la sève ou qu’il coure après l’arrosage des racines, des branches et des fleurs.

Ce qui est en premier devrait être en premier. En premier est le règne de la Loi Naturelle, le principe de la Loi Naturelle. Mais ce principe de la Loi Naturelle est devenue secondaire, voire au troisième niveau d’importance, voire aucun niveau d’importance. La conscience humaine s’en est éloignée, même lorsqu’elle règne, lorsqu’elle règne, elle régit tous les aspects. Mais elle est passée à l’arrière-plan de la connaissance humaine. C’est tout. Cela signifie que le trésor est là, mais qu’il est sorti de la conscience de son propriétaire. Et lorsqu’il n’est plus conscient, le propriétaire n’est pas en mesure d’en tirer le maximum. C’est là que réside la différence.

Il n’y a rien de nouveau que je vais leur enseigner. La vieille chose, qu’ils ont oubliée. Nous amenons leur conscience à cela et nous voyons que c’est ainsi que le Soleil est gouverné par quelqu’un, que la Lune est gouvernée par quelqu’un, que l’océan est gouverné par quelqu’un. Euh, l’énorme poids galactique de la terre qui court dans l’espace. Euh, qui s’en charge? Quelqu’un doit le faire.

Seul ce pouvoir, ce pouvoir énorme qui se trouve et se trouvera toujours dans la conscience de chacun est devenu secondaire, tertiaire, est oublié.

Il s’agit donc de se souvenir de ce qui a été oublié. Secondaire, secondaire. Le trésor était là, mais on l’a oublié. En l’oubliant, on n’en reçoit pas l’aide suffisante. C’est tout.

Donc ce que je vais leur enseigner, en réalité: rien, mais en réalité: tout, parce qu’en réalité ils ont oublié. Ils ne savent pas ce que signifie cosmique, ce que signifie Loi Naturelle. Tout est oublié, inconnu. Non pas que ce soit une chose nouvelle.

Ce que fait la science, elle ne fait que découvrir des choses qui sont devenues hors de vue. C’est tout. La science ne crée rien. Elle ne fait que découvrir, rappeler pour en faire un usage spontané dans la vie quotidienne. Voilà donc le tableau.

J’accepte avec grand plaisir le défi qui a été lancé dans cette question. Mais c’est un grand plaisir de le relever avec tous nos amis dans le monde.

Il n’y a rien de nouveau que je vais dire, car il n’y a rien de nouveau sous le soleil. Si je dis, je vais vous dire quelque chose de nouveau, je n’aurai pas raison. Je n’aurai pas raison. Il n’y a rien de nouveau, seul le fait de se souvenir des choses fera apparaître la chose. Elle est déjà là.

Dans la Littérature Védique, en référence à la Littérature Védique. Il existe une immense littérature qui porte le nom de Purāṇa, Upa-purāṇa. Un autre ensemble de littérature Smṛti, Upa-smṛti. Upa-smṛti n’est donc pas une nouveauté, mais elle est passée à l’arrière-plan et est devenue ‘Upa’.

Dans le cas de chacun, la conscience est la valeur de base du corps physique. Seulement, le corps est devenu le premier et la valeur de base, la conscience, est devenue secondaire. Devenir secondaire ne signifie pas qu’elle a disparu, non. Elle est là, seulement elle est devenue secondaire.

Maintenant, ce qui est devenu secondaire s’est avéré être vraiment digne du premier niveau d’importance: la conscience, la conscience, la conscience. Ce domaine de la conscience est toujours une chose primordiale, mais il a été supprimé et ce qui lui a été substitué est le corps. Le corps est devenu le premier, la conscience est devenue secondaire. Lorsque nous pratiquons la Méditation Transcendantale, dans la Conscience Transcendantale, la conscience est fondamentale, le corps est inexistant, c’est une chose secondaire, complètement secondaire. Il s’agit donc de savoir ce qui vient en premier et ce qui est secondaire, ce qui est en premier, ce qui est secondaire.

Dans la société, la société humaine, la société de la souffrance, Dieu est devenu secondaire, l’homme est passé au premier-plan. Il ne s’agit que de première importance et de secondaire. Donc Upa-smṛti, Smṛti et Upa-smṛti, Purāṇa et Upa-purāṇa, Śruti et Upa-śruti, Veda et Vedāṅgas, Upāṅgas et tout le reste. Il y a une importance séquentielle dans le domaine de la conscience, tout comme dans le domaine de la physiologie. Quelque chose devient important, d’autres deviennent d’une importance secondaire.

Donc la chose qui a été oubliée, la chose en termes de langage religieux: Dieu, la Lumière de Dieu à l’intérieur, l’homme est fait à l’image de Dieu. Cette image est devenue secondaire et ce qui est devenu premier est une chose futile. Le changement est passé en premier, le non changement est devenu secondaire.

Maintenant, mon travail consiste à rendre important ce qui est devenu secondaire. Le non changement. L’éternité. La continuité. La perfection. La perfection. Pūrṇa. Pūrṇāt Pūrṇam Udachyate. Que l’on parle en Sanskrit ou en espagnol ou dans n’importe quelle langue, mais premier et secondaire, c’est tout. Premier et secondaire.

Lorsque l’intelligence humaine devient première, alors l’intelligence de Dieu, l’intelligence du Tout-Puissant devient secondaire. Elle ne devient pas secondaire, elle est toujours première. Seulement, elle est hors mémoire, c’est tout. Hors de la mémoire. Alors, ramenez-la à la mémoire. C’est notre force. Notre force, ce que nous enseignons n’est pas nouveau. Nous disons seulement: fermez les yeux et laissez votre esprit entrer dans la Conscience Transcendantale et vous trouverez un monde nouveau et il est si beau et si énorme, si invincible, si tout-puissant, si plein de plénitude, tout comme ça, comme ça.

Elle est donc là, complètement ouverte à elle. Et nous sommes reconnaissants à notre Tradition de Maîtres Védiques qui nous a donné une façon si simple, directe, très facile, naturelle d’ouvrir la porte. Il n’y a même pas de porte. Vous n’avez pas besoin de frapper à la porte. Il suffit d’entrer. Mais vous devez entrer pour accéder à ce jardin. C’est un très beau domaine. C’est un très beau sujet, si bon. C’est si bon d’en parler, si bon de le traiter. C’est très beau.

Le succès dans les affaires grâce à l’Invincibilité

Success in business through Invincibility

1. Dr. Hagelin: Perhaps before summarizing this very important press conference and its primary message, I might just ask His Holiness Maharishi Mahesh Yogi, it is almost two hours since the press conference began, whether Maharishi would like to take a question first, before closing, on the subject of success in business. Of course, the meditating businesses in the United States and throughout the world have become an increasing focus of interest in the press. And we could, of course, talk about this subject at great length, the economy and business, at future press conferences. But I just wanted to check to see with Maharishi whether he’d like to take one more question, or whether we should close on this point of invincibility of today. Maharishi? 

2. Maharishi: We can extend invincibility to profit. Invincibility should be the package of business. That means: any businessman should not fail anywhere. He should succeed. 

3. He can succeed only if he has the answer to every question that he may be asked by the other side. For that, he has to be simple and open to all possibilities. His awareness has to be on that simple, total level of invincibility where all possibility is there. 

4. So even for business, invincibility and openness to all possibility, Unified Field, is a requirement. For any success in any field, invincibility is the basis of success. And success is the basis of joy. 

5. For life to be joyful, our awareness needs to be fully awake in the Unified Field of Self-referral consciousness. 

6. To accomplish anything needs simple awareness, total field of Natural Law fully awake, Light of God fully awake in the awareness of the individual.

Le succès dans les affaires grâce à l’Invincibilité

1. Dr Hagelin: Avant de résumer cette très importante conférence de presse et son message principal, je pourrais peut-être demander à Sa Sainteté Maharishi Mahesh Yogi, il y a presque deux heures que la conférence de presse a commencé, si Maharishi aimerait d’abord répondre à une question, avant de conclure, sur le sujet de la réussite en affaires. Bien sûr, les entreprises méditantes aux États-Unis et dans le monde entier sont devenues un centre d’intérêt croissant pour la presse. Et nous pourrions, bien sûr, parler longuement de ce sujet, l’économie et les affaires, lors des prochaines conférences de presse. Mais je voulais juste vérifier auprès de Maharishi s’il aimerait répondre à une question supplémentaire, ou si nous devrions conclure sur ce point d’invincibilité d’aujourd’hui. Maharishi?

2. Maharishi: Nous pouvons étendre l’invincibilité au profit. L’invincibilité devrait être le principe de base des affaires. Cela signifie que tout homme d’affaires ne doit échouer nulle part. Il doit réussir. 

3. Il ne peut réussir que s’il a la réponse à toutes les questions que l’autre partie peut lui poser. Pour cela, il doit être simple et ouvert à toutes les possibilités. Sa conscience doit se situer à ce niveau simple et total d’invincibilité où toute possibilité est présente.

4. Ainsi, même pour les affaires, l’invincibilité et l’ouverture à toutes les possibilités, le Champ Unifié, est une exigence. Pour tout succès dans un domaine quelconque, l’invincibilité est la base du succès. Et le succès est la base de la joie. 

5. Pour que la vie soit joyeuse, notre conscience doit être pleinement éveillée dans le Champ Unifié de la conscience autoréférente. 

6. Pour accomplir quoi que ce soit, cela nécessite une conscience simple, le domaine total de la Loi Naturelle pleinement éveillé, la Lumière de Dieu pleinement éveillée dans la conscience de l’individu.

Maharishi sur le thème de la religion

Conférence de presse du 04.04.2003

Est-ce que l’ajout de la Méditation Transcendantale rendra toute religion de nouveau efficace ou est-ce que plus de connaissance est nécessaire?

Maharishi: Rien n’est nécessaire. La connaissance est éveillée seulement sur le fondement de l’expérience. L’expérience, c’est connaître par l’Être. C’est 100% connaître. Aussi, il n’y a pas de besoin. 

L’expérience n’est pas gagnée à travers les livres. Le Veda n’est pas connu à travers les livres. Non. Vous faites l’expérience et alors vous savez que ce que vous êtes en train de lire est la bonne chose, est une bonne chose. Sans l’expérience vous serez toujours à chercher: «Qu’est-ce que c’est, qu’est-ce que c’est, où est cet Omniprésent, cet Omniscient?» C’est l’expérience qui est la Connaissance Totale. L’expérience, c’est connaître par l’Être, c’est l’expérience. Cela signifie que la Connaissance Totale est assimilée à l’expérience. La Connaissance Totale, l’Ātmā, est un mot qui a tout le Veda en lui, qui est l’ensemble du Veda qui a tout l’univers à l’intérieur de lui. Mettez l’accent sur l’expérience, pas la lecture. Non, non, non. En lisant, vous ne pouvez pas comprendre. En étant, vous êtes là. Vous êtes là. En étant, vous êtes là. Lire est pour ceux qui veulent s’amuser dans un domaine connu. Le domaine est l’expérience et vous dites: «Oh, oui, ceci est aussi ça, ceci est aussi ça, ceci est aussi ça.» La Connaissance Totale n’est pas sur le niveau de la lecture. Non. Elle est seulement sur le niveau de l’Être, de l’expérience. Et l’expérience est si simple, l’expérience est si simple parce que vous n’avez pas à courir après quoi que ce soit.

La connaissance dit que Dieu a donné Sa Loi à l’homme à travers les textes religieux pour que l’homme la suive. Si c’est le cas et toute religion le dit, alors y-a-t-il besoin pour l’homme de faire ses propres lois?

Maharishi: Absolument pas! Lorsque l’homme fait la loi, c’est pour ça que l’homme crée un désordre dans quelque soit le pays. Aujourd’hui, il y a plus de 200 pays, chaque pays est dirigé par des lois faites par l’homme, et les lois faites par l’homme signifient qu’elles ont les défauts et les faiblesses humaines en elles. C’est pourquoi aucun gouvernement n’est capable d’être orienté prévention et libre de problème. Quand l’homme fait ses propres lois, il crée un désordre de lui-même. Mais il peut le faire.

C’est pourquoi nous avons créé un gouvernement exemplaire, un Pays Mondial de la Paix, dont la constitution est le Champ Unifié autoréférent fondé sur la conscience. Ce qui signifie le Veda. L’ensemble du Veda, la Littérature Védique qui est tout ce qui concerne le Soi, est la Constitution de l’Univers. Il n’est pas créé pas l’homme, il n’est pas créé par l’homme. Lorsque c’est créé par l’homme, alors c’est créé par l’intelligence pleine de limites, des limites, les limites de l’espace-temps, les limites de l’espace-temps. Ils créent un désordre des choses.

Ce qui est libre du désordre, de la pagaille, est le domaine transcendantal, la Lumière de Dieu, la Lumière autoréférente de Dieu. C’est la lumière directrice pour tout le monde, individuellement et collectivement, individuellement et collectivement. C’est pourquoi il y a le concept d’un état plus évolué de conscience, la Conscience d’Unité. Nous avons créé un Pays Mondial de la Paix avec la Constitution de l’Univers comme sa constitution qui est le Soi, le domaine auto-maintenu de l’intelligence, auto-maintenu, auto-évoluant, auto-manifeste. C’est la lumière directrice et c’est le but de toutes les lumières directrices. Aussi l’ensemble du but total de la vie est si facile pour tout le monde.

C’est beaucoup plus difficile de vivre une vie de problèmes que de vivre une vie sans problème. La vie sans problème est la vie de la Conscience d’Unité, qui est l’état le plus simple de la vie, l’état le plus simple de la vie. L’état compliqué de la vie, l’état le plus compliqué de la vie est la vie dans l’ignorance, l’état de sommeil profond. Moins que cela est l’état de rêve, moins que cela est l’état de veille. C’est pourquoi transcender l’état de veille, c’est le quatrième état de conscience. Là, vous avez la réalité de la vie. Et alors amener cette lumière pour être vécue dans tous les états de veille, de rêve et de sommeil, et alors vous avez la Conscience d’Unité.

Donc, nous avons crée pour le monde de tout futur, une administration exemplaire, un service administratif exemplaire, un thème administratif exemplaire. Nous l’appelons Paix Mondiale, un thème de perfection pour l’administration orientée prévention et libre de problème. Et cela créera la Conscience d’Unité, et la Conscience d’Unité sera ce niveau d’administration où tout sera dans la Lumière de Dieu. Dans la Lumière de Dieu signifie: l’harmonie, le bonheur, l’affluence, le grand, tout ce qui est agréable. Aucunes limitations, toutes les possibilités dans la vie. C’est ce que nous avons généré dans le monde et à mesure que le temps passe, plus de groupes vivrons comme cela, et ils rayonneront le bonheur, qui est la Lumière de Dieu, dans la conscience toute entière.

Ainsi, au milieu de toutes ces choses erronées dans le monde, quelque chose de très vraiment joyeux a été établie et ceci est la grâce de Guru Dev, notre tradition des Maîtres Védiques qui sont éveillés dans le thème de l’administration orientée prévention, l’administration orientée prévention et libre de problème. Ce sont des mots, ils sont très difficiles à être compris par ces gens qui sont pleins des constitutions faites par l’homme. Ils écoutent et: «Ah, votre idée est très bonne, votre idée est très bonne», mais ce n’est pas pour eux quelque chose à suivre. Tout cela, peut prendre une ou deux générations de gouvernement, jusqu’à ce qu’un gouvernement correct aura été établi, où la prévention sera la lumière directrice. La Conscience d’Unité. Ça sera à travers l’éducation correcte. L’éducation et la santé correcte. La santé est si dilapidée aujourd’hui, la santé est si dilapidée en ces jours.

Qu’est-ce que la Lumière de Dieu?

Question: Qu’est-ce que la Lumière de Dieu? Est-ce que c’est pareil que le Paradis? Et puisse la Lumière de Dieu être perçue avec les yeux humains?

Maharishi: C’est à travers la Lumière de Dieu que les yeux voient. C’est la faculté ou c’est la qualité de la conscience. La conscience est la Lumière de Dieu. La conscience est ce niveau, que nous disons être la Lumière de Dieu et quand les textes religieux décrivent la Lumière de Dieu, c’est comme omniprésente, omnisciente et omnipotente. La Lumière de Dieu est l’éveil de la conscience. La conscience pleinement éveillée en elle-même; c’est la Conscience Transcendantale. Son expérience, nous l’avons enseigné pendant cinquante ans dans le monde au travers de la Méditation Transcendantale. L’esprit, errant dans les fluctuations, arrive à des fluctuations plus fines, des fluctuations plus fines, des fluctuations plus fines, la fluctuation la plus fine, aucune fluctuation, la pure Lumière de Dieu. Nous pouvons en parler en termes d’une lampe à bougie. Une lampe, maintenant la lumière de la flamme, la flamme et alors la lueur de la flamme comme les rayons de la lumière. Ainsi, la flamme elle-même, nous pouvons y penser comme la Lumière de Dieu et la lueur sera au travers des différents sens. À travers les yeux on voit, à travers les oreilles on entend, à travers le sens du touché on touche. Ainsi en est-il avec les cinq sens de perception. Donc ce sont les rayons, mais quand elle est en elle-même, brillante en elle-même, c’est la Lumière de Dieu, la flamme, la flamme.

Les rayons sont les rayons de la Lumière de Dieu dans toute la création, qui est la conscience ou l’intelligence. L’intelligence, la conscience. Aussi, c’est la valeur totale et c’est la lueur partielle à partir de là. Aussi la Lumière de Dieu est intelligence, c’est l’intelligence qui voit à travers les yeux, qui entend avec les oreilles, qui goûte à travers la langue. L’intelligence en elle-même est la lumière de la vie, la Lumière de Dieu. La lumière de la Loi Naturelle. La Loi Naturelle, nous l’appelons la Loi Naturelle, parce que tout est établi. Quand nous entendrons ce sera à travers les oreilles. C’est établi, aussi c’est une loi. Vous voyez à travers les yeux, vous entendez à travers les oreilles. Cela entre dans le cadre de la loi. C’est la façon dont la Loi Naturelle fait que l’intelligence se comporte à travers les sens.

«La Loi Naturelle Totale n’est pas fait par l’homme. Par conséquent, elle ne présente pas de  faiblesses et de défauts humains. Elle est Divine. Elle est la Lumière de Dieu, qui a été chantée à travers les âges par les dévots de Dieu, écrite dans les livres de toute religion, et poursuivie par des individus et des groupes à travers les âges.» – Maharishi Mahesh Yogi, 11.01.2006, Pays-Bas

Vraiment c’est la Lumière de Dieu. La Lumière de Dieu n’est pas une chose imaginaire. Tout autre chose est imaginaire, mais ça, c’est la chose fondamentale, la Lumière de Dieu, l’intelligence. Maintenant tout dépend comment est éveillée l’intelligence. Qu’elle soit cent pour cent éveillée, ou quatre vingt pour cent éveillée, ou vingt pour cent éveillée, combien endormi un homme est. Nous pouvons parler en termes de somnolence ou en termes d’éveil. La Conscience Transcendantale est l’intelligence pleinement éveillée, et quand l’intelligence est pleinement éveillée, alors la perception est totalement possible, l’action est totalement possible dans la direction de l’intention. Tout ce que vous voulez se produira. La Loi Naturelle le manifestera, la Loi Naturelle le manifestera. C’est juste de la même façon que la flamme. Si la flamme est plus vaillante, si la flamme est plus éveillée, alors la lueur est plus forte, la lumière ira plus loin. On devrait voir les choses plus clairement. Aussi, la Conscience Transcendantale est cette valeur que nous appelons, la Loi Naturelle, ou la Lumière de Dieu, ou le Champ Unifié autoréférent. Quelle que soit la façon dont nous la décrivons, il y a tant de langages dans le monde. Toutes les expressions ont leur valeur dans cette expression de l’intelligence, l’intelligence.

Aussi, nous voulons que chacun soit pleinement intelligent. Pour cela, on a à pratiquer matin et soir la Méditation Transcendantale et dans la pratique nous avons, cette phrase que nous avons: «La pratique rend un homme parfait». Parfait dans ce cas est, en faisant usage à la Lumière de Dieu, qui signifie que toutes les possibilités deviennent faciles pour lui. Cela est notre programme, et ce que nous avons trouvé est un raccourci pour toute l’humanité, les six milliards de gens de notre monde. Avec quelques milliers de personnes, se focalisant sur leur propre pur éveil de l’intelligence, ils rayonnerons par leur pratique collective. Ils rayonnerons dans tout le monde cette influence d’Illumination qui éliminera l’obscurité, qui éliminera les mauvaises pensées, les valeurs négatives. C’est tout simple.

Donc, c’est le moment pour nous tous dans cet âge scientifique, d’établir un tel groupe et ainsi d’apporter le soutien à l’humanité entière, où que ce soit. C’est une très belle chose, c’est une très belle chose. C’est une grande joie d’en parler, c’est une grande joie de le dire aux gens, c’est une grande joie de le donner aux gens. C’est une grande joie.

Comment reconnaître l’illuminé

How to Recognize the Enlightened

(Taste of pudding is in eating: The test of enlightenment)

(It means that the true value or quality of something can only be judged when it’s put to use or tried and tested.)

Dr Hagelin: ‘Throughout the ages, during the time of Buddha, Christ, and Mohammed, and certainly in today’s world, there are always people who claim to be enlightened and claim to speak the truth. How does an unenlightened person, like myself, know when another person is, in fact, enlightened and is therefore speaking a truth worth following?’

Maharishi: ‘The answer is: the taste of pudding is in eating. Somebody eating a pudding says, “How nice and so beautiful.” How do I know if what he is saying is right? I have to eat the pudding, and then I can know whether he was saying right or wrong. There is no way for anyone, without experiencing the reality, to judge the emotions of another man and whether he is saying right or wrong. There is no way.

‘The taste of pudding is in eating, and then you get to know it. That is all. Without knowing it, you cannot, because it is a thing which is devoid of any duality. There is no experiencer, experienced, and process of experiencing in that field. It is it, that is all. It is it. Without being it, one could keep on gesturing about it. It is not through lecturing and not through hearing; it is not through anything other than Being, because on its own level it is that – not on any other level. That is why it is transcendental. That is the significance of Transcendental Meditation – a process that allows the conscious mind to trickle down in sequence and come to that field where the individuality is no more in space and time boundaries. It is unbounded. Being it, then one knows, “Yes, what I was hearing was a right thing.” Without experience, there is no way to know.

‘That is why those who start meditation, in the first five, ten minutes, open the eyes and say, “Thank you very much”. Those who have taken a dive do not know how far they have gone, but they have gone enough to say, “Thank you”. In one, first dive, whether it was a dive to the bottom of the lake or just the surface of the lake, but they have dived into it. Then they have had some kind of taste of it. So simple.

‘A man who has lived a life of suffering has never been given any experience of transcending or any peek into that reality – never in life. He has become old, 70 years, and all his children and grandchildren say, “You are the wisest among us because you are the oldest.” But the oldest knows he does not know. All these people, presidents and prime ministers, are aged people, and they talk better than others, they can have some lecturing capacity, but that is not administratorship.

‘Administratorship is in the technique of arriving at that door from where Natural Law obeys your command. It is open to everyone. Do it. Do not waste your life in either this little thing or that little thing. No, no.

‘It is not the name of religion that will help you. It is the experience of religious practice, which is the exploration of the light of God, that will help you. Your name can be Muslim, Christian, Buddhist, Hindu, or anything, but it is not the name of the religion that will help you. It is the experience of religious life, which is the light of God, that will help you. Start Transcendental Meditation, and know it. Do not waste your life in the name of religion or in the name of God or in the name of science or in the name of arts or this or that. It is a waste of precious life. Now our offer is invincibility.’

«Nous ne nous inquiétons pas en ce qui concerne l’Illumination, nous restons dans le processus. La vie est mature quand l’Illumination totale est éveillée dans la conscience. L’Illumination est un processus d’auto-éveil intérieur. En fait, l’Illumination n’est pas une question de faire, c’est une question de se rappeler de sa propre nature.» – Maharishi Mahesh Yogi

Comment reconnaître l’illuminé

(Le goût du pudding est en le mangeant: Le test de l’Illumination)

(Cela signifie que la véritable valeur ou qualité d’une chose ne peut être jugée que lorsqu’elle est utilisée ou testée).

Dr Hagelin: «À travers les âges, au temps de Bouddha, du Christ et de Mahomet, et certainement dans le monde d’aujourd’hui, il y a toujours des gens qui prétendent être illuminés et qui disent la vérité. Comment une personne non illuminée, comme moi, sait-elle qu’une autre personne est en fait illuminée et qu’elle dit donc la vérité qui mérite d’être suivie?»

Maharishi: «La réponse est: le goût du pudding est en le mangeant. Quelqu’un qui mange un pudding dit: «Comme c’est bon et si beau.» Comment puis-je savoir si ce qu’il dit est vrai? Je dois manger le pudding, et je peux alors savoir si ce qu’il dit est juste ou faux. Il n’y a aucun moyen pour quiconque, sans avoir fait l’expérience de la réalité, de juger les émotions d’un autre homme et de savoir s’il dit bien ou mal. Il n’y a aucun moyen.

«Le goût du pudding est en le mangeant, et alors, vous le connaissez. C’est tout. Sans le connaître, vous ne pouvez pas, car c’est une chose qui est dépourvue de toute dualité. Il n’y a pas d’expérimentateur, d’expérimenté et de processus d’expérience dans ce domaine. C’est ça, c’est tout. C’est ça. Sans l’être, on pourrait continuer à faire des gestes à ce sujet. Ce n’est pas en donnant des conférences ni en écoutant; ce n’est pas en étant autre chose que l’Être, parce qu’à son propre niveau, c’est cela, et à aucun autre niveau. C’est pourquoi il est transcendantal. C’est la signification de la Méditation Transcendantale – un processus qui permet à l’esprit conscient de couler en séquence et d’arriver dans ce domaine où l’individualité n’est plus dans les limites de l’espace et du temps. Elle est illimitée. Étant donné cela, alors on sait: «Oui, ce que j’ai entendu était une bonne chose.» Sans expérience, il n’y a aucun moyen de savoir.

«C’est pourquoi ceux qui commencent la méditation, dans les cinq ou dix premières minutes, ouvrent les yeux et disent: «Merci beaucoup!». Ceux qui ont plongé ne savent pas jusqu’où ils sont allés, mais ils sont allés assez loin pour dire: «Merci!». Dans une première plongée, qu’il s’agisse d’une plongée au fond du lac ou simplement à la surface du lac, ils y ont plongé dans le lac. Alors, ils y ont goûté d’une manière ou d’une autre. C’est si simple.

«Un homme qui a vécu une vie de souffrance n’a jamais fait l’expérience de transcender ou même de percevoir cette réalité – jamais de la vie. Il est devenu vieux, 70 ans, et tous ses enfants et petits-enfants lui disent: «Tu es le plus sage d’entre nous parce que tu es le plus âgé». Mais le plus âgé sait qu’il ne sait pas. Tous ces gens, présidents et premiers ministres, sont des personnes âgées, et ils parlent mieux que d’autres, ils peuvent avoir une certaine capacité de conférencier, mais ce n’est pas de l’administration.

«L’administration est dans la technique d’arriver à cette porte d’où la Loi Naturelle obéit à votre commandement. Elle est ouverte à tous. Faites-le. Ne gaspillez pas votre vie dans telle ou telle petite chose. Non, non.

«Ce n’est pas le nom de la religion qui vous aidera. C’est l’expérience de la pratique religieuse, qui est l’exploration de la lumière de Dieu, qui vous aidera. Votre nom peut être musulman, chrétien, bouddhiste, hindou ou autre, mais ce n’est pas le nom de la religion qui vous aidera. C’est l’expérience de la vie religieuse, qui est la lumière de Dieu, qui vous aidera. Commencez la Méditation Transcendantale, et connaissez-la. Ne gaspillez pas votre vie au nom de la religion ou au nom de Dieu ou au nom de la science ou au nom des arts ou de ceci ou de cela. C’est un gaspillage d’une vie précieuse. Maintenant, notre offre est l’invincibilité.»