Le Travail, c’est la Santé!

Contemplation – Méditation – Transcendance

Bien sûr, les opinions divergent en ce qui concerne la quantité de travail. Certaines personnes pourront travailler des heures d’affilées sans éprouver la moindre fatigue, alors que d’autres jetteront l’éponge après juste une petite période d’activité. À ce niveau, il est clair que tout dépend de la constitution neuro-physiologique de chacun.

Quand Maharishi parle de ceux qui travaillent durs, il s’adresse à ces personnes qui sacrifient leur vie spirituelle au profit d’accomplissements matériels qui génèrent du stress et des tensions, pouvant bien souvent conduire à des problèmes de santé.  

Voici ce que Maharishi dit de ceux qui travaillent durs: «Ils ne savent pas comment être actif. S’ils sont actifs dans ‘la lumière de Dieu’, ils feront moins et accompliront plus. S’ils ne sont pas actifs dans ‘la lumière de Dieu’, ils s’épuiseront eux-mêmes. Ils seront déchirés et réaliseront très peu.

Cela dépend de combien est forte la lumière que l’on a. Si on a une bonne lumière, on ne s’écroulera pas dans la rue. Si on a une petite, petite lumière, on s’écroulera à la première étape.

Ceux qui aiment ce genre de dynamisme d’action, je leurs conseillerais de connaître et d’apprendre à comment faire moins et comment accomplir plus. Vous ne pouvez pas accomplir suffisamment en travaillant dur. En travaillant dur, vous pouvez seulement aller vous coucher après toutes les 6 ou 8 heures. Travailler dur est l’ignorance de la technique de l’action. La technique de l’action est: Être dans la lumière de Dieu à l’intérieur de vous. Être dans le plein épanouissement de votre propre conscience et alors vous agissez et la loi naturelle vous supportera pour réaliser tout ce que vous voulez réaliser.

Autrement, en travaillant dur vous pouvez vous fatiguer. Ce n’est pas la manière de vivre la vie. C’est le manque de connaissance de comment vivre et de comment réaliser. Seul en allumant la lumière de Dieu dans notre propre conscience peut-on être le gardien de toutes les possibilités, qui appartiennent à l’Administration de la Loi Naturelle ou nous pouvons dire, qui appartiennent à la volonté de Dieu, où toute chose devient une possibilité.

‘Travailler dur’ et penser que je suis un homme d’action. Personne lui a dit, qu’il n’a pas été éduqué à l’habileté dans l’action. L’habileté dans l’action est: Soyez établi en vous-même et vous serez sur le niveau de l’Intelligence Cosmique, la Conscience Cosmique. Et toute chose est une possibilité pour la conscience cosmiquement évoluée.»

Le succès certes… mais le succès appartient au pouvoir de la pensée, si le pouvoir de la pensé est grand et puissant, alors toutes les avenues pour atteindre quoique ce soit s’unirons et la providence fera le reste. C’est le fruit d’un esprit détendu en accord avec sa source dans la pure conscience.

Manuel pour un Gouvernement Parfait

La Conscience et le Champ Unifié

L’Administration par la Loi Naturelle, nous invite à nous reconnecter à notre source dans le champ unifié (le Soi ou la pure conscience) afin de rendre la vie individuelle et collective pleine de joie et d’harmonie. Nous sommes loin de la vision que nous percevons quotidiennement véhiculée essentiellement par les médias mais cela n’en demeure pas moins que c’est notre responsabilité pour nous-même dans un premier temps et pour les générations futures. 

Comment maîtriser les lois de la nature pour apporter un maximum de succès à l’administration gouvernementale. Par John Hagelin, Ph D, physicien quantique de renommée mondiale

Les gouvernements partout sont en crise – déchirés par des conflits d’intérêt et faisant face à des défis apparemment insolubles. Cela vient du fait que les théories et la pratique gouvernementale sont enracinées dans les principes obsolètes du 19ème siècle, et non dans une compréhension scientifique profonde du fonctionnement de la nature.

«Les théories du champ quantique unifié d’aujourd’hui révèlent l’unité ultime sous-jacente à la vie, confirmant la sagesse éternelle. Cette réalité unifiée et ses technologies appliquées, à la fois de la science moderne et de la science védique ancienne de la conscience, reformulée et systématisée par Maharishi Mahesh Yogi, promeut une administration idéale et sans problème, dans laquelle les myriades de tendances de la société sont gérées avec la même habileté et efficacité avec laquelle la Nature gouverne le vaste univers.

«Les problèmes de notre époque sont des problèmes humains. Le crime, le terrorisme, la dépendance à la drogue, et même la pollution proviennent du manque de compréhension de l’unité essentielle de la vie. La seule façon pour surmonter ces problèmes est par l’expansion de la conscience – une éducation qui développe le plein potentiel du cerveau. Avec une compréhension étendue au maximum, les individus se comportent naturellement dans leurs meilleurs intérêts à long-terme tout en promouvant simultanément les intérêts de la société dans sa totalité – actions pleinement accordées avec la loi naturelle.

«Nous possédons maintenant une compréhension pratique et profonde de la loi naturelle qui peut amener la paix dans le monde, et enfin réaliser le rêve des fondateurs américains – une nation qui s’auto-gouverne, où tous les citoyens naturellement respectent et promeuvent les droits des autres à la vie, la liberté et le bonheur.» – John Hagelin, Ph D

Extrait du Chapitre 1

Qu’est-ce que la Loi Naturelle?

L’univers entier est gouverné par la loi naturelle.

Les lois naturelles sont les principes ordonnés qui gouvernent les évènements et les processus physiques. Une loi de la nature, selon la définition de la science, est une description précise de la façon dont la nature se comporte sous des circonstances spécifiques. (Par exemple, la seconde loi du mouvement de Newton établit qu’un objet ayant une masse ‘m’ subit une accélération ‘a’ =F/m sous la pression d’une force de magnitude ‘F’.)

Depuis ces derniers siècles, la science moderne a identifié une myriade de lois de la nature gouvernant les comportements à tous les niveaux de l’univers physique: aux échelles atomique, moléculaire, biologique, géologique, astrophysique et cosmologique. Bien sûr, selon la science, la loi naturelle imprègne toute chose. Rien n’arrive qui ne soit pas le résultat directe de la loi naturelle – du mouvement d’une particule, à l’évolution de la vie, au fonctionnement des sociétés en entier.

Nous dépendons de la loi naturelle. Tout ce que nous accomplissons est réalisé en stimulant et en s’assurant le soutien des lois de la nature – des technologies modernes exploitant les lois fondamentales de la nature aux niveaux nucléaire et électronique, à l’action la plus ordinaire, telle que manger, qui met en action des lois innombrables gouvernant le métabolisme et la digestion.

Chaque clignement des yeux, chaque respiration, chaque battement du cœur est gouverné par la loi naturelle. La loi naturelle nous est aussi intime que la vie elle-même.

L’étendue de la Loi Naturelle

La science moderne a découvert que l’univers est structuré en couches d’existence, du microscopique au macroscopique – du monde subatomique des particules élémentaires à la structure à large échelle de l’univers.

La science a aussi appris que ces différents niveaux sont distincts non seulement par de vastes échelles d’espace et de temps différentes, mais que chaque niveau de l’univers physique possède sa propre panoplie de lois. Par exemple, les tentatives du début pour comprendre l’atome dépendant des modèles planétaires, avec le soleil massif correspondant au noyau lourd et les planètes dans leurs orbites aux électrons. À cette époque, il semblait naturel et intuitif que les mêmes lois fondamentales s’appliqueraient – même à de vastes échelles différentes. Cette supposition fut prouvée être fausse. Le modèle planétaire échoua complètement pour expliquer même les propriétés les plus fondamentales de l’atome – sa structure et sa stabilité.

À sa place, toute une nouvelle structure conceptuelle, appelée la mécanique quantique, fut nécessaire pour décrire la physique à l’échelle atomique. Un langage complètement nouveau à du être introduit, impliquant de nouvelles mathématiques basées sur des espaces vectoriels complexes de dimensions infinies. Tout cela mena les scientifiques à conclure, à contrecœur, que le monde microscopique est complètement différent du monde macroscopique des évènements quotidiens. L’univers commença à être compris comme étant composé de mondes à l’intérieur de mondes, où chaque monde possède son propre jeu de lois, ses propres saveurs qualitatives, ses propres caractéristiques quantitatives – et chaque monde étant constant à l’intérieur de lui-même.

Cette découverte du début du vingtième siècle du monde quantique fut suivi ces récentes années, par un déploiement rapide de la connaissance scientifique, des couches les plus profondes du fonctionnement de la nature. Ces niveaux subatomiques (nucléaire et sub-nucléaire) révèlent des symétries profondément cachées de la nature qui unifient les forces et particules fondamentales – forces et particules qui apparaissent distinctement différentes à des niveaux plus superficiels.

En 1979, le prix Nobel fut attribué aux Professeurs Weinberg Salam et Glashow pour leur théorie unifiant les forces faible et électromagnétique (deux des quatre forces fondamentales) à une échelle 100 fois plus petite que le noyau atomique. Le succès remarquable de cette théorie «électro-faible» unifiée apporta un profond soutien à cette procédure scientifique de l’exploration intérieure des niveaux plus profonds de la nature, et mena au déploiement rapide de théories encore plus unifiées des forces fondamentales de la nature.

Ces couches plus profondes du fonctionnement de la nature sont caractérisées par des niveaux sans précédent d’énergie et de dynamisme. Pour la même raison que les transformations nucléaires libèrent des millions de fois plus d’énergie que les transformations chimiques, le «principe d’incertitude» quantique garantit de la même façon que les niveaux encore plus fondamentaux de la loi naturelle possède immensément encore plus d’énergie. Bien sûr, au niveau le plus profond des dynamiques de la nature, l’énergie caractéristique est si énorme que la densité de l’énergie dans un simple centimètre cube d’espace vide excède, par ordre de magnitude, l’entière énergie de masse de l’univers visible.

De plus, tout en étant la plus énergétique, les niveaux plus profonds de la loi naturelle sont de plus en plus complets et holistiques. Les niveaux les plus superficiels de la nature peuvent être perçus comme des expressions fragmentées des lois les plus unifiées gouvernant des niveaux plus profonds. Les comportements macroscopiques sont simplement des manifestations superficielles de processus sous-jacents plus fondamentaux. Par exemple, le comportement d’objets classiques peut être dérivé sur la base de leurs atomes (de la même façon que la thermodynamique peut être dérivée de la mécanique statistique), alors que le contraire n’est pas vrai. En d’autres termes, les niveaux plus profonds sont plus fondamentaux. «L’extérieur est basé sur l’intérieur.»

On peut voir, ensuite, que tout l’univers manifesté, apparemment inerte, est juste le «sommet de l’iceberg» de la loi naturelle – une réflexion fragmentée, partielle et superficielle de l’intelligence complète et concentrée et des symétries éblouissantes qui existent à des échelles fondamentales.

La culmination de cette marche vers l’intérieur de la science moderne est la récente découverte des théories de l’unification complète du champ. Ces théories, basées sur la ‘supercorde’ (voir chapitre III), identifie un champ universel unique, de l’intelligence de la nature à la base de toutes les formes et phénomènes dans l’univers – la source de toutes les lois connues de la nature. À cette échelle super unifiée (l’échelle de Planque, ou 10 puissance moins 33cm), ces théories décrivent une transformation totale de la loi naturelle, impliquant de plus hautes dimensions de l’espace-temps, des tours infinies de particules massives, et une dynamique non-linéaire et spectaculaire qui est si compliquée et subtile qu’elle transcende la description mathématique actuelle.

Le gouvernement de la nature – l’administration suprême

Afin d’amener cette discussion abstraite des lois de la nature dans le royaume familier de l’expérience humaine, il est utile de reconnaître que l’administration de la nature par les lois naturelles n’est pas différente en principe de l’administration de la société par les lois nationales. Un gouvernement national administre la société par la formulation et l’application de lois spécifiques gouvernant les nombreuses formes du comportement humain et des interactions humaines – financière, sociale, environnementale, etc. De la même façon, nous avons vu que «le gouvernement de la nature» administre tous les évènements et processus naturels par des lois naturelles spécifiques.

Il est intéressant de noter que la loi national et la loi naturelle possède toutes les deux une structure hiérarchique, avec des lois plus fondamentale, plus profondes, sous-jacentes aux lois plus spécifiques. La loi nationale a ses fondations ultimes dans la constitution, sur la base de quoi la «constitutionnalité» ou légitimité des lois et règlements plus spécifiques et plus temporaires sont dérivés. De la même manière, comme nous le verrons, la structure hiérarchique du Gouvernement de la Nature a un niveau fondamental – une «Constitution de l’Univers» – les lois gouvernant la dynamique du champ unifié, qui lui-même est sous-jacent et donne naissance aux lois diversifiées de la nature qui gouvernent chaque niveau de l’univers physique.

Quelles sont les propriétés du Gouvernement de la Nature? Et comment administre-t-il l’univers immensément vaste et infiniment complexe?

D’abord et avant tout, le Gouvernement de la Nature, est riche d’un ordre profond – de la structure symétrique d’un flocon de neige aux symétries profondes déployées dans les particules élémentaires, de la structure ordonnée de l’atome aux orbites elliptiques précis des planètes, de la structure régulière des cristaux aux états hautement ordonnés des systèmes thermodynamiques ouverts.

Deuxièmement, le Gouvernement de la Nature est efficace au maximum. La loi la plus étendue gouvernant la totalité du comportement macroscopique est le Principe de Moindre Action. Ce principe établit que quoique la nature accomplisse, la nature l’accomplit avec l’efficacité et l’économie maximum. Tous les évènements physiques se développent en suivant la voie la plus économique, le chemin où «l’action» – une mesure mathématique définie d’énergie et de complexité – est minimisée. Ce principe explique, par exemple, pourquoi un faisceau de lumière qui se réfracte dans sa propagation à travers l’air sur un plan d’eau. Le chemin courbé en résultant est en fait le chemin par lequel le temps de propagation – le temps nécessaire pour aller de la source au but – est minimisé. Tout comportement classique peut être dérivé sur la base de ce simple principe d’économie maximum de la nature.

Un autre exemple de l’efficacité absolue de la nature est trouvé dans le principe de la conservation de l’énergie. Dans tous les processus physiques, rien n’est gaspillé. L’énergie n’est ni créé, ni détruite. Et étonnamment, au niveau le plus fondamental, la nature est même créatrice d’énergie. Dans les modèles «inflationnistes» modernes en cosmologie, l’univers subit une période de vaste croissance exponentielle pendant laquelle, à cause d’un équilibre délicat de l’énergie matérielle et gravitationnelle, l’univers s’étend considérablement en magnitude tout en maintenant une densité d’énergie constante. Le résultat est que l’univers entier, avec son énergie et sa masse inimaginable, émerge, essentiellement de rien.

Finalement, la loi naturelle possède une qualité inhérente évolutive, soutenant la vie. Elle a donné naissance – et soutient l’existence de – plus de huit millions d’espèces sur la terre. De récentes évidences suggèrent que cette qualité évolutive n’est pas, particulière à la terre. Partout où des environnements très peu hospitaliers existent, il est probable d’y trouver des organismes vivants. Même profondément dans la terre ou dans les fissures profondes des océans avec des températures supérieures à celle de l’eau en ébullition, des formes de vie variées et remarquables émergent.

Bien sûr, l’évolution est la nature même de la vie. Partout où l’on voit la vie, on voit la croissance, l’évolution – croissance de la taille, de la complexité, de la capacité, du pouvoir, de la connaissance. Même les examens les plus superficiels de la vie révèlent que la nature de la vie est de croître.

Il y a, bien sûr, une impression prédominante que la nature est pleine de violence et de cruauté. Certainement, on trouve la violence dans la nature. Si l’on considère la durée de vie entière d’un organisme, cet organisme meurt inévitablement. Mais cette mort est un incident isolé qui arrive une seule fois dans une durée de vie passée à croître en taille, en expérience, en capacité, en pouvoir, et à se reproduire. En d’autres mots, la mort est une partie de la vie, mais une petite partie, un évènement isolé dans le cours de la durée de vie qui joue en fin de compte, un rôle naturel dans le processus évolutif plus large qui soutient et nourrit des millions d’organismes dans un écosystème complexe.

Par conséquent, la perspective la plus globale et la plus exacte est que la nature est fondamentalement soutien de vie. Ce sont, après tout, les lois de la nature qui ont donné naissance aux huit millions d’espèces, et soutiennent les écosystèmes complexes dans lesquels des myriades d’espèces se nourrissent mutuellement et se soutiennent les uns les autres. Le monde naturel grouille de vie. Chaque centimètre carré de terre saine contient des milliers de micro-organismes.

À partir de cela, nous concluons que le Gouvernement de la Nature est ordonné, d’une efficacité maximum, évolutif et soutien de vie. De plus, la science révèle que ces qualités sont fondamentales – elles ont leur origine dans les niveaux les plus profonds de la loi naturelle.

Par exemple, nous avons vu auparavant que l’ordre déployé à des niveaux macroscopiques est juste une réflexion partielle de symétries de la nature profondément cachées présentent à des échelles plus fondamentales. Même la symétrie du flocon de neige est une réflexion macroscopique de la symétrie angulaire de la molécule d’eau. L’efficacité absolue de la Nature, incarnée dans le principe de moindre action gouvernant tout phénomène classique, est dérivée en fait d’un principe de mécanique quantique plus profond «la démocratie des chemins». (Le chemin de moindre action est juste une sortie macroscopique de la superposition simultanée de chemins coexistant multiples au niveau microscopique). De la même façon, la conservation de l’énergie, la qualité «évolutive», et autres propriétés fondamentales de la nature ont leurs origines à des niveaux plus profonds. Finalement, toutes les qualités fondamentales de la nature sont enracinées dans la «Constitution de l’univers» – les lois qui gouvernent le comportement du champ unifié lui-même.

On ne peut que s’émerveiller de la perfection du Gouvernement de la Nature, qui administre l’univers immensément complexe sans problème. Si on leur donnait le choix, tout chef d’état aimerait que son gouvernement déploie le même succès, les mêmes qualités de soutien de vie, d’efficacité, d’ordre, que le Gouvernement de la Nature. Comme nous le verrons, la connaissance scientifique et les méthodologies pratiques pour accomplir cela sont maintenant disponibles.

L’application de la Loi Naturelle

Comment la société peut-elle tirer profit de l’immense intelligence organisatrice déployée dans tout l’univers physique? Il existe une longue tradition dans les sociétés pour utiliser les lois de la nature par des technologies ou autres moyens. La technologie est l’application pratique des lois de la nature découvertes par la science. La lumière électrique, qui a profondément révolutionné notre style de vie, est une simple application des lois de l’électrodynamique. La médecine est l’application des lois de la chimie et de la physiologie humaine. De la même façon, d’autres applications avancées des technologies chimiques, électroniques et nucléaires ont transformé la face de la civilisation humaine.

Alors que la technologie est l’application avancée de lois spécifiques découvertes par la science, l’utilisation de la loi naturelle est bien plus étendue et intime à la vie. Dès la naissance, les enfants apprennent à tirer profit des lois de la nature gouvernant leur environnement. Le simple acte de marcher est un processus immensément complexe, qui stimule et utilise des myriades de lois gouvernant les processus mécaniques, neuro-musculaires et électrochimiques – et cela sans même la compréhension intellectuelle de ces lois.

L’application efficace de la loi naturelle est indispensable à chaque aspect de la vie. La compétence dans les applications de la loi naturelle est gagnée par le processus naturel de maturation et d’expérience de la vie, tel l’apprentissage de la marche. Dans une société développée, une telle compétence est aussi gagnée par l’éducation, et par la découverte scientifique de nouvelles lois de la nature et leur application par la technologie. Avec un tel développement scientifique, on peut tirer profit des lois de la nature qui serait autrement cachée ou inaccessible. Par exemple, on peut apprendre à générer de la chaleur en hiver par l’application de l’énergie chimique et électrique.

En résumé, nous concluons que tout ce que nous accomplissons, du simple acte de digestion à celui d’envoyer un homme sur la lune, nous l’accomplissons par l’application habile de la loi naturelle. Inversement, comme nous le verrons plus bas, tout ce que nous ne réussissons pas à accomplir est du à une défaillance d’application habile de la loi naturelle.

La transgression de la Loi Naturelle: la source de tout problème

Comme nous venons juste de le voir, il est possible de s’assurer le soutien de la loi naturelle pour accomplir un but spécifique, ou pour accomplir un désir particulier. Cette application réussie des lois de la nature peut être soit instinctive, apprise ou soit l’application élaborée des lois de la nature par la technologie.

Sans une connaissance suffisante de la loi naturelle, il est possible que les lois de la nature soit utilisée inefficacement – ou même d’une manière destructive. L’utilisation inefficace de la loi naturelle signifie de ne pas tirer le profit maximum des lois de la nature pour accomplir nos fins. Par exemple, en l’absence de la connaissance du levier, un acte simple, tel que le déplacement d’un rocher devient inutilement ardu.

De plus, la mauvaise application de la loi naturelle, que ce soit accidentel ou intentionnel, peut avoir d’importantes répercussions négatives. Un jeune enfant, inconscient des implications des lois de la gravité, peut tomber du lit et se blesser. Les docteurs, inconscients des lois gouvernant la radiation et ses lois cancérigène sur le corps, prescrivait des radiations pour éliminer le duvet sur le visage dans les années 1950, dont le résultat fut une plus grande fréquence de cancer de la peau. Les scientifiques, inconscients des lois plus profondes qui gouvernent l’équilibre délicat des écosystèmes, préconisèrent l’usage à grande échelle du DDT, qui entraîna l’extinction de nombreuses espèces, la toxicité du sol, et de sérieuses répercussions sur la santé pour les êtres humains.

La mauvaise application de la loi naturelle, avec toutes ses répercussions négatives, est ce que nous nommerons un «transgression de la loi naturelle». Nous verrons dans les chapitres suivant que tous les problèmes de l’individu et de la société sont dus à la transgression de la loi naturelle par toute la population.

Que signifie transgresser la Loi Naturelle?

Dans l’usage scientifique, une loi de la nature est, par définition, inviolable. Le terme «loi de la nature» est réservé pour ces principes scientifiques qui s’appliquent en toute circonstance, en tout temps. Par exemple, la découverte d’Einstein, dans le contexte de sa théorie spéciale de la relativité, que la vitesse de la lumière est la vélocité restreinte pour la propagation de la matière et de l’information, est soutenue sans exception à travers tout l’univers.

Par conséquent, lorsque nous nous référons aux «transgressions de la loi naturelle», nous parlons simplement des actions qui non seulement échouent à utiliser au maximum de profit des lois de la nature, mais où le fonctionnement de la nature engendre des conséquences négatives pour l’individu.

Il existe un profond parallèle entre la loi naturelle et la loi nationale. Ces deux jeux de lois définissent des règles de comportement qui sont désignées être dans le meilleur intérêt de l’individu et de la société. Des conséquences négatives sont à attendre, des deux, si on agit à l’extérieur de ces limites de comportement prescrit. Une différence évidente est que les individus peuvent parfois échapper à la transgression de la loi nationale – c’est-à-dire s’ils ne se font pas attraper. Par contraste, les individus sont toujours sous l’emprise de la loi naturelle et ses conséquences.

Tous les problèmes sont causés par la transgression de la Loi Naturelle.

Nous avons décrit précédemment le caractère tout-imprégnant de la loi naturelle – que tout ce qui arrive est le résultat directe du fonctionnement de la loi naturelle. Il est, par conséquent, pas surprenant que tout accomplissement significatif résulte de l’application habile des lois de la nature, et que l’échec pour accomplir nos propres aspirations naturelles – santé, richesse, ou succès dans la vie – provient de l’échec à appliquer avec succès la loi naturelle.

Bien sûr, un examen attentif des problèmes auxquels sont confrontés les individus et la vie nationale est suffisant pour confirmer que tout problème important provient de la transgression de la loi naturelle. Dans le chapitre V, nous examinerons comment de telles transgressions sont directement responsables des problèmes environnementaux, sociaux, économiques, et de santé auxquels les gouvernements font face aujourd’hui, et comment ces problèmes peuvent être résolus en harmonisant la vie nationale avec la loi naturelle.

Pour l’instant, nous verrons simplement certains mécanismes spécifiques qui transgressent la loi naturelle et amène les problèmes sociaux et de santé les plus répandus de la société.

Comment la transgression de la Loi Naturelle cause les problèmes

Nous avons vu comment la mauvaise application de la loi naturelle, même sans le vouloir, peut causer des conséquences négatives imprévues. Certainement, l’échec pour accomplir notre propre but désiré par la mauvaise application de la loi naturelle est en lui-même un problème. Cependant, il existe d’autres moyens pour lesquels, la transgression de la loi naturelle cause des problèmes.

  • La croissance individuelle dépend de la réalisation de nos désirs. La réalisation d’un désir apporte du bonheur, et aussi élève l’étendue et le standard de désirs futurs. (Par exemple, lorsqu’un certain niveau de statut dans sa carrière et de salaire sont atteints, il est naturel d’aspirer au niveau suivant.) Sans croissance, qui est essentielle à la vie, la frustration est inévitable. Avec le temps, cette frustration cause des stress dans la physiologie, qui sont prouvés scientifiquement comme affaiblissant la créativité et en plus restreignant la capacité à accomplir de futurs désirs. L’accumulation de stress peut aussi mener à des problèmes de santé.
  • Certaines transgressions de la loi naturelle causent des stress physiologiques directement, si de telles transgressions prennent la forme d’une action qui est malsaine ou dommageable pour le corps.
  • Les stress résultant de ces mécanismes promeuvent de nouvelles transgressions de la loi naturelle. Les stress causent des réactions en chaîne psycho-physiologique complexes dans le corps humain. Les stress chroniques, aigus entraîne une biochimie déséquilibrée qui est liée à l’anxiété, l’agression, l’hostilité, le comportement violent impulsif, et la consommation de substances néfastes. En d’autres termes, l’accumulation de stress poussent l’individu à des actes malsains, un comportement qui transgresse la loi naturelle.

Nous pouvons conclure de cela que la transgression de la loi naturelle mène au stress, et que le stress mène à encore plus de transgression de la loi naturelle. Ce cercle vicieux a pris beaucoup d’ampleur dans la société. À cause, en partie, de la transgression très répandue de la loi naturelle par la population toute entière, la société expérimente une épidémie de stress. Les statistiques révèlent un taux alarmant de maladies reliées au stress, telles que les attaques cérébrales, l’hypertension, et les maladies cardiaques. Bien sûr, 90% des maladies, aujourd’hui est causée ou aggravée par le stress.

Cela pèse pour un trillion de dollars sur l’économie nationale des Etats-Unis. 200 milliards de dollars de plus sont perdus pour l’industrie annuellement à cause du stress lié au travail. Un haut niveau de stress parmi nos jeunes a affaibli les résultats académiques, accru l’usage de la drogue, et a augmenté la criminalité juvénile, et les niveaux records de violence – particulièrement à l’intérieur des villes. La population carcérale s’est élevée à 1.4 millions – le plus haut pourcentage de tous les pays du monde avec la Russie.

Le stress a également une composante sociétale. La société est, en fin de compte, un composé d’individus. La qualité de la société est déterminée par la qualité de ses citoyens. Quand les citoyens d’une société sont stressés, on peut dire que la «conscience collective» est caractérisée par le stress. De la même façon que le stress individuel a été relié à une large étendue de maladies, de même, les niveaux épidémiques du stress de la société ont été reliés à un large accroissement de désordres sociaux: crime, abus de drogue, désintégration de la famille, violence domestique, et le déclin des valeurs morales et sociales. Cet effondrement de nos institutions et de l’ordre social a seulement exacerbé les niveaux de stress dans la société. Cette augmentation du stress, en retour, contribue à de nouvelles transgressions de la loi naturelle par l’individu et la société.

Alors que les élus universellement dénonce ce déclin de l’ordre social et moral, il y a eu peu de compréhension des causes sous-jacentes, de la transgression générale de la loi naturelle et des stress qui en résultent – et aucune connaissance pratique de comment rompre ce cercle vicieux et relever ce déclin de la conscience collective.

Heureusement, une telle connaissance pratique est maintenant disponible, soutenue par des procédures prouvées scientifiquement pour amener la vie individuelle et nationale en accord avec la loi naturelle, et par conséquent éliminer les problèmes à leur racine.

Les chapitres suivant présenteront systématiquement cette profonde connaissance et son application pratique dans chaque domaine de la vie.

On illustre les principes des mécanismes de l’administration par la loi naturelle, par un tourbillon, où la loi naturelle dirige toutes les fluctuations de surface à partir d’un unique point à sa base, auquel toute activité converge et à partir d’où toute activité émerge, en suivant le principe de moindre action.


Manual For A Perfect Government – How To Harness The Laws Of Nature To Bring Maximum Success To Government Administration – by Dr John Hagelin, Ph.D., Maharishi University of Management Press

L’Administration par la Loi Naturelle – Rām Raj

L’administration est la science et l’art d’organiser un progrès sans problème, conduisant à la plénitude de chacun. L’administration idéale a un rôle parental pour chacun. L’administration idéale et sans problème est disponible dans la Constitution de l’Univers, qui soutient également toute vie de manière nourrissante et évolutive. C’est le domaine de la connaissance totale de l’administration organisée à partir du domaine de toute positivité, le domaine de la science et de la technologie de la loi naturelle Totale – le Champ Unifié de toutes les lois de la nature. 

La technique de l’administration idéale – la technique de Raam Raj, l’Administration par la Loi Naturelle – qui consiste à éduquer et à former les gens pour développer la Conscience d’Unité – Brahmi Chetana – et toute leur activité sera naturellement soutenue par la loi naturelle totale.

Créer un gouvernement libre de problème et orienté vers la prévention: Une approche de l’Administration Fondée sur le Champ Unifié

नमस्ते
सर्वे भवन्तु सुिखनः
सर्वे सन्तु निरामयाः।
सर्वे भद्राणि पश्यन्तु
मा कश्चिद् दुःखभाग्भवेत्॥
ॐ शािन्तः शािन्तः शािन्तः
sarve bhavantu sukhinaḥ
sarve santu nirāmayāḥ
sarve bhadrāṇi paśyantu
mā kaścid duḥkha-bhāg bhavet
Om śāntiḥ śāntiḥ śāntiḥ
Puisse tout le monde être heureux (sukhinaḥ)! 
Puisse tout le monde être en bonne santé (nirāmayāḥ)!
Puisse tout le monde voir (paśyantu) ce qui est favorable! 
Puisse personne ne souffrir (duḥkha) en aucune manière!
Om Paix, Paix, Paix

«Si vous favorisez la loi naturelle, la loi naturelle vous favorisera.»

La vie est l’expression, toujours évolutive de la loi naturelle, qui administre l’univers dans un ordre parfait. Dû au manque de connaissance de cette intelligence administrative fondamentale de la loi naturelle, sa pleine influence nourrissante ne se développe pas dans la vie individuelle, et son pouvoir d’organisation infini reste indisponible à tout niveau de l’administration nationale.

Ce qui gouverne l’infinité de l’univers toujours en expansion, c’est ce pouvoir d’organisation infini de la loi naturelle, une énorme administration de silence dynamique. Où réside cette administration? Où pouvons-nous localiser son siège? Dans la pure conscience transcendantale, l’Ātmā, qui n’est autre que le Soi de chacun.

  Ainsi, tout le dynamisme autoréférent de ce niveau universel de la loi naturelle totale, pleinement éveillée, est fournie par le principe unifiant, qui établit l’étendue entière de la diversité sur le fondement de l’unité.

L’état autoréférent de la conscience humaine, qui est facilement accessible à chacun à travers le programme de Méditation Transcendantale et de MT-Sidhi de Maharishi, a été identifié comme la source autosuffisante de la pure connaissance et son pouvoir d’organisation infini. C’est le domaine de toutes les lois de la nature, la structure holistique de toutes les lois de la nature exposée dans le Ṛk Veda, la Constitution de l’Univers, et donnant lieu à sa dynamique structurante, les structures différentiées de toutes les lois de la nature disponible dans la littérature védique.

L’Administration par la Loi Naturelle se focalise sur tous les secteurs de l’administration, mais a son attention principale sur l’application de la loi naturelle dans les domaines de l’éducation et de la santé – la connaissance, ‘le fruit de toute connaissance’ – l’illumination – et la santé parfaite pour tout le monde. Ceci rendra spontanément l’administration libre de problèmes parce que tous les problèmes ont leur base dans le manque d’éducation correcte et dans une mauvaise santé.

Effectivement, Maharishi dit qu’à travers l’éducation, il est complètement possible de créer une civilisation où tout sera bien, une société et un gouvernement libre de problème. Parce que maintenant grâce au programme de Méditation Transcendantale et de MT-Sidhi, nous avons cette connaissance pratique où cette Administration par la Loi Naturelle, en vient à être vécue dans la conscience humaine. Alors la conscience humaine devient cette suprême intelligence administrative de la nature, qui créera un monde merveilleux, très calmement et paisiblement, avec toute cette dignité exaltée avec laquelle la Volonté de Dieu, la loi naturelle, crée et administre l’univers entier dans un ordre parfait.

Quand on parle d’Administration par la Loi Naturelle, on ne parle pas d’imposer quelque chose à l’ensemble de la population mondiale mais d’offrir la plénitude de la vie¹ dans un premier temps, l’expérience de la pure conscience en tant que domaine de toute possibilité.

Sur la base de cette expérience de conscience infinie vient s’ajouter la compréhension intellectuelle sous la forme de la Science Védique Maharishi.

Lorsque l’expérience intérieure et la compréhension intellectuelle sont bien intégrées au point de ne faire qu’un, alors il est possible de nous tourner vers l’extérieur et d’envisager l’Administration par la Loi Naturelle qui peut être générée par tous les programmes que Maharishi a offert au monde.

Quelle est l’utilité d’un gouvernement national lorsqu’il existe le Gouvernement de la Nature?

Les fondements du gouvernement: Qu’est-ce que devrait offrir un système d’administration idéal? Un progrès sans restriction, une administration sans problèmes et une satisfaction pleine et totale. Pour cela, l’action du gouvernement doit se fonder sur la loi naturelle qui régit l’ensemble de l’univers par l’intermédiaire de toutes les lois de la nature. La loi naturelle est le seul élément de l’univers qui renforce le progrès, la croissance et l’évolution de chaque individu et de chaque chose, et qui le fasse de façon juste pour tous.

Amener la lumière de la science dans l’administration: La Constitution de l’univers est l’ensemble des lois qui gouvernent la dynamique du champ unifié de la loi naturelle, le champ de pure conscience ou de pure intelligence en interaction permanente avec lui-même. Celui-ci est la base non-manifestée de la loi naturelle et représente le jeu éternel des systèmes et des lois qui gouvernent l’évolution de toute chose dans l’univers en expansion perpétuelle, et ceci dans une harmonie parfaite.

Éternellement éveillée dans chaque aspect de la création, la Constitution de l’Univers gouverne l’univers par la loi naturelle dans un ordre parfait, une efficacité absolue et sans aucun problème.

Les théories du champ unifié de la physique quantique (supergravité N = 8, théorie de la supercorde hétérotique, etc.) ont permis à la science moderne de reconnaître cette réalité ultime de la vie, le champ unifié de la loi naturelle, le champ de pure conscience ou de pure intelligence.

Le Ṛk Veda est l’expression vivante de la connaissance complète de ce niveau fondamental de l’intelligence de la nature. La littérature védique, telle qu’elle est présentée par Maharishi Mahesh Yogi, décrit dans sa totalité ce niveau de l’intelligence de la nature qui crée et régit la diversité infinie de l’univers en expansion perpétuelle: il donne la connaissance des lois de la nature qui maintiennent l’ordre de l’univers, qu’il s’agisse du fonctionnement des atomes ou du déplacement des galaxies dans l’espace vide.

La Constitution de l’Univers est très intime à chaque être humain parce qu’elle est sa propre conscience autoréférente; elle est son propre Soi; elle est le niveau fondamental de la vie de chacun; elle est le pouvoir d’organisation de la vie qui nourrit et pousse chacun dans la direction évolutive; elle est l’impulsion fondamentale du cœur et de l’esprit de chacun.

Pour qu’un gouvernement donne satisfaction à tout le monde, il doit être soutenu par la loi naturelle: la Constitution de la France doit être alignée sur la Constitution de l’Univers. Seule une telle mesure pourra donner un système d’administration idéal qui soit au même niveau que l’administration suprême de l’univers.

Comment rayonnons-nous spontanément cette réalité transcendantale? 

Ce n’est pas par les conférences ou les discours. C’est seulement par moins et moins d’activité mentale, intellectuelle et egotique, en s’apaisant dans le domaine de l’Être. Par la théorie et la pratique ont devient familier avec cette réalité qui est cette énorme qualité administrative dans l’univers – ce niveau le plus profond de silence. C’est cela l’Administration par la Loi Naturelle, être capable de fonctionner à partir de ce niveau cosmique au plus profond de nous-même. Au plus profond de nous-même est ce domaine non manifesté de silence éternel.

Une fois que nous sommes établis dans cette réalité transcendantale, nous pouvons parler à partir de ce silence le plus profond et ainsi produire comme cela un effet cosmique ici ou là. Quand nous voulons produire un effet cosmique, ce n’est pas à travers le sens localisé de la parole. C’est à partir du domaine non localisé de l’Intelligence Cosmique.

Cet art de tout accomplir en ne faisant rien, est simplement l’art le plus rare qui soit. Juste être sur ce niveau, le domaine transcendantal le plus fondamental, où tout est complètement au delà du temps et de l’espace. Ici, nous apprenons que si nous voulons faire quoi que ce soit, nous avons à  tout défaire. Le système de réalisation dans ce cas est: «Saisissez la source de toute chose.» Ce processus est complètement opposé à celui que nous avons connu jusqu’à présent.

Nous apprenons à comment agir à partir de ce profond silence intérieur, qui est le même domaine silencieux de l’omniprésence, l’omniscience et l’omnipotence. C’est cet état de conscience qui ne connait pas de limite et où le potentiel total de la loi naturelle réside. C’est à ce niveau qu’il est possible de tout réaliser sans aucune obstruction parce que c’est la Science de la Conscience, la science de l’Être. Et la science de l’Être est la science du devenir, la science de comment nous devenons. Tout ce qui est dans le domaine relatif de l’existence, dans les limites, est le devenir du non manifesté. C’est pourquoi nous disons que c’est la qualité suprême d’administration.

En tournant la clé, nous ouvrons le cadenas. Qu’est-ce que cela veut dire, qu’est-ce que le cadenas? L’aspect Chandas est le cadenas. Chandas couvre et il faut en faire une réalité transparente. Il n’y a rien à faire, simplement commencer à voir ce que nous voyons, c’est à dire la réalité. Auparavant c’était couvert mais maintenant c’est découvert, il est possible de voir à travers. Chandas est découvert, Devatā est découvert, Ṛṣi est découvert, aussi la Saṁhitā est complètement découverte. La connaissance totale est complètement découverte sur le niveau pratique. Tourner la clé est une technique, c’est amener la conscience à l’intérieur et de là, satisfaire nos désirs. C’est réellement une grande science de la vie à partir du silence. Mais il faut apprendre ce que ce merveilleux silence est.

D’un côté, le silence est rien et de l’autre, il est la source de toute chose. Le non manifesté est la base de toute manifestation, tout espace et temps est à partir de ce qui n’est ni espace, ni temps, aucune limites, rien. Juste l’intention émise à ce niveau fondamental est suffisante pour que tout le potentiel total de la loi naturelle organise toute chose afin de réaliser nos désirs. Ce n’est pas le petit ‘je’ qui est instrumental dans le processus, c’est la nature qui organise… Encore une fois, c’est une expérience. Comment cela se produit? Ça se produit, c’est tout! Dire ‘Jai Guru Dev’ est aussi cette opération de tourner la clé. Et c’est suffisant parce que le but est là à la source, si nous le connaissons, alors nous connaissons la réalité.

«La Paix Mondiale ne sera pas créée par la discussion et la persuasion, mais par l’action silencieuse – la joie profonde et effervescente de ceux qui pratiquent le Vol Yogique.» – Maharishi Mahesh Yogi

Comprendre le processus de l’évolution: Il est important de bien comprendre ce qu’est le gouvernement de la nature – Rām Raj – l’Administration par la Loi Naturelle, la Volonté de Dieu. 

Nous savons que le champ unifié de toutes les lois de la nature est à la base de tous les processus de création.

En terme védique, le champ unifié est le domaine abstrait et non manifesté de l’Ātmā, le Soi de chacun, la pure conscience.

Nous parlons ici de la base de toute chose qui est en fait ‘rien’. C’est de la physique! Prenons l’analogie d’un grand arbre avec ses milliers de branches, de feuilles, de fleurs et de fruits. Quelle est la base de l’arbre? La base de l’arbre est la vacuité à l’intérieur de la graine. Et cette vacuité à l’intérieur de la graine est ‘rien’, mais à partir d’où la totalité de l’arbre germe. Donc, la chose est claire, que toutes les expressions innombrables de la vie émergent à partir de ‘rien’.

La Méditation Transcendantale est donc, la technique qui nous permet de faire l’expérience de ‘rien’, c’est à dire la pure conscience.

Poussons la chose un peu plus loin. Ma main se lève, mes yeux voient, mes oreilles entendent. Où est ‘Je’? ‘Je’, est ce ‘rien’ qui voit à travers les yeux, qui entend à travers les oreilles et l’auteur du mouvement de la main (les cinq organes de perception et les cinq organes d’action). Dans la terminologie védique, ces processus sont appelés ‘Devatā’, que nous pouvons traduire par l’Intelligence Créatrice, le champ de la créativité à l’intérieur du ‘rien’.

Nous comprenons donc que tout processus de création a l’aspect Devatā pour base, qui sont les valeurs du ‘rien’, qui est pure abstraction, la réalité non manifestée. En terme védique – Nirguṇ Nirākār Brahm – sans aucune qualité.

Il y a donc là, un mystère à élucider. Comment ce ‘sans forme’ qui est le domaine du non manifesté peut-il donner lieu au processus de manifestation?

Parce que le domaine du non manifesté est ce champ unifié, où toutes les diverses valeurs sont présentes, pas dans la forme physique mais dans la forme de mémoires abstraites. Le terme védique est ‘Smṛti’. Dans la Smṛti toutes les mémoires sont là dans le non manifesté.


¹ La plénitude de la vie

C’est l’autosuffisance qui rayonne la plénitude et attire tout le monde. C’est la raison, suprêmement exposée, que Brahmi Chetana produit ce charme infini dans le corps de Rām et de Kṛṣṇa, mais aussi dans une assez grande mesure, dans les différents corps des Devatā qui sont tous attractifs parce qu’ils rayonnent la plénitude et cette plénitude, étant le but de tout processus évolutif, tout le monde à toute étape de l’évolution est naturellement attiré par cette plénitude. Tout le monde est dirigé par le processus de l’évolution et l’apogée réside dans la conscience autoréférente.

Recherches scientifiques

http://www.maharishi-programmes.globalgoodnews.com/vedic-administration/research.html (Les bénéfices de l’Approche Védique Maharishi de l’Administration. Cette page donne accès à d’autres liens sur le sujet – en anglais)

Voir aussi: L’Administration par la Loi Naturel Total vient en premier; l’administration humaine est secondaire

L’Administration par la Loi Naturel Total vient en premier; l’administration humaine est secondaire

Administration by total Natural Law is primary; human administration is secondary, Global Press Conference 20.08.2003

Question: Last week Maharishi said, that he will train leaders to “put Natural Law, the Will of God, into the field of administration”. I have two questions: 1) If, as Maharishi has said, Natural Law already governs everything in the universe, then isn’t Natural Law already governing humans and human governments? 2) And if it is not, what will Maharishi teach these leaders to accomplish it?

Maharishi: Natural Law is governing. Absolutely all the government is done by Natural Law. Only, the governing of Natural Law has gone in the background of human awareness. And human administration has become primary and the cosmic administration has become secondary. It is there and it will always be there, no matter what happens. Natural Law, there can be nothing beyond Natural Law. Only, whether it is primary in the human awareness or it remains secondary in the human awareness.

The example will be: the sap in a tree is always there, whether the gardener nourishes the sap or the gardener runs after the watering the roots and branches and flowers.

Primary should be primary. Primary is the reign of Natural Law, the rule of Natural Law. But that rule of Natural Law has become secondary or even at the third level of importance, even no level of importance. Human awareness has drifted from it, even when it is reigning, when it is reigning, it is governing all aspects. But it has gone in the background of human knowledge. That’s all. That means, the treasury is there, only it has gone out of awareness of the owner. And when it is out of awareness then the owner is not able to derive maximum out of it. That is the difference.

There is nothing new that I will be teaching to them. The old thing, which they have forgotten. We take their awareness to that and see, this is how the Sun is being governed by someone, the Moon is being governed by someone, the ocean is being governed by someone. Hugh, enormous galactic weight of the earth running in the space. Hugh, who is getting it done? Someone must be getting it done.

Only that power, enormous power which eventually is found and will always be found within the awareness of everyone has become secondary, thirdly, is forgotten.

So it is a matter of remembering that which has been forgotten. Secondary, secondary. The treasury was there, but one has forgotten about it. Forgetting, one doesn’t get the sufficient amount of help from there. That’s all.

So what I will be teaching to them, in reality: nothing, but in reality: everything, because in reality they have forgotten. They don’t know what cosmic means, what Natural Law means. It is all forgotten, not known. Not that it is a new thing.

What science does, it just uncovers things that have become out of sight. That’s all. Science is not creating anything. It is just uncovering, bringing to memory in order to make use of it spontaneously in daily life. So, that is the picture.

I completely accept with great pleasure the challenge that has been thrown in this question. But it is a great delight to dwell on it with all our friends in the world.

There is nothing new that I am going to say, because there is nothing new under the Sun. If I say, I’ll tell you something new, I won’t be right. I won’t be right. There is nothing new, only remembering things will make the thing come up. It is already there.

In the Vedic literature, referring to the Vedic literature. There is a huge literature by name: 

Purāṇa, Upa-purāṇa. Another set of literature Smṛti, Upa-smṛti. So, Upa-smṛti is nothing new, only it has gone on the background, so it has become “Upa”.

In the case of everyone, consciousness is the basic value of the physical body. Only, the body has become primary and the basic value, consciousness has become secondary. Becoming secondary does not mean it has disappeared, no. It is there, only it has become secondary.

Now, which has become secondary has now been found to be really worthy of the first level of importance: consciousness, consciousness, consciousness. This field of consciousness is always a primary thing, but that has been suppressed and what has come in its place is the body. The body has become primary, consciousness has become secondary. When we practice Transcendental Meditation, in the transcendental consciousness, consciousness is primary, body is non existing, it is a secondary thing, completely secondary. So, it is a matter of what is primary, what is secondary, what is primary, what is secondary.

In the society, human society, suffering society, God has become secondary, man has become primary. It is just a matter of primary and secondary. So Upa-smṛti, Smṛti and Upa-smṛti, Purāṇa and Upa-purāṇa, Śruti and Upa-śruti, Veda and Vedāṅgas, Upāṅgas and all. There is a sequential importance in the field of consciousness also as it is in the field of physiology. Something becomes important, some becomes of secondary importance.

So the thing that has been forgotten, the thing in terms of religious language: God, the Light of God inside, man is made in the image of God. That image has become secondary and what has become primary is some futile thing. Change has become primary, non change has become secondary.

Now my work is to bring that which has become secondary, make it important. Non change. Eternity. Continuity. Flawlessness. Perfection. Pūrṇa. Pūrṇāt Pūrṇam Udachyate. Whether we speak in Sanskrit or in Spanish or in any language, but primary and secondary, that’s all. Primary and secondary.

When human intelligence becomes primary, then the God’s intelligence, the Almighty intelligence becomes secondary. It does not become secondary, it is always primary. Only it is out of memory, that’s all. Out of memory. So bring it back to memory. That is our strength. Our strength, what we are teaching is nothing new. Only we say: close the eyes and let your mind get into transcendental consciousness and you will find a new world and it is so beautiful and so enormous, so invincible, so almighty, so fulfilling, everything like that, like that.

So it is there, completely open to it. and we are grateful to our Tradition of Vedic Masters that has given us such a simple, straight forward, very easy, natural way to open the door. There is no door even. You don’t have to knock the door. Just walk in. But you have to walk in to get to that garden. It is a very beautiful field. It is a very beautiful topic, so good. So good to talk about it, so good to handle it. Very beautiful.

L’Administration par la Loi Naturel Total vient en premier; l’administration humaine est secondaire

Conférence de presse globale du 20.08.2003

Question: La semaine dernière, Maharishi a déclaré qu’il allait former des dirigeants pour «mettre la Loi Naturelle, la volonté de Dieu, dans le domaine de l’administration». J’ai deux questions: 1) Si, comme l’a dit Maharishi, la Loi Naturelle régit déjà tout dans l’univers, alors la Loi Naturelle ne régit-elle pas déjà les humains et les gouvernements humains? 2) Et si ce n’est pas le cas, qu’est-ce que Maharishi enseignera à ces dirigeants pour l’accomplir?

Maharishi: La loi Naturelle gouverne. Absolument tout le gouvernement est fait par la Loi Naturelle. Seulement, le gouvernement de la Loi Naturelle est passé à l’arrière-plan de la conscience humaine. Et l’administration humaine est devenue première et l’administration cosmique est devenue secondaire. Elle est là et elle sera toujours là, quoi qu’il arrive. La Loi Naturelle, il ne peut rien y avoir au-delà de la Loi Naturelle. Seulement, soit elle est en premier dans la conscience humaine, soit elle reste secondaire dans la conscience humaine.

L’exemple sera le suivant: la sève d’un arbre est toujours là, que le jardinier nourrisse la sève ou qu’il coure après l’arrosage des racines, des branches et des fleurs.

Ce qui est en premier devrait être en premier. En premier est le règne de la Loi Naturelle, le principe de la Loi Naturelle. Mais ce principe de la Loi Naturelle est devenue secondaire, voire au troisième niveau d’importance, voire aucun niveau d’importance. La conscience humaine s’en est éloignée, même lorsqu’elle règne, lorsqu’elle règne, elle régit tous les aspects. Mais elle est passée à l’arrière-plan de la connaissance humaine. C’est tout. Cela signifie que le trésor est là, mais qu’il est sorti de la conscience de son propriétaire. Et lorsqu’il n’est plus conscient, le propriétaire n’est pas en mesure d’en tirer le maximum. C’est là que réside la différence.

Il n’y a rien de nouveau que je vais leur enseigner. La vieille chose, qu’ils ont oubliée. Nous amenons leur conscience à cela et nous voyons que c’est ainsi que le Soleil est gouverné par quelqu’un, que la Lune est gouvernée par quelqu’un, que l’océan est gouverné par quelqu’un. Euh, l’énorme poids galactique de la terre qui court dans l’espace. Euh, qui s’en charge? Quelqu’un doit le faire.

Seul ce pouvoir, ce pouvoir énorme qui se trouve et se trouvera toujours dans la conscience de chacun est devenu secondaire, tertiaire, est oublié.

Il s’agit donc de se souvenir de ce qui a été oublié. Secondaire, secondaire. Le trésor était là, mais on l’a oublié. En l’oubliant, on n’en reçoit pas l’aide suffisante. C’est tout.

Donc ce que je vais leur enseigner, en réalité: rien, mais en réalité: tout, parce qu’en réalité ils ont oublié. Ils ne savent pas ce que signifie cosmique, ce que signifie Loi Naturelle. Tout est oublié, inconnu. Non pas que ce soit une chose nouvelle.

Ce que fait la science, elle ne fait que découvrir des choses qui sont devenues hors de vue. C’est tout. La science ne crée rien. Elle ne fait que découvrir, rappeler pour en faire un usage spontané dans la vie quotidienne. Voilà donc le tableau.

J’accepte avec grand plaisir le défi qui a été lancé dans cette question. Mais c’est un grand plaisir de le relever avec tous nos amis dans le monde.

Il n’y a rien de nouveau que je vais dire, car il n’y a rien de nouveau sous le soleil. Si je dis, je vais vous dire quelque chose de nouveau, je n’aurai pas raison. Je n’aurai pas raison. Il n’y a rien de nouveau, seul le fait de se souvenir des choses fera apparaître la chose. Elle est déjà là.

Dans la Littérature Védique, en référence à la Littérature Védique. Il existe une immense littérature qui porte le nom de Purāṇa, Upa-purāṇa. Un autre ensemble de littérature Smṛti, Upa-smṛti. Upa-smṛti n’est donc pas une nouveauté, mais elle est passée à l’arrière-plan et est devenue ‘Upa’.

Dans le cas de chacun, la conscience est la valeur de base du corps physique. Seulement, le corps est devenu le premier et la valeur de base, la conscience, est devenue secondaire. Devenir secondaire ne signifie pas qu’elle a disparu, non. Elle est là, seulement elle est devenue secondaire.

Maintenant, ce qui est devenu secondaire s’est avéré être vraiment digne du premier niveau d’importance: la conscience, la conscience, la conscience. Ce domaine de la conscience est toujours une chose primordiale, mais il a été supprimé et ce qui lui a été substitué est le corps. Le corps est devenu le premier, la conscience est devenue secondaire. Lorsque nous pratiquons la Méditation Transcendantale, dans la Conscience Transcendantale, la conscience est fondamentale, le corps est inexistant, c’est une chose secondaire, complètement secondaire. Il s’agit donc de savoir ce qui vient en premier et ce qui est secondaire, ce qui est en premier, ce qui est secondaire.

Dans la société, la société humaine, la société de la souffrance, Dieu est devenu secondaire, l’homme est passé au premier-plan. Il ne s’agit que de première importance et de secondaire. Donc Upa-smṛti, Smṛti et Upa-smṛti, Purāṇa et Upa-purāṇa, Śruti et Upa-śruti, Veda et Vedāṅgas, Upāṅgas et tout le reste. Il y a une importance séquentielle dans le domaine de la conscience, tout comme dans le domaine de la physiologie. Quelque chose devient important, d’autres deviennent d’une importance secondaire.

Donc la chose qui a été oubliée, la chose en termes de langage religieux: Dieu, la Lumière de Dieu à l’intérieur, l’homme est fait à l’image de Dieu. Cette image est devenue secondaire et ce qui est devenu premier est une chose futile. Le changement est passé en premier, le non changement est devenu secondaire.

Maintenant, mon travail consiste à rendre important ce qui est devenu secondaire. Le non changement. L’éternité. La continuité. La perfection. La perfection. Pūrṇa. Pūrṇāt Pūrṇam Udachyate. Que l’on parle en Sanskrit ou en espagnol ou dans n’importe quelle langue, mais premier et secondaire, c’est tout. Premier et secondaire.

Lorsque l’intelligence humaine devient première, alors l’intelligence de Dieu, l’intelligence du Tout-Puissant devient secondaire. Elle ne devient pas secondaire, elle est toujours première. Seulement, elle est hors mémoire, c’est tout. Hors de la mémoire. Alors, ramenez-la à la mémoire. C’est notre force. Notre force, ce que nous enseignons n’est pas nouveau. Nous disons seulement: fermez les yeux et laissez votre esprit entrer dans la Conscience Transcendantale et vous trouverez un monde nouveau et il est si beau et si énorme, si invincible, si tout-puissant, si plein de plénitude, tout comme ça, comme ça.

Elle est donc là, complètement ouverte à elle. Et nous sommes reconnaissants à notre Tradition de Maîtres Védiques qui nous a donné une façon si simple, directe, très facile, naturelle d’ouvrir la porte. Il n’y a même pas de porte. Vous n’avez pas besoin de frapper à la porte. Il suffit d’entrer. Mais vous devez entrer pour accéder à ce jardin. C’est un très beau domaine. C’est un très beau sujet, si bon. C’est si bon d’en parler, si bon de le traiter. C’est très beau.

Gouverner à partir du vide

Ruling from Nothingness

1. Dr. Hagelin: Thank you very much, Maharishi. There are a couple of questions on the deep principles of Maharishi’s administration through Natural Law. I think these two questions are almost the same, and I think I’ll read them both as one. The first question is called “Ruling from Nothingness”: During a recent World Peace Parliament, Maharishi described the Constitution of the Universe as an unmanifest field of nothingness that is beyond the boundaries space and time, and yet, he said, it rules the infinite, ever-expanding manifest universe. What is the link that allows a field that is beyond space and time to govern a world that is bound by space and time? What is the bridge between the unmanifest ruler and the unmanifest ruled? I think the same question on a practical level: Last week, Maharishi described the administrators of his Peace Government as “administrators of the universe”. Did Maharishi mean that literally? And if so, what does it mean to be an administrator of the universe? And what does such an administrator do?

2. Maharishi: Is the administrator of the universe really a man? Yes, because the administrator of the universe rules without running into the action of ruling. The rule is from the silent unmanifest.

3. The nothingness in the hollowness of the banyan seed expresses itself in the sprouting and the growth of all the leaves, branches, flowers and fruits of the whole tree. This unmanifest field of nothingness rules.

4. All this variety, all these differences have their ruler in a state of unity, which is silence. This silence is the administrative power which has been drawn to be the administrative power in the world of man. That is Peace Government.

5. In the language of quantum physics, zero-point motion is that administrative power which is not seen, which is not active, which is silence. And this is the Peace Government of the whole multiple galactic physical creation.

6. When through Transcendental Meditation and its advanced techniques and Yogic Flying, our awareness is stabilized on that field which is the total field of administration of the universe, then the individual is virtually the administrator of the universe. That is Brahman Consciousness, consciousness of totality.

7. The ruler of the universe is not that creativity which has to come down to any isolated time-space-bound areas in order to achieve anything in time and space. It remains where it is. And because it is pervading everything, omnipresent, and omniscient, and omnipotent, this is the ruler of the universe.

8. One calls it self-referral intelligence: that means, self-intelligence in its own nature. This administrator of the universe has no objection if that level is inherited by individual awareness, that means by individual mind or individual intellect or individual ego or individual senses. It doesn’t mind. In this fully awakened self-referral Unified Field, the individual is the administrator of the universe.

9. All the paths of the sun and the moons and the galaxies, all this huge enormous cosmic activity is naturally administered in an automatic manner by that transcendental Self-referral totality of creativity of total Natural Law on its own self-sufficient level.

Gouverner à partir du vide

1. Dr Hagelin: Merci beaucoup, Maharishi. Il y a quelques questions sur les principes profonds de l’Administration de Maharishi par la Loi Naturelle. Je pense que ces deux questions sont presque les mêmes, et je pense que je vais les lire comme une seule. La première question est intitulée «Gouverner à partir du vide»: Lors d’un récent Parlement Mondial de la Paix, Maharishi a décrit la Constitution de l’Univers comme un domaine non-manifesté de vide qui se situe au-delà des limites de l’espace et du temps, et pourtant, a-t-il dit, qui gouverne l’infini univers manifesté toujours en expansion. Quel est le lien qui permet à un domaine qui est au-delà de l’espace et du temps de gouverner un monde qui est lié par l’espace et le temps? Quel est le pont entre le gouvernant non-manifesté et le gouverné non-manifesté? Je pense que c’est la même question sur le plan pratique: La semaine dernière, Maharishi a décrit les administrateurs de son Gouvernement de Paix comme des «administrateurs de l’univers ». Maharishi voulait-il dire cela littéralement? Et si oui, que signifie être un administrateur de l’univers? Et que fait un tel administrateur?

2. Maharishi: L’administrateur de l’univers est-il vraiment un homme? Oui, parce que l’administrateur de l’univers gouverne sans se heurter à l’action de gouverner. La gouverne vient du silence non-manifesté.

3. Le vide dans le vacuité de la graine de banian s’exprime dans la germination et la croissance de toutes les feuilles, branches, fleurs et fruits de l’arbre entier. Ce domaine non-manifesté du vide gouverne. 

4. Toute cette variété, toutes ces différences ont leur gouvernance dans un état d’unité, qui est le silence. Ce silence est le pouvoir administratif qui a été établi pour être le pouvoir administratif dans le monde de l’homme. C’est le Gouvernement de la Paix.

5. Dans le langage de la physique quantique, le mouvement du point zéro est ce pouvoir administratif qui n’est pas vu, qui n’est pas actif, qui est le silence. Et c’est le Gouvernement de la Paix de toute la création physique galactique multiple. 

6. Lorsque, grâce à la Méditation Transcendantale et ses techniques avancées et le Vol Yogique, notre conscience est stabilisée dans ce domaine qui est le domaine total de l’administration de l’univers, alors l’individu est virtuellement l’administrateur de l’univers. C’est la Conscience de Brahman, la conscience de la totalité.

7. La gouvernance de l’univers n’est pas cette créativité qui doit descendre dans des domaines isolés liés à l’espace-temps pour réaliser quoi que ce soit dans le temps et l’espace. Elle reste là où elle est. Et parce qu’elle est omniprésente, omnisciente et omnipotente, c’est elle qui dirige l’univers.

8. On appelle cela l’intelligence autoréférente: cela signifie l’intelligence autoréférente dans sa propre nature. Cet administrateur de l’univers n’a pas d’objection si ce niveau est hérité par la conscience individuelle, c’est-à-dire par l’esprit ou l’intellect individuel ou l’ego ou les sens individuels. Il n’y voit pas d’inconvénient. Dans ce Champ Unifié autoréférent pleinement éveillé, l’individu est l’administrateur de l’univers.

9. Tous les mouvements du soleil, des lunes et des galaxies, toute cette énorme activité cosmique est naturellement administrée de manière automatique par cette totalité transcendantale de créativité autoréférente de la Loi Naturelle Totale sur son propre niveau d’autosuffisance.

Le naturel de la créativité totale s’épanouit grâce à la langue maternelle

Naturalness of total creativity blossoms through mother tongue 

1. Dr. Morris: Yes, Maharishi. As Maharishi said about that celebration of Victory Day, “Seven thousand flags are high on our world, on the ground and in the sky.” And Maharishi, it truly was completely thrilling to feel the flags rising around the world, from the very far east when the sun first rose on the earth to the very far west-in all these different places, symbolic of that rise of Raam Raj, of the administration of totality, for life on earth to be in perfection. So this was a beautiful inspiration that Maharishi gave that was carried out so beautifully by all the leaders of the Global Country of World Peace all around the world in a single day. And Maharishi, a follow-up question on the languages, if that would be all right: Maharishi had mentioned that having the Yogic Flying groups in the language areas of the world – the seven thousand language areas of the world – would be “a shortcut” to the creation of an ideal world. So the question comes: Why is it that having Yogic Flying groups in the schools where the children are learning in the mother tongue and studying their own mother language and practicing Yogic Flying – why is that a faster way of creating peace in the world than organizing any other kind of group? What is the reason why that kind of group in the schools which study in the mother tongue is more powerful than any other kind of group, if that is the correct understanding? 

2. Maharishi: Children are naturally associated with the mother tongue. It’s very unfortunate that at home the children are faced with mother tongue and when they are sent to the school it’s not the same language. The tender brain membranes of the children get strained. The whole naturalness of total creativity blossoming through mother tongue, that door is closed. This is the greatest damage that the modern system of education does. The child has access to the local mother tongue only as long as he is four to six years of age. The rest is strain. 

3. When the boys practice Yogic Flying, the body lifts up under the command of the force of gravity. It is the pure force of gravity, unstrained, simple, at the source of thought. When the children learn different fields of knowledge with other languages in school, then so many mother tongues are mixed up with one common mother tongue. When the boys fly, they will fly and enliven the total mother tongue. But the essence that makes them accede to Total Natural Law will be mixed-up, it will have two, three, four, five different specimen of different units of the Total Natural Law. And when the same mother tongue people do the practice of flying, then the same one unit of Natural Law will blossom. That means pure Natural Law will blossom. 

4. Administration will be purer, administration will be more and more pure, driven by the Total Natural Law, if the area is small. Small kingdoms of the ancient kings, where everyone speaks the same tongue: and that is the mother tongue, that is the mother tongue. Mixed-up tongues are impure, and impure creativity will not be much of creativity. It’ll be robbed of its innovation. 

5. It is the invaders that muddle up with the mother tongue. So this invasion has to disappear. Take recourse to mother tongue, and be naturally supported by the Total Natural Law, which flows through mother tongue. 

6. Children have to study something. Why not give them the same mother tongue? 

7. Children go to school. And if, in that age, they are trained to have command over gravity by Yogic Flying, then, when they get command over the power of attraction and repulsion of gravity, they purify the whole collective consciousness of the nation. Putting this Transcendental Meditation and Yogic Flying in the schools means creating skill of perfect administration in the country. 

8. Today’s administration is pathetic. We have a program to shape life properly right from the beginning till the end.

Le naturel de la créativité totale s’épanouit grâce à la langue maternelle

1. Dr Morris: Oui, Maharishi. Comme l’a dit Maharishi à propos de la célébration du jour de la Victoire, «Sept mille drapeaux sont hissés sur notre monde, sur le sol et dans le ciel». Et Maharishi, c’était vraiment très excitant de sentir les drapeaux s’élever dans le monde entier, de l’extrême orient, lorsque le soleil s’est levé pour la première fois sur la terre, à l’extrême occident, dans tous ces différents endroits, symbolisant cette levée de Raam Raj, de l’administration de la totalité, pour que la vie sur terre soit dans perfection. C’est donc une belle inspiration que Maharishi a donnée et qui a été réalisée de façon si magnifique par tous les dirigeants du Pays Mondial de la Paix tout autour du monde en un seul jour. Et Maharishi, une question complémentaire sur les langues, si vous le voulez bien: Maharishi avait mentionné que le fait d’avoir des groupes de Yogis Volants dans les zones linguistiques du monde – les sept mille zones linguistiques du monde – serait «un raccourci» vers la création d’un monde idéal. La question se pose donc: Pourquoi le fait d’avoir des groupes de Yogis Volants dans les écoles où les enfants apprennent dans leur langue maternelle, étudient leur propre langue maternelle et pratiquent le Vol Yogique – pourquoi est-ce un moyen plus rapide de créer la paix dans le monde que d’organiser tout autre type de groupe? Pourquoi ce type de groupe dans les écoles qui étudient dans la langue maternelle est-il plus puissant que tout autre type de groupe, si c’est ce qu’il faut comprendre?

2. Maharishi: Les enfants sont naturellement associés à la langue maternelle. Il est très regrettable qu’à la maison, les enfants soient confrontés à leur langue maternelle et que lorsqu’ils sont envoyés à l’école, ce ne soit pas la même langue. Les tendres membranes cérébrales des enfants sont mises à rude épreuve. Tout le naturel de la créativité totale qui s’épanouit à travers la langue maternelle, cette porte est fermée. C’est le plus grand dommage que le système d’éducation moderne fait. L’enfant n’a accès à la langue maternelle locale que tant qu’il est âgé de quatre à six ans. Le reste, c’est de la pression.

3. Lorsque les garçons pratiquent le Vol Yogique, le corps se soulève sous l’effet de la force de gravité. C’est la force de gravité pure, sans contrainte, simple, à la source de la pensée. Lorsque les enfants apprennent à l’école différents domaines de connaissance avec d’autres langues, alors tant de langues maternelles sont mélangées avec une langue maternelle commune. Quand les garçons font le vole, ils volent et animent la langue maternelle totale. Mais l’essence qui les fait accéder à la Loi Naturelle totale sera mélangée, elle aura deux, trois, quatre, cinq spécimens différents de différentes unités de la Loi Naturelle totale. Et lorsque les personnes de la même langue maternelle pratiqueront le vol, alors la même unité de la Loi Naturelle s’épanouira. Cela signifie que la Loi Naturelle pure s’épanouira.

4. L’administration sera plus pure, l’administration sera de plus en plus pure, guidée par la Loi Naturelle totale, si la zone est petite. Les petits royaumes des anciens rois, où tout le monde parle la même langue: et c’est la langue maternelle, c’est la langue maternelle. Les langues mélangées sont impures, et la créativité impure ne sera pas une grande créativité. Elle sera dépouillée de son innovation. 

5. Ce sont les envahisseurs qui embrouillent la langue maternelle. Il faut donc que cette invasion disparaisse. Ayez recours à la langue maternelle, et soyez naturellement soutenus par la Loi Naturelle totale, qui passe par la langue maternelle.

6. Les enfants doivent étudier quelque chose. Pourquoi ne pas leur donner la même langue maternelle? 

7. Les enfants vont à l’école. Et si, à cet âge, ils sont formés à maîtriser la gravité par le Vol Yogique, alors, quand ils maîtrisent le pouvoir d’attraction et de répulsion de la gravité, ils purifient toute la conscience collective de la nation. Mettre cette Méditation Transcendantale et ce Vol Yogique dans les écoles signifie créer une compétence de parfaite administration dans le pays. 

8. L’administration d’aujourd’hui est pathétique. Nous avons un programme pour façonner la vie correctement du début à la fin.

Un autre texte existe, un peu plus long: Les sons de base de toutes les langues du monde et la Constitution de l’Univers

L’administration de la toute-puissance de la Constitution de l’Univers

The administration of the Almighty Power of the Constitution of the Universe 

1. Dr. Hagelin: Maharishi this is I think a related question from one of the program directors at ETV in the Capital of Guadeloupe. Maharishi, you have called on top scientists like Dr. John Hagelin to apply their scientific knowledge of natural law to promote the successful administration of their nation. But many governments around the world already have good scientists, great specialists and very brilliant minds in the field of economy, health, management, etc. Their knowledge did not prove to be sufficient enough to bring perfect administration. What more skill, knowledge and wisdom do they need along with their specialty to administer their nations perfectly. Could you please elaborate? 

2. Maharishi: They need the perfection of Vedic wisdom, the wisdom of Total Natural Law. Scientific investigation is systematic investigation but they have not yet reached that climax which has been reached by the field of Vedic Science. 

3. In the oral traditions of India, there is the record of total science, that reveals that consciousness on its own level is the custodian of the infinite diversity of the whole universe. 

4. Everything is possible for every man on the level of his desiring. 

5. There are seven states of consciousness. There is a need for the administration of the world on the level of unity consciousness. This is the administrative skill which will use Total Natural Law in order to harmonize and support the various different ways of administration in the different countries in our world. 

6. The field of Total Natural Law is Self-referral. When the individual consciousness is on this level of self-referral, then it is on that level of Vedic Science. Then the thought is powerful enough to demonstrate the practicality of achievement of the thought. 

7. It should be natural for every individual to be on that most exalted level of thinking, speaking, behaving and living life.

8. Our effort now is to establish that quality of collective consciousness which will spontaneously create a problem-free, mistake-free life everywhere.

L’administration de la toute-puissance de la Constitution de l’Univers

1. Dr Hagelin: Maharishi, c’est je pense, une question connexe d’un des directeurs de programme d’ETV dans la capitale de la Guadeloupe. Maharishi, vous avez fait appel à des scientifiques de haut niveau comme le Dr. John Hagelin pour qu’ils appliquent leurs connaissances scientifiques de la Loi Naturelle afin de promouvoir la réussite de l’administration de leur nation. Mais de nombreux gouvernements dans le monde ont déjà de bons scientifiques, de grands spécialistes et de très brillants esprits dans le domaine de l’économie, de la santé, de la gestion, etc. Leurs connaissances ne se sont pas avérées suffisantes pour apporter une administration parfaite. De quelles autres compétences, connaissances et sagesse ont-ils besoin, en plus de leur spécialité, pour administrer parfaitement leur nation. Pourriez-vous développer?

2. Maharishi: Ils ont besoin de la perfection de la Sagesse Védique, de la Sagesse de la Loi Naturelle Totale. L’investigation scientifique est une investigation systématique mais ils n’ont pas encore atteint ce point culminant qui a été atteint par le domaine de la Science Védique.

3. Dans les traditions orales de l’Inde, il y a le rapport de la science totale, qui révèle que la conscience, à son propre niveau, est la gardienne de la diversité infinie de l’univers entier.

4. Tout est possible pour chaque homme au niveau de son désir. 

5. Il existe sept états de conscience. Il y a un besoin pour l’administration du monde au niveau de la conscience d’unité. C’est la compétence administrative qui utilisera la Loi Naturelle Totale afin d’harmoniser et de soutenir les différentes manières d’administrer dans les différents pays de notre monde.

6. Le domaine de la Loi Naturelle Totale est autoréférent. Lorsque la conscience individuelle est à ce niveau d’autoréférence, alors elle est à ce niveau de la Science Védique. La pensée est alors suffisamment puissante pour démontrer le caractère pratique de la réalisation de la pensée. 

7. Il devrait être naturel pour chaque individu d’être à ce niveau le plus exalté de la pensée, de la parole, du comportement et de la vie.

8. Notre effort consiste maintenant à établir cette qualité de conscience collective qui créera spontanément une vie libre de problème et libre d’erreur partout.

Tout ce qui est physique dans l’univers est la conscience

Everything physical in the universe is consciousness

1. Dr. Dillbeck: A last question Maharishi: You said last week that Raja Raam, the ruler of the Global Country of World Peace, would play a parental role and administer from the level of silence and non-involvement. What does it mean to administer from silence? It seems confusing. 

2. Maharishi: The gardener attends to the root. Now the root of life, the root of nations is consciousness. 

3. The sum total of all the modes of consciousness of the people in a country is the collective consciousness of the nation. 

4. The approach is to enliven the transcendental field of consciousness of the individual, which is the common ground of the national consciousness, and from where national trends can be controlled. 

5. Raja Raam, being a scientist, is realistically approaching the target of world peace on a most peaceful level of transcendental consciousness. 

6. The administration will be the same administration that it is now. We bring the support of the administration of the Will of God, the administration of the cosmic intelligence at the basis of all life.

Tout ce qui est physique dans l’univers est la conscience

1. Dr. Dillbeck: Une dernière question Maharishi: Vous avez dit la semaine dernière que Raja Raam, le dirigeant du Pays Mondial de la Paix, jouerait un rôle parental et administrerait à partir du niveau du silence et de la non implication. Que signifie administrer à partir du silence? Cela semble confus.

2. Maharishi: Le jardinier s’occupe de la racine. La racine de la vie, la racine des nations, c’est la conscience.

3. La somme totale de tous les modes de conscience du peuple d’un pays est la conscience collective de la nation.

4. L’approche consiste à animer le domaine transcendantal de la conscience de l’individu, qui est le terrain commun de la conscience nationale, et à partir duquel les tendances nationales peuvent être contrôlées.

5. En tant que scientifique, Raja Raam approche de façon réaliste l’objectif de la paix mondiale au un niveau le plus paisible de la Conscience Transcendantale.

6. L’administration sera la même qu’aujourd’hui. Nous apportons le soutien de l’administration de la volonté de Dieu, l’administration de l’intelligence cosmique à la base de toute vie.

Le monde est comme un serpent dans la corde

The world is like a snake in the string

1. Dr. Dillbeck: This question Maharishi from the Community Television, Montgomery Community Television in Rockville, Maryland. Many Sages have talked about the illusory nature of life, what is it about our experience that is illusory and what is the experience of one who has awakened from that illusion? 

2. Maharishi: Direct case of illusion is in the state of the dream. 

3. The world is like a snake in the string. The string is there, but when you are not able to see the string properly, then you make a snake out of it. 

4. The snake world is just like illusion, and when you are awake, when you know the string, then there was no snake. 

5. The snake is just the physiology. Every fibre of the physiology is an impulse of consciousness. Different bodies are the various expressions of the one reality of consciousness. 

6. There are seven states of consciousness, waking, dreaming, sleeping, TC (Transcendental Consciousness), CC (Cosmic Consciousness), GC (God Consciousness) and UC (Unity Consciousness). 

7. Vedic knowledge means knowledge of all these seven states of consciousness. 

8. Now is the time of the world to have an administration of life in unity consciousness. 

9. Proper administration is administration through education, where the individual is trained to use the total brain. 

10. The full brain of the individual is used only when the Transcendental Consciousness comes to direct experience. Transcendental Meditation, enlivening the full creative potential of the brain physiology, enables a man to function from the level of Total Knowledge. Total Knowledge is Veda. 

11. Highly enlightened individuals will create permanent peace on earth.

Le monde est comme un serpent dans la corde

1. Dr. Dillbeck: Cette question Maharishi est celle de la télévision communautaire de Montgomery à Rockville, Maryland. De nombreux Sages ont parlé de la nature illusoire de la vie, qu’est-ce qui est illusoire dans notre expérience et quelle est l’expérience de celui qui s’est éveillé de cette illusion.

2. Maharishi: Le cas direct de l’illusion est dans l’état du rêve.

3. Le monde est comme un serpent dans la corde. La corde est là, mais si vous ne pouvez pas voir la corde correctement, vous en faites un serpent.

4. Le monde du serpent est comme une illusion, et quand vous êtes éveillé, quand vous connaissez la corde, alors il n’y a pas de serpent.

5. Le serpent n’est que la physiologie. Chaque fibre de la physiologie est une impulsion de la conscience. Les différents corps sont les diverses expressions de l’unique réalité de la conscience.

6. Il y a sept états de conscience, la veille, le rêve, le sommeil, CT (Conscience Transcendantale), CC (Conscience Cosmique), CD (Conscience de Dieu) et CU (Conscience d’Unité).

7. La connaissance védique signifie la connaissance de tous ces sept états de conscience.

8. Le temps est venu pour le monde d’avoir une administration de la vie dans la conscience de l’unité.

9. L’administration correcte est l’administration par l’éducation, où l’individu est formé à utiliser l’ensemble du cerveau.

10. Le cerveau complet de l’individu n’est utilisé que lorsque la Conscience Transcendantale en vient à l’expérience directe. La Méditation Transcendantale, qui anime le plein potentiel créatif de la physiologie du cerveau, permet à l’homme de fonctionner à partir du niveau de la Connaissance Totale. La Connaissance Totale est le Veda.

11. Des individus pleinement illuminés créeront une paix permanente sur terre.

Les états supérieurs de conscience

Je me rappelle mettre posé la même question que celle ci-dessous lors de la diffusion de la conférence de Genève. Il est vrai que l’explication qu’avait donner Maharishi pouvait laisser sous-entendre une nouvelle conception des sept états de conscience. Il n’en était rien…

Dr Morris: «Maharishi, une question est venue d’un neuro-scientifique qui étudie les états de conscience supérieurs. Il a été très intrigué par le discours de Maharishi à la conférence de Genève sur les sept états de conscience et la relation entre la Conscience Cosmique, la Conscience de Dieu et la Conscience d’Unité et les états de conscience de veille, de sommeil et de rêve. Il a constaté qu’il s’agissait d’une nouvelle compréhension de ces états de conscience supérieurs, par exemple, la relation que Maharishi a fait entre la Conscience de Dieu et le rêve. Il a demandé si Maharishi pouvait clarifier davantage ce point. S’agit-il en fait d’une analyse différente de celle donnée plus tôt dans l’histoire du Mouvement, lorsque Maharishi a dit que la Conscience Cosmique était cet état où la Conscience Transcendantale est là en même temps que la veille, le rêve et le sommeil? Ou s’agit-il simplement une élaboration plus poussée et plus profonde de ces mêmes principes des états de conscience supérieurs que Maharishi a fait ressortir plus tôt dans l’histoire du mouvement?»

Maharishi: «Dès le début, les états de conscience supérieurs ont signifié les sept états de conscience. Il y a le sommeil, le rêve, la veille et la Conscience Transcendantale – le quatrième état de conscience. Ensuite, il y a la Conscience Cosmique – le cinquième état de conscience. ‘Cosmique’ signifie le quatrième état, la Conscience Transcendantale, ainsi que les trois autres, parce que les trois autres sont influencés par l’expérience du quatrième état de conscience. Puis vient la Conscience de Dieu, qui est un état de conscience très spécial où la qualité suprême de relativité est prise en considération. Bien sûr, l’Unité est très claire. L’Unité est l’unité de toute diversité. ‘Toute diversité’ signifie deux valeurs – toutes les valeurs de la connaissance et toutes les valeurs de l’action – toutes les valeurs diverses complètement unifiées. Il s’agit donc d’une valeur holistique – l’Unité.

«C’était la même chose qu’au tout début, la même chose. L’expression est devenue de plus en plus claire à mesure que les expériences devenaient plus claires. L’explication est apparue au fur et à mesure que les expériences des personnes liées à ces valeurs étaient visibles. Sur le plan intellectuel et comportemental, on pouvait voir la conformité à ces différents états de conscience.

«C’est une très belle chose que l’individu illuminé demande. On part de l’état de sommeil, et en dessous on met le rêve, et en dessous on met la veille. Ensuite nous avons la Conscience Transcendantale. Sur le côté droit, nous commençons à élever le pilier. Sur le côte gauche, nous avons fait descendre le pilier de l’état de sommeil, de l’état de rêve et de l’état de veille jusqu’au quatrième état. Puis, à partir du cinquième état, on élève le pilier: cinquième état, sixième état, septième état. Ainsi, le septième état sera parallèle au sommeil profond. Le sixième état sera parallèle à l’état de rêve. Le cinquième état sera parallèle à l’état de veille. C’est la séquence dans laquelle ça se développe. C’est très réaliste. ‘Réaliste’ signifie que c’est conforme à l’intellect; et conforme au fondement de l’intellect, qui est l’Être Transcendantale.

«Belle question. C’est la même chose dont on a parlée et expérimentée depuis le début du Mouvement. Maintenant, du fait qu’il y a tant de personnes qui l’ont expérimenté, l’effet que ça a eu, a influencé la conscience mondiale entière – toute la conscience collective du monde. Maintenant, il est possible d’avoir cette administration qui est l’administration de l’univers galactique – l’univers – l’unité diversifiée.

«Premier Ministre, vous avez admirablement décrit la vision du Veda par le Rishi Madhuchandas. Il a perçu la Constitution totale de l’Univers dans la première syllabe. Puis, dans la seconde syllabe, il a vu l’unité et tout le champ de la diversité dans la nature de l’unité. Ainsi, l’unité n’est rien d’autre que la diversité. La diversité et l’unité sont la même chose, mais intellectuellement, ce sont deux choses différentes. La différence se situe uniquement dans la perception, uniquement dans l’angle de vision. 

Cela est exprimé dans la littérature védique; la chose est au niveau de la perception. En réalité, c’est éternellement pareil. ‘Éternellement pareil’ signifie que c’est toujours l’unité et toujours la diversité, et c’est toujours le non-manifesté et toujours le manifesté. C’est la réalité, mais quand on en parle, les différences sont là…» – Conférence de presse du 18.01.2006