Citation du Jour

«Ne basez pas votre vie sur les penchants et les aversions, ou les caprices des autres. Ce que vous êtes dans la vie – que vous appréciez ou que vous souffriez – c’est votre propre responsabilité. Soyez réguliers dans votre méditation et ne reportez pas à demain votre effort pour la conscience de Dieu.» – Maharishi Mahesh Yogi

Do not base your life on the likings and dislikings or whims of others. What you are in life – whether you enjoy or suffer – it is your own responsibility. Be regular in your meditation and do not postpone for a later date your striving for God consciousness.” – Maharishi Mahesh Yogi

Le phénomène de témoignage en conscience cosmique

Maharishi et Keith Wallace sur le phénomène de témoignage en conscience cosmique – particulièrement le témoignage du sommeil profond, 1971 Mallorca

1. L’Être est la conscience pure seulement en référence à un système nerveux. Autrement, il est l’Être en référence au néant.

2. La conscience cosmique est un état de dualité. Dans la conscience cosmique, la conscience pure existe en même temps que l’activité de l’état de veille, de l’état de rêve et du sommeil profond.

3. Comment le phénomène de témoignage de la conscience pure – un trait caractéristique de la conscience cosmique – peut-il être compris? Quand la conscience pure est pleinement maintenue alors elle est complètement éveillée (wide awake), alors elle est consciente et s’apprécie elle-même aussi bien que ses deux propres extrêmes, l’une étant le silence infini, et l’autre étant le dynamisme infini ou – comme Maharishi l’appelle sur cette vidéo – ‘l’action totale’. Le silence totale est par nature (inherently) contenu dans l’action totale. Et l’action totale est par nature contenue dans le silence total puisqu’il forme une extrême dans le continuum de silence total. (La métaphore de courir et l’habileté à courir plus lentement et même à s’immobiliser reste inhérent dans l’habileté à courir).

C’est pourquoi la conscience pleinement éveillée est aussi éveillée à toute activité et même – quand la conscience est pleinement mature – à l’activité cosmique – d’elle-même ou inhérente dans sa propre nature. C’est pourquoi durant le sommeil profond, quand le dormeur est pleinement inconscient – dû à l’esprit, l’intellect et les sens étant inactifs, succombe au sommeil – cependant la pure conscience (transcendantale) pleinement alerte, vibrant dans la valeur totale de silence, englobe aussi une conscience (awareness) de ravivante activité du corps. En conscience cosmique, ceci est distinctement senti et perçu en termes de dualité – le Soi étant silencieux et totalement indépendant des activités du corps ou de l’esprit, de l’ego, de l’intellect et des sens.

Par conséquent (therefore), dans le sommeil profond cette pure conscience pleinement alerte témoignant de l’activité continue de revitalisation et de repos du corps ne devrait pas être comprise comme étant une fonction de l’ego, de l’intellect, de l’esprit ou des sens puisque ceux-ci sont arrêtés (shut down) dans l’état de sommeil profond.

Discutant de la bande en classe, nous en concluons: la pure conscience pleinement éveillée comme témoin

– Dans l’état de veille témoigne des activités de l’esprit, de l’intellect, de l’ego, des sens et du corps;

– Dans l’état de rêve témoigne de l’activité illusoire de rêver et de l’activité du corps;

– Dans le sommeil profond, témoigne des activités revitalisantes du corps (puisque l’esprit, l’intellect, l’ego et les sens sont inactif, ‘arrêtés’).

Citation du Jour

«La méditation est le moyen direct pour mettre fin aux conflits dans la famille et la société – le conflit entre le mari et la femme, le père et le fils, la mère et le fils, le conflit entre les frères, les amis, les collègues, entre le subalterne et le patron, le servant et le maître, l’employé et l’employeur, le conflit entre l’ouvrier et le propriétaire de la fabrique ou le propriétaire de l’usine, et tous les conflits entre l’homme et l’homme parce que la méditation, nourrissant l’esprit avec un grand bonheur, enlève la cause même des conflits et développe l’amour et la sympathie pour tous.» – Maharishi Mahesh Yogi

“Meditation is the direct means to end the conflicts in the family and society – the conflict between husband and wife, father and son, mother and son, conflict between brothers, friends, co-workers, between subordinate and boss, servant and master, employee and employer, conflict between labor and mill owner or factory owner, and all conflicts between man and man because meditation, feeding the mind with great happiness, removes the very cause of conflicts and develops love and sympathy for all.” – Maharishi Mahesh Yogi

La Médecine Védique Maharishi

Qu’est-ce que la Médecine Védique Maharishi?

La Médecine Védique Maharishi est une restauration moderne de la médecine védique. La Médecine Védique Maharishi a son héritage dans l’ancienne civilisation védique de l’Inde. C’est un système sophistiqué de médecine naturelle avec une littérature scientifique détaillée et des textes médicaux classiques, une tradition orale ininterrompue de connaissance précédant les textes écrits et une grande étendue de procédures cliniques applicables pour la prévention et le traitement des maladies profondes et chroniques.

Les approches de la Médecine Védique Maharishi créent l’équilibre en animant l’intelligence intérieure du corps, le niveau le plus fondamental de la physiologie. Le manque d’intégration entre la physiologie individuelle et ce champ fondamental d’intelligence est la cause essentielle de la maladie et des troubles.

Qu’est-ce que ce champ d’intelligence?

En accord avec la Médecine Védique Maharishi, le champ de l’intelligence intérieure comprend les lois diverses de la nature qui gouvernent toute chose dans notre univers.

La physique et la Médecine Védique Maharishi.

Toute chose dans notre univers est gouvernée par les lois de la nature. Par exemple: Si nous lâchons un objet, les lois de la gravité font que l’objet tombe. La physique nous dit que les lois de la nature opèrent dans un champ fondamental et imprégnant tout – le champ unifié.

Le champ unifié est au-delà de l’espace et du temps, pourtant il est la source de toute chose dans la création. Tous le phénomènes dans l’univers sont les expressions de ce champ et toutes les lois de la nature ont leur demeure ici.

À la fois, la physique moderne et la Médecine Védique Maharishi décrivent la matière comme s’élevant des auto-interactions de ce champ unique et imprégnant tout.

Le champ, se mouvant à l’intérieur de lui-même, crée des fluctuations d’ondes ou des fréquences vibratoires. Ces fréquences sont alors exprimées comme les particules matérielles qui structurent toute matière dans l’univers, incluant la physiologie humaine.

Le Veda et la littérature védique.

“Veda” signifie connaissance, connaissance de la loi naturelle, connaissance des impulsions d’intelligence qui constituent l’univers entier, incluant la physiologie humaine. Bien qu’il y ait plusieurs livres qui font la littérature védique, Maharishi a expliqué que la vraie importance du Veda n’est pas trouvée dans la signification des mots, mais dans les fréquences ou les sons qui englobent les expressions védiques. Ces sons sont en fait les impulsions des lois de la nature telles qu’elles sont exprimées à l’intérieur du champ unifié.

Le Veda et la littérature védique sont la somme totale de toutes les lois de la nature qui structurent notre monde. Les sons qui englobent le Veda et la littérature védique sont accessibles dans l’état le plus raffiné et silencieux de la conscience humaine, la conscience transcendantale. Cet état silencieux de conscience est disponible à tous, à travers la pratique du programme de Méditation Transcendantale et de MT-Sidhi de Maharishi. La Médecine Védique Maharishi fournit aussi de nombreuses autres technologies pour accéder et animer ce champ d’intelligence qui sous-tend la physiologie humaine.

La découverte du Veda et de la littérature védique dans la physiologie humaine.

Le Veda est cette intelligence qui structure la création entière. C’est cette intelligence qui constitue la structure de la physiologie et régularise son fonctionnement. Ce principe a été confirmé à travers la recherche pionnière du professeur Tony Nader, docteur en médecine, président de l’Université de Management Maharishi en Hollande. Le professeur Nader a découvert que les différents aspects de la physiologie humaine correspondent précisément dans, à la fois la structure et la fonction, avec les impulsions qui font le Veda et la littérature védique.

Le travail du professeur Nader nous fait entrer dans une nouvelle ère de science médicale. Il nous permet de comprendre pour la première fois l’intelligence fondamentale sous-tendant le fonctionnement physiologique, incluant l’intelligence sous-tendant l’ADN, toute cellule, organe et système organique, l’homéostase et les mécanismes auto-réparateurs, les autres processus régulatoires et les activités du système immunitaire. Il fournit une nouvelle approche pour le traitement de beaucoup de problèmes difficiles de santé, d’aujourd’hui – celle qui se focalise sur l’accès et l’animation de l’intelligence interne du corps pour stimuler et augmenter les mécanismes internes auto-réparateurs, ainsi la guérison peut avoir lieu naturellement de l’intérieur.

Le texte est tiré d’une annonce faite en 1999, aux médecins désireux de suivre le cours de Médecine Védique Maharishi.

Citation du Jour

«Toutes les réalités des diverses limites de l’espace-temps des différents aspects de l’arbre viennent de ce rien fonctionnant de l’intérieur de lui-même. Comment le rien fonctionne de lui-même? Parce que ce rien, bien que non-manifesté, n’est pas l’inertie. Il est l’intelligence. Il est la conscience. Il est la conscience autoréférente.» – Maharishi Mahesh Yogi, 13.04.2007, Pays-Bas

“All the multifarious space-time bound realities of different aspects of the tree come out of that nothingness functioning within itself. How nothingness functions itself? Because that nothingness, though unmanifest, is not inertia. It is intelligence. It is consciousness. It is Self-referral Consciousness.” – Maharishi Mahesh Yogi, 13.04.2007, Holland

Principe védique d’administration

Vedic principle of administration

1. Dr. Dillbeck: This question, Maharishi, also about the economy: Is it possible that one approach to the eradication of poverty will work in all different types of government systems, such as capitalism, communism, etc., or will a variety of approaches need to be created?

2. Maharishi: No, all the different approaches have one common basis. Handle that, by handling which everything else will be spontaneously, automatically handled for the best interest of the individual and of the cosmos.

3. Different approaches are a waste of life. A great exhortation of the Vedic administration is “Ātmā vāre driṣṭavyaḥ śrotavyo mantavyo nididhyāsitavyaḥ.” Ātmā, the Self of everyone, has to be seen, has to be realized, has to be thought over, has to be put to practice.

4. The master key will open all the closed locks. Consciousness is the master key, supporting Vedic education, Vedic health care, Vedic agriculture, and Vedic defense.

5. Prevention oriented administration means ban the birth of an enemy.

6. When we have established this perfect administration, angels will come and live on earth as guests in the homes of human beings.

Principe védique d’administration

1. Dr Dillbeck: Cette question, Maharishi, concerne aussi l’économie: Est-il possible qu’une approche unique à l’éradication de la pauvreté fonctionne dans tous les différents types de systèmes gouvernementaux, comme le capitalisme, le communisme, etc. ou faudra-t-il créer diverses approches?

2. Maharishi: Non, toutes les différentes approches ont une base commune. Gérer cela, en le gérant, tout le reste sera spontanément, automatiquement géré pour le meilleur intérêt de l’individu et du cosmos.

3. Différentes approches sont un gaspillage de la vie. Une grande exhortation de l’administration védique est: «Ātmā vāre driṣṭavyaḥ śrotavyo mantavyo nididhyāsitavyaḥ». Ātmā, le Soi de chacun, doit être vu, doit être réalisé, doit être réfléchi, doit être mis en pratique.

4. Le passe-partout ouvrira toutes les serrures fermées. La conscience est le passe-partout qui soutient l’éducation védique, les soins de santé védiques, l’agriculture védique et la défense védique.

5. Une administration axée sur la prévention signifie de ne pas permettre la naissance d’un ennemi.

6. Quand nous aurons établi cette administration parfaite, les anges viendront vivre sur terre comme des invités dans les maisons des êtres humains.

Citation du Jour

«Un si beau point de connaissance que la souffrance est imaginaire, seulement imaginaire; elle s’impose à soi-même. Le réel est total, infini, et sur cette réalité de l’infini seule la richesse, l’invincibilité, l’harmonie, la Totalité, toute possibilité. Celles-ci [ces qualités] sont naturelles, naturelles à la vie.» – Maharishi Mahesh Yogi, 22.05.2007, Pays-Bas

“Such a beautiful point of knowledge that suffering is imaginary, only imaginary; it is imposed on oneself. The real is total, infinite, and on that reality of infinite only affluence, invincibility, harmony, Totality, all possibility. These are natural, natural to life.” – Maharishi Mahesh Yogi, 22.05.2007, Holland

Une visite inspirante à Baba Muktananda

À la fin de l’année 1970, au cours de la visite de Muktananda en Australie, un groupe de gouverneurs et de sidhas de Melbourne, leur fut demandé par Maharishi d’aller offrir leur respect à Muktananda. Maharishi les instruisit de prendre des fleurs et des guirlandes, et de les présenter à Muktananda, et de lui transmettre les amitiés de Maharishi. Il était dit que les deux Maîtres venaient de la même tradition, la Tradition de Shankaracharya de Jyotir Math.

Muktananda leur a montré un grand respect en tant que groupe et a reçu la délégation dans une réunion privée. Une dame présente à cette réunion, se rappelle avec joie et vénération les merveilleux mots de Baba Muktananda.

Durant cette réunion privée, Muktananda a dit au groupe MT: «Maharishi et moi sommes très différents.»

Il continua: «Je suis ici pour offrir à un petit groupe de gens (mes dévots) le chemin de la libération à travers la dévotion (le chemin de la Bhakti). Je viens et donne à mes gens le darshan (shaktipat), j’absorbe leur stress (karma) et transforme ce stress (karma) pour eux.»

Muktananda expliqua que la maladie dont il souffrit durant sa visite à Melbourne et pour laquelle il avait été expédié à l’hôpital, était dû au stress (karma) qu’il prit de ses dévots. Ce fut une question à propos de cet événement qui donna naissance au discours suivant:

«Maharishi est ici pour le monde. Vous pouvez ne jamais voir Maharishi vous-mêmes, mais ce que Maharishi vous a donné, est une technique pour nettoyer votre propre soi. Mes disciples ont à être physiquement avec moi (dans ma présence). Maharishi vous a donné une technique pour vous nettoyer et vous purifier vous-mêmes, et ce n’est pas juste pour vous-mêmes, c’est une technique pour nettoyer le monde entier (la conscience collective).

Votre chemin (la MT et les MT-Sidhis, etc.) peut être un peu solitaire, parce que vous faites le travail (l’évolution) vous-mêmes et vous êtes autosuffisant. Vous êtes responsable pour votre propre chemin, alors que mes disciples viennent à moi et je fais le travail pour eux.

Je suis plein d’admiration pour tout le monde sur votre chemin. C’est un chemin de grande responsabilité. Ce que je fais est de prendre soins personnellement d’un petit groupe de gens, mais ce que Maharishi fait, donne au monde un chemin pour aller à un nouveau niveau, un niveau supérieur. J’ai plein d’admiration pour Maharishi et pour chacun de vous.

Certains peuvent ne jamais voir votre Maître, mais ceci importe peu parce qu’il vous a donné le Don Suprême, qui est l’Autosuffisance. Il faut de la force et de la détermination pour poursuivre ce chemin sur une base quotidienne. Mais vous avez le chemin de l’Autosuffisance, et il vous sauve et les autres aussi. Il affecte le monde entier.»

Muktananda insistait beaucoup sur ce point, qu’il était ici seulement pour un petit groupe de gens alors que Maharishi était ici pour le bien de l’humanité.

«Mon chemin est plus nourrissant parce que mes dévots m’ont. Il est plus facile parce que je suis ici pour eux. Ce que vous avez de Maharishi est pleinement compréhensible et vous avez besoin seulement de faire votre pratique. Je vous félicite pour être si courageux, pour être responsable pour votre propre croissance personnelle et celle du monde.»

Muktananda a de nouveau insisté, qu’il était seulement ici, dans le monde pour son groupe de dévots, mais Maharishi était ici pour le monde.

«Le chemin de Maharishi est unique. Vous avez besoin seulement de faire ce qu’il vous a demandé de pratiquer. C’est glorieux, mais il n’est pas facile d’être autosuffisant. La dévotion doit être dans le cœur plutôt que de reposer physiquement aux pieds du Maître. La dévotion doit être dans votre cœur. C’est parce que Maharishi est ici pour le monde entier.»

Citation du Jour

«Une fois que le Soi est expérimenté comme séparer des sens et de leur activité, dans l’état de conscience cosmique, un homme voit en lui-même l’état de l’Être illimité d’un côté et l’implication dans le monde des formes et des phénomènes de l’autre. Il voit tout être vivant comme supporté par cet Être, qui est son propre Soi. Il est fermement sécurisé dans l’existence cosmique qui, bien qu’à la base même de toute action, est sans activité. Pour lui, c’est comme si toutes les choses allaient par elles-mêmes. C’est dans cet état que l’action est motivée par le pouvoir de la nature responsable pour toute la création et l’évolution. C’est pourquoi, elles produisent que des effets supports de vie et rien de mal n’est possible. – Maharishi Mahesh Yogi

“Once the Self is experienced as separate from the senses and their activity, in the state of cosmic consciousness, a man sees within himself the state of unbounded Being on one side and involvement in the world of forms and phenomena on the other. He sees every living being as supported by that Being, which is his own Self. He is firmly secured in cosmic existence which, though the very basis of all action, is without activity. For him it is as if everything were going by itself. It is in this state that actions are motivated by the power of Nature responsible for all creation and evolution. That is why they all produce life-supporting effects and no wrong is possible.” – Maharishi Mahesh Yogi

Le langage

Quand nous parlons, la parole est supportée par une grande activité dans la physiologie cérébrale. Certaines lois de la nature structurent le langage du pays – la langue maternelle. Si ce langage est parlé, il n’endommagera pas la physiologie cérébrale. Les langues étrangères peuvent être très nuisibles à la physiologie cérébrale. Si les phrases sont naturellement formulées par la grammaire de la langue maternelle alors la physiologie cérébrale n’est pas endommagée. Le langage joue un grand rôle pour la santé. L’Ayur-Veda Maharishi recommande de parler la langue maternelle pour une fonctionnement cohérent de la physiologie cérébrale. Le langage védique est le son primordial de la littérature védique, le dynamisme éternel dans le silence éternel.

L’importance de la langue maternelle (compilation)

“Speech flows into poetry when consciousness comprehends wider horizons and flows into words melting in one another. The compactness and precision of expressions in their sweetness and connectedness depend upon how profoundly the heart of the poet is awakened to the quickening impulse of intelligence and how much creative intelligence reverberates from the source of life.” – Maharishi Mahesh Yogi

«La parole s’écoule dans la poésie lorsque la conscience embrasse des horizons plus grands et s’écoule dans les mots se fondant l’un dans l’autre. La compacité et la précision des expressions dans leur douceur et connexité reposent sur comment profondément le cœur du poète est éveillé à l’accélération de l’impulsion de l’intelligence et combien d’intelligence créatrice se réverbère depuis la source de la vie.» – Maharishi Mahesh Yogi

La langue maternelle est la plus appropriée pour enseigner la Science et la Technologie Védique de Maharishi parce qu’elle a sa base dans la loi naturelle du pays, qui structure la culture et le langage de celui-ci.

La langue maternelle est le langage de la nature, qui est intimement reliée à l’individu, parce qu’elle est structurée et soutenue par les lois locales de la nature, qui structure la physiologie de l’individu. Toute langue maternelle parlée dans son environnement propre, renforce la physiologie dans sa manière la plus adaptée, progressive et évolutive. 

Le langage védique est le langage de la nature, qui est structuré et soutenu par les lois universelles de la nature, qui sont la base commune de toutes les structures physiologiques dans l’univers. Ceci signifie qu’il y a une relation directe de la totalité avec la partie – entre la langue maternelle et le langage védique. Ceci signifie que la langue maternelle est la plus intime au langage védique.

Le langage le plus fondamental, le langage védique, nourrit tous les aspects diversifiés de l’expression de la loi naturelle au travers des diverses langues. En outre, les langues maternelles de toute région sont les mieux appréciées par les gens nés et vivant dans cette région.

Le langage structure les fins aspects de notre neurophysiologie, et lorsque inapproprié à l’environnement, il peut créer une secousse au système nerveux. Les gens qui parlent une seconde langue ont montré scientifiquement avoir une excitation supplémentaire d’une partie du cerveau appelé le putamen, qui correspond à la planète Shani ou Saturne. 

La totalité est disponible à tout niveau de l’évolution

Une chose particulière à noter est que la loi naturelle totale fonctionne à tout niveau de l’évolution. La Constitution de l’Univers, la loi naturelle, a été chantée dans les mélodieuses langues maternelles de tous les pays, et dans les expressions exaltées des littératures sacrées des différentes religions qui continuent à faire écho âge après âge, sanctifiant notre monde à travers la connaissance précieuse de la Divine Volonté de Dieu.