Citation du Jour

«Seule une nouvelle graine peut donner une nouvelle récolte. Seuls une nouvelle connaissance, des nouveaux principes et de nouveaux programmes peuvent mettre fin aux conflits, à la maladie et la souffrance, et prévenir que de tels problèmes ne s’élèvent dans le futur. Seule une nouvelle connaissance peut créer une société en bonne santé, prospère et harmonieuse, et un monde en paix.» – Maharishi Mahesh Yogi

“Only a new seed can yield a new crop. Only new knowledge, new principles, and new programs can put an end to conflict, sickness, and suffering, and prevent such problems from arising in the future. Only new knowledge can create a healthy, prosperous, harmonious society and a peaceful world.” – Maharishi Mahesh Yogi

La lecture du sanskrit et de la littérature védique

La lecture du sanskrit et de la littérature védique – Une valeur pour les élèves de tous âges

par la rédaction de Global Good News, 11 avril 2007

«L’ordre parfait du sanskrit crée l’ordre et l’équilibre dans la physiologie cérébrale, développe la mémoire et purifie la physiologie. En récitant le langage védique, le cerveau fonctionne à partir de niveaux plus silencieux, augmentant la paix et l’harmonie dans l’esprit.» – Maharishi Mahesh Yogi

La recherche scientifique a montré que pendant la lecture ou la récitation du sanskrit, le fonctionnement du cerveau devient très ordonné et cohérent, ce qui améliore le développement global de l’étudiant, qui est la base pour un apprentissage efficace et agréable. Prononcer les sons de la littérature védique anime l’équilibre et l’intégration dans l’esprit et le corps de l’étudiant.

La lecture quotidienne du sanskrit, ainsi que la pratique deux fois par jour du programme de Méditation Transcendantale de Maharishi, mènent également à une action et à un comportement plus harmonieux, couronnés de succès, et satisfaisants.

Les étudiants qui prennent un cours d’étude à domicile en sanskrit offert par l’Université Maharishi de Management ont rapporté des bénéfices personnels d’apprendre et de lire la littérature védique en sanskrit. Voici quelques-uns de leurs commentaires:

«Ce cours est bien plus qu’une classe ordinaire, c’est une technique pour l’illumination! J’ai appris à lire en sanskrit. Maintenant, je lis la littérature védique quelques minutes par jour.»

«Je trouve que la lecture du sanskrit apaise vraiment ma conscience. Cela crée beaucoup de cohérence à l’intérieur. C’est une technique pour rendre la conscience plus claire. Cela crée aussi un véritable sentiment de douceur à l’intérieur d’une connexion avec les lois de la nature.»

«En apprenant à lire le sanskrit, je me sens à la fois comme un élève de première année et comme un voyant. Il y a une joie ludique à apprendre à lire les sons du Veda. En même temps, je me sens en harmonie avec les grands esprits illuminés des temps anciens et avec les lois de la nature en lisant la littérature védique dans son langage original.»

Et qu’est-ce que la Technique de Méditation Transcendantale?

«Transcender» signifie aller au-delà du niveau superficiel de la pensée. La Technique de Méditation Transcendantale (MT) est une technique simple et sans effort pour expérimenter le niveau le plus silencieux et le plus paisible de notre propre conscience – le Soi le plus intime.

En même temps, le corps s’apaise dans un état de repos profond qui est plus profond que le sommeil profond, tandis que l’esprit reste frais et alerte. L’état de vigilance au repos présente un large éventail d’avantages pour la santé et le bien-être individuels, et est également à la base d’une meilleure capacité d’apprentissage, d’un meilleur rendement scolaire et de nombreux autres bénéfices dans l’éducation comme en témoigne la recherche scientifique sur la Technique de Méditation Transcendantale.

La combinaison de la pratique biquotidienne de la Technique de Méditation Transcendantale et de la lecture de la littérature védique en sanskrit a un effet profond sur la vie de tout étudiant, quel que soit son âge ou son désir de réussite dans la vie.

Dans son livre de 1994, ‘La Connaissance Védique pour Tous’ (Vedic Knowledge for Everyone), Maharishi Mahesh Yogi relate l’importance de la lecture de la littérature védique:

«Chaque aspect de la littérature védique exprime une qualité spécifique de la conscience. Lire chaque aspect de la littérature védique telle qu’elle s’écoule et progresse dans un ordre séquentiel parfait a pour effet de réguler et d’équilibrer le fonctionnement de la physiologie cérébrale et de former la conscience, l’esprit, à toujours s’écouler en parfait accord avec la direction évolutive de la loi naturelle.»

«Cette formation de l’esprit accomplit le but de l’éducation en formant pleinement l’étudiant à penser et à agir spontanément en accord avec la loi naturelle.»

C’est cet ordre qui est éveillé dans l’intellect de l’étudiant; c’est grâce à cet ordre que le pouvoir d’organisation infini de la connaissance pure, éveillé par l’étude de la conscience, rend spontanément toute pensée, parole et comportement de l’étudiant en ordre parfait, et développe les qualités de management pleinement illuminées et créatrices dans tous les aspects de sa vie quotidienne.»

Pour la version en anglais: http://www.excellenceinaction.globalgoodnews.com/07-apr/readingsanskrit.html

Citation du Jour

«L’expérience montre que l’Être est la nature essentielle et fondamentale de l’esprit; mais, puisqu’il reste généralement en accord avec les sens qui se projettent vers les royaumes manifestés de la création, l’esprit manque ou ne sait pas apprécier sa propre nature essentielle, tout comme les yeux ne peuvent se voir.» – Maharishi Mahesh Yogi, La Science de l’Être et l’Art de Vivre

“Experience shows that Being is the essential, basic nature of the mind; but, since it commonly remains in tune with the senses projecting outwards toward the manifested realms of creation, the mind misses or fails to appreciate its own essential nature, just as the eyes are unable to see themselves.” – Maharishi Mahesh Yogi, The Science of Being and the Art of Living

L’Être

Extrait de la conférence de presse du 31.12.2003

Maharishi: …être ce qu’on est déjà, est beaucoup plus facile – être ce qu’on est, est naturel, plus facile, approfondi, complet – plutôt que de le connaître à partir du haut ou de le connaître à partir du bas, de le connaître à partir de la gauche, de le connaître à partir de la droite. Tant de disciplines différentes à connaître et seulement un plongeon en soi pour être. 

Le présent système d’éducation à travers la lecture de livres est juste une perte de temps dans les domaines très ségrégatifs de la connaissance. C’est comme perdre du temps sur les vagues. Et de l’autre côté, jouir de la plénitude de l’océan à partir d’où toutes les vagues prennent leurs existences et s’écoulent. 

Tous les domaines du comportement, tous les domaines de l’action, ont tous leurs origines dans ce domaine de la source de toute action: l’état autoréférent de l’Être. Le champ unifié en est un mot assez complémentaire, même s’il n’en contient pas toute la chose. La chose entière est contenue dans l’Ātmā, un mot ‘A’ … une chose à être connue en l’étant

Elle est seulement connue sur son propre niveau. Aucune discussion à son propos. Rien à son propos l’atteindra. L’esprit n’a à être rien d’autre que ça. Et alors l’esprit l’est. Aussi ce qui est manquant dans le présent système d’éducation est l’Être. L’Art d’Être. 

La Science de l’Être et l’Art de Vivre. J’ai écris ceci il y a plusieurs années. Mais ce n’est pas la lecture. La lecture, aujourd’hui je déclare, est une perte de vie. L’Être vit la perfection. L’éducation a à être sur le niveau de l’Être. Et je commence cette nouvelle année avec la formation pour former des leaders, pas dans les vagues de connaissance. La connaissance ne peut jamais pleinement raconter ce que la réalité est. Elle parle de la réalité. Vous pouvez lire des livres. Vous pouvez écrire des livres. Vous pouvez en parler. Mais son existence, qui fait qu’elle fonctionne dans votre vie quotidienne, est en l’étant.

Et l’Être a à être réalisé à travers l’éducation. L’Être a à être instrumental dans le système de santé. L’Être a à être dans tous les cas… doucement menant la vie à la perfection. 

Ceci ne sera pas à travers ce système d’éducation en lisant des livres. Vous lisez ce livre en une année et vous obtenez ce diplôme, et ce diplôme. Obtenir des diplômes n’est rien. Être est tout. Aussi l’éducation a à être basée sur le fait d’amener l’expérience de l’Être. Et alors l’intellect sera capable de comprendre cet aspect de l’Être et cet autre aspect de l’être. L’expérience premièrement et alors la compréhension suivra.

Et alors le rapport des gens et les expériences des grands hommes. Tout cela est juste. Mais réellement obtenir cette réalité qui est le commandement fondamental de l’univers entier, n’est pas à travers la connaissance intellectuel à propos de tout. C’est par l’Être. Et être à travers l’Éducation Védique est beaucoup plus simple, plus complet en moins de temps…

Citation du Jour

«À travers la Méditation Transcendantale, nous faisons l’expérience de la Conscience Transcendantale, l’état parfaitement équilibré où l’intelligence est ouverte à elle-même. Grâce au programme de MT-Sidhi, nous apprenons à fonctionner dans cet état d’intelligence absolument équilibrée qui, par nature, est immortel, béatitude éternelle, satisfaction et plénitude. C’est le domaine du potentiel total de la loi naturelle d’où tout désir est entièrement soutenu par la nature… À mesure que la pratique avance, cet état parfaitement équilibré de Pure Conscience devient plus infusé dans la vie quotidienne.» – Maharishi Mahesh Yogi, l’Ayur-Veda Maharishi

“Through Transcendental Meditation we experience Transcendental Consciousness, the perfectly balanced state where intelligence is open to itself. Through the TM-Sidhi program, we learn to operate in that state of absolutely balanced intelligence, which in its nature is immortal, eternal bliss, satisfaction, and fulfillment. It is a field of the total potential of natural law from where any desire is completely supported by nature… As the practice advances, that perfectly balanced state of Pure Awareness becomes more infused in daily life.” – Maharishi Mahesh Yogi, Maharishi Ayurveda

Comprendre la santé selon l’Ayur-Veda Maharishi (3)

Réconcilier les opposés par l’expérience d’être l’Ātmā

Une façon de comprendre l’illumination est comme la capacité de réconcilier même les plus extrêmes des opposés – l’unité et la diversité. Ceci surmonte ‘Pragyaparadh.’ Comment nous gagnons cette capacité? Par l’expérience de la mémoire de l’Ātmā. C’est seulement que l’Ātmā a été oubliée. La séparation est conceptuelle. Ce qui manquent, est l’expérience de ce que nous sommes, de l’Ātmā. L’Ayur-Veda Maharishi est la science compétente pour restaurer cette expérience perdue et le résultat est ‘le Paradis regagné’, l’illumination, rétablissant la mémoire de la connexion éternelle de la diversité avec l’unité. Maharishi dit que l’illumination est l’unique traitement pour toute maladie. C’est le besoin personnel de tout homme responsable dans le monde d’aujourd’hui.

Comment amenons-nous l’illumination?

La méthode principale est l’aspect mental de l’Ayur-Veda Maharishi, la technique de Méditation Transcendantale, dans laquelle l’esprit individuel spontanément et sans effort se calme à son état le plus simple, le champ unifié. Il y a maintenant une forte évidence scientifique – des centaines d’études publiées – que la pratique de la MT promeut la santé à la fois mental et physique. Mais tout de l’Ayur-Veda Maharishi aide ce processus. Il y a des approches pour enlever Pragyaparadh, pour restaurer la mémoire, sur tous les niveaux du corps. La compréhension intellectuelle aide aussi à éliminer Pragyaparadh. Ceci n’est pas surprenant, puisque c’est l’intellect qui fait l’erreur. Maharishi souligne que tout patient devrait comprendre cette coexistence de la Samhita avec Rishi, Devata et Chandas. Un homme peut-être porteur de beaucoup de choses éparses dans son esprit – cette chose dans sa société, cette chose à la maison – beaucoup de choses différentes et il n’est pas capable de les réconcilier les unes avec les autres. Mais son intellect éveillé à la réalité des choses opposées coexistantes est suffisant pour apporter un grand soulagement; et l’expérience permanente de la réconciliation ultime des opposés – qui est, celle de l’unité et de la diversité – est l’illumination, la vie dans la santé parfaite.

Recomposer la séquence, la base du traitement ayurvédique

Comme nous l’avons vu, la science moderne et la Science Védique agréent que toute chose apparaît du champ unifié. Elles agréent quelque chose d’autre également: le processus de manifestation prend place dans une séquence spécifique. En physique, cette séquence est appelé ‘brisure séquentielle spontanée de symétrie’. Dans la Science Védique, elle est appelé la séquence du Veda.

Le Veda, qui signifie ‘connaissance’ est le plan de la création, quelque chose comme ce qu’un physicien appelle le ‘Lagrangien’ – un paquet de connaissance pure qui a le pouvoir d’organisation, dans ce cas, le pouvoir d’organisation infini. 

Mais alors que la physique décrit ce plan en des termes formels de mathématiques, la Science Védique utilise un moyen plus naturel: le son. Ces sons ont été découvert par la ‘Cognition Védique’.

Qu’est ce que la ‘Cognition Védique’? Pensez, une fois encore, à la nature comme étant pareille à un océan. La science moderne utilise le moyen objectif pour essayer de comprendre cette océan. Dans notre analogie, cela signifie que l’observateur est debout hors de la mer, comme s’il lui manquait l’équipement de plonger et ne peut plonger sans perdre la perspicacité. La science observe les vagues sur la surface; de cela, elle essaye d’en déduire quelles sont les forces en-dessous. Mais elle ne peut jamais ‘comprendre l’intérieur’ de la nature; elle peut seulement décrire que le comportement des lois de la nature, pas les lois elles-mêmes. Et elle fait ces descriptions en termes mathématiques.

Par contraste, la ‘Cognition Védique’ qui utilise la subjectivité pleinement développée, permet seule de plonger au fond de l’océan tout en restant alerte – l’équipement de plonger étant les technologies védiques pour développer la conscience. Elle permet seule de cogniser les lois de la nature directement, pas simplement d’observer et de quantifier leur comportement. Et elle permet seule de décrire les lois dans leur propre langage. Les formes de la loi naturelle émergent comme des sons, et la Science Védique connaît ces sons en détail précis. Ils sont retranscrit et référés comme ‘la Shruti, ce qui est entendu’.

Pour revenir à notre thème, ces expressions sont arrangées en une séquence 

Le plan peut organiser la création si parfaitement du fait de la séquence parfaite de la nature (c’est-à-dire, la séquence des sons du Veda). Et ceci a une importante implication médicale. Le déséquilibre est la cause de la maladie. Le déséquilibre est l’inopportun survenant d’une expression de la loi naturelle; quelque chose survient du Veda, trop tôt ou trop tard, hors de la séquence.

Ceci est la même chose à ce que la physiologie moderne appelle l’ADN, que Maharishi décrit comme ‘l’incarnation du Veda’ – le Veda qui a été pris sur le corps. L’ADN est juste une séquence d’unité chimique qui forme un code. Ce code contrôle le corps par une série complexe de réactions en boucles.

S’il y a une erreur dans la séquence de l’ADN, des protéines incorrectes sont formées, menant à la faiblesse ou au manque d’immunité. Le Veda est l’ADN de l’univers et de tout son contenu, incluant le corps. La maladie signifie que la séquence de la loi naturelle dans le corps est mauvaise – quelque chose surgir hors du Veda, soit trop tôt ou trop tard. Pourquoi la séquence devient mauvaise? Parce qu’elle est déconnecté de la source – elle est la souffrance de Pragyaparadh. 

Si un déséquilibre est là à ce stade précoce, il sera recopié en davantage d’élaboration. Le déséquilibre signifie qu’il y a mouvement vers l’extérieur sans aucun mouvement à l’intérieur. Il est dans une seule direction, la diversité. Toutes les techniques de l’Ayur-Veda Maharishi visent à rétablir la séquence correcte de la loi naturelle dans la physiologie. Comment? Maharishi a expliqué l’approche générale: «Quand nous voulons amorcer l’ordre d’une qualité particulière, l’ordonnance est dans les vides (gaps en anglais) – ils sont les plus fondamentaux à l’ordre de la nature.» Tous les programmes de l’Ayur-Veda Maharishi pour rétablir la séquence correcte de la loi naturelle se fait ainsi en opérant à l’intérieur du vide.

Le vide, ‘un néant très vivant’

Nous tendons à penser à un vide comme un vide – un endroit où rien n’existe. Mais la Science Védique a une vision différente. Tous les mécanismes de guérison prennent place à l’intérieur du vide. Les musiciens nous disent que les repos, les silences entre les notes et aussi les levées, les espaces entre les principales mesures, sont d’où la vie de la musique émerge réellement. Prendre soins des vides, des silences, et toutes les autres choses prennent soins d’elles-mêmes. La musique s’écoule en avant, naturellement.

C’est pareil avec la musique de l’univers. Le champ unifié crée constamment toute chose et il le fait ainsi dans le vide. En manifestant la séquence de la loi naturelle, avant de produire chaque nouvelle expression, il se réfère à la Samhita non-manifestée. Donc, entre chaque syllabe védique – avant chaque nouvelle loi de la nature – il y a un vide, où la totalité s’est retournée à l’intérieur d’elle-même. Ce vide a quatre étapes dynamiques.

Les quatre étapes du vide à l’intérieur du dynamisme autoréférent de la conscience

1. Pradhwamsa-Abhava: l’effondrement de l’ancien état.

2. Atyanta-Abhava: la non-activité, le silence non-manifesté.

3. Anyonya-Abhava: la transformation vivante ou l’auto-interaction.

4. Prag-Abhava: l’émergence de la structure suivante de la loi naturelle, le nouvel état.

Maharishi a identifié quatre étapes du vide entre deux expressions de la loi naturelle dans le Veda. La première étape du vide (Abhava, ‘la non-existence’) est l’effondrement de l’état précédent et est appelé Pradhwamsa-Abhava. Dans cette étape, l’existence précédente périt et devient non-manifestée. L’étape suivante, Atyanta-Abhava, est l’état de non-activité ou de silence absolu non-manifesté, ce que la Science Védique appelle aussi ‘Purusha’. La troisième étape, Anyonya-Abhava, est l’état de transformation créatrice à l’intérieur du vide ou du dynamisme auto-interactif, ce que la Science Védique appelle ‘Shakti’. Ce dynamisme structure la quatrième étape, Prag-Abhava, qui est l’émergence de la structure suivante de la loi naturelle ou la manifestation d’un nouvel état.

Chacun de ces niveaux de l’expression du Veda est structuré dans l’Ātmā, la conscience pure. Le dynamisme du champ de la conscience pure à sa base dans l’état autoréférent du connaisseur, du processus de connaissance et du connu, dans lequel la conscience pure est simultanément éveillée à sa pleine étendue de l’infini au point. Le moyen essentiel pour réaliser le potentiel total de la loi naturelle est donc de réaliser l’Ātmā. Dans les termes de Maharishi: «Le Veda est la réalité du champ unifié, où la conscience est dans son état autoréférent.» 

Dans cette état autoréférent de la conscience, différentes activités émergent comme résultat de l’auto-interaction de la conscience pure. Dans ceci, nous avons la clé de toutes les possibilités dans la conscience humaine. La conscience humaine est juste l’expression de l’Ātmā. L’Ātmā est un domaine vivant de toutes les lois de la nature. C’est la connexion du Veda avec l’individu et avec l’univers (Vishwa). 

L’Ayur-Veda Maharishi opère dans la seconde et troisième étape, Atyanta-Abhava et Anyonya-Abhava. C’est d’ici que nous pouvons donner une direction d’ordre et éliminer le déséquilibre. L’Ayur-Veda Maharishi est une sorte de science du vide. Ses approches mentales, le programme de MT et de MT-Sidhi, amènent notre conscience directement à la Samhita, le champ unifié, afin que les mécanismes de création du vide soient directement animés deux fois par jour – de nombreuses recherches scientifiques ont confirmés que ces techniques sont profondément bénéfiques à la physiologie.

C’est le manque d’intégration entre la physiologie individuelle et ce domaine d’intelligence qui est la source de tout désordre et maladie. 

Tous les programmes, procédures et technologies spécifiques utilisés dans l’Ayur-Veda Maharishi aident à restaurer cette intégration pour créer un état équilibré de santé – la synchronie parfaite entre le fonctionnement de toute cellule individuelle et le fonctionnement holistique de tout le corps, et entre l’intelligence holistique du corps et l’intelligence cosmique, laquelle gouverne l’évolution ordonnée de l’univers sans un problème.

L’efficacité de l’Ayur-Veda Maharishi réside dans la capacité de ses programmes à éveiller l’intelligence totale de la loi naturelle à l’intérieur de la physiologie, et ainsi intégrer le fonctionnement de tous les aspects de l’esprit et du corps. Ce qui résulte, que les pensées, les actions et le comportement deviennent plus intégrés et équilibrés, et spontanément plus en harmonie avec la loi naturelle, qui est la base de la bonne santé.

Citation du Jour

«Le Sthāpatya Veda est cet aspect de la connaissance cosmique de la loi naturelle qui maintient les constructions dans lesquelles l’individu vit et travaille, et l’environnement dans lequel il se déplace, bien établis dans l’harmonie cosmique.» – Maharishi Mahesh Yogi

“Sthāpatya Veda is that aspect of the Cosmic Knowledge of Natural Law which maintains the buildings in which the individual lives and works, and the environment in which he moves, well set in cosmic harmony.”  – Maharishi Mahesh Yogi

L’Architecture Védique: Connecter l’individu à la vie cosmique

Vedic Architecture: Connecting the Individual with Cosmic Life

Excerpted from Maharishi’s Press Conference, 26.11.2003

Dr. John Hagelin: Maharishi, this question is from the United Kingdom, from a reporter in Kent. A proposal was announced in the Times in Great Britain yesterday to build a new town in southeast England of half a million houses in order to relieve the extreme pressure of housing and congestion in London. The consortium behind the report is asking advice from all quarters on how best to proceed with planning the new city. What advice would Maharishi have for them?

Maharishi: Vastu building. Vastu is a system of constructing homes and constructing the villages. This is ancient Vedic Architecture, ancient Vedic Architecture. There are rules for it. Walls will be the same; the roof will be the same; everything will be the same, except the orientation of the building will be set.

One of the features of the building is that the entrance should be in the direction of the rising sun. Rising sun is supposed to be the healthiest rays of the sun, healthiest rays of the sun. So the entrance of a home, properly in the east, is one of the directives of the Vedic architecture. And obviously it makes sense that the entrance should have unobstructed rays of the dawning sun. And there are calculations about it.

When we consider the Vedic Architecture, the total thing amounts to having a connection between the potential of the individual – which is cosmic, unbounded, infinite potential of the individual energy and intelligence – and the individual level of it, so the individual is well connected with the cosmic in its structure. Structurally from inside, from the field of consciousness, from the field of intelligence, the individual is very well connected with the cosmic life. The home of the individual should therefore be in accordance or be aligned with the cosmic structure.

This is the ultimate picture of the Vedic Architecture. Vedic Architecture means architecture which takes into account the total field of knowledge, and total field of knowledge is that which connects the individual life with cosmic life. So Vedic Architecture is helpful for the individual consciousness to be in tune with cosmic consciousness.

For the cost of building, it doesn’t make any difference. Only, the orientation and mathematical calculations – the length of this, and the height of this, and how many doors, and how many windows, and this and this – it’s a very, very… it’s supremely intelligence-guided cosmic design. That is Vastu: that is Sthapatya Veda. It’s a section of total knowledge of natural law. It’s a section of total knowledge of natural law which connects and maintains connectedness of the individual with cosmic life. It’s a very beautiful question that was raised. It’s such a joy to expound it.

Vedic Architecture is a Veda in itself. It is Sthapatya Veda – the Veda, the knowledge, of establishing a thing. You establish a thing so that the thing in its isolated boundaries is not dislocated from the unbounded, infinite, boundless value of the universe; it maintains connection of the individual with the universe. This is the Vedic view of constructing the building, Vedic view of establishing the cities. It’s a very beautiful value of the unseen quality of structuring life.

And this unseen quality of structuring life is the transcendental value of existence, which is in the field of Transcendental Consciousness. That is my field, that is my specialty – transcendental experience and all about transcendental values. So this Vedic Architecture also comes within the range of my expertise, and I define this Vedic Architecture as the architecture that maintains connectedness of the individual potential with the cosmic potential. And that is why, broadly speaking and finely speaking, individual is cosmic. Individual is cosmic. Vedic value of architecture: it’s very beautiful.

L’Architecture Védique: Connecter l’individu à la vie cosmique

Extrait de la conférence de presse de Maharishi, 26.11.2003

Dr John Hagelin: Maharishi, cette question vient du Royaume-Uni, d’un journaliste du Kent. Une proposition a été annoncée hier dans le ‘Times’ en Grande-Bretagne pour construire une nouvelle ville d’un demi-million de maisons dans le sud-est de l’Angleterre afin de soulager la pression extrême du logement et de la congestion à Londres. Le consortium à l’origine du rapport demande l’avis de toutes les parties sur la meilleure façon de procéder à la planification de la nouvelle ville. Quels conseils Maharishi leur donnerait-il?

Maharishi: La construction Vastu. Vastu est un système de construction de maisons et de villages. C’est l’Architecture Védique ancienne, l’Architecture Védique ancienne. Il y a des règles pour ça. Les murs seront les mêmes; le toit sera le même; tout sera le même, sauf que l’orientation de la construction sera fixée.

L’une des caractéristiques de la construction est que l’entrée doit être dans la direction du soleil levant. Le soleil levant est supposé être les rayons les plus sains du soleil, les rayons les plus sains du soleil. Ainsi, l’entrée d’une maison, correctement à l’est, est l’une des directives de l’Architecture Védique. Et évidemment, il est logique que l’entrée devrait avoir les rayons sans obstruction du soleil levant. Et il y a des calculs à ce sujet.

Quand nous considérons l’architecture védique, tout revient à avoir une connexion entre le potentiel de l’individu – qui est cosmique, illimité, le potentiel infini d’énergie et d’intelligence individuelle – et son niveau individuel, ce qui fait que l’individu est bien connecté avec le cosmique dans sa structure. Structurellement de l’intérieur, du domaine de la conscience, du domaine de l’intelligence, l’individu est très bien connecté avec la vie cosmique. La maison de l’individu devrait donc être en accord ou en alignement avec la structure cosmique.

C’est l’image ultime de l’Architecture Védique. L’Architecture Védique signifie l’architecture qui prend en compte le domaine total de la connaissance, et le domaine total de la connaissance est ce qui relie la vie individuelle avec la vie cosmique. L’Architecture Védique est donc utile pour que la conscience individuelle soit en accord avec la conscience cosmique.

Pour le coût de la construction, cela ne fait aucune différence. Seulement, l’orientation et les calculs mathématiques – la longueur de ceci, et la hauteur de ceci, et combien de portes, et combien de fenêtres, et ceci et cela – c’est très, très… c’est une conception cosmique suprêmement guidée par intelligence. C’est le Vastu: c’est le Sthapatya Veda. C’est une section de la connaissance totale de la loi naturelle. C’est une section de la connaissance totale de la loi naturelle qui relie et maintient la connectivité de l’individu avec la vie cosmique. C’est une très belle question qui a été soulevée. C’est une telle joie de l’expliquer.

L’Architecture Védique est un Veda en soi. C’est le Sthapatya Veda – le Veda, la connaissance, d’établir une chose. Vous établissez une chose pour que la chose dans ses limites isolées ne soit pas disloquée de la valeur illimitée, infinie et sans fin de l’univers; elle maintient la connexion de l’individu avec l’univers. C’est la vision védique de la construction du bâtiment, la vision védique de l’établissement des villes. C’est une très belle valeur de la qualité imperceptible de structurer la vie.

Et cette qualité imperceptible de structurer la vie est la valeur transcendantale de l’existence, qui est dans le domaine de la Conscience Transcendantale. C’est mon domaine, c’est ma spécialité – l’expérience transcendantale et tout ce qui concerne les valeurs transcendantales. Cette Architecture Védique entre donc également dans le cadre de mon expertise, et je définis cette Architecture Védique comme l’architecture qui maintient la connexion du potentiel individuel avec le potentiel cosmique. Et c’est pourquoi, en parlant au sens large et subtilement, l’individu est cosmique. L’individu est cosmique. La valeur védique de l’architecture: c’est très beau.

Citation du Jour

«Les problèmes ne sont pas résolus au niveau des problèmes. Analyser un problème pour trouver sa solution, c’est comme essayer de redonner de la fraîcheur à une feuille en traitant la feuille elle-même, alors que la solution consiste à arroser la racine.» – Maharishi Mahesh Yogi

“Problems are not solved on the level of problems. Analysing a problem to find its solution is like trying to restore freshness to a leaf by treating the leaf itself, whereas the solution lies in watering the root.” – Maharishi Mahesh Yogi

Comment maintenir le progrès et réussir dans la vie

par la rédaction de Global Good News, 29 mars 2007

Aujourd’hui, les pays, les organisations, les entreprises et les individus qui réussissent utilisent les “Fondamentaux du Progrès” définis par Sa Sainteté Maharishi Mahesh Yogi, comme essentiels pour maintenir un progrès sans restriction.

Ces fondamentaux sont résumés en cinq mots: stabilité, adaptabilité, intégration, purification et croissance. Ils soutiennent les principes de base nécessaires à toute personne qui désire réussir ou à toute personne désireuse de maintenir le succès.

Les deux premiers principes – stabilité et adaptabilité – sont des qualités opposées, mais ils travaillent ensemble pour créer un maximum de progrès pour quiconque. La stabilité – le fondement intérieur de la force – est la base solide qui supporte les innovations et les changements nécessaires pour atteindre de nouveaux sommets. Un constructeur s’assure d’abord une fondation solide pour son bâtiment, avant d’ériger son chef-d’œuvre. Même dans le simple exemple de la marche, le pied stable et immobile crée la base pour que le pied en mouvement avance.

Une fois qu’un individu, une entreprise ou une nation a atteint la stabilité et est sur la voie du succès, comment ce succès est-il maintenu? Les deux principes suivants – adaptabilité et intégration – en sont la clé.

L’adaptabilité décrit la capacité à être flexible face à l’évolution des besoins, de l’environnement, des conditions et des horaires. L’intégration décrit la capacité d’absorber de nouvelles idées qui sont utiles au progrès de l’individu ou du groupe.

L’intégration de l’informatique et des communications par satellite dans la vie professionnelle et personnelle est un exemple de la façon dont la société s’adapte et intègre naturellement les connaissances et les découvertes les plus récentes pour favoriser le progrès. Plus vite on intègre de nouvelles découvertes et inventions dans sa vie, plus grande est sa capacité à faire face et à réussir dans le monde moderne.

Les deux derniers Fondamentaux du Progrès sont la purification et la croissance. La purification distille les éléments essentiels de ceux qui ne sont plus nécessaires, tandis que la croissance soutient la progression plus avant et plus haut vers de nouveaux sommets.

À titre d’exemple, on peut observer le fonctionnement des Fondamentaux du Progrès dans la carrière d’un professeur d’histoire de l’art. Sa connaissance approfondie du monde de l’art, son poste à l’université et ses compétences en enseignement lui confèrent une grande stabilité dans sa profession. Il progresse dans sa carrière en se tenant au courant des plus récentes recherches et connaissances dans son domaine et en intégrant les nouvelles technologies dans ses cours.

Avant les ordinateurs, il travaillait de longues heures à préparer des diapositives pour ses cours, mais maintenant il a adapté la technologie informatique pour préparer ses cours en une fraction du temps. Les diapositives numériques sont archivées sur son ordinateur afin qu’il puisse rapidement sélectionner les diapositives appropriées pour une conférence.

Il a intégré la technologie moderne dans son travail et a purifié les éléments anciens en se débarrassant du projecteur de diapositives et de l’écran de cinéma. Sa carrière est progressive, en pleine croissance et en constante évolution. Partout où il y a du progrès, ces cinq principes fondamentaux – stabilité, adaptabilité, intégration, purification et croissance – peuvent être vus comme orientant l’action vers un succès et une plénitude grandissants.

La Science Védique de Maharishi, avec ses technologies, connues sous le nom de Technologies du Champ Unifié de Maharishi, améliore grandement les cinq Fondamentaux du Progrès, d’une manière naturelle et simple. Ces technologies comprennent la Technique de Méditation Transcendantale (MT) de Maharishi et un programme avancé, connu sous le nom de Programme de MT-Sidhi, incluant le Vol Yogique.

La MT est une simple technique mentale pratiquée vingt minutes deux fois par jour. Pendant la pratique, on ferme les yeux et on porte l’attention à l’intérieur pour expérimenter le Soi, le domaine intérieur du silence, de l’unité, de la paix, du bonheur. Connaissant ce domaine illimité et non changeant à l’intérieur, nos émotions, notre esprit et notre comportement sont ancrés dans un domaine de stabilité complète et de félicité intérieure. Les circonstances extérieures de la vie changent; mais à l’intérieur, on est relié à un fondement de paix et de satisfaction interne.

Cette stabilité intérieure constitue la base de tout changement dans un monde en mutation. Relié à ce domaine éternel de non-changement, on peut s’adapter aux conditions de vie changeantes, embrassant le changement pour un progrès croissant. Chaque jour, on expérimente toute l’étendue de la vie, du silence intérieur infini, pendant la Méditation Transcendantale, à l’activité dynamique pendant le travail et les études.

Cette expérience de valeurs contrastées de silence et de dynamisme cultive l’adaptabilité et intègre le silence et la paix intérieurs avec les défis extérieurs du monde actif. De plus, à travers la pratique de la MT, on expérimente les valeurs contrastées de la conscience intérieure illimitée pendant la méditation, et la capacité accrue d’attention focalisée après la méditation.

L’esprit gagne en flexibilité à mesure qu’il oscille entre l’illimité et la fine attention focalisée, entre le silence et le dynamisme. De plus, l’éveil, la créativité et la clarté mentale croissants, acquis pendant la MT apportent une vigilance et une intelligence créatrice accrues dans notre travail. Les solutions créatrices émergent naturellement parce que l’on accède au génie créateur intérieur.

Au fur et à mesure que l’individu s’adapte à de nouvelles situations et circonstances, les anciennes façons de penser et d’agir sont purifiées du système. De plus, le repos profond fourni par la MT permet de libérer spontanément les stress et les tensions accumulés, créant ainsi un moyen naturel de purification. La plongée quotidienne dans le silence rafraîchissant de la conscience pure permet à la vie d’être progressive sans effort et sans fatigue.

Le programme de MT-Sidhi, incluant le Vol Yogique, améliore tous ces bénéfices, cultivant la capacité d’agir à partir du domaine illimité de l’éveil pur, de l’ordre, de l’intelligence et de la créativité croissants.

Maharishi se réfère à cette capacité de gouverner sa propre vie progressivement et avec succès en tant qu’auto-administration spontanée. La pratique de la MT et du programme de MT-Sidhi, incluant le Vol Yogique, est la technologie la plus puissante pour développer l’auto-administration spontanée, car en ouvrant sa conscience au domaine du silence illimité et à l’intelligence créatrice à la source la pensée, on exploite le Champ Unifié de Loi Naturelle Totale qui administre la grande activité dynamique de l’univers.

L’expérience du champ unifié de la conscience aligne spontanément la vie afin que la pensée et l’action soient en accord avec la loi naturelle totale. Quand on ne viole pas la loi naturelle, alors les problèmes ne surgissent pas, et la vie continue sans effort dans une direction évolutive.

Aujourd’hui, les individus, les entreprises et les pays s’assurent un progrès sans restriction en utilisant les Technologies du Champ Unifié de Maharishi. Ces technologies constituent la prochaine étape de notre ère moderne et technologique – la prochaine étape nécessaire pour soutenir le succès et pour permettre à ceux qui sont sur la voie du succès d’atteindre leurs objectifs.

Tout individu, entreprise ou nation qui a la vision d’adopter ces programmes met instantanément la vie sur la voie rapide du progrès en accédant à leur meilleure ressource intérieure – le réservoir illimité de créativité, paix et intelligence qui est en eux.

Pour la version en anglais: http://www.excellenceinaction.globalgoodnews.com/07-mar/mar-17.html