La Court de Justice de Raam

Le but de l’éducation par Maharishi Mahesh Yogi (en anglais)

La justice d’aujourd’hui, est basée sur la punition, qui relève d’une certaine logique. Mais qui est coupable dans un système qui n’éduque pas les gens à vivre cette expérience intérieure qui seule peut assurer l’ordre et l’harmonie au niveau individuel et collectif?

Il y a cette belle histoire que l’on raconte en Inde. «Deux gardes amènent devant le roi un homme qui a commis un méfait. Un des gardes dit: Majesté, cette homme a volé. En réponse, le roi invita son ministre de l’éducation et lui dit: Cet homme a volé, vous êtes responsable…» 

Extrait de la Célébration de Mahalakshmi du 25.10.2003  

Dr Benjamin Feldman: …maintenant 108 gouvernements de la paix ont émergé et une belle caractéristique que chacun de ces gouvernements de la paix aura, est un département de justice. Cela a été établi aujourd’hui. Aujourd’hui, nous établissons un conseil de justice du Pays Mondial de la Paix – Raam Dharvar, la Cour de Justice de Raam.

La justice est la réalisation de tous les désirs dans l’harmonie et la plénitude pour nous-mêmes et tous ceux qui nous entourent. Et c’est possible, bien sûr, avec le plein éveil de ce pouvoir évolutif de la loi naturelle, qui a été invoqué avec tant de succès aujourd’hui. Les bénédictions de Mahalakshmi sont capables de combler tous les désirs, d’apporter la paix et la plénitude à chacun. Et pour assurer que cela soit une caractéristique permanente de la vie quotidienne, la Cour de Justice de Raam a été établie.

Le principe général est le suivant: lorsque deux personnes sont en désaccord et qu’elles ne parviennent pas à régler leurs différends à l’amiable, alors elles s’adressent à la Court de Raam.

Dans la Court de Raam, ils écoutent l’invincible justice, par laquelle la Constitution de la Loi Naturelle rend justice à chacun, pour l’action de chacun. Cela, les deux partis l’entendent. Les deux, apportent leur horoscope, leur Kundali. Le Jyotishi (l’astrologue védique) sera là pour leur donner un aperçu de leurs sentiments conflictuels du fait des Grahas (les planètes). Il y aura aussi des Pandits pour leur donner un petit cours de Graha Shanti (apaisement des planètes).

À la Cour de Raam, ils donnent le Graha Shanti et le Vaidya est là pour donner la lecture de l’équilibre physiologique, à cause duquel ils ne sont pas capable intellectuellement de réconcilier leurs différences.

Ainsi, le Vaidya diagnostique du point de vue physiologique et le Jyotishi diagnostique du point de vue de son karma passé (de la personne) – l’influence des étoiles.

On leur donne cette compréhension de l’équilibre et du déséquilibre de la conscience. Et cela remplacera l’audition de l’affaire – il ne s’agit pas d’entendre ce que l’un a fait et ce que l’autre a fait. Le niveau de cause à effet sera réuni et l’antidote sera suggéré.

C’est la création par Raja Raamji aujourd’hui, du département de justice, le jour de Mahalakshmi, Raam Dharvar. Le principe est qu’il n’y a aucun besoin de se souvenir ou d’exprimer qui a fait du tort à quelqu’un.

Il y aura un Vaidya expert dans l’Approche de la Santé Védique Maharishi, le Jyotishi et les Pandits. Les Pandits leur réciteront pendant une demi heure, quelque chose qui comblera le déséquilibre entre la conscience et la physiologie.

Le Pandit est la porte-parole de la réalité ultime, qui est compétent et capable, et qui harmonise naturellement toutes les différences. Ces trois experts védiques: le Pandit védique, le Jyotishi, l’expert en Ayurveda – ce seront les juges de la Cour de Raam. Cette unité des trois, la Saṁhitā de Ṛṣi, Devatā et Chandas, le Veda, rendra la justice.

Les trois ministères du Pays Mondial de la Paix représenteront ensemble le Veda, la Constitution de l’Univers. Et cette Cour de Justice sera à la disposition du public par l’intermédiaire de chacun des présidents: les vice-présidents, les premiers ministres et les ministres d’État du Gouvernement de la Paix dans les 108 pays, où le Gouvernement de la Paix a été établi.

Ce système de justice suit la Constitution de l’Univers – toujours équitable, toujours impartial et toujours évolutif pour chacun. Nous pouvons la qualifier de justice en accord avec la Constitution de l’Univers – la justice impartie dans la lumière de Dieu…

Dr Eike Hartmann: …et dans cette cour de justice, comme nous l’avons entendu, le juge rendra le jugement basé sur la loi naturelle totale. Il n’écoutera pas l’affaire et ne se préoccupera pas du tout du crime, parce que lorsque l’esprit s’attarde sur le crime, il peut être coloré et la prise de décision peut également être criminelle.

Le juge s’assoira dans sa cour, avec les Pandits Védiques, avec un expert Jyotishi et un expert Vaidya et dès que le dossier est reçu, les Pandits commenceront à chanter le Ved Pada – à chanter un Stotra de Devatā et ensemble avec un japa mantra silencieux pendant environ une demi heure. Ensuite, le Jyotishi accomplira et fournira un certain aspect de Graha Shanti. Et le Vaidya, après avoir pris le pouls, fournira immédiatement une sorte de boisson, qui pacifiera la tension de la situation. 

C’est l’établissement d’une Cour de Raam, Raam Dharvar, qui est entièrement Védique et entièrement divine et aucune mémoire de crime permise. Seul le remède est donné.

Selon le Vastu Vidya du Sthapatya Veda, le juge sera orienté vers le sud dans ce cas, qui est la direction de Dharmaraj, l’intelligence gouvernante de la loi naturelle, qui établit la droiture (dans le sens de vertu) sur tous les niveaux de la création.

Les Pandits Védiques s’assoiront face à l’est pour refléter la totalité de la loi naturelle. Et, l’accusé sera assis face au nord, il sera face au juge pour recevoir le plein effet de la Constitution de l’Univers, qui est en elle-même déjà omniprésente, omnipotente et omnisciente. Et aucune raison et aucun moyen de traiter le crime et de l’écouter.

C’est toute l’étendue de la dignité du Pays Mondial de la Paix…

Un peu de connaissance sera toujours une chose dangereuse, parce qu’elle ne prend pas en compte la totalité de la vie. Peu importe comment nous définissons notre société, si la connaissance n’est pas complète, le résultat ne pourra pas l’être. Et la connaissance complète réside dans le Soi, l’Ātmā de chacun… Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’Univers et les Dieux.

La recherche scientifique sur la Méditation Transcendantale

Un résumé de la recherche scientifique sur la Méditation Transcendantale

L’outil que procure la recherche scientifique vise à inspirer premièrement les gens à la pratique et par la suite, lorsque l’expérience est devenue évidente, de la valider. C’est donc, un outil très utile pour informer le futur méditant tout en le confortant par la suite dans son expérience et dans la qualité de son choix. Effectivement, choisir la technique de la Méditation Transcendantale, dans un monde où les offres sont de plus en plus grandes, relève déjà soit d’une bonne intuition (sentiment intérieur) ou d’une grande faculté de discernement (compréhension du processus de transcendance). 

Après que le résultat de la MT fut prouvé au niveau de la logique, les scientifiques furent naturellement attirés pour mener la recherche sur la MT au niveau scientifique – utilisant les méthodes les plus modernes de la science et de la technologie. La toute première recherche scientifique sur la MT fut menée par le Dr. Robert Keith Wallace aux États-Unis, qui a déclaré que durant la MT, l’esprit reste pleinement éveillé mais le corps se dirige vers un profond repos – plus profond que le sommeil. Cet état du corps et de l’esprit fut appelé l’état de “repos éveillé”. Depuis lors, plus de 600 recherches scientifiques indépendantes ont été conduites sur la MT dans de nombreuses institutions de 32 pays, couvrant tous les domaines du développement humain. Les résultats de toutes ces recherches scientifiques ont été collectivement publiés dans des livres en six volumes intitulés “Scientific Research on Transcendental Meditation Programme – Collected Papers” (La Recherche Scientifique sur le Programme de Méditation Transcendantale – Articles collectés). Toutes ces recherches ont montré les innombrables bénéfices de la MT pour l’humanité. Quelques unes d’entre elles sont:

Les bénéfices mentaux: Selon les psychologues, nous (les êtres humains) utilisons seulement entre 5 à 15 pour cent de notre potentiel mental. Durant la MT, nous entrons en contact direct avec les 85 à 95 pour cent restant de ce potentiel mental que nous n’utilisons pas. La pratique quotidienne de la MT, qui prend environ 15 à 20 minutes matin et soir, cultive l’énergie et la cultive, jusqu’à ce qu’elle soit toujours disponible pour notre usage spontané. L’esprit devient étendu et notre conscience individuelle s’accroît. Le résultat clair des bénéfices mentaux sont donnés ci-dessous:

1. Accroissement de la capacité d’apprendre

2. Accroissement de la vitesse à résoudre un problème avec précision

3. Amélioration de la performance académique 

4. Accroissement de la productivité

5. Amélioration de la performance de travail 

6. Accroissement de la satisfaction au travail

7. Amélioration des relations avec les autres 

8. Des pensées claires et stables 

Les bénéfices physiques: Le repos est le mot clé dans toute performance physique. Le corps se guérit automatiquement et se régénère lorsqu’il est mis au repos. Nous expérimentons ceci la nuit lorsque nous dormons, beaucoup de fatigue et de tensions sont dissoutes par le repos. Bien qu’une nuit de sommeil dissout la fatigue et le stress, le degré de repos n’est pas suffisamment complet pour éliminer les stress plus profondément enraciné. Pour éliminer ces stress, nous avons besoin du repos plus profond de la MT. La MT fournit un repos cohérent au système nerveux qui résulte en:

1. Accroissement de l’adaptabilité

2. Accroissement de l’adaptabilité psychologique 

3. Accroissement de l’adaptabilité sociologique 

4. Amélioration de la santé

5. Diminution du stress et de l’anxiété 

Les bénéfices pour l’esprit et le corps: La Méditation Transcendantale rend le système nerveux plus stable, résultant ainsi dans une coordination esprit/corps optimum. Les bénéfices majeurs sont:

1. Temps de réaction plus rapide

2. Diminution de l’anxiété

3. Soulagement de l’insomnie 

4. Global développement de la personnalité

5. Accroissement de la créativité 

6. Utilisation optimum de l’énergie, résultant ainsi dans une santé équilibrée et stable. 

L’Effet Maharishi: L’Effet Maharishi est une phase de transition vers un état de vie plus ordonné et harmonieux, telle que mesurée par la baisse de la criminalité, de la violence, des accidents et des maladies, et par les améliorations des conditions économiques et des autres indicateurs sociologiques. Les scientifiques qui ont découvert cet effet, l’ont nommé en l’honneur de Sa Sainteté Maharishi Mahesh Yogi, qui avait prédit 30 ans auparavant que seulement une petite fraction de la population participant au programme de Méditation Transcendantale devrait être suffisant pour améliorer la qualité de la vie de toute la société. Durant les 16 dernières années, cette transformation de la société a été documentée scientifiquement, premièrement au niveau de la ville, puis sur les niveaux régionaux et nationaux, et plus récemment au niveau mondial – l’Effet Maharishi Mondial.

Il a été trouvé que la proportion des membres de la société nécessaire pour générer l’Effet Maharishi est un pour cent pratiquant la Méditation Transcendantale ou seulement la racine carré de un pour cent participant à la pratique de groupe du programme de MT-Sidhi. Cette proportion est si petite que les effets bénéfiques sur la société de l’Effet Maharishi ne peuvent pas être expliqués par des interactions comportementales des participants avec les membres de la société.

En fait, les résultats indiquent un effet de champ, par lequel une influence de cohérence produite par les participants rayonne dans toute la société. Dr. John Hagelin (1987), un physicien de premier plan dans le domaine de la théorie du champ quantique unifié, signale que la grande étendue de distance de l’Effet Maharishi pourrait seulement être compris comme étant produite au niveau du Champ Unifié de toutes les lois de la nature récemment identifié par la physique moderne.

La découverte du champ unifié de la loi naturelle est peut-être le développement le plus profond de la science moderne. Durant les vingt dernières années, les physiciens ont été capables d’unifier séquentiellement les quatre forces fondamentales de la nature. Fouillant dans le fonctionnement de la loi naturelle, les physiciens ont découvert que les forces et les particules qui apparaissent très différentes à des échelles de temps et de distance avec lesquelles nous sommes d’habitude familier, sont en réalité à des niveaux plus profonds de la nature, unifiées. Ce progrès a culminé dans la formulation récente de la “théorie de la super-corde” qui offre une complète description mathématique du champ unifié de la loi naturelle.

Au delà de révéler les bénéfices de la Méditation Transcendantale, la recherche scientifique permet aussi de comprendre comment les lois de la nature fonctionnent. Plus nous seront capables de fonctionner à un niveau d’ordre et d’harmonie, plus notre environnement reflètera cette compétence. Ce qui fait qu’en tant qu’être humain, le choix nous appartient et qu’en faisant preuve de discernement, nous pouvons accomplir les plus belles choses possibles et créer le Paradis sur Terre. 

Une Université pas comme les autres

Conférence de presse mondiale du 20.08.2003

Question: Je suis un écrivain spécialisé dans l’éducation et ma question porte sur l’état de l’éducation aujourd’hui. Pour le dire franchement, à mon avis, le processus éducatif dans son ensemble est un désastre. C’est une expérience étonnamment stressante et de moins en moins satisfaisante, tant pour les enseignants que pour les étudiants. Ma question pour Maharishi est la suivante: le système peut-il être sauvé simplement en ajoutant une période de Méditation Transcendantale en classe ou d’autres changements plus fondamentaux sont-ils nécessaires dans la connaissance même qui est enseignée et reçue? Et si oui, quels seraient ces changements?

Maharishi: Un coup d’œil dans la réalité, juste un coup d’œil dans la réalité va tout effacer. Je vous félicite d’être arrivé à cette conclusion que l’éducation nécessite quelque chose de plus complet, de plus grandiose. Et c’est cela. Ce qu’il faut, c’est un coup d’œil furtif dans la réalité, un aperçu de la réalité.

Ceux qui pratiquent la Méditation Transcendantale, rapportent dans 99 cas, après la première méditation – “Merci beaucoup. Merci beaucoup. J’ai obtenu quelque chose que j’ai cherché toute ma vie.” Un aperçu, un coup d’œil dans la réalité, et puis c’est tout. Tout comme un coup d’œil dans le trésor. Un aperçu du trésor et ensuite tout sera modifié sur la base de l’abondance.

Combien de facettes y a-t-il à la vie? Combien de facettes, une par une, sont peut-être nécessaires pour modifier le domaine total de la vie? En revanche, occupez-vous d’une seule chose, votre Soi, la Conscience, Transcendantale, qui est au-delà des limites de l’espace et du temps. Entrez dans le domaine illimité. Un aperçu de celui-ci, est suffisant pour servir de base à l’auto-amendement de tout ce qui a mal tourné. Sinon, combien de choses comme celles que vous avez magnifiquement décrites. En tant qu’écrivain, vous devez examiner toutes les facettes de la vie. Et tout est en désordre, en désordre, en désordre. Mais un aperçu dand la clarté, et tout le désordre disparaît.

Nous prenons un raccourci pour que l’effet de notre petit geste, de notre petite action, puisse enrichir tous les aspects de la vie. Et d’autres choses seront modifiées. Nous les modifierons. Mais nous aurons une vision. Nous aurons le soutien de la loi naturelle pour que les choses commencent à fonctionner pour nous, comme ça, de cette manière. C’est ce que nous disons, engager la loi naturelle à travailler pour nous. Et cela vient d’une bonne éducation. Le mot éducation en sanskrit signifie Śikṣā¹. Śikṣā signifie déployer. Ce qui est là se déploie. Cela signifie que quelque chose de caché s’ouvre, se révèle. C’est tout Śikṣā, cela s’ouvre. Vous soulevez le couvercle. Faites seulement une chose. Soulevez le couvercle et alors tout sera dans la lumière.

Il faut donc commencer par une chose fondamentale et c’est si facile, si facile. Le président de notre Université de Management à Fairfield, aux États-Unis, m’a dit que les étudiants, qui sont très chers à leurs parents, venaient avec eux. Ils vont à Harvard, ils vont à Yale, ils vont dans d’autres universités, et lorsqu’ils viennent ici, les garçons disent: “J’irai seulement ici. Je n’irai nulle part ailleurs.” Parce que l’année dernière quand ils étaient dans cette classe, les dômes dorés, comme ils les appellent, ces salles où ils font le vol yogique, une telle félicité effervescente est venue à l’expérience. Une félicité effervescente. C’est la transcendance de la Conscience Transcendantale et les garçons ne peuvent pas la manquer. Où que ce soit, ils n’auront jamais une telle expérience. Alors les garçons disent: “Oh, Harvard est une si grande université. Yale est une telle université. Berkeley est là. C’est différent.” Les garçons disent: “Non, non. Si nous devons étudier, nous n’étudierons qu’ici.”

C’est cette expérience qui est si plénifiante, si satisfaisante.

Très belle carte du campus de l’Université Internationale Maharishi

¹ Śikṣā est l’une des dynamiques structurantes de Ṛk Veda. Elle met en évidence la qualité de l’expression impliquée dans la structuration de Ṛk Veda. En ce qui concerne la conscience, Śikṣā comprend les ensembles spécifiques de lois de la nature qui sont engagés dans la promotion de la qualité de Ṛṣi – l’observateur, la qualité de témoin – au sein du niveau Saṁhitā de la conscience, fournissant une structure à l’état de conscience éternellement silencieux, autoréférent, autosuffisant, pleinement éveillé, qui est intimement personnel à chacun.

Dans la physiologie, Śikṣā est représentée par les structures qui calculent et expriment les aspects internes de la physiologie, tels que ses constituants biochimiques, la température, la pression, etc. (les expressions du système nerveux autonome). Ces expressions sont canalisées par les ganglions autonomes. Ceux-ci sont au nombre de 36 de chaque côté de la moelle épinière, correspondant aux 36 livres de Śikṣā.

Les critères pour déterminer son devoir dans la vie

Conférence de presse mondiale du 09.11.2005

Dr Hagelin: «Merci beaucoup, Maharishi. Une deuxième question qui a souvent été posée par les étudiants, concernant l’action juste pour un étudiant, l’accomplissement du Dharma pour un étudiant. Dans le commentaire de Maharishi sur la Bhagavad-Gita, il définit le Dharma comme «l’activité qui soutient l’évolution d’une personne en accord avec la Loi Naturelle». Et la semaine dernière, Maharishi a cité l’expression Védique suivante: «Établi dans ton propre dharma, accomplis le devoir qui t’est assigné». Il est donc évident que l’accomplissement de son Dharma est essentiel au progrès spirituel et matériel de la vie. Ma question pour Maharishi est la suivante: Comment un étudiant peut-il savoir quel est son Dharma, afin d’accomplir le devoir qui lui est assigné dans la vie? Existe-t-il des critères que l’on peut utiliser pour déterminer quel est son véritable Dharma?»

Maharishi: «Les critères se trouvent dans un aspect Védique de la connaissance appelé Jyotish. Jyotish est un niveau de conscience qui exprime la véritable lumière de sa propre existence, la valeur totale en soi. Jyotish donne tous les critères sur la base de son propre langage. Il révèle les différentes influences – de l’infini à la valeur de point – au moment de la naissance.

«L’enfant est né. La naissance n’est jamais un accident. Il est bien calculé, très systématiquement calculé où une personne particulière va naître, à quel moment. Et il y a un système de calcul de ce qu’il est né à faire, de ce qu’il est né à apprécier.

«La grande variété de la diversité, toute la diversité, a été en gros divisée en quatre parties – un, deux, trois, quatre. Il existe une grande quantité de connaissances très précises, très diversifiées et très unifiées qui déterminent complètement le dharma de la personne. C’est la tradition familiale de l’aïeul, de son aïeul et de son aïeul – comment elle se présente lorsque l’enfant naît – qui détermine s’il naît dans la première catégorie, la deuxième catégorie, la troisième catégorie ou la quatrième catégorie.

«Les catégories d’espèces différentes sont la même chose que les catégories de graines différentes. Il y a la catégorie des pommes, il y a la catégorie des bananes, il y a les céréales, il y a le blé, il y a toutes ces catégories différentes. Que se passera-t-il si vous faites pousser du riz dans un champ qui est très fertile pour la culture du blé? Le riz poussera, mais ce sera une sorte de croissance très faible du riz. Si un enfant naît dans une famille qui exerce la profession d’enseignant, et si cet enfant devient un constructeur, il ne sera pas aussi efficace en tant que constructeur qu’en tant qu’enseignant.

«Il existe une grande science de la compréhension de la division naturelle de la vie. Certaines vies naissent pour être sur cette terre ici, ou sur la lune là-bas, ou sur le soleil, ce soleil ou ce soleil, cette lune ou cette lune – si différents. La naissance dans un lieu détermine l’action dans cette espèce. Il ne le sait pas, mais la tradition des espèces humaines le sait.

«Chacun a une langue maternelle. Où que l’on soit né, on a une langue maternelle. Peu importe les différences dans la langue maternelle, mais on naît avec une langue maternelle. La mère lui dit «A». L’enfant répète le mot «A». La mère va vers lui et dit «A». L’enfant vient à elle. Voilà le Dharma spontané, le devoir pour lequel il est né. Chacun naît pour parler sa langue maternelle. Chaque mère est née pour parler à son enfant dans sa propre langue maternelle.

«Il existe déjà une grande spécificité dans tous ces domaines de la diversité. Ce n’est pas un domaine inconnu. Ceux qui ne savent pas, ils ne savent pas. Mais ceux qui savent, ils savent. Il y a un certain naturel dans la division de son propre devoir. Qu’il s’agisse d’un Brahmane, d’un Kshatriya, d’un Vaishya, d’un Shudra, d’un Mlechchha ou de quoi que ce soit d’autre, tout est attribué. Il y a une grande science de la compréhension à ce sujet, et ce n’est pas une erreur. Ce n’est pas un système de division créé par l’homme. C’est naturel, c’est automatique, c’est spontané, c’est universel.

«L’Inde a conservé toutes les valeurs de la Culture Védique. La Culture Védique comprend tous les devoirs des Brahmanes, des Kshatriyas, des Vaishyas, des Shudras et des Mlechchhas – tout cela. Le mélange de tout cela est ce qui présente le comportement du Kali Yuga. Le mélange est une impureté. La pureté est le devoir naturellement ordonné, naturellement spécifié de sa propre naissance – le devoir de sa propre naissance.

«Il existe un terme américain «les droits de l’homme». . . . Le droit humain fondamental est l’Intelligence Cosmique – «Aham Brahmasmi, Je suis la Totalité». C’est le droit de chacun, qu’il soit Brahmane, Kshatriya, Vaishya ou Shudra, car il est au-dessus de tout. Il y a donc un monde de division; il y a un monde de valeur complètement unifié dans le septième état de conscience. Nous enseignons aux gens les sept différents états de conscience – nous leur enseignons l’unité – en atteignant ce niveau de manière séquentielle, en accomplissant le devoir qui nous a été attribué. Ensuite, nous arrivons au niveau où la tâche assignée pourrait être l’Intelligence Cosmique, l’état d’unité, l’état d’intelligence divine.

«Le gouvernement sera alors ce que le Dr Hagelin a appelé un Gouvernement de la Paix, doté d’un dynamisme infini. Nous sommes en train de créer le Gouvernement de la Paix. Très bientôt, les groupes créateurs de paix dans le monde créeront le Gouvernement de la Paix.»

L’éducation pour penser en accord avec la Loi Naturelle apportera le plus grand succès

Education to think in accordance with Natural Law will bring greatest success 

1. Dr. Hagelin: Jai Guru Dev, Maharishi. Two questions came in on the question of education in response to Maharishi’s comments of a few moments ago. This one from a college student. Many college students are very concerned about money. They take out huge loans to attend school, so that when they graduate, they are already deeply in debt and in need of a high paying job. If students focus on getting enlightened and study Vedic Science, will there be jobs for them when they graduate and if so what kind of jobs? 

2. Maharishi: They will be employed by that high level of intelligence where their desires will be fulfilled by that Almighty agency of Natural Law. 

3. The most important target of student life is the development of that level of intelligence where every thought will be a valid thought, a right thought, a thought in the evolutionary direction. 4. Vedic Education will enliven the ability to fulfill every desire. The desire of a high paying job will naturally get fulfilled if the thought force is profoundly developed. 

5. If more money is needed, money will come in. If creativity is needed, creativity will come in. Any desire will be fulfilled. 

L’éducation pour penser en accord avec la Loi Naturelle apportera le plus grand succès

1. Dr Hagelin: Jai Guru Dev, Maharishi. Deux questions sont arrivées sur la question de l’éducation en réponse aux commentaires de Maharishi d’il y a quelques instants. Celle-ci provient d’un étudiant universitaire. De nombreux étudiants sont très préoccupés par l’argent. Ils contractent d’énormes prêts pour aller à l’école, de sorte que lorsqu’ils obtiennent leur diplôme, ils sont déjà très endettés et ont besoin d’un emploi bien rémunéré. Si les étudiants se focalisent sur l’éveil et l’étude de la Science Védique, y aura-t-il des emplois pour eux lorsqu’ils seront diplômés, et si oui, quels types d’emplois?

2. Maharishi: Ils seront employés par ce haut niveau d’intelligence où leurs désirs seront comblés par cette agence toute-puissante de la Loi Naturelle. 

3. L’objectif le plus important de la vie étudiante est le développement de ce niveau d’intelligence où chaque pensée sera une pensée valide, une pensée juste, une pensée dans la direction de l’évolution.

4. L’éducation védique renforcera la capacité à satisfaire tous les désirs. Le désir d’un emploi bien rémunéré sera naturellement comblé si la force de la pensée est profondément développée. 

5. Si l’on a besoin de plus d’argent, l’argent viendra. Si la créativité est nécessaire, la créativité viendra. Tout désir sera comblé.

Le silence vécu de plus en plus intimement est la façon dont la Connaissance Totale se développe

Silence experienced more and more intimately is how Total Knowledge grows

Global Press Conference 15.06.2005

Dr Hagelin: ‘Thank you very much, Maharishi. The first question has to do with the relationship between the Peace Government, now established by His Majesty Maharaja Nader Raam, and the existing governments of the world. Maharishi announced last week that the structure of the Global Peace Government with its eight ministries will be established on every level of society – global, national, provincial or state, city, family, and individual. I understand that the Peace Government will organize groups of Yogic Flyers for every city. What will be the working relationship between the eight ministries of the Peace Government on, for example a city level, with the corresponding departments or ministries of the present government?’

Maharishi: ‘Fulfilment will be the meeting point of the two ministries – fulfilment of all the activities of every ministry, and fulfilment on the level of no activity. The Peace Government is peace performing on itself. The non-peace government performs on its own level: there is a target, and there is a path to fulfil the target, and there is fulfilment of the target.

‘We can say the existing governments shoot the arrows and this is the play of dynamism. The Peace Government shoots the arrows of silence. Activity in silence will always be supportive to the arrows of dynamism, because when the arrow starts, it starts from silence, and when the arrow ends, it ends into silence. The whole reality of dynamic dynamism is silence at the start and silence at the goal. The activity of the Peace Government, the performance of the Peace Government, is peace, which is the starting point of the dynamic government and the goal of the dynamic government. From the starting point to the goal in the dynamic government takes time, but the Peace Government, starts from peace, ends in peace, and the whole course is through peace.

‘These are the arrows of peace. Both governments are essentially the same. Not knowing the total field of knowledge and not knowing the reality of any of this, they seem to be two governments. But basically, they are one government. Either through activity the source of activity meets with the goal of activity, or the source, course, and goal remain awake in their own silent characteristic quality. There is the Peace Government, and there is the government which is not in the characteristic quality of peace. But essentially, dynamism is peace and peace is dynamism. The government of peace is the government of dynamism; the government of dynamism is the government of peace. Essentially, they are the same; essentially, two values are the same.

‘In the Vedic vision, the syllable “A” is the syllable “I” and the syllable “U”. So the same one “A” is in terms of motivating activity “on” and motivating activity “off”. This is the science of language. “U” is a syllable that minimizes activity; “I” is a syllable that maximizes activity. “U” and “I” together are together in “A”, in wholeness – the activity from wholeness to point and the activity from point to wholeness. They appear to be two contradictory activities, but they are the same activity, but still different in their dimensions.

‘From infinity to point is one direction and from point to infinity is the other direction. One direction is collapsing and the other direction is emerging – collapsing from big to small, from infinity to point and emerging from point to infinity, from small to big. Both are the two characteristics of one distance: from here to here, from infinity to point, from point to infinity. In reality, they are the same. That is why, in reality, the Unified Field is one and the diversified field is many. So one is many and, eventually, many and one.

‘The example is a tree. All the diverse values of leaves and branches and flowers and fruits are all nothing other than one sap, that is all. One sap, truthfully, is many leaves and many branches and many flowers and many fruits. One is many, and many are one, that is all.

‘So the two governments appear to be two governments because so far, there has been one government. Now the voice of the knowers came out to express that, “Yes this is a government dealing with diversity.” Now this dealing characteristic quality of action is non-dealing because all the dealing is on all diverse values. Underneath, all variety is the same non-distinct unity.

‘Now is the time for the vision or knowledge of diversity to be appreciated on the level of unity. It is beautiful, unity. No one should think there is competition – no. There is no competition. If the Peace Government is in competition with someone, it would not be a Peace Government. It is a government which rules completely hand in hand with that intelligence which rules each thing separately. Each thing is ruled on its own level. But the ruling value here and the ruling value there and everywhere is the same ruling value. What is it? It is a connection between something with anything, a connection between infinity and a point, between dynamism and silence.

‘In reality, it is the silence that is dynamic. When we say dynamic, we differentiate it from silence. When we see what is dynamic, we find it is silence which is dynamic. So dynamism, or the process of maintaining dynamism, is unity, and it is the process of maintaining unity and dynamism. That is why, when we say unity, all the diversity comes along. Dealing with unity means dealing with all diversity.

‘It is a beautiful picture. Dealing with unity is dealing with diversity. That is why all those who are dealing with diversity are invited to begin to deal with unity also. Otherwise, as long as they are missing dealing with unity, they are damaging their own government. They are then the leftists. They are the left hand of the government, which is always weaker than the right hand.

‘Now, with the Peace Government, every government is going to be stronger. That means with less performance the governments will display more parental role, a more nourishing effect to the population. Less and less of diversification will naturally overcome more and more diversification, which scatters the unity into diversity.

‘It is beautiful and that is why it needed a scientist. It needed a scientist, a super scientist, a supreme scientist of the scientific age to come out with something which is absolutely authenticated knowledge. The Peace Government comes with that performance which is the performance of peace.

‘Where is the code of conduct of the performance of peace? In the Vedic expressions. Veda is the code of performance of peace, because Veda is the reality of the transcendental field. “Richo Akshare Parame Vyoman” – Veda is in the transcendental field. Veda is the sound of the transcendent. The transcendent is no sound; Veda is the field of no sound. It is a sound on its own level, not the relative level and not open to space and time. That is why Veda is an oral tradition, from father to son, from father to son. That is why, when we want to recite the Veda, we call a child of that Vedic tradition to do it.

‘It is a beautiful, pure field of knowledge, which is now going to influence the whole field of the diverse world and the whole field of diversity, and is going to be a unified state of administration, which is self-administration. Who governs in the Peace Government? It is the peace that governs, because peace is the cumulative, unifying character. All problems are in the diversifying nature of activity, but this activity of the Peace Government is unifying. It is based on the unifying value, on the internal value, not on the diversifying reality of action but in the unified field of action.

‘The example is: you pull the string of the kite. The kite is moving throughout the sky. You pull the kite by pulling the string, and the kite goes higher and higher. You pull the arrow back, and the arrow is potentially more and more powerful to go forward. This is the Peace Government. Now as days are going ahead, we are going to establish all the different values of the government everywhere. Everyone will have the string of his own fortune on his own finger. 

‘It is very beautiful, Dr Hagelin. It is such a joy.’

Le silence vécu de plus en plus intimement est la façon dont la Connaissance Totale se développe

Conférence de presse mondiale du 15.06.2005

Dr Hagelin: «Merci beaucoup, Maharishi. La première question concerne la relation entre le Gouvernement de la Paix, maintenant établi par Sa Majesté Maharaja Nader Raam, et les gouvernements existants dans le monde. Maharishi a annoncé la semaine dernière que la structure du Gouvernement Mondial de la Paix avec ses huit ministères sera établie à tous les niveaux de la société – mondial, national, provincial ou étatique, ville, famille et individu. Je comprends que le Gouvernement de la Paix organisera des groupes de Volants Yogiques pour chaque ville. Quelle sera la relation de travail entre les huit ministères du Gouvernement de la Paix au niveau d’une ville, par exemple, avec les départements ou ministères correspondants du gouvernement actuel?»

Maharishi: «La plénitude sera le point de rencontre des deux ministères – la plénitude de toutes les activités de chaque ministère, et la plénitude au niveau d’aucune activité. Le Gouvernement de la Paix est la paix qui se réalise en elle-même. Le gouvernement de non-paix agit à son propre niveau: il y a une cible, un chemin pour atteindre la cible, et il y a la plénitude de la cible.

«Nous pouvons dire que les gouvernements existants tirent les flèches et c’est le jeu du dynamisme. Le Gouvernement de la Paix tire les flèches du silence. L’activité dans le silence sera toujours un soutien pour les flèches du dynamisme, et cela parce que lorsque la flèche commence, elle part du silence, et lorsque la flèche termine, elle finit dans le silence. Toute la réalité du dynamisme est le silence au départ et le silence à l’arrivée. L’activité du Gouvernement de la Paix, l’accomplissement du Gouvernement de la Paix, est la paix, qui est le point de départ du gouvernement dynamique et le but du gouvernement dynamique. Du point de départ au but dans le gouvernement dynamique, il faut du temps, mais le Gouvernement de la Paix, lui, part de la paix, finit dans la paix, et tout le parcours passe par la paix.

«Ce sont les flèches de la paix. Les deux gouvernements sont essentiellement les mêmes. Sans connaître le domaine total de la connaissance et sans connaître la réalité de tout cela, ils semblent être deux gouvernements. Mais au fond, ils sont un seul gouvernement. Soit, par l’activité, la source de l’activité rencontre le but de l’activité, soit la source, le cours et le but restent éveillés dans leur propre qualité caractéristique silencieuse. Il y a le gouvernement de la paix, et il y a le gouvernement qui n’est pas dans la qualité caractéristique de la paix. Mais essentiellement, le dynamisme est la paix et la paix est le dynamisme. Le gouvernement de la paix est le gouvernement du dynamisme; le gouvernement du dynamisme est le gouvernement de la paix. Essentiellement, ils sont les mêmes; essentiellement, deux valeurs sont les mêmes.

«Dans la vision védique, la syllabe ‘A’ est la syllabe ‘I’ et la syllabe ‘U’. Donc le même ‘A’ est en termes d’activité motivante “marche” et d’activité motivante “arrêt”. C’est la science du langage. “U” est une syllabe qui minimise l’activité ; “I” est une syllabe qui maximise l’activité. “U” et “I” sont ensemble dans “A”, dans la totalité – l’activité de la totalité vers le point et l’activité du point vers la totalité. Elles semblent être deux activités contradictoires, mais elles sont la même activité, tout en étant différentes dans leurs dimensions.

«De l’infini au point est une direction et du point à l’infini est l’autre direction. Une direction s’effondre et l’autre direction émerge – s’effondrant du grand au petit, de l’infini au point et émergeant du point à l’infini, du petit au grand. Les deux sont les deux caractéristiques d’une même distance: d’ici à ici, de l’infini au point, du point à l’infini. En réalité, elles sont identiques. C’est pourquoi, en réalité, le Champ Unifié est un et le domaine diversifié est multiple. Donc, un est multiple et, éventuellement, multiple et un.

«L’exemple est un arbre. Toutes les valeurs diverses des feuilles, des branches, des fleurs et des fruits ne sont rien d’autre qu’une seule sève, c’est tout. Une seule sève, en vérité, c’est beaucoup de feuilles, beaucoup de branches, beaucoup de fleurs et beaucoup de fruits. Un est multiple, et les multiples sont un, c’est tout.

«Les deux gouvernements semblent donc être deux gouvernements, car jusqu’à présent, il n’y avait qu’un seul gouvernement. Maintenant, la voix des connaisseurs est intervenue pour exprimer que, “Oui, c’est un gouvernement qui traite de la diversité”. Maintenant, cette qualité caractéristique qui traite de l’action est ne traite rien parce que tout le traitement est sur toutes les valeurs diverses. En dessous, toute la variété est la même unité non distincte.

«Le moment est venu d’apprécier la vision ou la connaissance de la diversité au niveau de l’unité. C’est beau, l’unité. Personne ne doit penser qu’il y a une compétition – non. Il n’y a pas de compétition. Si le Gouvernement de la Paix est en compétition avec quelqu’un, ce ne sera pas un Gouvernement de la Paix. C’est un gouvernement qui gouverne en parfaite harmonie avec l’intelligence qui gouverne chaque chose séparément. Chaque chose est gouvernée à son propre niveau. Mais la valeur dominante ici et la valeur dominante là et partout est la même valeur dominante. Qu’est-ce que c’est? C’est une connexion entre quelque chose et n’importe quoi, une connexion entre l’infini et un point, entre le dynamisme et le silence.

«En réalité, c’est le silence qui est dynamique. Quand nous disons dynamique, nous le différencions du silence. Lorsque nous voyons ce qui est dynamique, nous constatons que c’est le silence qui est dynamique. Ainsi, le dynamisme, ou le processus de maintien du dynamisme, est l’unité, et c’est le processus de maintien de l’unité et du dynamisme. C’est pourquoi, lorsque nous parlons d’unité, toute la diversité vient avec. S’occuper de l’unité, c’est s’occuper de toute la diversité.

«C’est une belle image. Traiter avec l’unité, c’est traiter avec la diversité. C’est pourquoi tous ceux qui traitent avec la diversité sont invités à commencer à traiter avec l’unité également. Sinon, tant qu’ils ne s’occupent pas de l’unité, ils nuisent à leur propre gouvernement. Ils sont alors les gauchistes. Ils sont la main gauche du gouvernement, qui est toujours plus faible que la main droite.

«Maintenant, avec le Gouvernement de la Paix, chaque gouvernement sera plus fort. Cela veut dire qu’avec moins d’accomplissement, les gouvernements auront un rôle plus parental, un effet plus nourrissant pour la population. Une diversification de moins en moins importante va naturellement surmonter une diversification de plus en plus importante, qui disperse l’unité dans la diversité.

«C’est beau et c’est pourquoi il fallait un scientifique. Il fallait un scientifique, un super scientifique, un scientifique suprême de l’ère scientifique pour produire quelque chose qui soit une connaissance absolument authentique. Le Gouvernement de la Paix vient avec cette accomplissement qui est l’accomplissement de la paix.

«Où se trouve le code de conduite de l’accomplissement de la paix? Dans les expressions védiques. Le Veda est le code de l’accomplissement de la paix, car le Veda est la réalité du domaine transcendantal. “Richo Akshare Parame Vyoman” – le Veda est dans le domaine transcendantal. Le Veda est le son du transcendant. Le transcendant n’est pas un son; le Veda est le domaine du non son. C’est un son à son propre niveau, pas au niveau relatif et pas ouvert à l’espace et au temps. C’est pourquoi le Veda est une tradition orale, de père en fils, de père en fils. C’est pourquoi, lorsque nous voulons réciter le Veda, nous appelons un enfant de cette tradition védique pour le faire.

«C’est un beau et pur domaine de connaissance, qui va maintenant influencer tout le domaine du monde divers et tout le domaine de la diversité, et qui va devenir un état unifié d’administration, c’est-à-dire d’auto-administration. Qui gouverne dans le Gouvernement de la Paix? C’est la paix qui gouverne, car la paix est le caractère cumulatif et unificateur. Tous les problèmes sont dans la nature diversifiante de l’activité, mais cette activité du Gouvernement de la Paix est unifiante. Elle est basée sur la valeur unifiante, sur la valeur interne, non pas sur la réalité diversifiante de l’action mais dans le domaine unifié de l’action.

«L’exemple est le suivant: vous tirez sur la corde du cerf-volant. Le cerf-volant se déplace dans le ciel. Vous tirez le cerf-volant en tirant sur la corde, et le cerf-volant va de plus en plus haut. Vous tirez la flèche, et la flèche est potentiellement de plus en plus puissante pour aller de l’avant. C’est le Gouvernement de la Paix. À mesure que les jours passent, nous allons établir toutes les différentes valeurs du gouvernement partout. Chacun aura la corde de sa propre fortune à son propre doigt. 

«C’est très beau, Dr Hagelin. C’est une telle joie.»

Qualifications d’un Administrateur Efficace

Conférence de presse du 20.10.2004

Dr Hagelin: «Maharishi a récemment déclaré: «L’administration est une science suprême, une connaissance spécialisée, qui ne devrait pas être donnée à n’importe quel homme sans éducation dans la rue.» La question est la suivante: que doit connaître un chef de gouvernement pour devenir un administrateur plus efficace? Quelles sont les qualifications personnelles et professionnelles particulières qui font qu’un individu est le mieux placé pour être le président d’un Gouvernement de la Paix dans n’importe quel pays?»

Maharishi: «La compétence de l’administration est dans le domaine des cordes, le Champ Unifié, le domaine de la mécanique quantique, où les fluctuations existent mais sont des fluctuations du vide. 

«Pour comprendre les fluctuations du vide au niveau grossier, il y a un exemple. Prenez la graine d’un arbre banian. Elle est creuse à l’intérieur, mais c’est de cette vacuité que jaillit la vacuité. Quel est le mécanisme qui permet à cette vacuité de germer en son sein? Ce sont les fluctuations non physiques du domaine non-manifesté.

«Ces quelques mots suffisent: domaine non-manifesté et fluctuations du vide dans ce domaine non-manifesté. Ces fluctuations du vide sont la source du processus de création, où la Loi Naturelle Totale, le Champ Unifié, conçoit l’expression de la création. À partir d’où? Il conçoit la création à partir du non-manifesté.

«Le non-manifesté est ouvert à notre propre esprit dans la Conscience Transcendantale. Dans la Conscience Transcendantale, le non-manifesté est capturé par le processus mental, lorsque les domaines d’activité les plus fins du mental s’apaisent et que la source de la pensée est appréhendée. Or, quelle est la source de la pensée? Le domaine non-manifesté des fluctuations quantiques. On les appelle les fluctuations autoréférentes – le processus autoréférent de la création. Et le processus autoréférent de création est le domaine transcendantal de la conscience. La Conscience Transcendantale l’ouvre à l’esprit humain.

«Il existe une théorie décrivant cela en physique, appelée la théorie de la mesure. Partout où l’attention se porte, elle anime le point d’attention. Le point d’attention est un domaine autoréférent et il est activé. Le processus créatif est hérité, par le biais de cette activation, par l’esprit. Ensuite, toute pensée promue par l’esprit est promue par l’intelligence totale de la Loi Naturelle. Cette pensée est consciemment promue par le Champ Unifié.

«Tout ce jeu est le jeu du domaine non-manifesté. Ceux qui n’ont pas été formés à amener leur esprit à ce Champ Unifié autoréférent – où réside les mécanismes de la Loi Naturelle Totale – peuvent l’imaginer et en parler, mais l’imagination ne leur donnera pas cet héritage de créativité totale de la Loi Naturelle, la volonté de Dieu, pour que chacune de leurs actions soit soutenue par la Nature…

«La réalité de l’administration en paix de l’univers est une réalité éternelle. C’est la réalité du fonctionnement de la Loi Naturelle Totale qui gère l’univers en constante expansion. Où se trouve le fondement de cette réalité? Dans le domaine non-manifesté du Champ Unifié autoréférent qui a été prouvé mathématiquement et démontré pratiquement. Cela enlèvera les peines de cœur de toute la pauvreté et la faiblesse de la race humaine dans tous les domaines. C’est un domaine spécialisé de l’administration…

«Dans chaque pays, le siège du président est un siège d’adoration. Il inspire, et les gens l’adorent. Dans les temps anciens, le roi représentait le divin. Il était la divinité royale parce qu’il donnait à ses jeunes une éducation qui ouvrait leur conscience au domaine de toutes les possibilités qui existent en eux.

«Au lieu de cela, dans toutes ces universités, les étudiants ont accès aux bibliothèques. Et dans toutes les bibliothèques, les livres sont écrits par toutes les personnes qui n’ont pas su gérer leur propre vie. Ces livres sont enseignés aux étudiants, en pensant que les étudiants deviendront plus sages en lisant les livres écrits par ceux qui ne savaient pas comment vivre leur propre vie. L’ensemble de l’éducation a été précaire.»

Maharishi sur le leadership: L’art de donner la direction

Voici la réponse de Maharishi à la question suivante: «Maharishi, vous avez dit qu’un leader résout les problèmes de ses supporter et ne fait pas de commentaire sur leurs erreurs etc. Pouvez-vous en dire un plus sur cela?»

Maharishi: «L’appréciation des bonnes qualités fait un leader. Un homme peut avoir 99 mauvaises qualités et une seule bonne qualité. L’appréciation de cette unique bonne qualité encouragera l’homme à multiplier cette bonne qualité. «Je suis seul, puis-je être multiples», et le monde des bonnes qualités se met en place. L’appréciation d’une bonne qualité par un supérieur est comme favoriser le germe à partir de la graine, et à partir de là, l’arbre des bonnes qualités grandit. Il inspire les supporters de grandir en tout bien. 

Ce devrait être une politique de ne pas mettre en avant les qualités qui ne sont pas bonnes. Nous n’en parlons pas. Où est le temps de s’attarder sur l’indésirable? N’évoquez pas la faiblesse. Mettez en avant les bonnes qualités, les qualités prometteuses. Pour nous, nous voulons grandir dans le bien. Nous ne permettons pas que notre cœur soit submergé dans ce qui n’est pas bien, pas élevant, pas progressif. Nous amenons à notre esprit le bien, le prometteur, l’élevant. Quelque soit la pensée que nous laissons entrer dans notre esprit, celle-ci influence notre cœur et commence à rayonner et à se développer en parole. Si nous pensons bassement, notre cœur rayonne cette basse couleur et l’irradie par la parole. Notre formule est «la sécurité d’abord».

Nous voulons améliorer tous ceux qui nous entourent. Dans notre enthousiasme à améliorer notre environnement, nous ne devons pas nous laisser aller dans le malsain, le mauvais. Notre cœur est si petit; il n’y a pas de place pour le malsain, le mauvais. Nous savons d’où vient le mal. De lui (celui qui agit mal), nous ne considérons pas l’émergence du mal mais de quelque chose étranger à lui. Le stress n’est pas lui. Il vient de l’extérieur. Du stress vient la négativité. Nous ne condamnons pas un homme pour ses échecs, son incompréhension. Nous savons que ce n’est pas lui, mais quelque chose qui s’est indûment associé à lui. La vie, c’est la béatitude, la connaissance et l’intelligence. Il n’y a pas de place pour des sentiments négatifs dans la vie de qui que ce soit. Nous ne condamnons pas un homme pour ses erreurs. Nous considérons que celles-ci ne viennent pas de lui, mais du stress. Lorsque quelque chose de négatif apparaît, nous nous sentons bien pour lui; nous le félicitons de s’en être débarrassé. Nous devons sauver notre esprit et notre cœur de toute pensée négative erronée envers quelqu’un d’autre. 

Si nous l’avons entendu, c’était une erreur de l’entendre. Nous ne pouvions pas nous arrêter d’entendre, nos oreilles étaient ouvertes, mais c’était une erreur de l’entendre. Un homme très sage a dit: «Il parle beaucoup mais je ne dois rien entendre de ce qu’il dit.» Nous ne portons pas la boue à notre cœur. Si quelqu’un fait du mal, c’est son mauvais karma. En l’apportant dans notre esprit, il devient notre karma. C’est pourquoi nous voyons toujours le bien.

Guru Dev avait coutume de raconter l’histoire d’un saint qui était tout le temps si heureux, satisfait et immergé dans la béatitude. Il était célèbre pour n’avoir rien dit de moins que du bien. Un jour, un homme malicieux s’est rendu chez le saint avec tout l’attirail de la dévotion et tout ça, et il lui a demandé de bénir un certain endroit. Il l’emmena sur le chemin le plus désagréable qu’il put trouver et ils passèrent devant un chat qui s’était fait écraser par une voiture. «Oh, quel spectacle horrible», l’homme dit. Et le saint a dit: «Regardez les dents, des dents brillantes comme des perles.» Dans la situation la plus désagréable, il devait y avoir certainement quelque chose de bien.

Nous grandissons vers une perception plus raffinée, nous grandissons vers une vision céleste. Nous prenons toujours quelque chose d’agréable, quelque soit ce que ce sera. Nous savons que nous vivons dans le monde relatif, il y aura toujours quelque chose de beau, quelque chose à apprécier. Nous apportons cette valeur à notre esprit et à notre cœur. Nous n’apportons pas de saleté à notre esprit. Nous nous réjouissons de quelque chose de beau. C’est la vision d’un connaisseur de la réalité. Quelque soit le bien qui est là, c’est ce qui nous est utile. Le mal ne nous vient pas à l’esprit. Sinon, nous serons submergé par tant de mal. En apportant le bien à notre esprit, nous développons le pouvoir du bien. Le mal apporte une influence indésirable. La sécurité d’abord! Ce sont de simples choses, vous savez…

Comment le gouvernement de la paix va-t-il reconstruire l’Amérique?

How will Peace Government rebuild America?

1. Dr. Hagelin: The question, Maharishi, is, firstly: During Maharishi’s address to the Fourth of July press conference in Washington, D.C., Maharishi said that the US Peace Government would “rebuild America in harmony with Natural Law on many levels,” but would start first with the physical level of buildings in cities and towns. My question for Maharishi is: in what other ways will the Peace Government build America? And why is it starting with its buildings? 

2. Maharishi: The home is a physical thing. It has deep influence on the reality of life. 

3. Every state has its own building code. Building codes lack the insight into the reality of life. What level of reality? The reality of life that connects any phase of the individual with the phase of the cosmic structure. 

4. Every individual life has a connection with cosmic life. The sun comes: every individual has some influence of it. Sun goes: every individual has influence of it. Every cosmic phenomenon has its influence in the individual life. 

5. It is necessary to maintain connection between the individual and his cosmic potential. It can only be maintained through coherence between physiology, mind, intellect, ego and cosmic ego. 6. Cosmic potential is nothing far away from the individual potential. It’s there; only, the conscious mind is not open to it. As long as conscious mind is not open to it, it is as good as not there. 

7. The Self has its value in the individual domain, which is space-time boundaries, and its absolute connectedness with the boundless, space-time-boundary-free transcendental field of consciousness. 

8. The whole field of education is for unfolding the cosmic potential of the individual. Having gone through Consciousness-Based Education with the knowledge and experience of Transcendental Consciousness, nothing will remain difficult for the students, nothing will remain unachieved by them.

Comment le gouvernement de la paix va-t-il reconstruire l’Amérique?

1. Dr Hagelin: La question, Maharishi, est, premièrement: Lors de son discours à la conférence de presse du 4 juillet à Washington, D.C., Maharishi a déclaré que le Gouvernement de la Paix américain «reconstruirait l’Amérique en harmonie avec la Loi Naturelle à de nombreux niveaux», mais qu’il commencerait d’abord par le niveau physique des bâtiments dans les villes et les villages. Ma question pour Maharishi est la suivante: de quelles autres manières le Gouvernement de la Paix construira-t-il l’Amérique? Et pourquoi commence-t-il par ses bâtiments?

2. Maharishi: La maison est une chose physique. Elle a une profonde influence sur la réalité de la vie. 

3. Chaque État a son propre code de construction. Les codes de construction ne permettent pas de comprendre la réalité de la vie. Quel niveau de réalité? La réalité de la vie qui relie toute phase de l’individu à la phase de la structure cosmique.

4. Chaque vie individuelle a un lien avec la vie cosmique. Le soleil arrive: chaque individu en a une certaine influence. Le soleil s’en va: chaque individu a une certaine influence sur lui. Chaque phénomène cosmique a son influence sur la vie individuelle. 

5. Il est nécessaire de maintenir le lien entre l’individu et son potentiel cosmique. Il ne peut être maintenu que par la cohérence entre la physiologie, l’esprit, l’intellect, l’ego et l’ego cosmique.

6. Le potentiel cosmique n’est pas très éloigné du potentiel individuel. Il est là; seulement, l’esprit conscient n’est pas ouvert à lui. Tant que l’esprit conscient n’y est pas ouvert, c’est comme s’il n’y était pas. 

7. Le Soi a sa valeur dans le domaine individuel, qui est celui des limites de l’espace-temps, et sa connexion absolue avec le domaine transcendantal de la conscience, illimité et libre de toute limite de l’espace-temps.

8. Tout le domaine de l’éducation vise à développer le potentiel cosmique de l’individu. Ayant suivi l’Éducation Fondée sur la Conscience avec la connaissance et l’expérience de la Conscience Transcendantale, rien ne restera difficile pour les étudiants, rien ne restera inachevé pour eux.

La Vie dans la Plénitude – le Fondement de la Paix

par la rédaction de Global Good News

le 28 novembre 2009

Dans une conférence donnée le 27 février 1978, Maharishi a expliqué que c’est la nature même de la vie de progresser dans la direction de la plénitude. «C’est la nature de la vie de progresser,» a-t-il dit. «C’est la nature de la vie de s’élever à la plénitude; c’est la nature de la vie de demander la plénitude. Toute la nature dynamique de la vie est faite pour la plénitude.»

Il a dit que chaque activité dans la vie est pour la plénitude. Si la plénitude n’est pas réalisée, il y a toujours le désir, l’effort, la lutte, si elle ne peut être obtenue d’une manière paisible.

«La vie doit posséder la plénitude à n’importe quel prix,» a continué Maharishi, «et lorsqu’elle n’est pas disponible d’une manière naturelle, alors il y a une lutte pour l’obtenir.» Il a expliqué que la lutte n’est pas naturelle à la vie, simplement parce qu’il y a un domaine de la vie qui est plénitude éternelle dans son caractère. Et c’est le domaine le plus silencieux de la conscience de l’homme.

«C’est la conscience de béatitude,» a-t-il dit. «C’est un état de plénitude éternelle. Elle doit se développer pour être vécue dans toutes les vagues de la vie quotidienne, alors la vie sera dans la plénitude et alors la vie sera dans la paix.»

Maharishi a poursuivi en disant que la plénitude est synonyme de paix. Il a expliqué que la réalisation de la valeur totale de la vie – la conscience illimitée, la béatitude infinie – est l’élément désirable pour l’expérience dans la vie quotidienne. Si cette expérience de la béatitude et de la conscience illimitée est disponible, la vie sera vécue d’une telle manière que nous pourrons avoir la paix mondiale.

Cependant, s’il y a un manque de plénitude, il y aura une révolte contre cela, parce c’est la nature même de la vie de progresser dans la direction de la plénitude.

«Lorsque les individus ont appris à vivre cet état de plénitude dans leur vie quotidienne, et lorsque, grâce à cette influence, les sociétés ont grandi dans la valeur de la plénitude, de l’autosuffisance intérieure, alors les nations jouissent de l’invincibilité,» a poursuivi Maharishi. «Lorsque chaque nation est invincible, ou même si quelques nations sont invincibles, la paix mondiale est une expérience commune.

«En raison de sa nature expansive, la vie est toujours joyeuse dans les vagues de joie, et dans les vagues de valeurs de joie croissantes, il ne peut y avoir de manque de paix.

«Pour autant que la réelle nature de la vie soit concernée, la paix n’est pas une chose qu’il faut rechercher. Elle est construite dans le souffle de la vie. La vie naturellement – que ce soit au niveau individuel, au niveau de la société, au niveau de la collectivité, au niveau national, au niveau mondial – la vie est toujours par nature satisfaite, parce qu’elle est constamment grandissante.

«Dans cet état de plénitude constamment grandissante,» a dit Maharishi, «la vie est et doit être vécue dans une intensité toujours plus grande de paix. Mais en l’absence de cette connaissance de la nature de la vie; dans l’état d’ignorance de cette valeur de la vie, la paix devient un projet à réaliser, un but à rechercher.»

«Sinon, si la vie est vécue en accord avec sa nature, si la nature est vécue en accord avec la Loi Naturelle, chaque étape de son existence est de plus en plus plénifiante,» a dit Maharishi, «car  l’évolution signifie toujours plus.»

La recherche de la paix mondiale est née de l’ignorance de la vie. Lorsque la vie était vécue dans l’ignorance, c’était la lutte et le conflit, et la vie était menacée, et tout le monde était effrayé de l’annihilation, «aussi ils ont commencé à parler de paix et la paix est devenue un projet», a dit Maharishi.

«C’était juste l’ignorance de la vie, l’ignorance de la valeur totale de la vie – lorsque seules les valeurs de surface de la vie étaient connues pour être vécues. Lorsque seules les valeurs matérielles étaient devenues prédominantes, alors le fondement de la vie était l’ignorance, et dans cette situation, la paix est devenue l’objectif du désir du monde. “Nous voulons être en paix”.»

Maharishi a dit que nous devons être naturellement en paix, mais la paix n’est pas une chose qui peut être structurée sur le niveau d’une vie insatisfaisante. «La vie insatisfaisante sera toujours vécue pour la plénitude ou mourir pour la plénitude,» a-t-il ajouté. «Ce genre d’ignorance à propos de la nature de la vie peut être complètement effacée, mais par contre, cette nature de la vie doit être donnée à chaque individu de la société.

«Ce doit être une connaissance commune de tout homme, aussi cette connaissance à propos du plein potentiel de la vie et cette technologie du déploiement du plein potentiel de la vie – cette méthodologie de vivre la plénitude dans la vie – doit être rendue disponible à tous les peuple et alors la paix mondiale sera un phénomène naturel et constant.

«Sans la vie dans la plénitude, la paix dans toute nation, dans toute communauté, dans toute famille, la paix chez tout individu restera un rêve,» a conclu Maharishi. «Il n’est pas nécessaire qu’il en soit ainsi car, par nature, la vie est abondance, affluence, béatitude, illimitée.»