Citation du Jour

«La société sera caractérisée par le développement de l’autosuffisance et de l’invincibilité. Elle maintiendra un état naturel d’équilibre et d’ordre. Toute activité sera soutenue par le potentiel total de la loi naturelle. Les tendances dans la société seront spontanément positives, progressives et plénifiantes. Les tendances négatives de la maladie, de la criminalité et autres faiblesses diminueront, sauvant l’énergie nationale et les ressources pour structurer les étapes d’un progrès plénifiant. Les accidents et les conflits disparaîtront; la morale et les vertus croîtront librement, et la pure conscience guidera la destiné de la société pour tout le bien à tout le monde. Dans cet environnement d’harmonie et de progrès, les dirigeants de la nation prendront spontanément les décisions justes et conduiront le cours de la société dans une direction exacte. La société croîtra dans sa capacité à donner et à prendre des sociétés voisines. Toute communauté deviendra une joie pour tout autre communauté. L’harmonie et le bonheur prévaudront naturellement partout.» – Maharishi Mahesh Yogi, 1977

“Society will be characterized by the development of self-sufficiency and invincibility. It will maintain a natural state of balance and orderliness. All activity will be supported by the total potential of natural law. Trends in society will spontaneously be positive, progressive, and fulfilling. Negative tendencies of sickness, crime, and other weaknesses will naturally fall off, saving national energy and resources to structure the steps of fulfilling progress. Accidents and conflicts will disappear; morals and virtues will grow freely, and Pure Consciousness will guide the destiny of society for all good to everyone. In this environment of harmony and progress, the leaders of the nation will spontaneously make right decisions and steer the course of society in a right direction. Society will grow in its ability to give and take from neighboring societies. Every community will become a joy to every other community. Harmony and happiness will naturally prevail everywhere.” – Maharishi Mahesh Yogi, 1977

Le Bon Cholestérol

Le cholestérol est un problème de santé bien connu de nos jours. Le texte ci-dessous cherche à démontrer la possibilité de gérer ce problème tout en restant confortablement établi dans sa routine quotidienne ou Dinacharya, en n’en favorisant juste certains aspects. D’autres conditions de santé pourraient être prises en charge sur le même modèle.

L’Ayur-Veda Maharishi améliore les mécanismes homéostatiques du corps, ainsi le corps est capable de régulariser le cholestérol lui-même. Sinon, pour la prévention, il est d’abord nécessaire de déterminer sa constitution physiologique et ses propres déséquilibres. Il peut être bon de comprendre les deux types de graisses – les graisses saturées et insaturées – afin de comprendre le phénomène du cholestérol.

Le cholestérol est un acide gras qui est produit dans le foie. Le corps a besoin de cholestérol pour créer les membranes cellulaires, la vitamine D, les hormones et les acides biliaires.

Du point de vue ayurvédique, l’ama ou les toxines dans les tissus graisseux, cause le genre nuisible de cholestérol. L’ama peut bloquer les canaux du corps, tels que les artères.

Amavisha est la plus réactif et dangereux type d’ama. Amavisha est crée quand l’ama est présent pendant une très longue période et n’est pas nettoyé ou chassé du système. Quand l’ama commence à se répandre dans tout le corps, il peut se mélanger avec les dhatus (les tissus physiologiques) et les malas (les produits d’élimination). Une fois que l’amavisha est mélangé avec les tissus graisseux, il endommage les canaux du corps et mène aux problèmes tels un taux de cholestérol élevé, une pression artérielle élevée, les maladies cardiaques, l’attaque apoplectique ou la congestion cérébrale.

La pureté de la nourriture est pour le bien de la digestion. Une bonne digestion est la cause fondamentale de la force des hommes. – Agni Purana, 281, 24b

Êtes-vous confus en ce qui concerne le cholestérol et que certains corps gras sont bons ou mauvais? Pas étonnant. Tant de mythes entourent le sujet du cholestérol. Saviez-vous, par exemple, que le cholestérol n’est pas fondamentalement mauvais pour vous? En fait, lorsqu’il est combiné avec un autre lipide, la triglycéride, il forme certains des plus importants blocs de construction, structurant les cellules et formant des hormones stéroïdes naturelles. Il fabrique aussi la vitamine D, laquelle contrôle l’assimilation du calcium, protège vos os et augmente les niveaux d’énergie.

Saviez-vous que 80% du cholestérol dans votre corps ne vient pas de la nourriture que vous mangez? Il est produit dans le foie. Ça signifie que prendre soin de votre foie est la chose la plus importante que vous pouvez faire pour la santé dans le domaine du cholestérol.

Quand votre foie est en équilibre, il produit plus du bon genre de cholestérol – HDL ou haute-densité lipoprotéine, qui supporte la santé des artères. Combien de ‘bon’ cholestérol votre corps produit dépend d’une chose: comment votre corps métabolise bien les graisses.

Cholestérol Protection – Aide à maintenir les niveaux normaux de cholestérol dans le sang et à en nettoyer l’excès.
Cholestérol Protection est un produit à base de plantes médicinales qui améliore la digestion, aide à maintenir une fonction saine du foie et équilibre la sécrétion biliaire. Il va même au-delà d’accroître la bile, en améliorant le métabolisme des graisses, réduisant ainsi la production d’excès de cholestérol, et créant une meilleure proportion de cholestérol LDL et HDL.

Dinacharya pour équilibrer le cholestérol

  • Suivez une routine pacifiant Kapha: Ce qui inclut faire de l’exercice avec modération mais régulièrement, ce qui gardera votre cholestérol en équilibre. L’exercice équilibre tous les agnis (le feu digestif) et améliore la circulation. Sūrya Namaskara (la salutation au Soleil) et les Yoga Asanas sont une partie de la routine ayurvédique et peuvent être accomplis deux fois par jour. Vous pouvez aussi faire de la marche rapide, ce qui est suffisant pour beaucoup de gens¹. Mais si vous sentez le besoin pour plus d’exercice, vous pouvez entreprendre une activité sportive. La chose importante est de toujours s’exercer à cinquante pour cent de votre capacité, et d’accroître graduellement votre endurance en vous exerçant tous les jours. Le Pranayama (exercice de respiration yogique) est aussi recommandé, dans la mesure où la respiration correcte aide la digestion et à nettoyer les shrotas ou les canaux.
  • La routine pacifiant Kapha n’encourage pas de dormir durant la journée, parce que le sommeil dans la journée fait que le métabolisme ralentit et que les shrotas ou canaux, se remplissent d’ama. Réveillez-vous avant six heures et évitez la sieste quotidienne (dans la mesure du possible).
  • Pratiquez le programme de Méditation Transcendantale ou autres techniques de réduction de stress aide à promouvoir la santé optimale du système cardiovasculaire.
  • L’attention sur la nourriture: Mangez vos repas à la même heure chaque jour, et planifiez de mangez le repas le plus important à midi, quand votre digestion est au plus fort. Évitez l’indigestion la nuit, en mangeant léger le soir. Comment vous mangez est aussi important pour la santé du cœur (et la santé en générale) que ce que vous mangez. Mangez modérément – la portion idéale ayurvédique est ce qui peut être contenu dans le creux de vos deux mains. Ne sautez jamais les repas, parce que manger trois repas à des heures régulières chaque jour, ‘forme’ votre digestion à anticiper et à digérer votre nourriture, de plus cela peut perturber le foie et la sécrétion biliaire. Mangez plus de portions de fruits frais et de légumes, commencez votre journée avec des compotes de pommes ou de poires, incluez des amandes trempées et émondées dans votre alimentation, assaisonnez vos légumes avec du jus de citron vert frais. Évitez les aliments qui contiennent des produits chimiques, des conservateurs, des additifs, des arômes et des colorants artificiels parce qu’ils peuvent interférer avec la fonction du foie. Limitez les matières grasses dans votre alimentation, mais n’essayez pas de les arrêter complètement. Focalisez-vous à réduire les graisses saturées, telles que le beurre et celles des viandes rouges. Évitez tous les acides gras trans, incluant les huiles hydrogénées ou partiellement hydrogénées, trouvées dans la margarine et autres. Préférez des aliments frais, cuisinés avec de petites quantités de graisse insaturée, telle que le ghee et l’huile d’olive biologique. Incluez plus de noix (en général) dans votre alimentation. Des recherches ont montré que les noix sont favorable à la santé dans le domaine du cholestérol. Épicez vos repas avec du curcuma (un puissant antioxydant), du cumin, de la coriandre, du fenouil et des clous de girofle, dans la mesure où ils promeuvent le bon métabolisme des graisses, le poivre noir fraichement moulu est bon pour le cœur. Utilisez les mélanges d’épices Vata Churna Biologique (effet calmant), Pitta Churna Biologique (effet rafraichissant) ou Kapha Churna Biologique (effet stimulant) pour aider à équilibrer tous les déséquilibres doshiques existants. Évitez les restes et les aliments lourds tels que la viande rouge et les fritures. Favoriser une alimentation riche en fibres² et en acides gras oméga 3 peut aider les niveaux triglycérides et soutenir la santé du cœur. Les sources d’acides gras oméga 3 incluent les graines de lin, l’huile de graine de lin, les noix et l’huile de soja. Buvez régulièrement de l’eau chaude au cours de la journée pour aider à éliminer les toxines (l’ama). Évitez l’excès de sel dans votre alimentation. Si vous avez envi de sucré ou que vous vous sentiez assoiffé, mangez en abondance des fruits sucrés et juteux. Un rasayana équilibré, riche en antioxydant tel que l’Amrit Kalash de l’Ayur-Veda Maharishi est un excellent support nutritionnel et la recherche publiée confirme que l’Amrit aide à réduire le cholestérol LDL, qui est impliqué dans la formation de dépôts.
  • Cultivez le positif: Bien qu’éviter l’excès de stress est essentiel pour prévenir le cœur de dépérir, chercher activement le bien-être mental et émotionnel peut aidé ce cœur à s’épanouir. L’Ayur-Veda Maharishi parle d’ojas, la substance qui maintient la vie. Le sous-produit le plus fin de la digestion et le maître coordinateur de toutes les activités de l’esprit et du corps, l’ojas mène à la béatitude, au contentement, à la vitalité et à la longévité. La force intérieure, le calme et la culture des attitudes et des émotions positives accroissent l’ojas. Passez du temps chaque jour sur ces activités qui vous donnent ce contentement et ce bonheur. Écoutez de la musique apaisante ou élevante, appréciez la sereine beauté naturelle, pratiquez l’aromathérapie qui met de bonne humeur et buvez par petites gorgées des tisanes relaxantes. Maintenez une attitude positive et éloignez-vous des situations qui vous perturbent ou vous agacent (vous irritent).
  • Nettoyez l’ama de la physiologie: Le dépôt artérielle est de l’ama – la matière toxique qui se crée dans vos vaisseaux sanguins du fait que votre physiologie ne peut pas s’en débarrasser efficacement. L’Ayur-Veda Maharishi recommande un programme de nettoyage interne avec chaque changement de saison pour aider votre corps à éliminer l’ama. Les suppléments à base de plantes médicinales Elim-Tox ou Elim-Tox-O sont conçus pour nettoyer les tissus graisseux (medha) de l’ama.
  • Ayez votre zzzs: Des études ont reliées le manque de sommeil aux problèmes de tension artérielle, de dépression et autres facteurs de risque de maladie cardiaque. L’Ayur-Veda Maharishi considère le sommeil tout aussi important que l’alimentation dans le maintien de la santé. Pratiquez de bonnes habitudes dans votre temps d’aller au lit – favorisez les activités calmantes et reposantes à mesure que l’heure du coucher approche pour aider à déconnecter l’esprit des sens. Gardez votre chambre libre de distractions – télévision, ordinateur et tout matériel relié au travail. Maintenez une température confortable. Restez éloigné des stimulants le soir (café, etc.). Allez au lit avant 22 heures pour aider le corps à se nettoyer lui-même durant le temps de purification naturelle – se coucher tôt et se lever tôt travaille à vous gardez en bonne santé et plein d’énergie.

¹ Il est nécessaire que la respiration soit un peu plus rapide que la normale et que le corps transpire un peu. Ce genre d’exercice est très bon pour les os et évite du même coup, les problèmes d’ostéoporose.

² Essayez une cuillère à soupe de fibres de psyllium dans une tasse d’eau chaque soir ou incluez du son de blé riche en fibres dans votre alimentation. (le psyllium: plante dont les graines sont employées comme laxatif mécanique).

Pour en savoir plus: 

http://www.ayurveda-products.eu (site en anglais)

http://www.mapi.com (site en anglais)

Citation du Jour

«La conscience est le fondement de toute vie et le domaine de toutes possibilités. Sa nature est de s’étendre et de déployer son plein potentiel. L’impulsion à évoluer est ainsi inhérente dans la nature même de la vie.» Maharishi Mahesh Yogi

Consciousness is the basis of all life and the field of all possibilities. Its nature is to expand and unfold its full potential. The impulse to evolve is thus inherent in the very nature of life.” – Maharishi Mahesh Yogi

«Aucune prière ne sera vaine»

“No prayer will go in vain”

Maharishi explains how prayer is more powerful if projected from a deeper level – transcendental level. – Press Conference 10.07.2002

Dr Hagelin: ‘Yes, Maharishi, I think this is a, a somewhat related question from the Baltimore journal called Country Chronicle. What makes Maharishi’s approach, these groups, these lighthouses better than having people in a country praying in their churches for peace?’ 
Maharishi:
‘Praying is also on different levels. Prayer is always the path to God realization. Prayer is also the path to realization. A man with the bicycle goes on the highway. A man with a little bigger bicycle or a car, a man with faster speed, train – all are on the same road. One goes slow or one goes faster, depending on what he drives on, what he picks up.

‘Prayer from the verbal level has its set limits. Prayer from the mental level has its own level of effectiveness – much finer field of, of experience. Prayer from Transcendental Meditation, entering into the transcendental area, that has the maximum field, because that is a field of frictionless flow. Any little impulse from that most basic transcendental field, from the Self, is penetrating. It travels throughout the universe, travels throughout Nature.

‘Depends on from what level of awareness one projects one’s prayer to God. Every religion, in a different wordings, in different phrases, is talking about transcendental prayer. Prayer from the transcendental level is instantly heard and instantly responded. The value of prayer cannot be undermined. The value of prayer can never be spoken enough. It is the way, it is the way to realization, depending on what level of speech or thought we pray.

‘Transcendental Meditation can be talked completely in terms of prayer. Any prayer, if it is from the finest level of intelligence, from that which Dr Hagelin says, Unified Field level of reality, where total Natural Law is fully awake. Prayer from there is a direct opening, direct entering into the open door. And some grosser levels of prayer, you knock and the door will be open; you have to knock, and the door will be opened.

No prayer will go in vain. Absolutely no prayer will go in vain, only depending on what level, how frictionless level promotes our thought of prayer to God, this God, this God. So, that is a very, very, very fortunate field of approaching God. Some people call it devotion. Some people call it prayer. Doesn’t matter what one calls [it], it’s the same thing.

‘And God realization is the supreme level of realization; it is in Unity Consciousness. Unity Consciousness is unified wholeness, where the thought propagates in the whole creation instantly. An impulse here is an impulse everywhere on that level of Unity Consciousness, on that level of prayer.

‘Prayer is absolutely glorious field of life. It’s a technique of living, it’s a technique of living, it’s a technique of living. In whatever word we talk about it, it’s glory. The glory of prayer can never be glorified in human consciousness enough. It’s a supreme value of life.’

«Aucune prière ne sera vaine»

Maharishi explique comment la prière est plus puissante si elle est projetée à partir d’un niveau plus profond – le niveau transcendantal. – Conférence de presse du 10.07.2002

Dr Hagelin: «Oui, Maharishi, je pense que c’est une question quelque peu connexe du journal de Baltimore intitulée ‘Country Chronicle’. Qu’est-ce qui fait que l’approche de Maharishi, ces groupes, ces phares sont meilleurs que d’avoir des gens dans un pays qui prient dans leurs églises pour la paix?»

Maharishi: «La prière est également sur différents niveaux. La prière est toujours le chemin qui mène à la réalisation de Dieu. La prière est aussi le chemin de la réalisation. Un homme à bicyclette va sur l’autoroute. Un homme avec une bicyclette un peu plus grande ou une voiture, un homme avec une vitesse plus élevée, un train – tous sont sur la même route. L’un va lentement ou l’autre va plus vite, selon ce qu’il conduit, ce qu’il prend.

«La prière au niveau verbal a ses limites. La prière au niveau mental a son propre niveau d’efficacité – un domaine d’expérience beaucoup plus fin. La prière issue de la Méditation Transcendantale, entrant dans le domaine transcendantal, qui a le champ maximum, car c’est un champ de flot sans friction. Toute petite impulsion provenant de ce domaine transcendantal le plus fondamental, du Soi, est pénétrante. Elle voyage à travers l’univers, elle voyage à travers la Nature.

«Cela dépend du niveau de conscience à partir duquel on projette sa prière à Dieu. Chaque religion, dans des formulations différentes, dans des phrases différentes, parle de la prière transcendantale. La prière du niveau transcendantal est instantanément entendue et instantanément répondue. La valeur de la prière ne peut être sapée. La valeur de la prière ne peut jamais être suffisamment exprimée. C’est la voie, c’est la voie de la réalisation, selon le niveau de parole ou de pensée que nous prions.

«La Méditation Transcendantale peut être abordée dans sa totalité en termes de prière. Toute prière, si elle provient du niveau le plus fin de l’intelligence, à partir de ce que le Dr Hagelin dit, le niveau du Champ Unifié de la réalité, où la Loi Naturelle totale est pleinement éveillée. La prière à partir de ce niveau est une ouverture directe, une entrée directe dans la porte ouverte. Et à certains niveaux de prière plus grossiers, vous frappez et la porte sera ouverte; vous devez frapper et la porte sera ouverte.

«Aucune prière ne sera vaine. Absolument aucune prière ne sera vaine, cela dépend seulement du niveau, de la façon dont le niveau sans friction favorise notre pensée de la prière à Dieu, ce Dieu, ce Dieu. C’est donc un domaine très, très, très fortuné d’approche de Dieu. Certains appellent cela la dévotion. D’autres appellent cela la prière. Peu importe comment on l’appelle, c’est la même chose.

«Et la réalisation de Dieu est le niveau suprême de réalisation; c’est dans la Conscience d’Unité. La Conscience d’Unité est une totalité unifiée, où la pensée se propage instantanément dans toute la création. Une impulsion ici est une impulsion partout à ce niveau de Conscience d’Unité, sur ce niveau de la prière.

«La prière est un domaine de vie absolument glorieux. C’est une technique de vie, c’est une technique de vie, c’est une technique de vie. Quel que soit le mot que l’on emploie pour en parler, c’est la gloire. La gloire de la prière ne pourra jamais être assez glorifiée dans la conscience humaine. C’est une valeur suprême de la vie.»

Citation du Jour

«Toute expérience a son niveau de physiologie, et donc la conscience illimitée a son propre niveau de physiologie qui peut être mesuré. Chaque aspect de la vie est intégré et connecté avec toute autre phase. Quand nous parlons de mesures scientifiques, cela n’enlève rien à l’expérience spirituelle. Nous ne sommes pas responsable de ces temps où l’expérience spirituelle était considérée comme métaphysique. Tout est physique. La conscience est le produit du fonctionnement du cerveau. Parler de mesures scientifiques ne nuit en rien à cette totalité de la vie qui est présente partout et qui commence à être vécue quand la physiologie prend une forme particulière. C’est notre compréhension de la spiritualité: ce n’est au niveau de la foi – c’est au niveau du sang, et des os, et de la chair et de l’activité. C’est mesurable.» – Maharishi Mahesh Yogi

“Every experience has its level of physiology, and so unbounded awareness has its own level of physiology which can be measured. Every aspect of life is integrated and connected with every other phase. When we talk of scientific measurements, it does not take away from the spiritual experience. We are not responsible for those times when spiritual experience was thought of as metaphysical. Everything is physical. Consciousness is the product of the functioning of the brain. Talking of scientific measurements is no damage to that wholeness of life which is present everywhere and which begins to be lived when the physiology is taking on a particular form. This is our understanding about spirituality: it is not on the level of faith – it is on the level of blood and bone and flesh and activity. It is measurable.” – Maharishi Mahesh Yogi

Qu’est-ce que la conscience?

De tout temps, des indices nous sont parvenus sur l’existence de la conscience et son importance. La célèbre devise inscrite sur le fronton du Temple de Delphes: «Connais-toi toi-même» en est certainement la plus illustre. Faut-il aussi rappeler la citation chère à Rabelais: «Science sans conscience n’est que ruine de l’âme». Ces deux expressions révèlent que le développement de la conscience est un pré-requis à toute implication dans l’existence relative. Mais   qu’entendons-nous par «conscience»?

La conscience est la vigilance, l’attention éveillée, l’intelligence. Dans son état le plus silencieux, la physique quantique la décrit comme étant la même chose que le champ unifié de toutes les lois de la nature. Dans la terminologie religieuse, elle est appelée la lumière de Dieu en nous. La conscience pure est la source de toute vie – la source de tout. 

Une simple question mais pas toujours facile d’y répondre…

Si je regarde une rose et que je dis: «Que cette rose est belle», alors je sais que j’ai pris conscience de la rose. Donc, l’existence de la conscience n’est pas à prouver. Maintenant, je ferme les yeux et au lieu d’avoir un objet concret, j’ai une image mentale. Tout comme la rose, je suis conscient de cette image ou de mes pensées, ce qui veut dire que la conscience témoigne de l’objet de perception. Si je raffine mon activité mentale, alors l’objet de perception sera un sentiment de quelque chose. Je suis conscient de ce sentiment. Maintenant, si je transcende même la valeur la plus subtile de mon activité mentale, alors seule la conscience reste avec elle-même, c’est ce que Maharishi appelle la conscience transcendantale autoréférente ou pour reprendre le terme de départ, la conscience pure, par opposition à la conscience objet référent, qu’il soit subtil ou grossier.

Ce mécanisme de retour vers la conscience transcendantale autoréférente révèle tout le processus de la Méditation Transcendantale.

Même si cet article est très court, je conseillerai au lecteur de prendre suffisamment de temps pour en saisir l’essence et ainsi amener l’information au niveau le plus fin du sentiment.

Citation du Jour

«Nous entrons dans le domaine de l’éternel administrateur de l’univers, la Volonté de Dieu, afin de nourrir notre Être avec ce pouvoir administratif silencieux et éternel du Veda pour révéler son bienheureux et éternellement élevant administrateur de silence absolu, afin que l’océan de silence guide et règne sur toute activité de l’individu et de toute nation dans notre monde pour démontrer la maîtrise du management, la maîtrise de l’administration de la Loi Naturelle totale, la Constitution de l’Univers, le Veda, pour tous les temps à venir.» – Maharishi Mahesh Yogi, 31.12.2007, Pays-Bas

We are entering into the domain of the eternal administrator of the universe, the Will of God, so that we nourish our Being with that eternal silent administrative power of Veda to display its blissful, eternally elevating administrator of absolute silence, so that the ocean of silence guides and rules over every activity of the individual and every nation in our world to display that master management, master administration of total Natural Law, the Constitution of the Universe, the Veda, for all coming time.” – Maharishi Mahesh Yogi, 31.12.2007, Holland

Conseils d’Ayurveda pour la perte de poids

La plupart des personnes qui perdent du poids le reprennent en quelques années – et beaucoup en reprennent encore plus qu’elles n’en ont perdu. Ce qu’elles ne savent pas, c’est qu’il existe un certain nombre de facteurs qui peuvent déclencher leur gain de poids et qui sont hors de leur contrôle.

Types de corps et d’esprit

Selon l’Ayurveda, les différents types de corps et d’esprit ont des formes et des tailles corporelles différentes qui sont naturelles – et saines – pour cette physiologie particulière. Le but de l’Ayurveda est simplement de maintenir ou de restaurer l’équilibre naturel de chacun. En rétablissant l’équilibre, le poids reviendra naturellement à ce qui est normal pour cette physiologie particulière.

La plus grande importance dans le maintien de l’équilibre est de garder les canaux de circulation dans le corps dégagés. Une spécialité de l’Ayurveda est le Panchakarma.

Régime alimentaire et digestion

Une bonne digestion est essentielle au maintien d’une santé équilibrée. Supprimer notre appétit signifie supprimer notre «feu» digestif. Par conséquent, les aliments que nous mangeons ne sont pas digérés ni métabolisés. Lorsque l’organisme n’est pas bien nourri, il commence à envoyer des messages au cerveau pour lui faire savoir qu’il est affamé. Le régime alimentaire provoque des fringales qu’on ne peut pas ignorer. Cela peut mener à une frénésie alimentaire, créant ainsi d’autres déséquilibres et un gain de poids.

*L’adipogenèse est le processus de différenciation cellulaire selon lequel des pré-adipocytes deviennent des adipocytes. 

Physiologiquement, le terme désigne aussi la fabrication du tissu adipeux et le stockage de lipides par les adipocytes. Elle est stimulée par l’hydroxycortisone. 

Il faut néanmoins le distinguer du terme lipogenèse qui désigne le processus biochimique.

Les toxines: Toxines environnementales et Ama

Toxines environnementales

Les toxines environnementales sont maintenant reconnues comme des facteurs importants de l’obésité et la recherche suggère que l’élimination de ces toxines de nos tissus pourrait être une approche thérapeutique efficace en cas de prise de poids chronique ou de résistance au traitement. Les chercheurs étudient les indications selon lesquelles certains produits chimiques, dont il a été démontré qu’ils provoquent des changements anormaux dans le développement sexuel des animaux, peuvent également déclencher l’activité des cellules adipeuses – un processus que les scientifiques appellent adipogenèse*.

Les produits chimiques examinés sont utilisés dans de nombreux produits, des peintures marines et des pesticides aux contenants d’aliments et de boissons. Une étude des “Centers for Disease Control and Prevention” a révélé la présence d’un produit chimique, le bisphénol A, chez 95 % des personnes testées, à des niveaux égaux ou supérieurs à ceux qui affectent le développement des animaux.

Le lien présumé entre l’obésité et l’exposition aux «perturbateurs endocriniens», comme on appelle ces produits chimiques en raison de leurs effets hormonaux, a été qualifié de «plausible et possible».

Les souris exposées sont devenues des adultes obèses et sont restées obèses même avec des régimes d’exercices réduits et accrus.

L’Ayurveda offre une approche éprouvée pour éliminer les toxines qui est confortable, sûre, et, en fait, plus efficace que toute autre forme d’approche de purification disponible aujourd’hui.

Bon nombre des produits chimiques toxiques qui s’accumulent dans notre système au fil du temps (les scientifiques estiment que notre corps contient plus de 700 produits chimiques environnementaux) sont liposolubles: cela signifie qu’ils adhèrent à nos tissus adipeux – et peuvent y rester jusqu’à 30 ans. Lorsque nous perdons du poids, ces produits chimiques sont libérés dans notre système, pour être ensuite réabsorbés par d’autres cellules adipeuses.

Une étude de recherche publiée (Sept./Oct. 2002 issue of Alternative Therapies in Health and Medicine) sur les traitements ayurvédiques de panchakarma (purification) a montré que 50% de ces toxines dangereuses étaient éliminées avec un programme de 5 jours. Aucune autre méthode de détoxication n’a été démontrée pour éliminer cette classe de toxines liposolubles du corps.

Ama

Toutes les toxines ne proviennent pas de notre environnement. Il s’avère que nous créons nous-mêmes certaines toxines en raison d’une mauvaise digestion ou de mauvais choix alimentaires. L’Ayurveda désigne les toxines créées par une mauvaise digestion sous le nom d’ama, un résidu collant qui obstrue progressivement les cellules et les canaux du corps. Ces déchets peuvent altérer les fonctions cellulaires et accélérer le vieillissement. Il peut aussi causer de la léthargie, de la fatigue, de la monotonie (manque d’intérêt), des habitudes alimentaires erratiques et une alimentation compulsive.

Quand l’ama bloque les canaux du corps, Vata, le principe du mouvement, ne coule plus correctement et peut se retrouver coincé dans l’abdomen. Cela peut stimuler un «feu» digestif anormal. En conséquence, une personne ressent la faim et commence à manger excessivement, au-delà de son besoin réel.

Les toxines nuisent-elles à votre régime alimentaire?

Les traitements spécialisés de Panchakarma sont particulièrement utiles pour rétablir l’équilibre des doshas et aider à «ciseler» les impuretés et les toxines qui se sont lentement accumulées dans le corps au fil des années. L’élimination de ces blocages et toxines permet à l’intelligence naturelle du corps de s’exprimer davantage. Les fringales disparaissent et des habitudes alimentaires plus naturelles sont plus facilement établies.

Cinq conseils pour la perte de poids

L’Ayurveda recommande cinq étapes d’action qui sont utiles pour tout le monde – quel que soit votre type de corps. Ces conseils sont faciles à mettre en œuvre et peuvent apporter de grands changements dans votre santé et votre bien-être en général.

1. Mangez un repas léger le soir en privilégiant les aliments faciles à digérer (légumes frais, soupes, céréales comme l’orge et le couscous). Selon l’Ayurveda, la digestion est plus faible le soir. De plus, s’endormir quelques heures après avoir mangé ralentit la digestion, le métabolisme et la circulation. Cela conduit à une mauvaise digestion et à l’accumulation de toxines, de graisses et favorise la prise de poids excessive.

2. Mangez le plus gros repas de la journée au déjeuner en privilégiant une grande variété d’aliments chauds, cuits et biologiques. La digestion est plus forte à midi et nous avons de nombreuses heures actives pour métaboliser la nourriture avant de dormir.

3. Boire fréquemment de l’eau chaude ou tiède pendant la journée. Cela aide à éliminer les toxines accumulées dans le tube digestif.

4. Évitez de manger des aliments lourds tels que la viande rouge, les restes, les aliments emballés et les aliments frits. Ces aliments sont difficiles à digérer ou manquent de fraîcheur et d’énergie. «Mangez des aliments frais, fraîchement préparés» résume l’essence des directives alimentaires ayurvédiques.

5. Bougez! L’exercice améliore la digestion, le métabolisme, l’élimination, le tonus et la force du corps et la densité osseuse. Il nous aide à normaliser la prise de poids. Essayez de prendre du temps chaque jour pour sortir et marcher. Il est bon de marcher une quinzaine de minutes après avoir mangé. La marche après le repas du soir est particulièrement encouragée.

La base d’une perte de poids fructueuse est une compréhension profonde des causes les plus fondamentales de la prise de poids: déséquilibre des doshas, mauvaise digestion et accumulation de toxines. L’Ayurveda propose une approche éprouvée qui permet d’établir et de maintenir un poids confortable et sain.

Citation du Jour

«L’accomplissement des Sidhis, qui dans les jours d’ignorance étaient définis comme des pouvoirs surhumains, n’est pas quelque chose de surhumain. Tout est à l’intérieur de l’étendue normale de la capacité de l’homme. Manier la vie cosmique dans son ensemble est à l’intérieur de l’étendue de la propre nature de chacun, parce que c’est la même nature … Jusqu’à présent la philosophie de réaliser les désirs était de lutter … Maintenant nous avons à éveiller l’humanité à une nouvelle philosophie de la vie … Je me souviens d’un homme d’affaire prospère en Amérique, assis les yeux fermés, qui proclamait le succès dans ses activités en fermant les yeux et en pratiquant la technique de Méditation Transcendantale. C’est le nouveau visage de la réussite. Le succès réside en prenant soin de la nature, et la nature est notre propre nature. Plus vous êtes capable de vous occuper de vous-même, plus vous êtes capable de prendre soin du monde.» – Maharishi Mahesh Yogi

The performance of Sidhis, which in the days of ignorance were termed superhuman powers, is not something superhuman. Everything is within the normal range of man’s ability. To handle the whole of cosmic life is within the range of everyone’s own nature, because it is the same nature … Until now the philosophy of fulfilling desires was to struggle … Now we have to awaken mankind to a new philosophy of life … I am reminded of a successful businessman in America sitting with his eyes closed, who proclaims success in his activities by closing the eyes and practicing the Transcendental Meditation technique. This is the changed face of success. Success lies in handling nature, and nature is one’s own nature. The more you are able to handle yourself, the more you are able to handle the world.” – Maharishi Mahesh Yogi

Comment le Vol Yogique en groupe crée de la cohérence dans la conscience collective

How Group Yogic Flying Creates Coherence in Collective Consciousness 

1. Dr. Dillbeck: A second follow up question from KCSB-FM radio: Can you explain how meditation will bring this light to society? What exactly is the process by which thought, in a group, creates coherence in the whole society? 

2. Maharishi: A stressed man will always have stressful speech, stressful thinking, stressful doing, and he will create a hell in the society. A man who is relaxed will be pleasing, helpful, peaceful, and happy. So it depends on how much a man is enveloped with stress, or how much he is free from stress. 

3. Those who practice Transcendental Meditation and Yogic Flying have less stresses in their physiology and generate a peaceful influence in their environment. 

4. We have a program to eliminate negativity in the whole world consciousness.

Comment le Vol Yogique en groupe crée de la cohérence dans la conscience collective

1. Dr Dillbeck: Une deuxième question de suivi de la part de la radio KCSB-FM: Pouvez-vous expliquer comment la méditation va apporter cette lumière à la société? Quel est exactement le processus par lequel la pensée, dans un groupe, crée une cohérence dans toute la société?

2. Maharishi: Un homme stressé aura toujours des discours stressants, des pensées stressantes, des actions stressantes, et il créera un enfer dans la société. Un homme qui est détendu sera agréable, serviable, paisible et heureux. Cela dépend donc de la mesure dans laquelle un homme est enveloppé de stress, ou de la mesure dans laquelle il est libre de stress.

3. Ceux qui pratiquent la Méditation Transcendantale et le Vol Yogique ont moins de stress dans leur physiologie et génèrent une influence pacifique dans leur environnement.

4. Nous avons un programme pour éliminer la négativité dans la conscience du monde entier.