Citation du Jour

«La science signifie l’approche systématique pour gagner la connaissance fiable et vérifiable. Tout comme la connaissance scientifique, dérivée de l’approche objective de la science moderne, est vérifiée de manière fiable par son application dans le domaine de la technologie, de même l’approche subjective de la science védique… est vérifiée par l’enrichissement de la vie apporté par la Méditation Transcendantale de Maharishi, un aspect fondamental de la Technologie Maharishi de la Conscience…» – Maharishi Mahesh Yogi, Perfection dans l’Éducation – L’Aube de la Connaissance Totale

“Science means the systematic approach for gaining reliable, verifiable knowledge. Just as scientific knowledge, derived through the objective approach of modern science, is reliably verified through its application in the field of technology, so similarly, the subjective approach of Vedic Science . . . is verified through the enrichment of life brought about by Maharishi’s Transcendental Meditation, a basic aspect of Maharishi’s Technology of Consciousness . . .” – Maharishi Mahesh Yogi, Celebrating Perfection in Education – Dawn of Total Knowledge

La Science Védique – La science de la totalité

Par la rédaction de Global Good News, 12 octobre 2007

Extrait d’une conférence donnée par Maharishi Mahesh Yogi, le 12 janvier 1998.

«Une si belle et complète science de la totalité: La Science Védique. C’est ce que nous voulons donner au monde pour que chacun puisse éveiller cette administration parfaite et ordonnée de la loi naturelle dans sa propre conscience, dans sa propre intelligence, afin de réaliser l’aspiration de la vie humaine à connaître plus, à faire plus, à accomplir plus, à tout faire – toutes les possibilités.

«Il est complètement possible pour quiconque de réaliser ce désir inné d’avoir l’autorité sur l’intelligence créatrice illimitée de la loi naturelle et de laisser la vie s’écouler dans un ordre parfait, s’écouler dans la béatitude, de vivre des vagues de béatitude dans l’océan de la vie, du point à l’infinité.

«À chaque pas, il y a de plus en plus d’évolution, de plus en plus d’ordre, de plus en plus de béatitude, de liberté, de possibilités. Telle est la caractéristique de l’administration par la loi naturelle: elle est équitablement nourricière pour tous, soutenant équitablement tous, également disponible pour tous maintenant à travers cette tradition védique.

La logique est très simple. Tous ceux qui peuvent penser, peuvent certainement avoir la capacité d’être calme. Si l’esprit peut se déplacer, courir et se fatiguer, il a toujours la capacité de s’asseoir et d’être calme. Cette habileté consiste donc à amener l’esprit à un niveau silencieux de quiétude, ce qu’on appelle «recueillir l’esprit». C’est ce qu’on appelle le Yoga.

« Yogasthaḥ kuru karmāṇi*, recueillez l’esprit de l’errance. Restez dans votre Soi, et alors vous êtes en possession de la loi naturelle totale, qui est le Veda. Le Veda n’est pas étudié dans les livres. Le Veda n’est pas étudié à partir de commentaires. Le Veda est éveillé dans notre propre conscience. Par quoi? Pas par un quelconque commentaire, pas par quoi que ce soit d’autre, à l’exception du fait que l’intelligence soit elle-même.

«L’administration humainement dirigée dans le monde est juste des lois de différents pays selon leurs constitutions, qui sont humainement faites. Bien faites, bien intentionnées, mais jamais assez pour avoir de l’ordre, parce que les lois humainement structurées ne peuvent, à cause de leurs limites, satisfaire le désir des personnes illimitées dans le pays. Aucun gouvernement n’a réussi dans l’histoire des gouvernements à satisfaire le désir de millions de personnes.

«Ainsi, cette énorme exigence de l’administration, pour plénifier la vie de tout le peuple, ne peut être satisfaite que par l’administration de la loi naturelle; qui satisfait l’exigence de la nuit et du jour, du soleil, de la lune, des galaxies, des étoiles, des planètes – la diversité infinie est maintenue en ordre parfait, comme unie mais donnant toujours la liberté à chaque personne de jouir de la béatitude, dans les petites vagues du bonheur, d’apprécier la béatitude.

«C’est comme ça: une petite ondulation dans l’océan a le potentiel fondamental de profiter de la profondeur totale de l’océan, de chevaucher une vague de fond. La potentialité est là. Et cette potentialité se développe en chaque être humain à travers cette éducation védique – où ce n’est pas en lisant, en étudiant ou en se souvenant de quoi que ce soit, mais en s’éveillant en soi-même et en ayant une autorité naturelle sur le pouvoir organisation total de la loi naturelle.»

* योगस्थः कुरु कर्माणि yogasthaḥ kuru karmāṇi (Bhagavad-Gītā, 2.48) Établi dans l’Être [la Conscience Transcendantale, le Soi], accomplis l’action.

Pour la version en anglais: https://excellenceinaction.globalgoodnews.com/2007/07-oct/oct4.html

Citation du Jour

«Aussi longtemps que l’esprit expérimente les choses à travers les sens, il ne peut qu’apprécier les gloires de la nature grossière. La réelle joie de la vie réside dans le domaine de la nature subtile, au-delà du domaine de la perception sensorielle.» – Maharishi Mahesh Yogi

“So long as the mind is experiencing things through the senses, it can only enjoy the glories of gross nature. The real joy of life lies in the field of subtle nature, beyond the field of sense perception.” – Maharishi Mahesh Yogi

Mantra et la Méditation Transcendantale

Mantra and Transcendental Meditation

Maharishi: The teaching has been set up in a very, very standard form. The actual practice involves the thinking of a word, a word devoid of meaning. We don’t know the meaning, we don’t try to know the meaning. The principle is that if we know the meaning, the meaning is a static thing.

If we say, “pencil, pencil,” someone who doesn’t know what “pencil” means in English just hears the sound “pencil.” And for someone who knows the word “pencil,” the meaning is static. The sound changes in its pitch. It could be a loud sound. It could be a low sound. The meaning is the same at every pitch, high or low.

So if the mind is on the meaning, then there’s no chance of refining the sound. If the mind is not on the meaning, then there is a chance of experiencing the sound in its finer values, until the finest could be transcended and the awareness would reach that inner wakefulness devoid of any perception. This will be Transcendental Consciousness.

So we take a thought and experience it, and in experiencing the thought, the simple formula is that the thought functions as an impulse, as a motivation for impulse. Then the mind is pulsating. If we don’t try to manipulate the thought in any sense, concentrate or hold on to it, then the thought will start to refine, refine, refine. It will sink out, and the activity starts to die out, die out, die out.

So this is what we say: The greater activity of the mind reaches its least value in a very, very natural way. Any activity has a tendency to settle down and be quiet. This natural tendency of the mind to be quiet is all that we use in meditation and nothing else. In a very innocent manner we think the thought, and every time we think it, it becomes finer and finer and finer. We experience its finer state, and then it dies out. The mind is left wide awake by itself, without any sound to experience.

That inner wakefulness is unbounded awareness, no boundaries. It is like the wave settling down. It settles down and then there is the flat surface of the water throughout the whole range of the lake. This is unbounded awareness, where the perception is no longer within boundaries. It is unbounded.

This is a silent state of the mind, and it is so fulfilling that the physiology, having tasted this kind of quietness of activity, cherishes that. And because it’s cherished by the whole physiology, the physiology tends to maintain that state naturally, even when there are other activities.

So by its own nature, through practice it becomes stabilized in the field of activity. And once it is stabilized in the field of activity, we have life on the level of all possibilities, perfect orderliness. And all that we know from quantum mechanics to be the characteristic of the vacuum state becomes one’s personal experience throughout life. And that kind of life we want to generate.

To have that effortless thinking, one needs a little verification from the teacher a few times, three or four times. Then one knows what it means to have a thought without effort. The procedure of teaching we have laid out includes three days of checking of one’s experiences.

The first day the teacher tells him certain things which by experience of years of teaching we have established that these are the points which the beginner must know the first day. The second day, these are the points which the beginner must know as an explanation of his two days’ experience.

Experiences are very subtle. In this case, the experience is the fading of the experiences. There is something we experience, we think a thought, and it’s the direct experience of the thought, and then it begins to fade, and fade, and fade.

So the disappearing of the experiences, first day, second day, third day – every day it becomes a little clearer what this means. In three days the experiences become fairly clear, to be able to understand the entire process, and on that basis all the future possibilities.

So three days of checking is a vital aspect of the beginning of the process. The whole thing is very simple. There is no complication or anything; it’s an absolutely natural process. That is the reason why everyone succeeds in it. Only those three days of checking, and if one has understood those points, no problem.

Mantra et la Méditation Transcendantale

Maharishi: L’enseignement a été mis en place sous une forme très, très standard. La pratique réelle implique la pensée d’un mot, un mot dépourvu de signification. Nous ne connaissons pas la signification, nous n’essayons pas de la connaître. Le principe est que si nous connaissons la signification, la signification est une chose statique.

Si nous disons «crayon, crayon», quelqu’un qui ne sait pas ce que «crayon» veut dire en français entend simplement le son «crayon». Et pour quelqu’un qui connaît le mot «crayon», la signification est statique. Le son change de tonalité. Ça pourrait être un son fort. Ça pourrait être un son grave. La signification est la même à chaque tonalité, haute ou basse.

Donc si l’esprit est sur la signification, alors il n’y a aucune chance d’affiner le son. Si l’esprit n’est pas sur la signification, alors il y a une chance d’expérimenter le son dans ses valeurs plus fines, jusqu’à ce que le plus fin puisse être transcendé et que la conscience atteigne cette éveil intérieur sans aucune perception. Ce sera la Conscience Transcendantale.

Nous prenons donc une pensée et nous en faisons l’expérience, et dans l’expérience de la pensée, la formule simple est que la pensée fonctionne comme une impulsion, comme une motivation pour l’impulsion. Alors l’esprit pulse. Si nous n’essayons pas de manipuler la pensée dans n’importe quel sens, de nous concentrer ou de nous y accrocher, alors la pensée commencera à s’affiner, à s’affiner, à s’affiner. Elle va couler, et l’activité va commencer à s’éteindre, s’éteindre, s’éteindre.

Ainsi, c’est ce que nous disons: La plus grande activité de l’esprit atteint sa moindre valeur d’une manière très, très naturelle. Toute activité a tendance à se calmer et à être silencieuse. Cette tendance naturelle de l’esprit à être silencieux est tout ce que nous utilisons dans la méditation et rien d’autre. D’une manière très innocente, nous pensons la pensée, et chaque fois que nous la pensons, elle devient de plus en plus fine. Nous expérimentons son état plus fin, puis il s’éteint. L’esprit est laissé éveillé en lui-même, sans aucun son à expérimenter.

Cette éveil intérieur est la conscience illimitée, sans aucune limite. C’est comme si la vague s’apaisait. Elle s’apaise, et alors il y a la surface plate de l’eau dans l’étendue entière du lac. C’est la conscience illimitée, où la perception n’est plus à l’intérieur des limites. Elle est illimitée.

C’est un état silencieux de l’esprit, et c’est tellement satisfaisant que la physiologie, après avoir goûté à ce genre de quiétude de l’activité, la chérit. Et parce qu’elle est chérie par toute la physiologie, la physiologie a tendance à maintenir cet état naturellement, même lorsqu’il y a d’autres activités.

Ainsi, de par sa propre nature, elle [la conscience illimitée] se stabilise par la pratique dans le domaine de l’activité. Et une fois qu’elle est stabilisée dans le domaine de l’activité, nous avons la vie au niveau de toutes les possibilités, l’ordre parfait. Et tout ce que nous savons de la mécanique quantique comme étant la caractéristique de l’état de vide devient notre expérience personnelle tout au long de la vie. Et ce genre de vie nous voulons le générer.

Pour avoir cette pensée sans effort, on a besoin d’une petite vérification de l’enseignant quelques fois, trois ou quatre fois. Alors on sait ce que cela signifie d’avoir une pensée sans effort. La procédure d’enseignement que nous avons établie comprend trois jours de vérification de nos expériences.

Le premier jour, le professeur dit certaines choses, qui, par l’expérience d’années d’enseignement, nous avons établi que ce sont les points que le débutant doit connaître le premier jour. Le deuxième jour, ce sont les points que le débutant doit connaître comme une explication de ses deux jours d’expérience.

Les expériences sont très subtiles. Dans ce cas, l’expérience est la disparition des expériences. Il y a quelque chose que nous expérimentons, nous pensons une pensée, et c’est l’expérience directe de la pensée, et ensuite elle commence à s’estomper, à s’estomper et à s’estomper.

Ainsi, la disparition des expériences, le premier jour, le deuxième jour, le troisième jour – chaque jour, il devient un peu plus clair ce que cela signifie. En trois jours, les expériences deviennent assez claires, pour être capable de comprendre l’ensemble du processus, et sur cette base toutes les possibilités futures.

Donc, trois jours de vérification sont un aspect essentiel du début du processus. Tout est très simple. Il n’y a aucune complication ou quoi que ce soit; c’est un processus absolument naturel. C’est la raison pour laquelle tout le monde réussit. Seulement ces trois jours de vérification, et si on a compris ces points, alors il n’y a aucun problème.

Citation du Jour

«La vie partout est naturellement et spontanément gouvernée par la loi naturelle, laquelle gouverne la diversité infinie de l’univers avec un ordre parfait, et sans bruit.» – Maharishi Mahesh Yogi

“Life everywhere is naturally and spontaneously governed by Natural Law, which governs the infinite diversity of the universe with perfect orderliness, and without a noise.” – Maharishi Mahesh Yogi

L’excellence dans le domaine de la santé

Par le Dr Raja Peter Warburton – Raja d’Angleterre pour le Pays Mondial de la Paix sur Terre, 16 juillet 2007

Dans un discours très inspirant, le Dr Raja Peter Warburton – Raja d’Angleterre pour le Pays Mondial de la Paix sur Terre – a présenté la vision de la santé offerte par I’Université Védique Maharishi.

Raja Peter a expliqué qu’à l’Université Védique Maharishi, la connaissance englobe tous les contenus traditionnels de chaque discipline, mais sur la base du domaine de la Connaissance Totale, et comme une expression de la Connaissance Totale.

Il a révélé que s’établir dans le domaine de l’immortalité, est l’idéal de la santé parfaite, qui est soutenu par la Connaissance Totale, la science et la technologie de la loi naturelle totale, le Veda, comme incarné dans sa première syllabe, ‘A’*.

Une fois de plus, Raja Peter a souligné que c’est l’approche la plus profonde de la santé – traiter la santé non pas à partir de la surface, mais à partir du niveau où la santé émerge, d’où la physiologie elle-même émerge, du domaine de la conscience transcendantale et immortelle, le domaine de la santé parfaite.

La santé parfaite est favorisée en gagnant la Connaissance Totale par la science et la technologie de la loi naturelle totale; et c’est le Veda; et le Veda est incarné dans sa première syllabe, ‘A’.

Ainsi, la connaissance de la santé parfaite – non pas la connaissance de la gestion des aspects isolés de la maladie ici ou là, mais la connaissance de la santé parfaite – remonte à sa source en ‘A’. Chaque discipline est rattachée à son origine en ‘A’.

De même, chaque branche de la connaissance offerte par les 12 facultés de l’Université Védique Maharishi (UVM), peut être remontée à son origine dans le Veda et donc à la première syllabe du Veda, à partir de laquelle tout le Veda s’écoule – la syllabe ‘A’.

Raja Peter a présenté un tableau mural qui donnait un aperçu du programme d’études de l’UVM, montrant toutes les disciplines synthétisées en ‘A’. C’est le début des études à l’Université Védique Maharishi, dit-il, la première étape. L’étape suivante consiste à analyser ‘A’ et à découvrir sa dynamique intérieure et toutes les étapes par lesquelles ‘A’ émerge dans une séquence naturelle – à travers le vide (gap en anglais) qui le suit, dans tout le Veda et la littérature védique, la physiologie humaine et tout l’univers manifesté, incluant les différents domaines de la connaissance et de l’action étudiés dans les différentes facultés de l’Université Védique Maharishi.

«‘A’, étant la totalité, est enseigné aux étudiants de l’Université Védique Maharishi dans chaque leçon, dans chaque discipline, du point de vue de la synthèse et de l’analyse. Toute étude dans chaque faculté est enseignée en référence à la fois à la science et à la technologie de la loi naturelle totale – en référence à la compréhension systématique, scientifique et à l’expérience pratique directe – et cela signifie en référence au Veda.»

«Ceci, a conclu Raja Peter, permettra à l’Université Védique Maharishi d’atteindre l’objectif qu’elle s’est fixé de transmettre la Connaissance Totale à chaque étudiant, alors qu’il développe l’expertise dans son domaine de choix d’étude.»

Raja Peter a terminé par une citation de Maharishi: «La valeur de la Connaissance Totale ne peut pas être surestimée parce que le développement de la créativité infinie à travers la Connaissance Totale est la base pour satisfaire tous les désirs et réaliser toutes les possibilités dans la vie quotidienne.»

* Maharishi a défini ‘A’ de cette façon: «‘A’ est la première syllabe de Ṛk Veda. Le Ṛk Veda commence avec AK NI MI LE PU RO HI TAM… ‘A’ est le premier son. ‘A’ est défini dans le langage védique, dans la littérature védique, comme la parole totale,

अकारो वै सर्वा वाक्। 

A-kāro vai sarvā vak – Aitareya Āraṇyak 2.3.6

‘A’ seulement est la parole totale. La parole total de qui? La parole totale de Totalité, l’Ātmā [le Soi].»

Donc ‘A’ est l’expression de la Conscience Transcendantale, autoréférente. C’est l’expression du silence infini et du dynamisme infini dans l’océan infini de la conscience. C’est pourquoi Maharishi dit que ‘A’ est la syllabe de la Connaissance Totale, le Veda. Maharishi a également révélé que parce que ‘A’ est le premier son du Veda, il contient le plan de l’univers entier, car tout émerge de là comme la première pousse d’une graine.

Pour la version en anglais: https://excellenceinaction.globalgoodnews.com/07-July/July2.html

Citation du Jour

«Ce qui peut paraître être la cause de l’explosion du terrorisme, quelque soit les petites excuses qu’il y a, ces excuses ne s’élèvent à la surface de la race humaine qu’à partir du stress dans la conscience mondiale, et le stress n’est pas perçu jusqu’à ce qu’il éclate. La base du stress dans la conscience mondiale est la violation de la loi naturelle par les gens. Ce fondement de la violation de la loi naturelle est le fait que les systèmes éducatifs n’éduquent pas les gens à penser et à agir spontanément en accord avec la loi naturelle.» – Maharishi Mahesh Yogi, 1986

“Whatever may seem to be the cause of the outbursts of terrorism, whatever little excuses there are, these excuses arise on the surface of the human race only from the stress in world consciousness, and stress is not seen until it burst out. The basis of stress in world consciousness is the violation of natural law by the people. That basis of the violation of natural law is the fact that the educational systems do not educate the people to spontaneously think and act according to natural law.” – Maharishi Mahesh Yogi, 1986

Vivre la santé selon l’Ayur-Veda Maharishi (2)

La routine quotidienne ou Dinacharya selon l’Ayur-Veda Maharishi

La prévention pour une vie longue et heureuse

Le flot de l’intelligence biologique

L’environnement et la physiologie ont plusieurs cycles et rythmes naturels qui devraient être pris en compte dans notre manière quotidienne de vivre. Le fondement de la routine quotidienne ayurvédique est le fait que Vata, Pitta et Kapha, et les fonctions qu’ils contrôlent, sont plus actives à différents moment de la journée. Ce qui suit sont les périodes de temps lorsque Vata, Pitta et Kapha, et leurs fonctions physiologiques correspondantes sont actives.

Les doshas et les moments de la journée

02:00 à 06:00 Vata est actif – S’éveiller avant six heures. Bon pour la méditation.

06:00 à 10:00 Kapha est actif – Bon pour l’exercice. Le sommeil est à éviter dans cette période.

10:00 à 14:00 Pitta est actif – La digestion est au plus fort. C’est le repas le plus copieux (12:30).

14:00 à 18:00 Vata est actif – Tendance à la fatigue. Une infusion avec de l’eau ou du lait est bienvenue. Se régénérer avec la méditation.

18:00 à 22:00 Kapha est actif – Promenade du soir. Aller au lit avant vingt deux heures

22:00 à 02:00 Pitta est actif – Fort nettoyage métabolique. Sommeil pour une meilleure purification

Le but est d’accomplir les comportements spécifiques lorsque les rythmes de la nature sont le plus favorable à cette activité afin d’en retirer une aide maximum. Manger le repas le plus copieux du jour lorsque la digestion est au plus fort. Aller au lit au moment de la journée qui favorise le sommeil et nettoyage biologique. S’éveiller et méditer quand la clarté mentale est la plus grande.

Ne pas respecter les lois de la nature mène à la maladie, alors que de vivre en accord avec la loi naturelle apporte le plein soutien du pouvoir évolutif de la nature qui est à la base de la croissance et du développement de tous êtres vivants. La routine quotidienne idéale décrite ici est un manuel d’exploitation pour savoir vivre la vie en accord avec la loi naturelle et maintenir le système esprit-corps humain à fonctionner efficacement avec une quantité moindre d’usure.

De cette perspective la plus profonde, une routine quotidienne idéale n’est pas simplement pour la prévention de la maladie mais est aussi le chemin au déploiement du plein potentiel humain et du développement de l’état le plus haut de conscience.

Ce qui suit est un tableau qui décrit séquentiellement une routine quotidienne idéale du matin jusqu’au soir. Il est important de savoir ce qu’est un comportement idéal et d’avoir une claire vision du but même si nous ne sommes pas capable de le réaliser parfaitement sur le champ. À mesure que la compréhension de la routine quotidienne croît avec le temps, les gens trouvent qu’il devient de plus en plus facile d’aller dans la direction d’une routine quotidienne idéale.

L’Ayur-Veda Maharishi accorde une grande importance à la prévention. La prévention vaut mieux que la cure, elle est plus facile et moins onéreuse.

C’est pour cela que la toute première étape est la routine quotidienne ou ‘Dinacharya’ en sanskrit. Elle prescrit une routine de vie pour chaque moment de la journée afin d’éviter les violations de la loi naturelle et de maintenir un bon niveau de Sattva, ce qui développera l’éveil de la conscience, une activité support de vie et des relations joyeuses

Il faut comprendre que la santé est gagnée ou perdue selon la manière dont nous vivons la vie de tous les jours. C’est notre façon de manger, de dormir, de travailler, de s’exercer et tout ce que nous faisons pour nous régénérer nous-mêmes quotidiennement qui détermine si nous restons en bonne santé ou tombons malade, et comment finalement nous prenons harmonieusement de l’âge.

La santé est donc un choix. Nous récréons notre physiologie avec toutes les actions que nous accomplissons tout au long de la journée. Nous ne pouvons pas vivre une vie faite d’erreurs qui créent des déséquilibres et alors espérer que notre docteur nous sauvera avec une ‘pilule miracle’ de son arsenal pharmaceutique. Il faut savoir que les déséquilibres, les symptômes et les maladies croissent de leur forme de graine en pathologie grossière sur plusieurs années. Ils sont causés par des choix malsains répétés jour après jour. Nous ne pouvons pas éliminer le problème sans remettre en question notre style de vie. 

Ce qui suit est le tableau qui séquentiellement décrit cette routine quotidienne idéale du matin jusqu’au soir. Cela prend environ 5 minutes pour lire tous les points de celle-ci. Il est fortement conseillé de le faire sur une base régulière afin de la mémoriser. Ce tableau est une référence de ce qu’une routine idéale de vie devrait être. Si notre vie est loin de l’idéal, ne désespérons pas! Des petits changements dans la bonne direction peuvent rendre le monde différent. Nos responsabilités peuvent ne pas nous permettre d’adopter beaucoup de ces habitudes en ce moment, mais même une ou deux peuvent être très utiles. Les changements de style de vie prennent du temps mais la chose la plus importante est de faire le premier pas. Choisissons les zones que nous sentons être les plus réalisables ou les plus importantes pour notre santé et commençons par là. Une routine équilibrée et la vitalité accrut qu’elle transmet, sont un élixir de vie. Se sentir mieux de jour en jour sera notre élément moteur continuel à mesure que nous avancerons vers un style de vie plus sain, car rappelons-nous que chaque aspect de la routine quotidienne que nous améliorons, nous apportera une plus grande énergie et clarté mentale, une humeur plus positive et nous aidera à résoudre beaucoup des symptômes que nous pouvons avoir et aura donc des conséquences significatives sur notre santé et nos relations.

Description de la routine quotidienne idéale selon l’Ayur-Veda Maharishi

Se coucher à 22 heures. Le jour commence la veille!

Le matin

* Se lever tôt le matin, avant 6 heures.

* Boire un verre d’eau fraîche à la température de la pièce.

* Aller à la selle. 

* Se brosser les dents et se racler la langue.

* Faire l’Abhyanga.

* Se raser, se couper les ongles et s’épiler les poils disgracieux.

* Faire un gargarisme à l’huile de sésame.

* Prendre un bain ou une douche.

* Éviter d’animer l’intellect avant le programme.

* Prendre l’Amrit Kalash Maharishi

* Faire Surya Namaskara et les Asanas.

* Faire le Pranayama.

* Faire son programme de Méditation Transcendantale et de MT-Sidhi – veiller à ne pas être perturbé.

* Exercice physique

* Porter des vêtements de matière naturelle, convenable, propre et confortable pour la saison et l’activité.

* Petit déjeuner léger (optionnel) – 1 figue, 2 dattes, 4 amandes et quelques raisins secs.

* Étude ou travail – étude védique pendant une heure. Le but étant de gagné en compréhension.

L’après-midi

* Déjeuner – régime équilibré contenant les six goûts, en accord avec sa constitution physiologique et la saison. 

* Prendre un court repos après le déjeuner de 15 minutes dans la posture du côté.

* Faire une promenade de 30 minutes.

* Rashtra Gîta (15 minutes).  

* Étude ou travail: Projet 

* Prendre le M4 de l’Amrit Kalash Maharishi

* Repos – il offre une étape de transition entre l’activité et le programme.

* Faire Surya Namaskara et les Asanas

* Faire le Pranayama.

* Faire son programme de Méditation Transcendantale et de MT-Sidhi – veiller à ne pas être perturbé.

Le soir

* Souper – régime équilibré en accord avec sa constitution physiologique et la saison.

* Prendre un court repos après le dîner de 10 minutes.

* Faire une courte promenade de 10 à 15 minutes.

* Avoir une activité plaisante et relaxante. 

* Prendre le M5 de l’Amrit Kalash Maharishi

* Se coucher tôt – l’idéal est entre 21 et 22 heures.

Citation du Jour

«Agir tout en étant établi dans l’autoréférence d’Atyantabhava – la Pure Conscience – est le secret de la plénitude de tous les désirs. On peut tout réaliser, être tout, créer des lotus hors de la boue, déplacer des montagnes et secouer la structure cosmique.» – Maharishi Mahesh Yogi

“Acting while established in the self-referral Atyantabhava – Pure Consciousness – is the secret for the fulfillment of all desires. One can achieve anything, be anything, create lotuses out of mud, move mountains and shake the cosmic structure.” – Maharishi Mahesh Yogi

L’éducation est la science et l’art de déployer les valeurs cachées à la vue

par la rédaction de Global Good News, 29 juin 2007

Lors d’une récente conférence de presse au ‘Global Financial Capital de New York’, le Dr Kingsley Brooks, Raja de la Nouvelle-Angleterre pour le Pays Mondial de la Paix sur Terre, a déclaré à la presse que Maharishi a répété à plusieurs reprises que tout repose sur l’éducation.

Extraits de la conférence de Raja Kingsley:

Pourquoi en est-il ainsi? Parce que l’intelligence, ou la conscience, dirige le monde physique. Cette seule information critique continue d’être négligée dans le domaine de l’éducation, dans notre société et dans le monde.

La physiologie est une chose, mais c’est l’intelligence qui dirige la physiologie. L’éducation devrait donc mettre l’accent sur le conducteur – l’intelligence ou la conscience qui crée et gouverne la physiologie. 

En bref, la conscience crée et gouverne le monde physique.

L’éducation dans le monde entier est davantage axée sur la connaissance du monde physique objectif. L’accent devrait être mis sur l’élément qui dirige le physique – celui qui crée l’univers physique. 

Maharishi souligne que les problèmes de la société sont des problèmes d’éducation. Les crises et les conflits dans chaque nation aujourd’hui sont une crise de l’inadéquation de l’éducation.

Voici un exemple donné par Maharishi pour illustrer ces points: 

C’est la main qui gifle un homme, mais c’est l’esprit qui lève la main et le gifle. L’éducation devrait donc être de réguler l’esprit, de cultiver l’esprit. Pour cela, nous devons former toute la physiologie du cerveau à agir de manière à ce que la conscience ou l’intelligence soit un niveau d’intelligence supérieur, et non un niveau d’intelligence inférieur.

Nous savons, d’après toute la violence qui règne dans nos écoles, que nous ne cultivons pas l’intelligence qui anime ces étudiants qui se comportent de façon violente. 

C’est pourquoi nous avons besoin de l’Éducation Védique. L’Éducation Védique signifie l’Éducation Fondée sur la Conscience ou l’Éducation Fondée sur la Connaissance Totale – l’éducation du domaine de la connaissance totale.

Cela semble tellement simpliste, mais nous savons tous par expérience que l’étudiant lui-même – le connaisseur – a été exclu du processus éducatif – toute l’attention s’est portée sur les parties de la connaissance. Aujourd’hui, les étudiants sont perdus en permanence dans un flot incessant de fragments d’information. Plus vous en apprenez, plus vous réalisez ce que vous ne savez pas – une expérience sans cesse croissante de frustration.

Dans l’Éducation Védique de Maharishi, nous commençons par l’expérience de la connaissance totale. Grâce à la Technique de Méditation Transcendantale de Maharishi, l’étudiant déploie sa propre conscience illimitée, ou l’Ātmā. À partir de cette expérience de la totalité de la connaissance, l’étudiant est capable d’analyser les différents domaines de la connaissance, les parties de la connaissance sur le fondement du fruit de toute connaissance.

L’ÉDUCATION est la science et l’art du déploiement des valeurs cachées à la vue. L’idéal de l’éducation est de déployer la connaissance totale, pour que rien ne reste caché à la vue. Dans l’Éducation Védique, quand on acquiert la connaissance d’une chose, la connaissance totale de celle-ci se déploie; rien ne reste caché de la vue – la connaissance de la surface, de la profondeur et du transcendant – la connaissance du domaine entier de l’existence, de tout le domaine de la réalité, du manifesté au non-manifesté.

L’éducation moderne déploie les valeurs cachées à la vue mais dans l’isolement, et relie seulement les parties aux autres parties – mais jamais à leur source, le Soi, la conscience illimitée ou l’Ātmā, qui est la propre expérience profonde de l’étudiant, chaque jour pendant sa pratique de la Méditation Transcendantale et du programme de MT-Sidhi, incluant le vol yoguique. En ajoutant cette expérience de la connaissance totale, le Soi, dans la vie de l’étudiant, celui-ci synthétise les différents domaines ou parties de la connaissance dans ce domaine de la connaissance totale – l’Ātmā – la conscience autoréférente, ou le Champ Unifié de la Loi Naturelle. La Science et les Technologies Védiques de Maharishi de la conscience nous donnent tout ce qu’il faut pour développer et explorer le domaine de la connaissance totale.

C’est donc si simple – l’étudiant n’a besoin que de plonger en lui-même pour acquérir la connaissance de tout, de n’importe quoi, pour acquérir la maîtrise de sa propre vie, de l’univers entier. «Connais-toi toi-même!» – capture la totalité de la connaissance, dit la littérature védique ancienne.

Maharishi aime aussi beaucoup la citation védique, de la Muṇḍaka Upaniṣad, qui illustre parfaitement notre approche védique de l’éducation:

कस्मिन्नु भगवो विज्ञाते सर्वमिदं विज्ञातं भवतीति।

Kasminnu bhagavo vigyāte sarvam idaṁ vigyātaṁ bhavatīti – Muṇḍaka Upaniṣad 1.1.3

«Connais ce par quoi tout autre chose est connue.»

Tous les institutions éducatives d’aujourd’hui et depuis des milliers d’années ont manqué ce point critique et crucial! Le cerveau humain est le matériel pour expérimenter la réalité ultime de l’existence, le logiciel cosmique – la Constitution de l’Univers – le champ unifié de la conscience pure – le domaine de la loi naturelle totale, le plan de la création.

Une citation profonde du livre de Maharishi, ‘Vedic Knowledge for Everyone’, dit:

«L’éducation au niveau de l’Ātmā est autosuffisante, c’est la structure idéale de l’éducation. L’éducation absolue se réalise dans l’état de conscience autoréférente où il n’y a pas d’étapes pour gagner la connaissance; il n’y a pas d’enseignant, ce qui est là, est la structure de la connaissance pure, de la conscience pure, qui est toute connaissance, le pouvoir organisation infini pleinement éveillé de la connaissance pure – ce qui est là, est l’unité, l’unicité du connaisseur, du processus de connaissance, et du connu – la Saṁhitā. Le Ṛk Veda est l’incarnation vivante de la connaissance totale… Le Ṛk Veda est lui-même l’étudiant, il est lui-même l’enseignant, il est lui-même le processus d’apprentissage et d’enseignement, il est lui-même le sujet de l’enseignement, il est lui-même le processus pour gagner la connaissance, il est lui-même la source, le cours et le but de toute connaissance – il est la connaissance PURE.»

Pour la version en anglais: https://excellenceinaction.globalgoodnews.com/07-june/june-12.html