L’Ayurvéda authentique à sa lettre de nouvelles

Cela fait maintenant plusieurs mois que je suis abonnée à une lettre de nouvelles sur l’Ayurvéda authentique. Comme celle-ci est bien écrite avec des articles clairs et intelligibles, il m’a semblé sage de la partager avec vous. En tant qu’utilisateur de l’Ayurvéda, je ne serais que vous conseiller d’y jeter un œil et d’y mettre votre nez dedans. Cette médecine plusieurs fois millénaires a tout pour plaire: Simple dans son approche, efficace dans sa pratique, riche dans sa connaissance et étonnante dans son influence. Alors, pourquoi vous priver d’une science qui vous veut du bien!

https://veda.ch/fr/layurveda-un-nouvel-ami

Cette première lettre de nouvelles est une introduction à l’Ayurvéda authentique et en couvre donc, toute l’étendue. Soyez curieux afin d’en apprendre un peu plus sur vous-même et vous serez surpris de savoir comme il est simple de prendre soins de son bien-être. À votre santé!

Maharishi parle du régime alimentaire et de la méditation

Maharishi: …et la méditation est un équilibre très fin pour voir si le régime alimentaire (diet) est adéquat ou non. Si nous avons médité jusqu’à présent et si, d’une certaine manière, notre régime alimentaire a été modifié, et si cela a amélioré la qualité de notre méditation, très bien, c’est notre régime alimentaire. Et si cela a d’une certaine manière diminué (depleted) la valeur de notre méditation, les expériences des états plus fins du mantra ne sont pas si charmantes, ne sont pas si claires, il y a quelque chose, les black-out sont plus fréquents, nous devrions être vigilants. Commençons par découvrir ce que nous mangions avant, ce qui nous manque maintenant depuis les quatre derniers jours, puis nous mettons cet élément dans notre alimentation.

Nous devons connaître la justesse (correctness) et l’adéquation (suitability) de notre régime alimentaire à partir de la méditation. Si nous avons commencé à manger quelque chose de nouveau et si nos méditations sont plus claires et meilleures, alors cette chose nous a certainement convenu, elle nous convient. Nous pouvons donc équilibrer notre régime alimentaire sur la base de la clarté de l’expérience de la méditation. – D’une conférence de presse

L’exercice quotidien

Quelle est la meilleure façon de faire de l’exercice?

  • Quantité: L’exercice est une partie importante de la routine quotidienne. Il est recommandé de faire de l’exercice à environ 50% de sa capacité, c’est à dire quand la tension commence à apparaître dans le corps: la respiration à travers le nez n’est plus facile (le cerveau et la physiologie sont équilibrés par la respiration à travers le nez), la sueur commence à apparaître sur le corps et il devient difficile de maintenir le rythme et la focalisation. Si au contraire, l’exercice est bien pratiqué, la physiologie devrait être énergique avec une sentiment euphorique et près pour la suite…
  • Moment: Le meilleur moment pour faire de l’exercice est la période Kapha du matin – entre 6 et 10 heures. Faire de l’exercice durant cette période contrecarre les tendances Kapha telles que la lourdeur, la lenteur et la léthargie. Il est préférable d’éviter de faire de l’exercice vers midi, qui coïncide avec la période Pitta et le moment du repas, puisqu’il tend à accroître la température du corps. Idéalement, il faut attendre au moins une demi heure après avoir fait de l’exercice pour commencer le repas. De plus, il faut patienter au moins une heure et demi après le repas avant de faire de l’exercice. Il devrait être aussi réduit ou évité par temps chaud tel que durant les mois chauds de l’été. Le soir n’est pas un bon moment pour faire de l’exercice vigoureux parce que c’est trop près de l’heure d’aller au lit, bien que 15 à 20 minutes de promenade après le dîner est bénéfique pour beaucoup de gens. 

Conseils: 

* Ayez votre attention complète sur le processus de l’exercice.  

* Ne divisez pas votre attention en regardant la télé or en écoutant de la musique alors que vous vous entraînez.

* Il est mieux de ne pas s’exercer avec l’estomac complètement vide – quelques jus, lait ou fruits léger aideront.

* L’équilibre et la coordination esprit/corps sont la clé pour expérimenter la “zone” de performance optimale. 

* La clé est de rester à l’intérieur de la zone de confort – de stopper ou de ralentir lorsque vous commencez à respirer fortement ou que vous sentez que vous forcez.

* En général, l’exercice devrait être accompli sur une base quotidienne, éloigné des repas – 1/2 heure avant ou deux heures après – en accord avec votre type physiologique et la saison.

* Si vous êtes de type Vata, léger et mince, vous avez besoin de moins d’exercice que les types Pitta et Kapha. Le bas impact du sport est mieux: danse aérobic, gymnastique, yoga et promenade.

* Si vous êtes de type Pitta avec une corpulence moyenne, une quantité modérée d’exercice est bonne. Les activités sportives qui vous aident à rester calme et frais sont meilleures: natation, surf, ski et patin à glace.

* Si vous êtes de type Kapha avec une forte corpulence, vous avez besoin d’exercice régulier et vigoureux. Les sports qui exigent de la résistance et de l’endurance physique sont les meilleurs: aérobic, cyclisme, course à pieds et aviron. 

Promenade matinale

Le meilleur moment pour une promenade est tôt le matin, au lever du soleil. L’effet du soleil levant est très important dans la science védique. L’architecture védique, le Sthapathya Veda, parle du soleil d’une manière très anthropomorphique. Le soleil couchant est un soleil fatigué (du point de vue de l’expérience). Donc, l’influence de l’ouest est considérée comme celle de la fatigue et du manque de vitalité.

Le Rishis Védiques ont expérimenté l’effet opposé venant du soleil levant. Ils ont appelé le soleil levant la force évolutive la plus puissante de la nature sur terre. Il est recommandé que toutes les maisons aient leur entrée principale à l’Est pour absorber l’influence de fraicheur et de vitalité qui vient du soleil levant. Quand les gens souffrent de fatigue et de dépression, une des plus simples et plus puissantes recommandations ayurvédiques est de faire une promenade au lever du soleil.

Sortir et respirer l’air qui a été revitalisée par le soleil levant. Laissez-le baigner votre peau et entrer naturellement par vos yeux. C’est aussi le meilleur moment pour faire de l’exercice. Presque tout ceux qui font une promenade tôt le matin, au soleil levant, notent une fraicheur et une vigueur supplémentaire tout au long de la journée. 

Accomplir la salutation au soleil, Surya Namaskara, à ce moment de la journée, faisant face à l’Est, est une autre recommandations védique pour aider à absorber la vitalité spéciale du soleil levant.

Activité physique la plus simple, la plus naturelle et la plus douce qui soit, la marche à environ 6 km/heure (évitez l’essoufflement!) n’apporte que des bienfaits. Elle entretient la force musculaire (épaules, bras, dos, abdomen, cuisses et jambes), fait travailler l’équilibre, augmente l’irrigation sanguine, améliore considérablement le rythme cardiovasculaire et la capacité respiratoire sans fatiguer les articulations. 

Notez, et c’est un avantage important à une époque où la plupart d’entre nous passons la journée devant des écrans (ce qui contracte les trapèzes), que le balancement des bras pendant la marche décontracte tout le haut du corps. La marche est aussi un excellent exercice pour les cuisses et la ceinture abdominale et pour la souplesse en général… Elle favorise la digestion et le transit, brûle les calories, vide l’esprit et combat stress et anxiété…

La valeur de Smriti (la mémoire)

Description des facteurs qui donnent lieu à et soutiennent la mémoire, les choses qui sont bonnes à garder en mémoire, les raisons de l’oubli et qu’est-ce que nous pouvons faire pour avoir une bonne mémoire.

La mémoire est un des trois aspects de l’esprit qui se reflète sur les autres et aide les autres: Dhi (l’intelligence), Dhriti (la patience) et Smriti (la mémoire).

Il y a huit facteurs qui créent et stimulent la mémoire, tels que la répétition, une chose opposée, une chose similaire et aussi un nom peut déclencher un sens de forme.

La mémoire est un aspect de l’esprit qui est important dans le processus de gagner l’illumination, et il est mieux pour nous d’avoir des mémoires utiles telles que celles qui viennent du fait de rester en bonne compagnie. Jeûner et une bonne alimentation sont utiles parce qu’ils aident à garder le système clair, afin que le Sattva (la pureté, la force évolutive) naturellement prédomine sur le Rajas (l’activité, le désirs) et le Tamas (le manque de vivacité, l’inertie).

Pourquoi oublions-nous?

Quand les facteurs qui soutiennent la mémoire déclinent, nous commençons à oublier. Par exemple, quand Rajas et Tamas ombragent l’esprit et le corps, la mémoire est affaiblie. Une autre raison est expliquée dans la Bhagavad-Gita, 2.63: «De la colère s’élève l’aveuglement; de l’aveuglement, l’instabilité de la mémoire.»

D’autres causes significatives sont l’anxiété, le stress, le manque de sommeil, l’indigestion, l’assèchement du corps (comme quand le corps entre en âges), et la nourriture froide (parce que la mémoire est associée à l’élément feu qui est réduit par les aliments froids).

Que pouvons-nous faire pour avoir une bonne mémoire?

Les principaux facteurs pour améliorer la mémoire sont:

La Méditation Transcendantale, le plus grand et le plus important outil, lequel soutient tous les autres facteurs pour une bonne mémoire.

Un régime sattvique et équilibré, en accordant une importance spéciale aux aliments qui soutiennent le système nerveux et la mémoire, tels que le ghee, le sésame, les amandes et autre fruits à coques, et les aliments qui ont une bonne qualité Kapha tels que le lait.

Le sommeil, particulièrement d’aller au lit avant 22 heures, dans la période Kapha (entre 18 et 22 heures). Il y a un besoin de dormir à ce moment, et nous ne devrions pas le bloquer – c’est une porte ouverte sur la création d’Ojas (le produit le plus fin de la digestion et du métabolisme; lequel connecte l’esprit et le corps) dans le système.

Brahmacharya – la vie naturelle en accord avec la loi naturelle, ne gaspille pas l’énergie.

Rasayanas – ces préparations de plantes médicinales sont plus utiles lorsqu’elles sont utilisées en conjonction avec les autres mesures.

Maintenir équilibrés les Agnis (les feux digestifs et métaboliques) afin qu’aucune paresse ou déséquilibre ne s’accumule.

L’aromathérapie – puisque le colère a été soulignée comme une cause de perte de mémoire, nous pouvons particulièrement utiliser les senteurs calmantes telles que la coriandre, le jatamansi (spikenard), le vétiver et le santal (mais aussi les senteurs qui accroissent la béatitude et ainsi réduisent la colère, telles que la rose et le jasmin); aussi les senteurs qui accroissent le détachement, telles que la résine oliban (frankincense), la myrrhe et le cèdre, mais aussi le santal, le basilique et le genévrier (juniper). Celles-ci peuvent être appliquées sur le dessus de la tête et sur le troisième œil.

Comment pouvons-nous être sûr de retirer le meilleur des heures passées à apprendre? 

La seule façon est d’améliorer la capacité d’apprendre avec les techniques naturelles de l’Ayur-Veda Maharishi.

Les textes ayurvédiques décrivent trois aspects de la capacité mentale:

a) dhi (le pouvoir d’acquisition ou d’apprentissage),

b) dhriti (le pouvoir de rétention) 

c) smriti (la capacité à se rappeler).

Quand les trois fonctions mentales ne sont pas en équilibre, soit individuellement ou dans leur coordination les uns avec les autres, alors les problèmes d’apprentissage peuvent se présenter. Les personnes qui ont des problèmes d’apprentissage souvent ressentent l’échec, qui les mènent à la frustration et une basse de l’estime de soi.

Quand ces trois fonctions mentales sont coordonnées, alors la mémoire est rapide et brillante. Si des impuretés (ama) obstruent les canaux de communication entre ces trois fonctions, alors non seulement des problèmes d’apprentissage mais des problèmes comportementaux peuvent apparaître.

La perspective ayurvédique sur l’apprentissage

Qu’est-ce qui fait que l’on s’épanouisse en apprenant alors que d’autres luttent? Selon l’Ayur-Veda Maharishi, beaucoup des problèmes d’apprentissage sont causés en mangeant une alimentation qui manque d’intelligence. Par cela, nous voulons dire une alimentation altérée de produits chimiques, les cochonneries et l’alimentation qui n’est pas fraîche. L’alimentation manquant d’intelligence perturbe l’intellect et l’esprit, et elle perturbe également le rythme intellectuel entre dhi, dhriti et smriti. Ceci est particulièrement vrai pour les jeunes, qui sont naturellement plus sensibles de les adultes.

Aborder les trois types de déséquilibres d’apprentissage

Pour comprendre comment l’Ayur-Veda Maharishi peut aider à nourrir la mémoire et l’étendue de l’attention, il est important de comprendre les trois sous-doshas impliqués dans la mémoire. Ce sont ‘Prana Vata’, qui gouverne le cerveau, la perception sensorielle et l’esprit; ‘Sadhaka Pitta’, qui gouverne les émotions et leur effet sur les fonctions du cœur; et ‘Tarpaka Kapha’ qui gouverne les fluides de la moelle épinière, les sinus et les organes sensoriels.

En Ayurveda, trois types de déséquilibres de l’esprit sont décrits, et chacun est associé avec un sous-dosha différent. Nous pouvons corréler que la capacité d’apprendre diminuée, est associée avec un esprit hyperactif, avec une dépression dans Prana Vata. Une perturbation dans Sadhaka Pitta est associé avec un déséquilibre d’apprentissage qui se perpétue de l’enfance à l’adolescence et à la majorité – la période Pitta de la vie. Et les déséquilibres dans Tarpaka Kapha se corrèlent avec les problèmes d’apprentissage qui ont lieu sans que soit impliquée l’hyper-activité.

Pour tous les trois types de déséquilibres d’apprentissage, l’Ayur-Veda Maharishi recommande des aliments biologiques frais qui sont préparés en utilisant des méthodes de cuisson intelligente. Ceci signifie qu’ils soient préparés d’une manière qui ne détruise pas l’intelligence de la nature, et d’une façon que cela crée de la félicité après manger. Ainsi que de suivre une alimentation ayurvédique qui pacifie le sous-dosha spécifique causant le déséquilibre. Le massage quotidien ayurvédique à l’huile est aussi une puissante manière d’équilibrer les doshas et aider à augmenter la capacité d’apprendre. Si le temps ne permet pas un massage quotidien, le faire régulièrement tous les week-ends aidera. L’aromathérapie aide également dans ce domaine, citons par exemple le mélange d’essences arômatiques ‘Esprit Assidu’ (Keen Mind).

Le pouvoir de l’esprit avec les composés ayurvédiques à base de plantes

À part l’alimentation et la routine quotidienne, l’Ayur-Veda Maharishi offre une autre méthode sophistiquée pour aborder les déséquilibres de la mémoire et de l’attention. Elle inclut les composés traditionnels à base de plante, appelés les ‘Medhya Rasayanas’, qui fournissent une puissante richesse nutritive pour l’esprit. Les ‘Medhya Rasayanas’ augmentent ‘dhi, dhriti et smriti’ individuellement et ils augmentent la coordination entre ces trois facteurs mentaux.

Les ‘Medhya Rasayanas’ sont aussi venus à l’attention des chercheurs modernes. Prenez ‘Mandukaparni’ (Centella Asiatica) par exemple. Les anciens textes disent, «Cette ‘Mandukaparni est medhya, donnant la conscience et la valeur de rasayana».

Brahmi’, (Bacopa Monnieri) est un autre important ‘Medhya Rasayana’. Les textes mentionnent que ‘Brahmi’ est à la fois medhya et hridya, signifiant qu’elle supporte à la fois l’esprit et le cœur.

Le troisième Medhya Rasayana, ‘Shankhapushpi’ (lat: Convolvolus pluricalis) apparaît dans le verset suivant: «Shankapushpi a une action spécifique comme l’action medhya». Elle est aussi recherchée comme une plante augmentant la mémoire.

Utilisant ces ‘Medhya Rasayanas’ comme base, ‘Maharishi Ayurveda Products’, a développé plusieurs puissants produits pour aider à améliorer la capacité d’apprendre et la mémoire. Par exemple, la préparation à base de plantes ‘Pouvoir d’étudier’(Study Power) est idéale pas simplement pour les étudiants de tous âges, parce qu’elle aide à améliorer l’étendue de l’attention, la focalisation et l’habilité à acquérir la nouvelle information et à l’appliquer plus tard.

Les ‘Medhya Rasayanas’ sont trouvés aussi dans ‘Sirop Esprit Plus’(Mind Plus Syrup), qui est idéal pour aider à calmer l’esprit dans des situations stressantes. Il est efficace dans l’amélioration de la capacité à résoudre les problèmes, la mémorisation et la faculté de se rappeler. ‘Esprit Jeune’ (Youthful Mind) est spécialement conçu pour les gens de plus de quarante ans, nourrissant et revitalisant toutes les trois fonctions mentales à mesure que l’esprit entre en âges.

Ces produits sont idéaux pour les gens de tout âge, qui utilisent leur esprit et veulent se sentir frais, créatifs et libre de fatigue. La performance mentale peut être étendue à son plein potentiel. Tout ce que ça demande est de revenir à l’essentiel – une nutrition correcte, un sommeil de qualité et la sagesse équilibrée des plantes médicinales qui peuvent aider à nourrir l’esprit d’une manière naturelle et sûre.

L’alimentation pour maintenir le pouvoir de l’esprit (la mémoire) éveillé

Manger des aliments frais et purs (fruits et légumes) qui nourrissent le corps comme l’esprit:

Ce conseil demeure vrai pour tous – restez éloignés des aliments contenant des produits chimiques, des pesticides ou des additifs. Plus purs sont les aliments que vous mangez, plus grande sera leur intelligence que vous absorberez.

C’est connu depuis longtemps que de manger beaucoup de fruits et de légumes est bon pour la santé. Ces dernières années, la recherche s’est focalisée sur les composés chimiques des plantes, les composés biologiquement actifs qu’on trouve naturellement dans les plantes et qui ont un impact positif sur la santé.

Les aliments qui stimulent la mémoire sont les noix, les noix de cajou, les graines de tournesol, les amandes, le curcuma et les myrtilles pour en nommer que quelques uns. Le noix contiennent des acides gras poly-insaturés omega 3 qui sont bonnes pour le cerveau et ont montré aider le développement du cerveau chez les enfants.

Les chercheurs de UCLA ont découvert que le curcumin dans le curcuma protège le cerveau contre les plaques dans les synapses des rats, indiquant que les plaques qu’on trouve dans le cerveau des patients atteint de la maladie d’Alzheimer aussi répond au curcuma. Il est très intéressant de constater que l’Inde, pays où le curcuma est largement utilisé, a très peu de maladie d’Alzheimer.

Le poivre noir a aussi montré augmenter le pouvoir de la mémoire. Une manière simple d’inclure ces épices dans votre alimentation est de faire revenir le Churna Vata, Pitta ou Kapha dans du ghee et de l’ajouter à vos légumes cuisinés.

Une étude, de 1999 à l’Université de Tufts, sur quarante fruits et légumes, a découvert que les myrtilles crues contenaient le plus haut taux d’anti-oxydants. Les animaux nourris avec un régime d’extrait de myrtilles réalisent mieux les tests de mémoire que les autres animaux, et ont montré moins de détérioration des facultés moteurs dû à l’âges.

Pour retirer un plus grand pouvoir de mémoire de vos aliments, incluez une large variété de fruits et de légumes frais dans votre alimentation, ainsi que des protéines saines telles que les noix, les amandes, le lait, le panir (un fromage frais fait à partir de lait) et les légumineuses (lentilles, pois-chiches, petit pois).

Restez équilibré pendant la saison Kapha

Lorsque le temps change de l’hiver au printemps (de la saison Vata à la saison Kapha), vous pouvez remarquer des changements dans votre esprit et votre corps. La nature s’éveille et vous pouvez vous aussi ressentir le besoin de sortir, de faire de l’exercice et de vous lancer dans de nouveaux projets. Vous pouvez également être plus susceptible d’attraper un rhume ou une grippe.

Voici quelques conseils pour la saison Kapha (tips for Kapha season) afin de vous aider à faire une transition saine et équilibrée de la saison Vata.

1. Vous devriez déjà avoir favorisé les aliments chauds et cuits pendant la saison Vata. Poursuivez cette tendance. Vata et Kapha se caractérisent tous deux par la qualité du froid. Pendant la saison Kapha, ajoutez un peu plus de piquant à vos repas. Le gingembre, les clous de girofle, le poivre et les graines de moutarde sont des épices utiles.

2. Encore une fois, comme vous auriez dû le faire en saison Vata, buvez par petite gorgée de l’eau chaude ou des boissons chaudes tout au long de la journée. Pendant la saison Kapha, vous voudrez peut-être passer à un thé plus stimulant – peut-être un thé au gingembre.

3. Remplacez le sucre par du miel. Le miel est le seul édulcorant qui diminue Kapha car il a une qualité astringente en plus de sa douceur. (Attention: Ne pas cuisiner avec du miel. Le miel peut être ajouté à des boissons telles que le thé lorsque la température est ‘agréable’. Le miel chauffé peut interférer avec la digestion et créer une toxine (ama) qui obstrue les canaux du corps et est difficile à éliminer

4. Favorisez les céréales comme le quinoa, le millet et l’orge au lieu du riz, du blé et de l’avoine.

5. Réduisez les glucides simples (sucre, farine blanche, bonbons, chocolat, gâteaux, confitures, sodas et céréales conditionnées) et favorisez les glucides complexes. Les aliments qui contiennent des glucides complexes sont les épinards, les ignames, les brocolis, les petits pois, les haricots, les céréales complètes, les courgettes, les lentilles et le lait écrémé. Les glucides complexes agissent comme le carburant de l’organisme et contribuent de manière significative à la production d’énergie. C’est le moment de l’année où il est le plus important de se mettre en mouvement.

6. Favorisez les aliments aux goûts astringents, amers et piquants. Voici quelques exemples d’aliments ayant ces goûts:

Astringents: légumineuses, haricots, lentilles, poires, pommes, grenade, quinoa, tofu

Piquants: piments et curry en poudre

Amers: légumes verts à feuilles, curcuma, orge, basilic

Favorisez aussi les aliments biologiques et frais. Évitez les aliments transformés, les produits laitiers froids, les aliments frits et les aliments riches en matières grasses. Rappelez-vous que les aliments légers et chauds s’opposent aux qualités froides et lourdes de Kapha.

7. Évitez ou mangez moins:

D’aliments lourds, huileux et froids

D’aliments sucrés, aigres et salés

De fruits lourds ou acides, tels que les oranges, les bananes, les ananas, les avocats, les noix de coco, les melons, les noix, les figues et les dattes

De tomates, de concombres et de patates douces

8. Prenez des mesures pour améliorer votre digestion. La digestion a tendance à être lente à cette période de l’année. Une fine tranche de gingembre arrosée d’un peu de jus de citron frais pris 15 minutes avant un repas vous assurera que vos enzymes digestives sont préparées pour tirer le meilleur parti de votre nourriture. Une fois que vous avez fini de manger, asseyez-vous tranquillement pendant quelques minutes pour permettre à votre digestion de continuer son travail sans être perturbée.

9. Couchez-vous et levez-vous tôt vous aidera à maintenir votre santé pendant les saisons Vata et Kapha. Au fur et à mesure que la saison Kapha avance, le soleil se lève de plus en plus tôt. Si vous vous réveillez constamment après le lever du soleil, pendant la période Kapha du matin de 6h à 10h, vous vous sentirez lents et fatigués toute la journée. Cette habitude peut entraîner l’accumulation d’impuretés (ama), ce qui peut vous prédisposer aux allergies et à la congestion.

Essayez de faire de l’exercice tous les matins. Faire de l’exercice à l’heure Kapha du matin (6h à10h) vous aidera à maintenir un bon équilibre pendant cette saison humide et froide. Tout comme le sommeil est l’outil numéro un pour équilibrer Vata, et tout comme le régime alimentaire est l’outil numéro un pour équilibrer Pitta, l’exercice est l’outil numéro un pour équilibrer Kapha. 

10. Soyez constant avec votre massage à l’huile du matin. C’est la saison où le corps commence naturellement à se détoxifier. La peau est l’un des principaux organes de purification du corps. Non seulement les toxines sont éliminées du corps par la peau, mais notre peau est aussi notre première barrière contre les toxines de l’environnement. Un massage à l’huile chaque matin avant votre bain ou votre douche aide à soutenir ce mécanisme naturel d’auto-nettoyage.

11. C’est aussi le moment idéal de l’année pour programmer une cure ayurvédique de détoxification et de purification, appelée Panchakarma (le traitement traditionnel de remise en forme de l’Ayurveda) pour un coup de fouet plus puissant au processus naturel de purification de votre corps.

Soulagement du mal de gorge

Si vous avez mal à la gorge, essayez de prendre 3/4 cuillère à café de miel, mélangé à 1/4 cuillère à café de curcuma. Les goûts astringents du curcuma et du miel aident à assécher la congestion et à prévenir les maux de gorge. Bien entendu, si les symptômes durent plus de deux jours, n’oubliez pas de consulter votre médecin.

Le Bon Cholestérol

Le cholestérol est un problème de santé bien connu de nos jours. Le texte ci-dessous cherche à démontrer la possibilité de gérer ce problème tout en restant confortablement établi dans sa routine quotidienne ou Dinacharya, en n’en favorisant juste certains aspects. D’autres conditions de santé pourraient être prises en charge sur le même modèle.

L’Ayur-Veda Maharishi améliore les mécanismes homéostatiques du corps, ainsi le corps est capable de régulariser le cholestérol lui-même. Sinon, pour la prévention, il est d’abord nécessaire de déterminer sa constitution physiologique et ses propres déséquilibres. Il peut être bon de comprendre les deux types de graisses – les graisses saturées et insaturées – afin de comprendre le phénomène du cholestérol.

Le cholestérol est un acide gras qui est produit dans le foie. Le corps a besoin de cholestérol pour créer les membranes cellulaires, la vitamine D, les hormones et les acides biliaires.

Du point de vue ayurvédique, l’ama ou les toxines dans les tissus graisseux, cause le genre nuisible de cholestérol. L’ama peut bloquer les canaux du corps, tels que les artères.

Amavisha est la plus réactif et dangereux type d’ama. Amavisha est crée quand l’ama est présent pendant une très longue période et n’est pas nettoyé ou chassé du système. Quand l’ama commence à se répandre dans tout le corps, il peut se mélanger avec les dhatus (les tissus physiologiques) et les malas (les produits d’élimination). Une fois que l’amavisha est mélangé avec les tissus graisseux, il endommage les canaux du corps et mène aux problèmes tels un taux de cholestérol élevé, une pression artérielle élevée, les maladies cardiaques, l’attaque apoplectique ou la congestion cérébrale.

La pureté de la nourriture est pour le bien de la digestion. Une bonne digestion est la cause fondamentale de la force des hommes. – Agni Purana, 281, 24b

Êtes-vous confus en ce qui concerne le cholestérol et que certains corps gras sont bons ou mauvais? Pas étonnant. Tant de mythes entourent le sujet du cholestérol. Saviez-vous, par exemple, que le cholestérol n’est pas fondamentalement mauvais pour vous? En fait, lorsqu’il est combiné avec un autre lipide, la triglycéride, il forme certains des plus importants blocs de construction, structurant les cellules et formant des hormones stéroïdes naturelles. Il fabrique aussi la vitamine D, laquelle contrôle l’assimilation du calcium, protège vos os et augmente les niveaux d’énergie.

Saviez-vous que 80% du cholestérol dans votre corps ne vient pas de la nourriture que vous mangez? Il est produit dans le foie. Ça signifie que prendre soin de votre foie est la chose la plus importante que vous pouvez faire pour la santé dans le domaine du cholestérol.

Quand votre foie est en équilibre, il produit plus du bon genre de cholestérol – HDL ou haute-densité lipoprotéine, qui supporte la santé des artères. Combien de ‘bon’ cholestérol votre corps produit dépend d’une chose: comment votre corps métabolise bien les graisses.

Cholestérol Protection – Aide à maintenir les niveaux normaux de cholestérol dans le sang et à en nettoyer l’excès.
Cholestérol Protection est un produit à base de plantes médicinales qui améliore la digestion, aide à maintenir une fonction saine du foie et équilibre la sécrétion biliaire. Il va même au-delà d’accroître la bile, en améliorant le métabolisme des graisses, réduisant ainsi la production d’excès de cholestérol, et créant une meilleure proportion de cholestérol LDL et HDL.

Dinacharya pour équilibrer le cholestérol

  • Suivez une routine pacifiant Kapha: Ce qui inclut faire de l’exercice avec modération mais régulièrement, ce qui gardera votre cholestérol en équilibre. L’exercice équilibre tous les agnis (le feu digestif) et améliore la circulation. Sūrya Namaskara (la salutation au Soleil) et les Yoga Asanas sont une partie de la routine ayurvédique et peuvent être accomplis deux fois par jour. Vous pouvez aussi faire de la marche rapide, ce qui est suffisant pour beaucoup de gens¹. Mais si vous sentez le besoin pour plus d’exercice, vous pouvez entreprendre une activité sportive. La chose importante est de toujours s’exercer à cinquante pour cent de votre capacité, et d’accroître graduellement votre endurance en vous exerçant tous les jours. Le Pranayama (exercice de respiration yogique) est aussi recommandé, dans la mesure où la respiration correcte aide la digestion et à nettoyer les shrotas ou les canaux.
  • La routine pacifiant Kapha n’encourage pas de dormir durant la journée, parce que le sommeil dans la journée fait que le métabolisme ralentit et que les shrotas ou canaux, se remplissent d’ama. Réveillez-vous avant six heures et évitez la sieste quotidienne (dans la mesure du possible).
  • Pratiquez le programme de Méditation Transcendantale ou autres techniques de réduction de stress aide à promouvoir la santé optimale du système cardiovasculaire.
  • L’attention sur la nourriture: Mangez vos repas à la même heure chaque jour, et planifiez de mangez le repas le plus important à midi, quand votre digestion est au plus fort. Évitez l’indigestion la nuit, en mangeant léger le soir. Comment vous mangez est aussi important pour la santé du cœur (et la santé en générale) que ce que vous mangez. Mangez modérément – la portion idéale ayurvédique est ce qui peut être contenu dans le creux de vos deux mains. Ne sautez jamais les repas, parce que manger trois repas à des heures régulières chaque jour, ‘forme’ votre digestion à anticiper et à digérer votre nourriture, de plus cela peut perturber le foie et la sécrétion biliaire. Mangez plus de portions de fruits frais et de légumes, commencez votre journée avec des compotes de pommes ou de poires, incluez des amandes trempées et émondées dans votre alimentation, assaisonnez vos légumes avec du jus de citron vert frais. Évitez les aliments qui contiennent des produits chimiques, des conservateurs, des additifs, des arômes et des colorants artificiels parce qu’ils peuvent interférer avec la fonction du foie. Limitez les matières grasses dans votre alimentation, mais n’essayez pas de les arrêter complètement. Focalisez-vous à réduire les graisses saturées, telles que le beurre et celles des viandes rouges. Évitez tous les acides gras trans, incluant les huiles hydrogénées ou partiellement hydrogénées, trouvées dans la margarine et autres. Préférez des aliments frais, cuisinés avec de petites quantités de graisse insaturée, telle que le ghee et l’huile d’olive biologique. Incluez plus de noix (en général) dans votre alimentation. Des recherches ont montré que les noix sont favorable à la santé dans le domaine du cholestérol. Épicez vos repas avec du curcuma (un puissant antioxydant), du cumin, de la coriandre, du fenouil et des clous de girofle, dans la mesure où ils promeuvent le bon métabolisme des graisses, le poivre noir fraichement moulu est bon pour le cœur. Utilisez les mélanges d’épices Vata Churna Biologique (effet calmant), Pitta Churna Biologique (effet rafraichissant) ou Kapha Churna Biologique (effet stimulant) pour aider à équilibrer tous les déséquilibres doshiques existants. Évitez les restes et les aliments lourds tels que la viande rouge et les fritures. Favoriser une alimentation riche en fibres² et en acides gras oméga 3 peut aider les niveaux triglycérides et soutenir la santé du cœur. Les sources d’acides gras oméga 3 incluent les graines de lin, l’huile de graine de lin, les noix et l’huile de soja. Buvez régulièrement de l’eau chaude au cours de la journée pour aider à éliminer les toxines (l’ama). Évitez l’excès de sel dans votre alimentation. Si vous avez envi de sucré ou que vous vous sentiez assoiffé, mangez en abondance des fruits sucrés et juteux. Un rasayana équilibré, riche en antioxydant tel que l’Amrit Kalash de l’Ayur-Veda Maharishi est un excellent support nutritionnel et la recherche publiée confirme que l’Amrit aide à réduire le cholestérol LDL, qui est impliqué dans la formation de dépôts.
  • Cultivez le positif: Bien qu’éviter l’excès de stress est essentiel pour prévenir le cœur de dépérir, chercher activement le bien-être mental et émotionnel peut aidé ce cœur à s’épanouir. L’Ayur-Veda Maharishi parle d’ojas, la substance qui maintient la vie. Le sous-produit le plus fin de la digestion et le maître coordinateur de toutes les activités de l’esprit et du corps, l’ojas mène à la béatitude, au contentement, à la vitalité et à la longévité. La force intérieure, le calme et la culture des attitudes et des émotions positives accroissent l’ojas. Passez du temps chaque jour sur ces activités qui vous donnent ce contentement et ce bonheur. Écoutez de la musique apaisante ou élevante, appréciez la sereine beauté naturelle, pratiquez l’aromathérapie qui met de bonne humeur et buvez par petites gorgées des tisanes relaxantes. Maintenez une attitude positive et éloignez-vous des situations qui vous perturbent ou vous agacent (vous irritent).
  • Nettoyez l’ama de la physiologie: Le dépôt artérielle est de l’ama – la matière toxique qui se crée dans vos vaisseaux sanguins du fait que votre physiologie ne peut pas s’en débarrasser efficacement. L’Ayur-Veda Maharishi recommande un programme de nettoyage interne avec chaque changement de saison pour aider votre corps à éliminer l’ama. Les suppléments à base de plantes médicinales Elim-Tox ou Elim-Tox-O sont conçus pour nettoyer les tissus graisseux (medha) de l’ama.
  • Ayez votre zzzs: Des études ont reliées le manque de sommeil aux problèmes de tension artérielle, de dépression et autres facteurs de risque de maladie cardiaque. L’Ayur-Veda Maharishi considère le sommeil tout aussi important que l’alimentation dans le maintien de la santé. Pratiquez de bonnes habitudes dans votre temps d’aller au lit – favorisez les activités calmantes et reposantes à mesure que l’heure du coucher approche pour aider à déconnecter l’esprit des sens. Gardez votre chambre libre de distractions – télévision, ordinateur et tout matériel relié au travail. Maintenez une température confortable. Restez éloigné des stimulants le soir (café, etc.). Allez au lit avant 22 heures pour aider le corps à se nettoyer lui-même durant le temps de purification naturelle – se coucher tôt et se lever tôt travaille à vous gardez en bonne santé et plein d’énergie.

¹ Il est nécessaire que la respiration soit un peu plus rapide que la normale et que le corps transpire un peu. Ce genre d’exercice est très bon pour les os et évite du même coup, les problèmes d’ostéoporose.

² Essayez une cuillère à soupe de fibres de psyllium dans une tasse d’eau chaque soir ou incluez du son de blé riche en fibres dans votre alimentation. (le psyllium: plante dont les graines sont employées comme laxatif mécanique).

Pour en savoir plus: 

http://www.ayurveda-products.eu (site en anglais)

http://www.mapi.com (site en anglais)

Conseils d’Ayurveda pour la perte de poids

La plupart des personnes qui perdent du poids le reprennent en quelques années – et beaucoup en reprennent encore plus qu’elles n’en ont perdu. Ce qu’elles ne savent pas, c’est qu’il existe un certain nombre de facteurs qui peuvent déclencher leur gain de poids et qui sont hors de leur contrôle.

Types de corps et d’esprit

Selon l’Ayurveda, les différents types de corps et d’esprit ont des formes et des tailles corporelles différentes qui sont naturelles – et saines – pour cette physiologie particulière. Le but de l’Ayurveda est simplement de maintenir ou de restaurer l’équilibre naturel de chacun. En rétablissant l’équilibre, le poids reviendra naturellement à ce qui est normal pour cette physiologie particulière.

La plus grande importance dans le maintien de l’équilibre est de garder les canaux de circulation dans le corps dégagés. Une spécialité de l’Ayurveda est le Panchakarma.

Régime alimentaire et digestion

Une bonne digestion est essentielle au maintien d’une santé équilibrée. Supprimer notre appétit signifie supprimer notre «feu» digestif. Par conséquent, les aliments que nous mangeons ne sont pas digérés ni métabolisés. Lorsque l’organisme n’est pas bien nourri, il commence à envoyer des messages au cerveau pour lui faire savoir qu’il est affamé. Le régime alimentaire provoque des fringales qu’on ne peut pas ignorer. Cela peut mener à une frénésie alimentaire, créant ainsi d’autres déséquilibres et un gain de poids.

*L’adipogenèse est le processus de différenciation cellulaire selon lequel des pré-adipocytes deviennent des adipocytes. 

Physiologiquement, le terme désigne aussi la fabrication du tissu adipeux et le stockage de lipides par les adipocytes. Elle est stimulée par l’hydroxycortisone. 

Il faut néanmoins le distinguer du terme lipogenèse qui désigne le processus biochimique.

Les toxines: Toxines environnementales et Ama

Toxines environnementales

Les toxines environnementales sont maintenant reconnues comme des facteurs importants de l’obésité et la recherche suggère que l’élimination de ces toxines de nos tissus pourrait être une approche thérapeutique efficace en cas de prise de poids chronique ou de résistance au traitement. Les chercheurs étudient les indications selon lesquelles certains produits chimiques, dont il a été démontré qu’ils provoquent des changements anormaux dans le développement sexuel des animaux, peuvent également déclencher l’activité des cellules adipeuses – un processus que les scientifiques appellent adipogenèse*.

Les produits chimiques examinés sont utilisés dans de nombreux produits, des peintures marines et des pesticides aux contenants d’aliments et de boissons. Une étude des “Centers for Disease Control and Prevention” a révélé la présence d’un produit chimique, le bisphénol A, chez 95 % des personnes testées, à des niveaux égaux ou supérieurs à ceux qui affectent le développement des animaux.

Le lien présumé entre l’obésité et l’exposition aux «perturbateurs endocriniens», comme on appelle ces produits chimiques en raison de leurs effets hormonaux, a été qualifié de «plausible et possible».

Les souris exposées sont devenues des adultes obèses et sont restées obèses même avec des régimes d’exercices réduits et accrus.

L’Ayurveda offre une approche éprouvée pour éliminer les toxines qui est confortable, sûre, et, en fait, plus efficace que toute autre forme d’approche de purification disponible aujourd’hui.

Bon nombre des produits chimiques toxiques qui s’accumulent dans notre système au fil du temps (les scientifiques estiment que notre corps contient plus de 700 produits chimiques environnementaux) sont liposolubles: cela signifie qu’ils adhèrent à nos tissus adipeux – et peuvent y rester jusqu’à 30 ans. Lorsque nous perdons du poids, ces produits chimiques sont libérés dans notre système, pour être ensuite réabsorbés par d’autres cellules adipeuses.

Une étude de recherche publiée (Sept./Oct. 2002 issue of Alternative Therapies in Health and Medicine) sur les traitements ayurvédiques de panchakarma (purification) a montré que 50% de ces toxines dangereuses étaient éliminées avec un programme de 5 jours. Aucune autre méthode de détoxication n’a été démontrée pour éliminer cette classe de toxines liposolubles du corps.

Ama

Toutes les toxines ne proviennent pas de notre environnement. Il s’avère que nous créons nous-mêmes certaines toxines en raison d’une mauvaise digestion ou de mauvais choix alimentaires. L’Ayurveda désigne les toxines créées par une mauvaise digestion sous le nom d’ama, un résidu collant qui obstrue progressivement les cellules et les canaux du corps. Ces déchets peuvent altérer les fonctions cellulaires et accélérer le vieillissement. Il peut aussi causer de la léthargie, de la fatigue, de la monotonie (manque d’intérêt), des habitudes alimentaires erratiques et une alimentation compulsive.

Quand l’ama bloque les canaux du corps, Vata, le principe du mouvement, ne coule plus correctement et peut se retrouver coincé dans l’abdomen. Cela peut stimuler un «feu» digestif anormal. En conséquence, une personne ressent la faim et commence à manger excessivement, au-delà de son besoin réel.

Les toxines nuisent-elles à votre régime alimentaire?

Les traitements spécialisés de Panchakarma sont particulièrement utiles pour rétablir l’équilibre des doshas et aider à «ciseler» les impuretés et les toxines qui se sont lentement accumulées dans le corps au fil des années. L’élimination de ces blocages et toxines permet à l’intelligence naturelle du corps de s’exprimer davantage. Les fringales disparaissent et des habitudes alimentaires plus naturelles sont plus facilement établies.

Cinq conseils pour la perte de poids

L’Ayurveda recommande cinq étapes d’action qui sont utiles pour tout le monde – quel que soit votre type de corps. Ces conseils sont faciles à mettre en œuvre et peuvent apporter de grands changements dans votre santé et votre bien-être en général.

1. Mangez un repas léger le soir en privilégiant les aliments faciles à digérer (légumes frais, soupes, céréales comme l’orge et le couscous). Selon l’Ayurveda, la digestion est plus faible le soir. De plus, s’endormir quelques heures après avoir mangé ralentit la digestion, le métabolisme et la circulation. Cela conduit à une mauvaise digestion et à l’accumulation de toxines, de graisses et favorise la prise de poids excessive.

2. Mangez le plus gros repas de la journée au déjeuner en privilégiant une grande variété d’aliments chauds, cuits et biologiques. La digestion est plus forte à midi et nous avons de nombreuses heures actives pour métaboliser la nourriture avant de dormir.

3. Boire fréquemment de l’eau chaude ou tiède pendant la journée. Cela aide à éliminer les toxines accumulées dans le tube digestif.

4. Évitez de manger des aliments lourds tels que la viande rouge, les restes, les aliments emballés et les aliments frits. Ces aliments sont difficiles à digérer ou manquent de fraîcheur et d’énergie. «Mangez des aliments frais, fraîchement préparés» résume l’essence des directives alimentaires ayurvédiques.

5. Bougez! L’exercice améliore la digestion, le métabolisme, l’élimination, le tonus et la force du corps et la densité osseuse. Il nous aide à normaliser la prise de poids. Essayez de prendre du temps chaque jour pour sortir et marcher. Il est bon de marcher une quinzaine de minutes après avoir mangé. La marche après le repas du soir est particulièrement encouragée.

La base d’une perte de poids fructueuse est une compréhension profonde des causes les plus fondamentales de la prise de poids: déséquilibre des doshas, mauvaise digestion et accumulation de toxines. L’Ayurveda propose une approche éprouvée qui permet d’établir et de maintenir un poids confortable et sain.

Approche de l’Ayur-Veda Maharishi de la dépression (4)

Question: Arjuna Myrobalan est inclus à la fois dans Emotional Support et Blissful Joy – quelles sont les qualités spéciales de cette plante?

Vaidya Mishra: je suis heureux que vous posiez cette question. Arjuna Myrobalan est une plante Védique spéciale, pour élever les esprits et promouvoir la stabilité et la force émotionnelles. Il existe une histoire intéressante qui lui est associée. Dans le grand épique indien « le Mahabharata », dont la Bhagavad Gita est une petite section, le plus grand des guerriers et héros de cette époque était Arjuna. Il devait faire face à un dilemme: se battre pour la juste cause alors que cela signifiait se battre contre ses propres cousins et professeurs. Incapable de décider quel était le chemin de la vertu, et faisant face à des vagues d’émotions, il fut littéralement paralysé par la peur et l’anxiété. En termes ayurvédiques, vous pourriez dire qu’il avait un déséquilibre important de Sadhaka Pitta.

La Bhagavad Gita toute entière expose l’enseignement du Seigneur Krishna, qui explique à Arjuna comment sortir de ce domaine de changements, d’indécision et de dépression, pour penser et agir à partir du niveau non-changeant de l’absolu. Ce n’est qu’en établissant son esprit dans le domaine éternel de la pure conscience, qu’Arjuna maîtrise finalement ses émotions et est capable d’accomplir l’action la plus évolutive.

Le Seigneur Brahma assistant à ce discours, réalisa que si Arjuna, l’homme le plus hautement développé de son temps, fut mis à terre par une profonde dépression lorsqu’il fut confronté à l’adversité, alors comment survivra le commun des hommes dans les âges futurs? Dans sa compassion, le Seigneur Brahma créa un énorme arbre pour donner à l’humanité une durée de vie longue et la force émotionnelle, et il appela cet arbre de tous les noms d’Arjuna que le Maître Krishna utilise dans la Bhagavad Gita.

Maintenant, en ces temps modernes, alors que le stress est un problème pour tant de gens, cette plante Arjuna peut aider à restaurer l’équilibre émotionnel. C’est l’ingrédient principal à la fois de Blissful Joy et de Graceful Transition Emotional Support, bien que le reste des plantes dans ces deux formules visent différents buts.

Question: il est intéressant de savoir que Emotional Support a été fait spécialement pour les femmes. Y-a-t-il une raison pourquoi deux fois plus de femmes que d’hommes souffrent de dépression?

Vaidya Mishra: une partie de la raison est due aux cycles changeants dans la vie des femmes, tels que la menstruation, la ménopause, et même l’accouchement et la période postnatale. Après la naissance d’un bébé, par exemple, le dosha Vata est perturbé et le feu digestif est si faible pendant l’accouchement que dans certains cas, il a même pratiquement disparu. Cela peut mener à des émotions fluctuantes, de l’anxiété, et de la dépression. C’est pourquoi l’Ayur-Veda Maharishi conseille aux femmes de consommer pendant cette période des épices qui augmentent Agni, comme le gingembre et le fenouil. Ces plantes chauffantes aident à améliorer la capacité de la mère, non seulement à traiter la nourriture mais aussi ses émotions. C’est le même raisonnement pour la prise d’Emotional Support. Il augmente le métabolisme et soutient Sadhaka Pitta en même temps.

Il y a une autre raison pourquoi les femmes sont plus susceptibles à la dépression. Les femmes par nature sont gouvernées par l’énergie lunaire et possèdent donc d’avantage les qualités nourrissantes et rafraîchissantes de Soma. Les hommes, d’un autre côté, sont gouvernés par l’énergie solaire et contiennent plus de l’élément feu ou Agni. La qualité Soma rafraîchissante naturelle du système nerveux féminin est une chose positive parce que cela rend les femmes en général, plus nourrissante, plus maternelle, plus spirituelle. Cependant, si ces qualités sont déséquilibrées, cela peut ralentir la cuisson ou le traitement des pensées, et par conséquent les femmes ont plus tendance à la dépression. Il est intéressant de noter que le cycle menstruel est aussi relié au cycle de la lune, ou au flux et reflux de l’énergie lunaire.

Question: les docteurs rapportent une croissance alarmante d’enfants dépressifs dans les pays développés. Quelle est l’explication ayurvédique pour ce phénomène?

Vaidya Mishra: la raison principale est qu’avec les deux parents qui travaillent et le rythme rapide de la vie en général, les parents n’ont souvent pas beaucoup de temps pour parler avec leurs enfants et répondre à leurs questions. L’enfance est la période Kapha de la vie, et par conséquent, naturellement, les enfants prennent plus de temps pour traiter et cuire leurs pensées, à cause de la qualité plus lente du dosha Kapha. Et en même temps, ils sont curieux et ouverts – à aucun autre moment de la vie, le cœur et l’esprit possèdent autant le désir d’apprendre. Ainsi, ils ont des questions sur pratiquement toute chose qu’ils rencontrent. Si la mère ou le père ne sont pas là pour répondre à leur question, ou s’ils ne peuvent pas prendre le temps pour parler régulièrement avec leurs enfants, le cœur des enfants reste insatisfait. Un état dépressif se développe alors plus facilement.

La routine alimentaire des enfants en Amérique peut aussi être une cause de dépression, car tant d’enfants aujourd’hui mangent des « cochonneries » ou des aliments morts, qui obstruent les canaux subtils, ralentissent le métabolisme, et mènent à la frustration, la lourdeur d’esprit et à des émotions de déprime.

Question: avez-vous quelque chose à ajouter, peut-être quelques conseils pour ceux d’entre-nous qui ont des amis, ou des proches qui souffrent de légers déséquilibres émotionnels de temps en temps?

Vaidya Mishra: il est important de réaliser que pour la personne qui a un Agni faible, une personne qui a un Agni fort peut lui apparaître comme étant un peu trop fortement énergétique (hyper-active) pour elle! Plutôt que d’étiqueter la personne avec un faible Agni comme dépressive, ce qui aura seulement pour effet qu’il ou elle se sentira encore moins bien, il est préférable de la ou le soutenir avec des pensées d’amour.

La chose importante est de gagner la connaissance pour aider vos amis, votre femme ou votre mari qui peuvent cuire, traiter leurs pensées plus lentement, et par conséquent peuvent avoir besoin de plus de temps pour traiter un événement traumatisant que vous. Comme nous l’avons vu, un déséquilibre émotionnel peut être neutralisé avec de simples actions pour créer une connexion plus profonde entre le cœur, l’esprit et la conscience. Bien sûr, il est toujours recommandé que vous et vos proches parliez à un médecin de Ayur-Veda Maharishi, qui peut prendre votre pouls et établir un programme pour les besoins émotionnels uniques de chaque individu à un temps donné. (fin)

Approche de l’Ayur-Veda Maharishi de la dépression (3)

* Évitez de manger des aliments sans vie, ou des « cochonneries » si vous voulez élever vos esprits. Éviter les restes, les conserves, les surgelés et les aliments conditionnés, car ils ne sont pas frais et ne peuvent pas créer de l’Ojas. Au lieu de cela, ils créent de l’ama – substance collante produite par une digestion incomplète qui bloque les canaux subtils. L’ama ralentit Sadhaka Agni et bloque la communication entre le cœur et l’esprit, causant l’emmagasinement d’émotions négatives dans le corps au lieu de les évacuer. Si les shrotas, ou canaux subtils, sont clairs, les émotions négatives et les stress peuvent être traités rapidement. Un autre genre d’aliment à éviter est tout légume de la famille des solanacées, incluant pomme de terre, tomates, aubergines, et les poivrons rouges, verts et jaunes. Ces légumes provoquent l’obstruction des shrotas et par conséquent doivent être évités.

* Faites vous un massage chaque jour (massage à l’huile ayurvédique). Le massage a de nombreux bénéfices: il accroît la circulation, permet de nettoyer les toxines des tissus, donne de la vigueur au corps, calme l’esprit et apaise les émotions. Le sens du toucher est associé aux émotions, et même si vous vous massez vous-mêmes, vous vous donnez la sensation tactile nécessaire pour équilibrer le dosha Vata, et calmer l’anxiété et le stress. Pour votre huile de massage, utilisez 50% d’huile de massage Peau Jeune, pour femme ou homme, et 50% d’huile de massage Relaxation. La plante Shankapushpi dans l’huile de massage pour Peau Jeune convient aux personnes de tout âge, car cette plante a un effet calmant remarquable. Prenez un bain chaud après votre massage afin d’évacuer les toxines qui ont été rejetées des cellules pendant le massage.

* Prenez des rasayanas de l’Ayurveda Maharishi. Les Rasayanas sont des élixirs pour la félicité et la régénération, et sont la crème du royaume des plantes, préparés selon les méthodes anciennes, et dont la préparation peut prendre des semaines. Maharishi Amrit Kalash est le plus puissant de tous les rasayanas, il a la capacité de créer de la félicité, du contentement, et une santé idéale. Comme tout vrai rasayana, Maharishi Amrit Kalash a la capacité d’améliorer Medhya Agni, ou la coordination entre les fonctions mentales, la rétention et la mémoire. Ce genre de coordination est important pour équilibrer les émotions et pour aider à prévenir la dépression.

* Pratiquer Achara Rasayanas, ou les rasayanas du comportement. Selon la Charaka Samhita, si vous pratiquez ces comportements positifs chaque jour, vous gagnerez une bonne santé et un bien-être général. Vous remarquerez que vous retrouvez certaines des suggestions dont nous avons déjà parlé, dans cette liste. 

Achara Rasayanas:

Dire la vérité

Être libre de colère

Ne pas consommer d’alcool

Pratiquer la non-violence

Éviter la suractivité

Favoriser le calme

Parler avec douceur

Pratiquer la méditation

Maintenir la propreté

La Persévérance

Faire la charité

Respecter les professeurs, ses parents et les personnes âgées

Avoir de l’amour et de la compassion

Équilibrer le sommeil et l’état de veille

Consommer le ghee (beurre clarifié) régulièrement

Connaître la mesure du temps et celle de l’espace avec bienséance

Ne pas être vaniteux

Avoir de l’humilité

Garder le contrôle des sens

Rester en compagnie des sages

Avoir une attitude positive

Auto-contrôle

Être dévoué aux écritures Védiques

* Créer un environnement agréable. Il est très important de s’entourer de gens agréables et positifs qui vous soutiennent émotionnellement, et qui vous encouragent à mener une vie sattvique. Choisissez des amis ou des collègues, qui sont aussi intéressés pour suivre une routine de vie saine, et qui mangent des aliments sains. Vous choisirez aussi la compagnie de gens qui vous respectent et qui créent en vous un sentiment élevant.

Une description d’une compagnie convenable ou non est décrite dans la Caraka Saṁhitā. Ceux qui sont considérés de bonne compagnie sont matures en sagesse, en érudition, en bonne conduite, en patience, en mémoire, et dans la pratique de la méditation. Sont aussi recommandées les personnes qui ont une nature humaine, n’ont pas une nature anxieuse, se comportent bien avec tout le monde, sont paisibles et qui prônent la conduite juste et suivent le juste cours de l’action. Ceux qui sont considérés non-convenables en tant qu’amis ou associés sont les personnes aux pensées, paroles et conduites négatives; ceux qui sont querelleurs par nature; et ceux qui sont dépourvus de compassion. Ne sont pas non plus recommandées, ceux qui disent généralement du mal des autres, sont cruels, ou envieux, ceux qui envient la prospérité des autres, ceux qui ont l’habitude de faire des remarques sarcastiques sur les autres, et ceux qui ne suivent pas le cours vertueux de la vie.

Question: existe-t-il des compléments de plantes, particulièrement désignés pour aider à équilibrer les émotions?

Vaidya Mishra: oui. Blissfull Joy est un excellent apport nutritionnel pour équilibrer les émotions. Blissful Joy aide à équilibrer les trois sous-doshas: Tarpaka Kapha, Prana Vata et Sadhaka Pitta. Tarpaka Kapha gouverne l’équilibre des fluides dans le cerveau, des tissus cérébraux sains, et la communication entre les cellules du cerveau. Lorsqu’ils sont équilibrés, ils contribuent à la stabilité d’une personne. Prana Vata – qui gouverne l’énergie, la créativité, la perception, la croissance de la conscience, et l’auto-réalisation – est aussi nourri par Blissful Joy. En fin de compte, Blissful Joy soutient Sadhaka Pitta, qui est responsable des émotions équilibrées, de la confiance en soi, des désirs sains, de la motivation et du sentiment de plénitude.

Blissful Joy améliore aussi le métabolisme et évacue les toxines des micro-canaux circulatoires (shrotas) qui délivrent les nutriments aux cellules. Des shrotas obstrués privent les cellules d’énergie et de vitalité et ralentissent la régénération des cellules. Lorsque votre corps contient plus de vieilles cellules que de nouvelles, il peut en résulter de la fatigue et de la dépression. Blissful Joy améliore le métabolisme et aide à revitaliser la croissance des cellules.

Une des plantes contenues dans Blissful Joy est Arjuna Myrobolan, connue pour renforcer le cœur et les émotions. Ashwagandha et Holy Basil assistent la résistance naturelle du corps aux situations stressantes. Ashwagandha est aussi efficace pour équilibrer Prana Vata et améliorer la stabilité émotionnelle. Ailanthus Excelsa et Arjuna Myrobalan aident à renforcer les mécanismes naturels de régénération du corps, à accélérer le remplacement des cellules mortes ou faibles avec des cellules vitales et fraîches.

Si en plus d’avoir des émotions fragiles, vous vous sentez accablée ou mentalement fatiguée, il est recommandé de prendre aussi Worry Free.

Question: existe-t-il d’autres produits pour élever les émotions?

Vaidya Mishra: pour les femmes qui ont l’âge de la ménopause, il est hautement recommandé de prendre Emotional Support. Ce complexe de plantes est aussi très bien pour les femmes pendant la période suivant l’accouchement. Emotional Support augmente la coordination cœur/esprit et nettoie les canaux entre le cœur et l’esprit. Il nourrit aussi profondément à la fois le cœur et l’esprit, améliorant la résistance aux stress et neutralisant les déséquilibres émotionnels.

Certaines plantes contenues dans Emotional Support visent à équilibrer Sadhaka Pitta, fournissant une force émotionnelle et restaurant la félicité. Ces plantes sont Arjuna Myrobolan, la Rose, Pearl Bhasma, et poudre de Santal blanche, Angelica Glauca, Noix de Muscade, Brahmi, et Zinc Bhasma. Elles améliorent la coordination entre l’esprit et les émotions (en termes ayurvédiques, entre Prana Vata et Sadhaka Pitta). Brahmi, Aloeweed et Ashwagandha fournissent une force mentale et émotionnelle. Indian Asparagus nourrit tous les types de tissus du corps, incluant ceux qui soutiennent le cœur et l’esprit.

Approche de l’Ayur-Veda Maharishi de la dépression (2)

Question: Vous avez expliqué pourquoi un faible Sadhaka Agni peut ralentir la cuisson des émotions et développer une dépression. Quels sont les symptômes d’un déséquilibre mental et émotionnel causé par un faible Sadhaka Agni?

Vaidya Mishra: Si une personne a des problèmes pour prendre des décisions majeures, ou prend du temps juste pour prendre des décisions simples, cela est du à un faible Sadhaka Agni. Dans cette situation, si les canaux du mental sont aussi obstrués, cela peut mener à la dépression.

Un autre symptôme lié à cela arrive lorsque quelqu’un perd sa capacité de juger les aspects positifs et négatifs d’une situation. Par exemple, vous avez besoin de décider si une personne serait un bon ami. Si Sadhaka Agni est faible, et les canaux du cerveau sont obstrués, vous pouvez penser: «Oh cette personne est très mauvaise pour moi», et complètement ignorer les traits positifs de cette personne. Ou au contraire, vous pouvez aveuglement croire qu’il est complètement bon, et ne pas voir du tout de ses qualités négatives. Quand Sadhaka Agni est bas, votre capacité précise à juger quoi que ce soit peut en souffrir – que vous achetiez une voiture, une maison, ou que vous choisissiez un ami. Ce problème peut aussi touché les enfants, qui ne peuvent répondre correctement aux questions à l’école s’ils ont perdu leur pouvoir de discrimination à cause d’un faible Sadhaka Agni.

Un autre signe est lorsque les gens ont du mal à rester assis calmement sans se sentir extrêmement agités. Pratiquement tout le monde se sent parfois agité, mais si ce problème persiste, cela indique qu’il y a un problème avec la cuisson des pensées qui n’est pas assez rapide.

Un manque de persévérance est une autre situation qui peut émerger dû à un faible Sadhaka Agni. Si une personne a des problèmes pour tenir ses engagements ou accomplir ses taches quotidiennes, et n’est pas capable d’atteindre ses buts, cela peut aussi provenir d’un faible Sadhaka Agni. Un exemple de cela est les personnes qui tergiversent, ne finissant jamais leur travail et par conséquent n’ont pas de succès.

Un autre symptôme qui est causé par Sadhaka Agni est l’incapacité à apprécier les plaisirs normaux. Une personne peut se sentir qu’il ou elle ne peut se rendre à un événement social parce qu’elle n’est pas assez drôle, ou qu’elle n’est pas présentable, ou qu’il, ou elle, se sent inférieur aux autres. Pour une telle personne, même les activités qui sont normalement appréciables sont ressenties comme désagréables. Si cette situation se poursuit pendant longtemps, alors la coordination entre dhi, dhriti et smriti (mémoire) se rompt, et la personne ne ressent plus le bonheur normal des petits plaisirs de la vie. Ils peuvent entreprendre de plus en plus d’activités, mais ils ne sentent de moins en moins de joie. Si cela n’est pas traité, ce manque de coordination entre le cœur et l’esprit peut mener à une sévère dépression, telle que la maladie bipolaire, ou la personne perd le contrôle pas seulement de ses émotions et de ses pensées mais aussi de ses actions.

Question: Quelle est la solution de l’Ayur-Veda Maharishi à ces problèmes de dépression, qui sont tous causés par un faible Sadhaka Agni? Y a-t-il un moyen d’augmenter ce feu, si on peut dire?

Vaidya Mishra: Qu’une personne soit née avec un faible Sadhaka Agni ou que cela provienne d’une nourriture, d’un mode de vie ou d’un comportement incorrectes, la solution est la même: rétablir l’équilibre en adoptant un régime alimentaire, une routine et un mode de vie appropriés.

Sattva Vijaya est un terme védique qui signifie littéralement «gagner sur le Sattva» ou «triompher avec Sattva». Sattva signifie la qualité pure et positive du Soi transcendantal. Plus vous êtes en contact avec ce champ infini de félicité à l’intérieur de vous, plus vous vous sentirez grandis, heureux, et stables émotionnellement. Ainsi Sattva Vijaya est lié au protocole, aux thérapies ayurvédiques, qui rétablissent la connexion entre le cœur, l’esprit et le Soi. Ils comprennent les choix alimentaires, le comportement et l’environnement qui vous permettent de devenir plus autoréférent, plus en accord avec votre potentiel cosmique infini, plutôt que de rester confiné dans les petites limites étroites du stress émotionnel.

La plus importante de ces techniques est la pratique de la Méditation Transcendantale. La technique de Méditation Transcendantale est un outil pour éliminer les stress dans l’esprit et le cœur. Elle dissout les stress du passé et vous permet aussi de devenir plus résistant aux stress auxquels vous faites face aujourd’hui. Par la méditation, vous contactez la source d’intelligence pure, de félicité pure, de pur sattva en vous-mêmes. Une fois que vous faites cela, même si vous êtes confrontés avec les changements et les pertes de la vie, vous êtes capables de vous identifier d’avantage à l’état non-changeant, éternel du Soi Transcendantal, ce qu’on appelle Ātmā.

«Yogash chitta vritti nirodhah» est un aphorisme célèbre des Yoga Sutras, et cela signifie littéralement «le Yoga est l’apaisement complet de l’activité de l’esprit». Le but ultime du Yoga, qui signifie «union» est de s’unir avec l’état transcendantal de l’esprit, un état complètement non-affecté par les fluctuations changeantes de la vie quotidienne.

C’est l’habitude de revenir régulièrement vers cet état de béatitude, cultivée par la pratique de la Méditation Transcendantale, qui permet à chacun de se dégager du stress émotionnel pour retourner au flot positif de la vie. En d’autres termes, la pratique de la Méditation Transcendantale vous permet de traiter le stress émotionnel plus rapidement et vous aide à prévenir le déséquilibre émotionnel.

Voici une liste de conseils ayurvédiques pour créer Sattva Vijaya et éliminer la dépression.

14 moyens pour créer une bonne santé émotionnelle:

* Se coucher avant 22 heures. Le plus tôt est le mieux. Avoir suffisamment de repos est essentiel pour la santé émotionnelle, et de s’endormir pendant l’heure Kapha de la nuit (avant 22 heures) génère un sommeil profond et réparateur, qui régénère vraiment l’esprit et le corps. Si vous restez debout au-delà de 22 heures, alors l’heure Pitta de la nuit commence, et il y a une forte chance pour que vous ayez faim et que vous commenciez à manger n’importe quoi. Même de manger une nourriture saine à cette heure, perturbe la digestion qui a besoin de toute la durée de la nuit pour nettoyer les impuretés et se reposer. S’endormir après 22 heures produit un sommeil plus agité, et vous aurez tendance à vous réveiller dans la nuit avec des afflictions émotionnelles.

* Levez-vous avec le soleil levant. Se lever tôt est important pour prévenir les déséquilibres émotionnels, car dormir tard dans la matinée, après 6 heures du matin, entraîne l’obstruction des shrotas – canaux de communication – avec des impuretés, qui provoqueront les lourdeurs d’esprit, des humeurs dépressives et une communication lente entre le cœur et l’esprit.

* Sortez prendre l’air quand le soleil se lève et prenez de profondes respirations. L’exercice quotidien est essentiel pour le bien-être émotionnel, car l’exercice aide à évacuer à l’extérieur du corps les émotions et hormones bloquées. Cela accroît la puissance d’Agni et améliore le pouvoir de traitement. L’exercice engendre des neurohormones positives, améliorant l’humeur et les pensées positives. Le soleil levant apporte un surplus de stimulation, car vous vous infusez de l’énergie positive du soleil lorsqu’il est à son niveau le plus sattvique et bénéfique pour toutes les constitutions. Marcher tôt au lever du soleil, aide à ouvrir les canaux, stimule la digestion et l’élimination, nettoie les impuretés du jour précédent, et est un tonique général pour une santé idéale.

* Assurez-vous d’avoir une élimination tous les matins. La constipation peut causer des maux de tête, de la fatigue et la dépression. Si votre élimination est lente ou bloquée, commencez votre journée avec des pommes cuites, avec des pruneaux et des figues. Prenez deux pastilles de ‘Herbal Cleanse’ le soir au coucher. Buvez beaucoup d’eau tout au long de la journée. Mangez vos repas à la même heure chaque jour, avec un repas principal le midi et un repas plus léger dans la soirée. La marche tôt le matin, vous aidera beaucoup pour régulariser votre élimination.

* Ne retenez pas les besoins naturels du corps. Selon la Charaka Samhita, il est malsain de réprimer le besoin d’uriner, d’évacuation des intestins, de la semence, des gaz, des vomissements, de se moucher, d’éternuer, de bailler, la faim, la soif, le besoin de pleurer, de dormir, et de la respiration accélérée due à une suractivité. La Charaka Samhita affirme «les besoins naturels ci-dessus ne devraient pas être supprimés lorsqu’ils se manifestent et ils ne devraient pas être provoqués lorsqu’ils ne se manifestent pas». En d’autres termes, ne les réprimer pas et ne les provoquer pas non plus. Résister ou stimuler artificiellement les besoins naturels provoquent un déséquilibre des doshas, et peut contribuer à l’anxiété ou la dépression.

* Manger des aliments intelligents. Les aliments qui sont naturels, non traités et contiennent plus d’intelligence de la nature, sont digérés rapidement par le corps et crées de l’Ojas. Ojas est le produit d’une bonne digestion qui crée de la félicité, des émotions stables et une bonne santé dans le corps. Les aliments intelligents sont le lait, le clou de girofle, les noix, les poires et la noix de coco. Mangez des protéines intelligentes telles que les graines et noix trempées, avec des raisins et des dates; le panir (fromage frais); et le lassi ayurvédique plutôt que le yaourt, car cette boisson légère n’augmente pas Kapha et est meilleure pour équilibrer les émotions. Pour faire du lassi ayurvédique, suivez cette simple recette. Notez que le lassi ayurvédique n’est pas la même chose que le babeurre que vous achetez dans le commerce. Cette recette aide à rétablir les bactéries nécessaires à la flore intestinale, et ainsi aide la digestion et l’assimilation. 

Ingrédients: ¼ de yaourt frais, ¾ d’eau pure, ¼ de cuillère à café de cumin en poudre, ¼ de cuillère à café de coriandre fraîche, et une pincée de sel de roche ou de mer. Placer le yaourt frais dans le mixeur et mixer pendant 3 à 5 minutes. Ajoutez l’eau fraîche, et mixez de nouveau 3 minutes. Ôtez la crème qui se forme à la surface et re-mixez de nouveau. Répétez cette opération jusqu’à ce que le yaourt devienne bien liquide, mais quand même blanchâtre de couleur, et vous avez le lassi. Ajoutez les épices, et mélangez brièvement. Servez à température ambiante.

* Les épices telles que le poivre noire, aident à augmenter Medhya Agni, qui améliorent la coordination entre les différentes fonctions de l’esprit. D’autres épices augmentent la digestion et équilibrent les émotions.

Mélange d’épices pour l’équilibre émotionnel: 1 part de poivre noir moulu + 1 part de gingembre moulu + 2 parts de coriandre moulue + 3 parts de cumin moulu + 2 parts de curcuma moulu + 1 part de cumin noir pilé (pour les femmes seulement). Mélangez les épices, et conservez les dans un endroit sec. Faites frire les épices dans du ghee (beurre clarifié) puis ajoutez à vos légumes ou aliments. (à suivre…)