Aller au-delà de la pensée

par la rédaction de Global Good News, août 2006

Justin Rocca, 18 ans, est récemment diplômé de l’École Maharishi de l’Âge de l’Illumination (Maharishi School of the Age of Enlightenment) à Fairfield, dans l’Iowa, aux États-Unis. Quand il était en deuxième année, il a commencé à participer à l’athlétisme. Il s’est fait connaître dès sa première année lorsqu’il a participé à des compétitions au niveau de l’État, s’approchant à grands pas d’un record scolaire dans la course de 400 mètres.

La vitesse et l’endurance sont les maîtres mots de la course à pied et Justin a adoré la tactique; il a utilisé la rapidité et la précision pour penser de l’avant. Cependant, Justin s’est vite retrouvé au delà de la pensée.

Même lorsqu’il est en tête, il dit: «Je pouvais sentir exactement où se trouvaient tous les autres coureurs. Je pouvais les sentir. J’entendais leurs pas, au-dessus de la foule rugissante. Mon corps, ma conscience ont pris le dessus. Mon Soi observait silencieusement. Bien que je l’aie ressenti pendant la méditation, c’était incroyable de le vivre pendant que j’étais en activité – cela m’a inspiré à continuer à courir sur la piste. Le mérite total de ma capacité à me concentrer et à réussir sans effort revient à maintenir un équilibre entre la méditation et l’activité, en étant solidement sur le programme.

Dans sa première année, Justin a battu le record de l’école en courant 400 mètres en 51,11 secondes. Il a senti que c’était «sans effort». Un incident se détache dans sa mémoire – le relais de 4 x 400 mètres. C’était la dernière course avant la remise des diplômes pour l’un des coéquipiers de Justin. Décidant qu’il méritait la gloire d’avoir son nom sur le tableau d’affichage des prix dans le couloir de l’école, l’équipe décida de battre un record scolaire. Le plus rapide de l’équipe de relais, Justin fut le dernier à courir. Après la première étape de la course, ils étaient loin derrière. Les deux coureurs suivants ont gagné un peu de distance, mais il y avait peu de chance de rattraper leur retard. À l’approche de la ligne d’arrivée, il entendit son père, son entraîneur, lui crier sur le banc: «Justin, tu peux le faire!» Soudain, il a senti un lien intense avec son père et un frisson s’est propagé dans sa colonne vertébrale. Il s’est envolé. Ils étaient de retour dans la course. De la dernière place, de la dernière étape, ils ont fini par battre le record scolaire d’une seconde.

Dans sa dernière année, Justin a battu trois records scolaires individuels et a participé au championnat d’État. Pour se qualifier, il a couru contre la personne la plus rapide de l’État. Une fois de plus, il a senti que sa perception était claire et que le processus était automatique, sans effort. «Grâce à la Méditation Transcendantale, l’esprit et l’âme sont centrés dans la conscience, ce qui permet de vivre de grandes expériences pendant la course. Le fait d’être sur le programme de Maharishi a fait une grande différence – j’en suis venu à m’attendre à cette expérience profonde pendant la course à pied: la plénitude et le témoignage de toutes ces joies qui normalement ne viennent que dans la méditation.

«Avoir mon père comme entraîneur était particulier parce que nous avons un lien très profond. C’est une personne incroyable et mon plus grand modèle. Il est gentil et merveilleux, totalement fiable; vous pouvez toujours compter sur lui pour être là pour vous, qui que vous soyez. Il aide d’abord, puis pose des questions. Il donne tout, il ne demande rien en retour, même avec mes concurrents. Un jour, je lui ai demandé pourquoi il aidait mes concurrents et il m’a répondu: «Je ne me soucie pas de savoir qui gagne; je suis ici avec la connaissance et le soutien pour faire de vous de meilleures personnes. Si ça te fait perdre une course, je dois t’apprendre quelque chose de plus.» Mon père n’est pas seulement un homme intelligent, il ne se contente pas de transmettre des connaissances – il est la sagesse incarnée.»

Pour la version en anglais: http://www.excellenceinaction.globalgoodnews.com/06-aug/jrocca.html

Le Pouvoir du Sans Effort

Par le rédacteur de Global Good News, juin 2006

Le Dr Fred Travis, directeur du ‘Center for Brain, Consciousness, and Cognition (Centre pour le Cerveau, la Conscience et la Cognition) de l’Université Maharishi de Management, à Fairfield, dans Iowa, aux État-Unis, revient d’une visite à l’Université Américaine (UA), de Washington, DC où il a recueilli les données cérébrales de 39 étudiants universitaires, qui ont appris en février, la technique de Méditation Transcendantale de Maharishi (MT), sponsorisée par la Fondation David Lynch. Selon le Dr Travis, les étudiants de l’UA étaient très enthousiastes à l’idée de comparer leurs schémas d’ondes cérébrales, à la fois pendant la MT et les tests informatiques.

Actuellement, le Dr Travis est en train d’analyser les données à l’Université Maharishi de Management, à Fairfield. Il a interrompu son analyse ciblée pour donner à Global Good News une interview exclusive dans laquelle il décrit son expérience de l’étude de l’EEG (l’électro-encéphalogramme) des étudiants sur ce projet historique.

Le Dr Travis dit que la compréhension scientifique de ce qui se passe dans la physiologie cérébrale a concrètement révélé à chaque étudiant la valeur de la MT. En plus d’enregistrer l’activité cérébrale des jeunes qui viennent d’apprendre la MT, le Dr Travis a organisé des réunions de connaissances et d’expériences avec eux. Lors de ces rencontres, les étudiants ont été extrêmement enthousiastes et ont facilement saisi la connaissance du développement de la conscience supérieure à la lumière de leurs nouvelles expériences pendant la MT.

Il a poursuivi en nous disant que la partie de cette recherche qu’ils prenaient le plus à cœur était d’apprendre que l’expérience change le cerveau. Cela signifie que les circuits cérébraux d’une personne aujourd’hui reflètent ses décisions d’hier et que les circuits cérébraux de demain reflètent ses décisions d’aujourd’hui. Cela permet aux étudiants de savoir qu’ils peuvent être tout ce qu’ils veulent être; tout dépend de leurs décisions.

Question: Quel genre de décisions les étudiants peuvent-ils prendre pour influer sur le fonctionnement de leur cerveau?

Dr Travis: D’abord, à quelle heure ils vont se coucher, parce que le système exécutif frontal du cerveau, qui est affecté par le sommeil, est le premier à se déconnecter. Comme tout le monde le sait, quand on essaie d’étudier la nuit, on relit une deuxième et une troisième fois et cela ne passe tout simplement pas. Une autre décision est l’exposition à certains niveaux de stress dans la vie d’une personne. Le stress contourne également le système exécutif frontal, et il renforce les connexions de réponse aux stimulus d’une manière nuisible. Cela signifie que le cerveau verra une situation et y réagira en fonction de sa valeur de surface, sans tenir compte de la vision d’ensemble. La vision du tunnel est renforcée, et non la capacité de penser ‘grand’. Chaque expérience, quelle qu’elle soit, renforce certaines connexions et en affaiblit d’autres. Certaines activités renforcent les circuits du stress, d’autres activités renforcent les circuits transcendants. Les circuits que la TM encourage, sont caractérisés par la qualité d’être éveillé et alerte pendant que le corps est reposé.

Question: Y a-t-il quelque chose au sujet des données sur les ondes cérébrales des étudiants qui a changé au fil des ans?

Dr Travis: Ce qui est universellement reconnu, c’est que les étudiants maîtrisent rapidement la capacité de transcender. Ils maîtrisent rapidement la capacité d’expérimenter l’éveil intérieur. Progressivement, on constate qu’avec la régularité de la pratique, l’intégration de l’éveil intérieur dans l’activité quotidienne augmente avec le temps.

Un résultat de recherche très intéressant sur les personnes qui ont déclaré qu’elles vivaient l’illumination, est que pendant la pratique de la MT, la cohérence de leurs ondes cérébrales était égale à celle des méditants de sept ans qui n’ont pas rapporté d’expériences d’états de conscience supérieurs. Cependant, la différence a été constatée au niveau de l’activité. Là, vous voyez plus l’activité cohérente de l’EEG chez les personnes qui témoignent et qui rapportent des états supérieurs de conscience, que chez les méditants qui ne l’ont pas. Ainsi, l’expérience de la transcendance est immédiatement accessible à tous à travers la MT, mais l’illumination signifie qu’elle est plus intégrée à l’activité.

L’alternance régulière entre la transcendance et l’activité rend la transcendance plus intégrée, ce qui explique pourquoi les méditants de longue durée montrent un fonctionnement plus cohérent des ondes cérébrales pendant l’activité que les méditants de courte durée et les non-méditants; mais pendant l’expérience même de la MT, il n’y a aucune différence.

La MT est unique en ce sens qu’il n’y a pas la dichotomie «experte» comme dans d’autres systèmes, qui sont axés sur la maîtrise d’une technique avant de profiter du résultat. La MT est sans effort et naturelle – rien ne peut la rendre plus naturelle. La recherche montre que dans les deux mois qui suivent la pratique, la cohérence est vraiment à un niveau élevé pendant la MT et les praticiens maintiennent ce niveau cohérent après six et douze mois. Cependant, les résultats que vous voyez augmenter progressivement sont durant l’activité, augmentant ainsi la cohérence tout en accomplissant une tâche.

Question: Y a-t-il quelque chose d’unique dans les ondes cérébrales des étudiants?

Dr Travis: Les ondes cérébrales des étudiants changent radicalement à mesure que la structure et la fonction cérébrales sous-jacentes subissent des transformations massives. Lorsque nous naissons, notre cerveau n’est pas assemblé, les neurones sont là, mais ils ne sont pas connectés. 40 000 nouvelles connexions sont établies chaque seconde au cours des trois premières années de votre vie. Ce haut niveau de connectivité est observé jusqu’à la puberté, au cours de laquelle les connexions que nous avons utilisées sont renforcées et celles que nous n’utilisons pas sont supprimées. En outre, les fibres de productivité gagnent une couche grasse avec le temps, ce qui accélère de 20 fois la circulation de l’information.

Question: Donc, le cerveau devient plus sophistiqué avec l’âge?

Dr Travis: Exactement. Pendant les 20 premières années, la maturation du cerveau est stimulée par des processus biologiques dirigés par l’ADN. L’expérience interagit avec la maturation biologique naturelle au cours des deux premières décennies de la vie et est ensuite la force motrice de la structure et des fonctions cérébrales dès l’âge de 30 ans.

L’expérience de la vigilance au repos, l’éveil intérieur que nous expérimentons sans effort pendant la technique de MT, est aussi une expérience et cette expérience renforce aussi des connexions spécifiques. Les connexions que vous créez pendant l’expérience de vigilance au repos soutiennent l’expérience de l’éveil intérieur qui sous-tend et soutient chaque expérience localisée.

Question: Quelle est la chose la plus importante à propos de votre recherche que les jeunes devraient connaître?

Dr Travis: Tout méditant devrait connaître le pouvoir du sans effort que Maharishi nous a apporté de la tradition védique. Il permet à n’importe qui d’entrer en contact avec l’éveil pur, la conscience pure, quelle que soit la durée de la pratique de la technique de MT. Cette réalité est perçue de façon très convaincante dans notre étude récemment publiée sur des individus qui rapportent l’intégration permanente de la Conscience Transcendantale avec l’état de veille, de sommeil et de rêve – l’état de la Conscience Cosmique ou d’illumination.

Pendant la MT, l’EEG des individus illuminés était le même que celui d’un groupe témoin d’individus qui avaient pratiqué la technique de MT pendant une moyenne de sept ans. La différence dans les modèles d’EEG entre ces groupes se situait au cours de tâches complexes après la méditation. Il est très significatif que vous obtenez le but la première fois que vous vous asseyez et que vous apprenez à pratiquer la technique de Méditation Transcendantale. Dans les premiers jours, vous expérimentez la conscience pure. La pratique régulière de la technique de MT apporte cette réalité transcendantale dans la vie quotidienne. Ce point du sans effort différencie clairement la technique de MT des autres systèmes de méditation.

Pour la version en anglais: http://www.excellenceinaction.globalgoodnews.com/06-june/feature.html