Tous les canaux de la connaissance dans une seule conscience, tel est l’objectif de l’Éducation Védique fondée sur l’Ātmā

All channels of knowledge in one single awareness is the goal of Ātmā-based Vedic Education


1. Dr. Hagelin: Maharishi, I appreciate the value of your Vedic Education for expanding the awareness of the student, but does this Vedic Education also include the study of such disciplines as math, computer science, or economics – practical knowledge to prepare a student to earn a living and to function in today’s technologically driven world?

2. Does the tiger remain alive due to the education of mathematics or physics or chemistry? Man’s liveliness on the basis of what you teach him in the schools and colleges is a wrong notion.

3. The other kind of answer is that if a man can earn his living by knowing mathematics or physics, what will be deficient in his earning if he enlivens in his awareness the basis of all mathematics, the basis of all physics, the basis of all chemistry, the basis of all physiology?

4. Another fundamental level of answer is that Vedic knowledge is the knowledge of Ātmā, knowledge of the Self.

5. Second level is swara of Ātmā. Swara means reverberation. That means Ātmā, itself, reverberating into sound value. And so it is called Śruti. And the Ved reverberating into the meaning of the language. And that meaning is substantiated in seeing, hearing, touching, smelling, the five senses and five senses of action.

6. Vedic education, education of Ved means education of Ātmā. Education of Ātmā is called nitya apaurusheya. Nobody made Ātmā. It is eternal reality. Ātmā, or Self, is not made by someone. Veda is not made by anyone. It is picked up on the level that it exists on its own.

7. When we say Vedic education, we are opening that reality to the awareness of the student. Education is to unfold. Vedic education, is what contains all mathematics, all physics, all chemistry, all physiology, everything, all trigonometry, all geometry, all astronomy.

8. When a man has studied mathematics so he can count numbers in the market, but here, in the unfoldment of the total Ātmā, all mathematics, all fields of action, all fields of knowledge, are lively in one single awareness. Knowledge of that element or that quantity which is sum total of all knowledge. If a man has total knowledge, he’ll be by far more efficient in his emotions, in his thinking, in his speaking, in his action, than the one who has only one knowledge.

9. If a man can earn his living by using his small part of the brain, how much a man who knows how to use the full brain will earn? Very much more.

10. This total Natural Law works for him whose awareness is awake in Ātmā. We are emphasizing the knowledge of Ātmā because if the Ātmā is awake in one’s awareness, then total knowledge is awake in one’s thinking, in one’s speaking, in one’s behavior. Infinite diversity of the galactic universe is governed by that power, which begins to work for any intelligence which is in tune with Ātmā. This is Vedic education.

11. If one has grown, even then he has a chance, through regular morning, evening meditation; or has a chance for his children to get into that.

12. All these poor people in the world, quarter population of the world, they are living life, they’re eating, they’re growing, but they don’t have mathematics or anything. All these fields of knowledge are a mockery.

13. Vedic education will make a man lord of all he surveys. Modern universities give all knowledge in one campus. Vedic education gives all knowledge in every brain.

14. Ātmā. One word contains the total knowledge. And that word is one’s own existence: ‘a’. The whole Veda flows from ‘a’. ‘A’ is the first word of the Veda. And the whole Veda, all those 40 values of the Veda, hundreds of books, they are all the flow of the syllable ‘a’.

15. That is Vedic education. Everything else is a trash. When you have the ability for all the channels of knowledge in your single awareness, that is education for man. Don’t waste your children’s time by engaging them in partial, fragmented field of knowledge.

Tous les canaux de la connaissance dans une seule conscience, tel est l’objectif de l’Éducation Védique fondée sur l’Ātmā

Voici une belle leçon d’éducation qui je suis sûr ne va pas être facile à faire accepter à tout le monde.

1. Dr Hagelin: Maharishi, j’apprécie la valeur de votre Éducation Védique pour développer la conscience de l’étudiant, mais cette Éducation Védique comprend-elle également l’étude de disciplines telles que les mathématiques, l’informatique ou l’économie – des connaissances pratiques pour préparer un étudiant à gagner sa vie et à fonctionner dans le monde technologique d’aujourd’hui?

2. Le tigre reste-t-il en vie grâce à l’enseignement des mathématiques, de la physique ou de la chimie? La vivacité de l’homme sur la base de ce que vous lui enseignez dans les écoles et les collèges est une notion erronée.

3. L’autre type de réponse est que si un homme peut gagner sa vie en connaissant les mathématiques ou la physique, qu’est-ce qui manquera à son gain s’il anime dans sa conscience le fondement de toutes les mathématiques, le fondement de toute la physique, le fondement de toute la chimie, le fondement de toute la physiologie?

4. Un autre niveau fondamental de réponse est que la Connaissance Védique est la connaissance de l’Ātmā, la connaissance du Soi.

5. Le deuxième niveau est la swara de l’Ātmā. Swara signifie réverbération. Cela signifie que l’Ātmā, elle-même, se réverbère en valeur sonore. C’est pourquoi on l’appelle Śruti. Et le Ved se réverbère dans la signification du langage. Et cette signification est justifiée par la vue, l’ouïe, le toucher, l’odorat, les cinq sens [de perception] et les cinq [organes] sens d’action.

6. L’Éducation Védique, l’éducation du Ved signifie l’éducation de l’Ātmā. L’éducation de l’Ātmā est appelée nitya apaurusheya. Personne n’a fait l’Ātmā. C’est une réalité éternelle. L’Ātmā, ou le Soi, n’est pas fait par quelqu’un. Le Veda n’est pas fait par quelqu’un. Il est pris au niveau où il existe par lui-même.

7. Lorsque nous parlons d’Éducation Védique, nous ouvrons cette réalité à la conscience de l’étudiant. L’éducation doit se déployer. L’Éducation Védique, c’est ce qui contient toutes les mathématiques, toute la physique, toute la chimie, toute la physiologie, tout, toute la trigonométrie, toute la géométrie, toute l’astronomie.

8. Quand un homme a étudié les mathématiques, il peut ainsi compter les chiffres sur le marché, mais ici, dans le développement de toute l’Ātmā, toutes les mathématiques, tous les domaines d’action, tous les domaines de connaissance, sont éveillés dans une seule et même conscience. La connaissance de cet élément ou de cette quantité qui est la somme totale de toute connaissance. Si un homme a la connaissance totale, il sera de loin plus efficace dans ses émotions, dans sa pensée, dans sa parole, dans son action, que celui qui n’a qu’une seule connaissance.

9. Si un homme peut gagner sa vie en utilisant sa petite partie du cerveau, combien gagnera un homme qui sait comment utiliser tout son cerveau? Beaucoup plus.

10. Cette Loi Naturelle totale fonctionne pour celui dont la conscience est éveillée dans l’Ātmā. Nous mettons l’accent sur la connaissance de l’Ātmā car si l’Ātmā est éveillé dans la conscience de chacun, alors la Connaissance Totale est éveillée dans la pensée, la parole, le comportement. L’infinie diversité de l’univers galactique est régie par ce pouvoir, qui commence à travailler pour toute intelligence qui est en accord avec l’Ātmā. C’est l’Éducation Védique.

11. Si quelqu’un a grandi, il a déjà une chance, grâce à la méditation régulière du matin et du soir, ou bien ses enfants ont une chance d’y accéder.

12. Tous ces pauvres gens dans le monde, un quart de la population mondiale, ils vivent la vie, ils mangent, ils grandissent, mais ils n’ont pas de mathématiques ou quoi que ce soit. Tous ces domaines de connaissance sont une parodie.

13. L’Éducation Védique fera de l’homme le maître de tout ce qu’il étudie. Les universités modernes donnent toute la connaissance dans un campus. L’Éducation Védique donne toute la connaissance dans chaque cerveau.

14. L’Ātmā. Un mot contient la Connaissance Totale. Et ce mot est la propre existence de chacun: «a». Tout le Veda découle de ce «a». «A» est le premier mot du Veda. Et tout le Veda, toutes ces 40 valeurs du Veda, des centaines de livres, tout cela est le flot de la syllabe «a».

15. C’est l’Éducation Védique. Tout le reste est du déchet. Quand vous avez la capacité de tous les canaux de connaissance dans votre seule conscience, c’est l’éducation pour l’homme. Ne faites pas perdre leur temps à vos enfants en les engageant dans un domaine de connaissance partiel et fragmenté.

Le Veda, la Constitution de l’Univers

Comprendre le Veda, la Constitution de l’Univers et la valeur de l’expérience directe du Veda pour les nouveaux et jeunes leaders du monde. 

Par la rédaction de Global Good News, 1er mars 2007

Lors d’une récente conférence de presse, le Dr Bevan Morris, Premier ministre du Pays mondial de la paix et président de l’Université Maharishi de Management, a expliqué la profonde différence entre la compréhension de Maharishi du Veda – la Constitution de l’Univers – et la définition actuelle du dictionnaire du Veda.

Le Dr Morris a dit que Maharishi définit le Veda comme ‘nitya’ et ‘apaurusheya’, deux expressions védiques qui définissent le Veda. ‘Nitya’ signifie ‘éternel’ et ‘apaurusheya’ signifie ‘non créé’. Donc le Veda n’est pas une invention humaine.

Le Veda est la totalité des lois de la nature qui existent dans toute l’étendue de la création et au-delà. Elles ne sont pas inventées à un moment donné, pas plus que les lois de la physique ne le sont à un moment donné. Newton n’a pas inventé la loi de la gravité, il a compris qu’il y en avait une!

C’est la même chose avec le Veda. Il est toujours là dans le domaine transcendantal, vibrant, bourdonnant, pour quiconque fait l’expérience d’arriver à ce niveau de conscience. Le Veda est l’origine ou la source de toutes les lois spécifiques de la nature, dans tous les différents domaines de la science, qui sont à leur tour responsables de toutes les particules et forces qui composent notre corps et l’univers entier.

En raison des invasions de l’Inde à différentes époques, des interprétations ont été données sur le Veda par des érudits qui avaient une compréhension différente de l’âge et de l’histoire de l’univers. Ils sont venus avec une perspective occidentale du Veda, qui n’est pas l’objectif de vision correcte à travers lequel voir la réalité du Veda.

Le Veda était connu des Rishis (voyants illuminés) par la cognition; personne n’a jamais inventé ces sons; ils les ont expérimentés dans la profonde Conscience Transcendantale. Les Rishis entendirent le bourdonnement de ces sons dans le domaine transcendantal, et ils furent ensuite transmis de génération en génération pendant des milliers d’années en Inde, par une tradition orale. Il s’agit de la tradition védique de connaissance pure maintenue par les familles védiques de pandits au fil du temps, que l’UNESCO a proclamée en 2003 “chef-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité”.

Les sons védiques ont été expérimentés comme la réalité éternelle, auto-exprimée du domaine fondamental de la création dans lequel est incarnée toute la puissance et l’intelligence qui donne naissance à tous les courants d’intelligence et à leur expression dans l’univers entier. Ce niveau d’expérience est accessible à tout individu à travers le développement de leur expérience par la pratique de la Méditation Transcendantale de Maharishi et du vol yoguique.

C’est le point clé pour l’éducation d’un nouveau leadership brillant et lumineux dans le monde. Les jeunes leaders illuminés du monde gagneront cette expérience de la totalité de la loi naturelle d’où l’univers émerge; et avec cette expérience et cette compréhension dans la jeunesse du monde, nous avons un avenir complètement brillant pour toute la race humaine.

Pour la version en anglais: http://www.excellenceinaction.globalgoodnews.com/07-mar/understanding.html

Les racines védiques de l’Ayur-Veda Maharishi

La physiologie humaine, à la fois dans sa forme et fonction, est l’expression du Veda.

Le Veda, un domaine d’intelligence sous-tendant et gouvernant la création, se déploie lui-même d’une façon précise et infaillible, révélant sa propre structure. Le Veda fonctionne comme une constitution de l’univers, décrivant les lois de la nature qui sont déployées à mesure que la création émerge de et se dissout dans un champ unifié, non manifesté. Chaque aspect de la physiologie humaine trouve sa correspondance dans le Veda. Ceci implique que l’individu est cosmique et qu’un homme parfait est à l’intérieur de tout homme.

Comme est l’individu, ainsi est le cosmos (Yatha pinde tatha Brahmande).

L’univers est une expression du Veda, à la fois dans sa structure et sa fonction, du niveau subatomique au niveau galactique. Ceci signifie que certaines lois de la nature sont au travail, déterminant comment tous les phénomènes se comporteront. Puisque le Veda est la constitution décrivant ces lois de la nature, le Veda est exprimé dans les phénomènes physiques et chimiques aussi bien que dans les processus biologiques, incluant la physiologie humaine (La physiologie humaine est l’expression du Veda et de la littérature védique). Le corollaire de cette réalité est que tous les autres processus dans la nature, qui sont aussi les expressions du Veda, ressemblent à la physiologie humaine dans leurs formes et fonctions.

Le principe de complémentarité déclare que tout aspect de la physiologie a un complément dans la nature.

Le principe de complémentarité est un autre corollaire de l’expression: Comme est l’individu, ainsi est le cosmos. Ce principe déclare que quelque part dans la nature est une substance qui correspond à une partie de l’organisme, et en outre que cette substance correspondante peut être utilisée pour créer une influence thérapeutique. Ceci signifie aussi que les plantes et les animaux qui ne sont pas en équilibre auront une substance équivalente dans la nature qui peut être utilisée pour les soigner eux aussi. L’Ayur-Veda, la science médicale et biologique du Veda et de la littérature védique, décrit en détails des milliers de plantes, de minéraux et de produits animaux thérapeutiques dans la nature dû à ce principe.

Le Veda a différents niveaux d’expressions, du non manifesté au manifesté, du silence au son exprimé. 

L’univers, selon les physiciens, est un monde d’ondes et de vibrations. Le Veda, le plan directeur (blueprint) pour ce monde, par conséquent doit avoir une structure qui est en termes d’ondes et de vibrations. En effet, le Veda est connu comme la śruti, un mot sanskrit signifiant ce qui est entendu. Le Veda a une valeur transcendantale appelée ‘para’ en sanskrit, qui est éternelle et au-delà du changement. À l’autre extrémité (on the other extreme), il a aussi une valeur exprimée en tant que son, bhaikhari. Puisque le Veda est en fin de compte (ultimately) une fonction d’onde ou un son, les méthodes de traitements qui ont l’influence la plus fondamentale sur un processus de maladie sont ceux qui agissent à ce niveau. La médecine védique est en effet une science qui exploite ces niveaux de la nature.

Le Veda, la fondation de l’Ayurveda, possède la qualité d’auto-réparation, la base de la guérison naturelle.

Le Veda, le plan directeur de la physiologie humaine, contient dans sa structure les ingrédients essentiels à l’auto-réparation (self-repair). Cette propriété du Veda est à la fois le résultat et la cause de sa nature immortelle. Le Veda au niveau relatif, est resté relativement à l’abri de la corruption malgré le fait qu’il a été maintenu par des gardiens humains enclins à l’erreur, les pandits védiques, au fil des générations.