Citation du Jour

«L’usage de la vie doit être dans l’état de mémoire totale de toutes les possibilités, d’où tout le processus créatif commence. Nous offrons au monde une éducation parfaite à travers nos Universités de la Paix. 

Tous ces diplômes n’ont rien de mauvais, mais quand on sait qu’il est possible, à travers la mémoire totale, d’être totalement éveillé dans sa simple conscience, par rapport à cela, l’éducation est une totale perte de temps. C’est une phase de transition, et la phase de transition sera rapide. À travers le système de communication approprié à notre disposition, tout le monde sera informé… le droit de naissance de chacun est de se réjouir…» – Maharishi Mahesh Yogi, Conférence de presse du Maharishi, 23.10.2003

“The use of life is to be in the state of total memory of all possibilities, from where the whole creative process begins. We offer to the world perfect education through our Peace Universities. 

All these degrees is nothing bad, but when we know, its possible through the total memory to be total awake in one’s simple awareness, in comparison to that, education is a total waste of time. This is a phase transition, and the phase transition will be fast. Through proper communication system available to us, everyone will be awarded… everyone’s birthright is to Enjoy…” – Maharishi Mahesh Yogi, Maharishi’s Press Conference, 23.10.2003

Maharishi sur la phase de transition, 1992

«Pour établir l’ordre, le désordre doit être secoué; et pour que la secousse demeure sous contrôle, nous, qui sommes à la base, au niveau de Para (le transcendant), nous devons être Para, c’est-à-dire, inaccessibles à l’agitation de surface. Dans cet état intégré, le passage rapide du chaos et du changement se fera de manière stable.

Donc, nous devons être très stables, être… très vigilants pour ne pas être perturbés par de petites ou de grandes choses. Si nous perdons notre base, notre dignité, la phase de transition sera beaucoup plus longue. N’accordons pas d’importance à ce qui pourrait nous perturber.

C’est une période très précieuse pour le monde. Tout repose sur comment est notre conscience; veillez simplement à ce qu’elle ne soit pas perturbée. Notre conscience est la base de toutes ces transformations. Plus que jamais, le temps exige que nous demeurions complètement nous-mêmes. C’est une période très sensible et délicate pour nous – nous ne devrions pas être fâchés, indifférents ou tristes; nous devrions être simplement comme un océan, quand une vague s’élève, on attend et elle sombrera dans l’océan.

Le pouvoir évolutif s’éveille. Nous l’animons, puis nous le laissons; puis après un certain temps, nous l’animons de nouveau. À chaque fois, un nouveau niveau de pureté, d’éveil, est ajouté.»