Citation du Jour

«Quelque soit la raison pour laquelle les gens commencent la Méditation Transcendantale, ils obtiendront l’effet total qu’elle produit, et le but qu’ils atteindront sera la pleine illumination. Par conséquent, je ne devrais pas m’inquiéter des angles d’approche des gens. Ils apprécieront beaucoup plus que pour ce qu’ils ont commencé.» – Maharishi Mahesh Yogi, 1986

“For whatever reason people may start Transcendental Meditation, they are going to get the total effect that it produces, and the goal that they will arrive at will be full enlightenment. Therefore, I should not mind the angles with which people will approach. They will enjoy much more than for what they begin.” – Maharishi Mahesh Yogi, 1986

La Méditation Transcendantale et la longévité

Les réponses qu’apporte Maharishi dans une conférence de presse sont bien entendues limitées et ne touchent pas l’ensemble de son enseignement mais elles demeurent suffisamment riches pour inspirer un lecteur attentif.

Le Veda n’est pas dans les livres. Le Veda est la pure connaissance structurée dans la pure conscience. Les Pandits Védiques de Maharishi récitant le Puruṣa Sūkta du Ṛk Veda. 

Conférence de presse mondiale du 08.06.2005

Dr Hagelin: «Maharishi, cette question, je pense, est pertinente pour votre Ministère de la Santé qui vient d’être établi par Sa Majesté Raja Nader Raam. La question porte sur la Technique de Méditation Transcendantale et la longévité. Une importante étude publiée récemment dans “American Journal of Cardiology” montre que la Méditation Transcendantale de Maharishi réduit le stress et les maladies liées au stress, pas seulement l’hypertension artérielle et les maladies cardiaques, et prolonge donc la durée de vie. Si le stress est à la base de la plupart des maladies, et si la maladie est la cause fondamentale de la mort, est-il possible de vivre éternellement grâce à la Méditation Transcendantale, si cette technique peut rendre votre corps sain et non stressé? En d’autres termes, y a-t-il des limites à la durée de la vie humaine?»

Maharishi: «Il n’y a pas de limites à la durée de vie humaine. C’est la voix de l’aspect physique de la Constitution de l’Univers, le Veda. Le Veda s’occupe de la santé de l’individu, de la nation et du monde à partir d’un niveau de connaissance de la santé cosmique et de la connaissance du cosmos, qui est la connaissance de l’infini illimité et de l’invincibilité. La connaissance des considérations de santé est disponible dans la Littérature Védique, qui est la Constitution de l’Univers.

«Par conséquent, nous disons de manière véridique que l’âge n’est pas limité. L’âge pourrait être – l’âge est – immortel, et pas seulement l’âge de chaque point de la création. Le point a la connaissance de la valeur illimitée de la création. L’illimité est donc la nature de la vie, la nature cosmique de la vie. Cela s’est pratiquement manifesté dans l’univers galactique en perpétuel mouvement, en éternelle expansion. C’est déjà établi.

«La Constitution éternelle de l’Univers nous apprend que la vie est Veda. “La vie” se traduit par le mot “Ayu”. Ayu-Veda, la durée de la vie est Veda. Le Veda¹ est éternel, immortel, invincible. Il n’y a donc pas de limite à la vie.

«Ceci est exprimé de manière exorbitante, temps après temps et espace après espace, dans le domaine de la Constitution de l’Univers, qui commence par ‘A’ et continue à explorer tout ce qui se trouve à l’intérieur de ‘A’ – toutes les différentes et innombrables valeurs de la vie. Cela signifie toutes les valeurs depuis la valeur infinie de la vie jusqu’à toutes les valeurs moindres de l’infini, l’infini inférieur, l’infini inférieur, et finalement l’infini inférieur, les états très fins de la vie, la vie la plus petite.

«L’aspect pratique de la vie dans l’éternité, et moins que l’éternité, de moins en moins, arrivant à une valeur de point de la vie est toute la gamme de vie qui est à notre disposition dans le domaine de la conscience, la connaissance de la conscience. L’expression védique est “Aṇoraṇīyān Mahato-mahīyān”²: plus fin que la plus fine durée de vie, plus fin que la plus fine durée d’âge, est Mahato-mahīyān, plus grande que la plus grande. Il n’y a donc pas de limite à la vie.

अणोरणीयान् महतो महीयान्  
Aṇoraṇīyān Mahato-mahīyān – Kaṭha Upaniṣad 1.2.20
(Le Soi est) plus petit que le plus petit, plus grand que le plus grand. – Célébrer la Perfection dans l’Éducation, p 44

«Maintenant on peut faire une phrase: “L’étendue de la vie dépend du désir de l’homme.” Tout homme vivant peut désirer l’étendue de la vie. Parce que l’infini de la vie est complètement ouvert à sa valeur finie de la vie, en désirant il peut augmenter la vie. Elle est ouverte à sa conscience.

«Maintenant, la structure du gouvernement de ce Pays Mondial de la Paix³ éduquera toute la population du monde. Des centres d’éducation seront disponibles dans les écoles et les collèges, dans les hôpitaux et dans les centres d’agriculture – dans tous les domaines. Les institutions éducatives seront disponibles pour rappeler à l’homme vivant n’importe quel niveau d’invincibilité – un petit niveau d’invincibilité, ou des niveaux d’invincibilité de plus en plus grands. Les institutions du Pays Mondial de la Paix – les huit ministères qui ont été inaugurés aujourd’hui – seront les phares qui guideront l’homme, le mettront dans la lumière, et le laisseront désirer combien de temps il veut vivre.

«Laissez-le désirer combien de temps. Laissez-le faire un point dans sa vie: “Je veux aller quelque part dans la prochaine génération de ma physiologie. Je veux partir demain”, ou “Je veux partir l’année prochaine ou la troisième année ou la quatrième année ou dans dix ans”, ou “Je veux vivre mille ans.” Laissez-le prendre une décision, et cette décision sera une réalité pour lui. Tant de personnes vivent déjà à ce niveau de vie, il ne serait pas le seul. Déjà, beaucoup vivent à ce niveau de longue vie.

«C’est la cloche de la liberté qui a été sonnée aujourd’hui lors de l’inauguration des huit ministères du Pays Mondial de la Paix.»

À mesure que notre système nerveux se raffine, que notre expérience de la conscience se stabilise et que la connaissance devient plus claire, le désir s’élève de jouir d’un meilleur environnement, d’une meilleure nourriture et d’une occupation plus plénifiante.


¹ Veda: Le Veda est défini comme la réverbération de l’Ātmā, le Soi. Le Veda est la réverbération. Si nous voulons entrer dans les détails, je ne ferai qu’une allusion. Le langage est le langage de l’Ātmā. On l’appelle Swara. “Swa” signifie Ātmā; “Ra” signifie la réverbération de l’Ātmā. – Conférence de presse en Inde du 10 avril 2003

² Aṇoraṇīyān Mahato-mahīyān – L’atome de l’atome est plus grand que l’univers le plus grand et en constante expansion. – Constitution de l’Inde réalisée grâce à la Méditation Transcendantale de Maharishi, p. 58

³ Le Pays Mondial de la Paix (Global Country of World Peace) a été conçu à l’origine comme “un pays sans frontières pour les personnes qui aiment de paix partout dans le monde”.