Citation du Jour

«Son désir est satisfait par l’administration omniprésente de Raja Raam – Brahm. L’administration de Brahma exauce son désir – le désir de chacun, la demande de chacun, est exaucé. Ce soutien naturel et prêt de la volonté de Dieu pour chacun – c’est l’idéal du niveau silencieux de l’administration de Raja Raam. . . . Quiconque veut quelque chose, l’obtient. Comment l’obtient-il? Il l’obtient de quelque chose qui opère toujours en restant dans le transcendant. À partir de ce niveau, toujours, tout est disponible pour quiconque.» – Maharishi Mahesh Yogi, 20.04.2007, Hollande

“His desire is fulfilled by the omnipresent administration of Raja Raam – Brahm. The administration of Brahma fulfills his desire – anyone’s desire, anyone’s demand, is fulfilled. This natural ready support of the will of God for everyone – this is the ideal from the silent level of administration of Raja Raam. . . . Anyone who wants anything, he gets it. How he gets it? He gets it from something that operates always remaining in the transcendent. From that level, always, everything is available to anyone.” – Maharishi Mahesh Yogi, 20.04.2007, Holland

La Court de Justice de Raam

Le but de l’éducation par Maharishi Mahesh Yogi (en anglais)

La justice d’aujourd’hui, est basée sur la punition, qui relève d’une certaine logique. Mais qui est coupable dans un système qui n’éduque pas les gens à vivre cette expérience intérieure qui seule peut assurer l’ordre et l’harmonie au niveau individuel et collectif?

Il y a cette belle histoire que l’on raconte en Inde. «Deux gardes amènent devant le roi un homme qui a commis un méfait. Un des gardes dit: Majesté, cette homme a volé. En réponse, le roi invita son ministre de l’éducation et lui dit: Cet homme a volé, vous êtes responsable…» 

Extrait de la Célébration de Mahalakshmi du 25.10.2003  

Dr Benjamin Feldman: …maintenant 108 gouvernements de la paix ont émergé et une belle caractéristique que chacun de ces gouvernements de la paix aura, est un département de justice. Cela a été établi aujourd’hui. Aujourd’hui, nous établissons un conseil de justice du Pays Mondial de la Paix – Raam Dharvar, la Cour de Justice de Raam.

La justice est la réalisation de tous les désirs dans l’harmonie et la plénitude pour nous-mêmes et tous ceux qui nous entourent. Et c’est possible, bien sûr, avec le plein éveil de ce pouvoir évolutif de la loi naturelle, qui a été invoqué avec tant de succès aujourd’hui. Les bénédictions de Mahalakshmi sont capables de combler tous les désirs, d’apporter la paix et la plénitude à chacun. Et pour assurer que cela soit une caractéristique permanente de la vie quotidienne, la Cour de Justice de Raam a été établie.

Le principe général est le suivant: lorsque deux personnes sont en désaccord et qu’elles ne parviennent pas à régler leurs différends à l’amiable, alors elles s’adressent à la Court de Raam.

Dans la Court de Raam, ils écoutent l’invincible justice, par laquelle la Constitution de la Loi Naturelle rend justice à chacun, pour l’action de chacun. Cela, les deux partis l’entendent. Les deux, apportent leur horoscope, leur Kundali. Le Jyotishi (l’astrologue védique) sera là pour leur donner un aperçu de leurs sentiments conflictuels du fait des Grahas (les planètes). Il y aura aussi des Pandits pour leur donner un petit cours de Graha Shanti (apaisement des planètes).

À la Cour de Raam, ils donnent le Graha Shanti et le Vaidya est là pour donner la lecture de l’équilibre physiologique, à cause duquel ils ne sont pas capable intellectuellement de réconcilier leurs différences.

Ainsi, le Vaidya diagnostique du point de vue physiologique et le Jyotishi diagnostique du point de vue de son karma passé (de la personne) – l’influence des étoiles.

On leur donne cette compréhension de l’équilibre et du déséquilibre de la conscience. Et cela remplacera l’audition de l’affaire – il ne s’agit pas d’entendre ce que l’un a fait et ce que l’autre a fait. Le niveau de cause à effet sera réuni et l’antidote sera suggéré.

C’est la création par Raja Raamji aujourd’hui, du département de justice, le jour de Mahalakshmi, Raam Dharvar. Le principe est qu’il n’y a aucun besoin de se souvenir ou d’exprimer qui a fait du tort à quelqu’un.

Il y aura un Vaidya expert dans l’Approche de la Santé Védique Maharishi, le Jyotishi et les Pandits. Les Pandits leur réciteront pendant une demi heure, quelque chose qui comblera le déséquilibre entre la conscience et la physiologie.

Le Pandit est la porte-parole de la réalité ultime, qui est compétent et capable, et qui harmonise naturellement toutes les différences. Ces trois experts védiques: le Pandit védique, le Jyotishi, l’expert en Ayurveda – ce seront les juges de la Cour de Raam. Cette unité des trois, la Saṁhitā de Ṛṣi, Devatā et Chandas, le Veda, rendra la justice.

Les trois ministères du Pays Mondial de la Paix représenteront ensemble le Veda, la Constitution de l’Univers. Et cette Cour de Justice sera à la disposition du public par l’intermédiaire de chacun des présidents: les vice-présidents, les premiers ministres et les ministres d’État du Gouvernement de la Paix dans les 108 pays, où le Gouvernement de la Paix a été établi.

Ce système de justice suit la Constitution de l’Univers – toujours équitable, toujours impartial et toujours évolutif pour chacun. Nous pouvons la qualifier de justice en accord avec la Constitution de l’Univers – la justice impartie dans la lumière de Dieu…

Dr Eike Hartmann: …et dans cette cour de justice, comme nous l’avons entendu, le juge rendra le jugement basé sur la loi naturelle totale. Il n’écoutera pas l’affaire et ne se préoccupera pas du tout du crime, parce que lorsque l’esprit s’attarde sur le crime, il peut être coloré et la prise de décision peut également être criminelle.

Le juge s’assoira dans sa cour, avec les Pandits Védiques, avec un expert Jyotishi et un expert Vaidya et dès que le dossier est reçu, les Pandits commenceront à chanter le Ved Pada – à chanter un Stotra de Devatā et ensemble avec un japa mantra silencieux pendant environ une demi heure. Ensuite, le Jyotishi accomplira et fournira un certain aspect de Graha Shanti. Et le Vaidya, après avoir pris le pouls, fournira immédiatement une sorte de boisson, qui pacifiera la tension de la situation. 

C’est l’établissement d’une Cour de Raam, Raam Dharvar, qui est entièrement Védique et entièrement divine et aucune mémoire de crime permise. Seul le remède est donné.

Selon le Vastu Vidya du Sthapatya Veda, le juge sera orienté vers le sud dans ce cas, qui est la direction de Dharmaraj, l’intelligence gouvernante de la loi naturelle, qui établit la droiture (dans le sens de vertu) sur tous les niveaux de la création.

Les Pandits Védiques s’assoiront face à l’est pour refléter la totalité de la loi naturelle. Et, l’accusé sera assis face au nord, il sera face au juge pour recevoir le plein effet de la Constitution de l’Univers, qui est en elle-même déjà omniprésente, omnipotente et omnisciente. Et aucune raison et aucun moyen de traiter le crime et de l’écouter.

C’est toute l’étendue de la dignité du Pays Mondial de la Paix…

Un peu de connaissance sera toujours une chose dangereuse, parce qu’elle ne prend pas en compte la totalité de la vie. Peu importe comment nous définissons notre société, si la connaissance n’est pas complète, le résultat ne pourra pas l’être. Et la connaissance complète réside dans le Soi, l’Ātmā de chacun… Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’Univers et les Dieux.