La bénédiction de Guru Dev

«J’ai trouvé Guru Dev par la grâce de Dieu et par mon désir de le trouver. En Inde, c’est une chose très normale pour un enfant de penser à Dieu, de le trouver et de converser avec lui. La réalisation de Dieu est une expérience très concrète dans l’air indien, et cela instille dans chaque cœur indien le désir de trouver un chemin et de chercher un bon guide pour les aider à atteindre le but.

«Cette situation s’est vérifiée dans mon cas au début. Un jour, j’ai été conduit par ceux qui savaient que j’aimais rencontrer des saints, dans une maison quelque part dans la forêt, puis on m’a fait monter des escaliers jusqu’à une terrasse. Il se trouve que c’était une nuit très sombre et je pouvais à peine voir une chaise avec quelques personnes assises autour, toutes silencieuses. Le silence y était si grand que l’on hésitait même à respirer correctement, car le souffle était ressenti de façon si horrible dans cette atmosphère. Comme je m’approchais de la chaise, une voiture descendit une route voisine, et ses phares illuminèrent le porche pendant un moment. Alors j’ai vu Guru Dev et j’ai pensé: “Voici le soleil”. Ce fut le moment fulgurant de la lumière, qui décida de mon destin.

«J’ai réussi à parler avec lui. Il m’a posé des questions sur tout ce que je faisais, et quand il a su que j’étais étudiant, il a dit: “Termine d’abord tes études”. Il n’y avait rien à discuter ou à argumenter.

«Au moment où j’ai terminé mes études, il était devenu Shankaracarya de Jyotir Math. On m’a dit que de nombreuses personnes se rendaient à cet endroit, j’y suis allé et j’ai retrouvé Guru Dev, et alors je suis resté.

«Cette dévotion envers Guru Dev, la dévotion envers le Maître, si vous examinez en détail la Tradition Védique à laquelle nous appartenons, il semble qu’il s’agisse justement de cette série de circonstances où le disciple s’abandonne et est illuminé par l’abandon. Et cet abandon n’est pas une chose au niveau de la pensée ou de la manipulation, non, c’est un contact très sérieux, innocent, abstrait et pourtant très concret avec la réalité. L’histoire de cette Tradition est pleine de ces valeurs d’abandon au Maître et c’est ce qui soutient la connaissance de génération en génération.

«Le grand impact de Guru Dev de son vivant est d’avoir exposé si clairement et avec des mots si simples cette technique de Méditation Transcendantale (MT) et sa bénédiction pour ce Mouvement, qui a vu le jour bien après qu’il ait quitté son corps, parce qu’il n’y a eu aucune occasion de son vivant pour aucun de ses intimes disciples bénis de sortir de sa présence. C’est pourquoi un tel Mouvement pour bénir le monde n’aurait pas pu commencer à son époque.

«Il était si divin, il était si sublime. Ce n’était pas possible de penser à un jour loin de lui. Ce n’était tout simplement pas possible.

«Ainsi, son expression, ses enseignements, ont donné à chacun la possibilité d’accéder à cet état béni d’unité par le biais d’une procédure scientifique, d’une procédure systématique, car la vérité est que peu de gens sont, à tout moment et à toute époque, en mesure de suivre cette voie spontanée et innocente de l’abandon et d’obtenir l’illumination. Ce n’est tout simplement pas pratique. Ce n’est pas possible. Et donc un système, une procédure, une méthode, quelque chose de très tangible, de concret et pourtant basé sur la même impulsion spontanée de la vie qui fait que l’on s’abandonne à son maître – la même impulsion spontanée de la vie. Nous sommes tout simplement livrés à quelque chose de si sublime et de si divin, la même impulsion porte l’esprit vers le transcendant et l’expérience directe de cette absence de limites. La même impulsion de vie, la même impulsion tendre et innocente de la vie recherchant l’abondance est utilisée spontanément sur ce chemin de l’abandon au maître et à la vie dans cet état de vie unifié, et la même impulsion tendre de la vie recherchant toujours plus est utilisée dans la Méditation Transcendantale afin d’apporter cette absence de limites et de s’élever finalement vers l’unité. La même chose, la même valeur de la vie, utilisée de cette façon apporte les mêmes résultats; utilisée de cette façon apporte les mêmes résultats.

«Et c’est là la grandeur de son enseignement. C’est la plénitude de sa valeur pour le monde, pour tous les temps.

«La même tendre impulsion de vie à utiliser par chaque homme dans le monde sans avoir rien à faire avec quoi que ce soit d’autre. Rien à voir avec le maître ou l’enseignement ou quoi que ce soit ou quoi que ce soit. Le maître, c’est bien, l’enseignant, c’est bien. Aussi longtemps qu’une chose a été apprise, et une fois qu’on l’a apprise, elle est au niveau de la vie elle-même.

«Cette technique du “fais-le toi-même” n’implique rien d’individuel, rien d’autre que ce qu’il est lui-même et lui apporte alors l’illumination là où il est.» – Maharishi Mahesh Yogi, Guru Purnima du 08.07.1971

Nearness to Guru Dev – La proximité de Guru Dev

«Il expérimente que la béatitude [ananda] est Brahman car, en vérité, tous ces êtres ont Brahman pour origine. Ayant été créés, ils sont soutenus par la béatitude. Ils évoluent vers la béatitude et finalement se fondent en elle.» – Taittiriya Upanishad III 6.1

The priceless Transcendental nectar in which saints and seekers lose themselves and forget everything during their deep meditations in silent barren places – when that same nectar, that very same experience is had in nearness to the lotus feet of Guru Dev, in an unmoving and stable manner, with the eyes open and in a completely wakeful state, the incomparably blissful Transcendental torrent floods the inside and outside, and the mind is drowned in ectasy.

«Les saints et les chercheurs, pendant leurs méditations profondes en des lieux silencieux et désolés, se perdent dans le nectar transcendantal inestimable et oublient tout. Quand ce même nectar, cette même expérience est obtenue auprès de Guru Dev, à ses pieds de lotus, les yeux ouverts et pleinement éveillé, alors un torrent transcendantal incomparablement béatifique envahit l’intérieur et l’extérieur, et l’esprit se noie dans l’extase.

Certainly this state in the nearness to the lotus feet of Guru Dev is much more desirable and enjoyable that the state where we forgot everything in Samadhi. In that state of the lotus feet of Guru Dev, wave upon wave of the bliss of Samadhi rises in myriad of forms and channels in complete wakefulness.

That is the experience of Jivan Mukti, by the grace of the lotus feet of Guru Dev. The experience of the unshakeable bliss of Samadhi, when we are completely awake is the Jivan Mukti, drowned in which the great Mahatmas become Brahman.

«Cet état vécu auprès de Guru Dev, à ces pieds de lotus, est certainement beaucoup plus désirable et agréable que l’état de Samadhi dans lequel on oublie tout. Dans cet état [expérimenté] aux pieds de lotus de Guru Dev, les vagues de béatitude du Samadhi prennent, les unes après les autres, des myriades de voies et de formes différentes alors que l’on est complètement éveillé. 

Telle est l’expérience de Jivan Mukti [la libération dans le corps], obtenue par la grâce de Guru Dev aux pieds de lotus. Elle permet de connaître la béatitude inébranlable du Samadhi tout en étant pleinement éveillé. C’est en s’immergeant dans cet état que les grands Mahatmas sont devenus Brahman.

At this time in this silence, in the nearness to Guru Dev, that is the experience. There is an inexpressible happiness, a feeling of huge elation, the heart is overwhelmed by ecstatic feeling like the heaving of an ocean of love, an ocean of bliss, as if the blissfulness of pure consciousness is rising in powerful torrents to surface from somewhere deep inside; and outside, Guru Dev’s wordless, enchanting, inviting, nectar-like love is an infinitely large ocean.

«Telle est l’expérience que l’on goûte à ce moment là dans le silence qui entoure Guru Dev. On éprouve un bonheur inexprimable, le cœur est envahi par un sentiment d’extase ressemblant au débordement d’un océan de béatitude et d’amour, comme si la béatitude de la conscience pure, émergeant des profondeurs, donnait naissance en surface à de puissants torrents. Vu de l’extérieur, l’amour de Guru Dev, attirant, enchanteur, sans paroles, semblable au nectar est un océan infini. 

Torrential waves are rising from this limitless ocean on the outside, and diving deep inside and having struck the deepest depths, are rising outwards again and again, an than falling at the lotus feet of Guru Dev in voiceless ripples softly heaving and vibrating in ecstasy. The hand and feet and ears and all the senses, together with the heart and mind and intellect are bursting with the fullness of that ecstatic feeling.

«Des vagues déferlantes s’élèvent de cet océan illimité; elles plongent vers les profondeurs, puis après les avoir atteintes elles s’élèvent à nouveau et finalement s’apaisent aux pieds de lotus de Guru Dev en ondes d’extase silencieuses se soulevant et vibrant doucement. Ce sentiment extatique fait déborder de plénitude tous les sens, les mains, les pieds, les oreilles ainsi que le cœur, l’esprit et l’intellect.

Every tiny atom of the body is enveloped in that unbounded Transcendental Bliss of Brahmananda, and is melting into that experience as if into an indivisible, invincible, everlasting union with pure radiant love, untouched by time, space or any other constraint. The limitless ocean of the heart burst forth in wave upon torrential wave of invincibility and freedom.

«Chaque atome du corps est enveloppé par cette béatitude transcendantale illimitée de Brahmananda et se fond dans cette expérience comme s’il s’unissait de manière indivise, invincible et éternelle à un amour pur et rayonnant, au-delà de l’espace et du temps et de toute autre contrainte. L’océan illimité du cœur s’épanche [alors] en vagues déferlantes d’invincibilité et de liberté.

That unchanging, eternally stable and timeless bliss, which is beyond the senses and Transcendental in every way is being experienced at the surface value of life at one single time simultaneously by all the senses, by every part of the physical body, and by the entire heart, mind and intellect – all this by the grace and love of Guru Dev. The whole of life, the gross physical body, the subtle body, the transcendental inner phase of life is throbbing and heaving with ecstatic feeling that is only bliss, just ecstasy and the nearness of Guru Dev.

«Cette béatitude intemporelle, non changeante et éternellement stable, qui est au-delà des sens et totalement transcendantale, est expérimentée à la surface de la vie simultanément par tous les sens, par chaque partie du corps physique et par le cœur, l’esprit et l’intellect dans leur totalité. Tout cela par la grâce et l’amour de Guru Dev. La vie dans sa totalité, comprenant le corps physique, le corps subtil et l’aspect intérieur, transcendantal de la vie, vibre et s’emplit d’un sentiment extatique qui n’est que béatitude, simplement de l’extase due à la proximité de Guru Dev.

Outside on the terrace, it is as if the gentle ripples of the lake are nudging the sides and sleeping vegetation to awaken them to enjoy the tender moonlight. And there, on the terrace, the divine illumination of the lotus feet of Guru Dev is giving the power of life to the brilliant, inexpressible, Transcendental sun of pure consciousness to allow it’s waves to shake the heart of the ignorant disciple, to bring enlightenment and Jivan Mukti. The disciple is awakening from sleep. He is rising up. His ignorance and doubts are being erased. The fog facing him is lifting and the long journey is being quickly completed; the goal is becoming visible; it is right in front. Reaching it, is all that is left. The other shore barely appears, and Guru Dev, the captain of the boat, throws a chain around the docking post to hasten his disciple’s arrival.

«A l’extérieur, devant la terrasse, c’est comme si les douces ondulations du lac tapotaient les berges et la végétation endormie pour les réveiller afin qu’elles profitent de la tendre lumière de la lune; mais ici, sur la terrasse, l’illumination divine irradiant des pieds de lotus de Guru Dev offre le pouvoir de la vie au soleil transcendantal inexprimable et brillant de la pure conscience afin que ses ondes secouent le cœur du disciple ignorant et lui apportent l’illumination et Jivan Mukti. Le disciple émerge du  sommeil. Il se réveille. Son ignorance et ses doutes sont effacés. Le brouillard devant lui se lève et le long voyage se termine rapidement. Le but devient visible; il est là, juste devant. Il ne reste plus qu’à l’atteindre. L’autre rive à peine apparaît-elle que Guru Dev, le capitaine du bateau, jette une chaîne autour du point d’amarrage afin que son disciple arrive plus vite.

Great good fortune is needed to be able to experience the unbounded grace of Guru Dev and to continue to drink of that infinite ocean of bliss…

«Pouvoir expérimenter la grâce illimitée de Guru Dev et continuer à boire à cet océan infini de béatitudes requiert une très grande fortune.»

The point being brought out here is the blissfulness experienced in nearness to the true Master. The point to notice is how the Guru, by giving his disciples and other seekers the experience of the different and varied aspects of Brahman strengthens every disciple’s progress on the path of evolution and carries him to the pinnacle of perfection. The thing is the same, pure consciousness, but the Guru gives the disciple experiences of it in such a variety of ways that to remove every shadow of doubt that could become an obstacle to the disciple’s progress. This is the glory of being near Guru Dev. – Maharishi Mahesh Yogi

Ce qui est mis en valeur ici est la béatitude expérimentée auprès d’un vrai maître. Il convient de remarquer comment le Guru, en donnant à ses disciples et aux autres chercheurs l’expérience des aspects différents et variés de Brahman, renforce les progrès de chacun sur le chemin de l’évolution pour l’amener au sommet de la perfection. C’est toujours la même chose, la conscience pure, qui est vécue, mais le Guru en donne des expériences si variées au disciple qu’elles éliminent l’ombre même de tout doute susceptible de devenir un obstacle à son progrès. Telle est la gloire d’être proche de Guru Dev. – Maharishi Mahesh Yogi

A l’occasion du «Jubilé d’Or» de Sa Divinité Swami Brahmananda Saraswati, un tel texte méritait d’être partagé. Peut-être n’est-il pas nouveau pour vous mais une chose est sûr, il restera pour moi une «perle de sagesse et d’inspiration profonde».

Maharishi sur le leadership: L’art de donner la direction

Voici la réponse de Maharishi à la question suivante: «Maharishi, vous avez dit qu’un leader résout les problèmes de ses supporter et ne fait pas de commentaire sur leurs erreurs etc. Pouvez-vous en dire un plus sur cela?»

Maharishi: «L’appréciation des bonnes qualités fait un leader. Un homme peut avoir 99 mauvaises qualités et une seule bonne qualité. L’appréciation de cette unique bonne qualité encouragera l’homme à multiplier cette bonne qualité. «Je suis seul, puis-je être multiples», et le monde des bonnes qualités se met en place. L’appréciation d’une bonne qualité par un supérieur est comme favoriser le germe à partir de la graine, et à partir de là, l’arbre des bonnes qualités grandit. Il inspire les supporters de grandir en tout bien. 

Ce devrait être une politique de ne pas mettre en avant les qualités qui ne sont pas bonnes. Nous n’en parlons pas. Où est le temps de s’attarder sur l’indésirable? N’évoquez pas la faiblesse. Mettez en avant les bonnes qualités, les qualités prometteuses. Pour nous, nous voulons grandir dans le bien. Nous ne permettons pas que notre cœur soit submergé dans ce qui n’est pas bien, pas élevant, pas progressif. Nous amenons à notre esprit le bien, le prometteur, l’élevant. Quelque soit la pensée que nous laissons entrer dans notre esprit, celle-ci influence notre cœur et commence à rayonner et à se développer en parole. Si nous pensons bassement, notre cœur rayonne cette basse couleur et l’irradie par la parole. Notre formule est «la sécurité d’abord».

Nous voulons améliorer tous ceux qui nous entourent. Dans notre enthousiasme à améliorer notre environnement, nous ne devons pas nous laisser aller dans le malsain, le mauvais. Notre cœur est si petit; il n’y a pas de place pour le malsain, le mauvais. Nous savons d’où vient le mal. De lui (celui qui agit mal), nous ne considérons pas l’émergence du mal mais de quelque chose étranger à lui. Le stress n’est pas lui. Il vient de l’extérieur. Du stress vient la négativité. Nous ne condamnons pas un homme pour ses échecs, son incompréhension. Nous savons que ce n’est pas lui, mais quelque chose qui s’est indûment associé à lui. La vie, c’est la béatitude, la connaissance et l’intelligence. Il n’y a pas de place pour des sentiments négatifs dans la vie de qui que ce soit. Nous ne condamnons pas un homme pour ses erreurs. Nous considérons que celles-ci ne viennent pas de lui, mais du stress. Lorsque quelque chose de négatif apparaît, nous nous sentons bien pour lui; nous le félicitons de s’en être débarrassé. Nous devons sauver notre esprit et notre cœur de toute pensée négative erronée envers quelqu’un d’autre. 

Si nous l’avons entendu, c’était une erreur de l’entendre. Nous ne pouvions pas nous arrêter d’entendre, nos oreilles étaient ouvertes, mais c’était une erreur de l’entendre. Un homme très sage a dit: «Il parle beaucoup mais je ne dois rien entendre de ce qu’il dit.» Nous ne portons pas la boue à notre cœur. Si quelqu’un fait du mal, c’est son mauvais karma. En l’apportant dans notre esprit, il devient notre karma. C’est pourquoi nous voyons toujours le bien.

Guru Dev avait coutume de raconter l’histoire d’un saint qui était tout le temps si heureux, satisfait et immergé dans la béatitude. Il était célèbre pour n’avoir rien dit de moins que du bien. Un jour, un homme malicieux s’est rendu chez le saint avec tout l’attirail de la dévotion et tout ça, et il lui a demandé de bénir un certain endroit. Il l’emmena sur le chemin le plus désagréable qu’il put trouver et ils passèrent devant un chat qui s’était fait écraser par une voiture. «Oh, quel spectacle horrible», l’homme dit. Et le saint a dit: «Regardez les dents, des dents brillantes comme des perles.» Dans la situation la plus désagréable, il devait y avoir certainement quelque chose de bien.

Nous grandissons vers une perception plus raffinée, nous grandissons vers une vision céleste. Nous prenons toujours quelque chose d’agréable, quelque soit ce que ce sera. Nous savons que nous vivons dans le monde relatif, il y aura toujours quelque chose de beau, quelque chose à apprécier. Nous apportons cette valeur à notre esprit et à notre cœur. Nous n’apportons pas de saleté à notre esprit. Nous nous réjouissons de quelque chose de beau. C’est la vision d’un connaisseur de la réalité. Quelque soit le bien qui est là, c’est ce qui nous est utile. Le mal ne nous vient pas à l’esprit. Sinon, nous serons submergé par tant de mal. En apportant le bien à notre esprit, nous développons le pouvoir du bien. Le mal apporte une influence indésirable. La sécurité d’abord! Ce sont de simples choses, vous savez…

Maharishi sur le thème de la religion

Conférence de presse du 04.04.2003

Est-ce que l’ajout de la Méditation Transcendantale rendra toute religion de nouveau efficace ou est-ce que plus de connaissance est nécessaire?

Maharishi: Rien n’est nécessaire. La connaissance est éveillée seulement sur le fondement de l’expérience. L’expérience, c’est connaître par l’Être. C’est 100% connaître. Aussi, il n’y a pas de besoin. 

L’expérience n’est pas gagnée à travers les livres. Le Veda n’est pas connu à travers les livres. Non. Vous faites l’expérience et alors vous savez que ce que vous êtes en train de lire est la bonne chose, est une bonne chose. Sans l’expérience vous serez toujours à chercher: «Qu’est-ce que c’est, qu’est-ce que c’est, où est cet Omniprésent, cet Omniscient?» C’est l’expérience qui est la Connaissance Totale. L’expérience, c’est connaître par l’Être, c’est l’expérience. Cela signifie que la Connaissance Totale est assimilée à l’expérience. La Connaissance Totale, l’Ātmā, est un mot qui a tout le Veda en lui, qui est l’ensemble du Veda qui a tout l’univers à l’intérieur de lui. Mettez l’accent sur l’expérience, pas la lecture. Non, non, non. En lisant, vous ne pouvez pas comprendre. En étant, vous êtes là. Vous êtes là. En étant, vous êtes là. Lire est pour ceux qui veulent s’amuser dans un domaine connu. Le domaine est l’expérience et vous dites: «Oh, oui, ceci est aussi ça, ceci est aussi ça, ceci est aussi ça.» La Connaissance Totale n’est pas sur le niveau de la lecture. Non. Elle est seulement sur le niveau de l’Être, de l’expérience. Et l’expérience est si simple, l’expérience est si simple parce que vous n’avez pas à courir après quoi que ce soit.

La connaissance dit que Dieu a donné Sa Loi à l’homme à travers les textes religieux pour que l’homme la suive. Si c’est le cas et toute religion le dit, alors y-a-t-il besoin pour l’homme de faire ses propres lois?

Maharishi: Absolument pas! Lorsque l’homme fait la loi, c’est pour ça que l’homme crée un désordre dans quelque soit le pays. Aujourd’hui, il y a plus de 200 pays, chaque pays est dirigé par des lois faites par l’homme, et les lois faites par l’homme signifient qu’elles ont les défauts et les faiblesses humaines en elles. C’est pourquoi aucun gouvernement n’est capable d’être orienté prévention et libre de problème. Quand l’homme fait ses propres lois, il crée un désordre de lui-même. Mais il peut le faire.

C’est pourquoi nous avons créé un gouvernement exemplaire, un Pays Mondial de la Paix, dont la constitution est le Champ Unifié autoréférent fondé sur la conscience. Ce qui signifie le Veda. L’ensemble du Veda, la Littérature Védique qui est tout ce qui concerne le Soi, est la Constitution de l’Univers. Il n’est pas créé pas l’homme, il n’est pas créé par l’homme. Lorsque c’est créé par l’homme, alors c’est créé par l’intelligence pleine de limites, des limites, les limites de l’espace-temps, les limites de l’espace-temps. Ils créent un désordre des choses.

Ce qui est libre du désordre, de la pagaille, est le domaine transcendantal, la Lumière de Dieu, la Lumière autoréférente de Dieu. C’est la lumière directrice pour tout le monde, individuellement et collectivement, individuellement et collectivement. C’est pourquoi il y a le concept d’un état plus évolué de conscience, la Conscience d’Unité. Nous avons créé un Pays Mondial de la Paix avec la Constitution de l’Univers comme sa constitution qui est le Soi, le domaine auto-maintenu de l’intelligence, auto-maintenu, auto-évoluant, auto-manifeste. C’est la lumière directrice et c’est le but de toutes les lumières directrices. Aussi l’ensemble du but total de la vie est si facile pour tout le monde.

C’est beaucoup plus difficile de vivre une vie de problèmes que de vivre une vie sans problème. La vie sans problème est la vie de la Conscience d’Unité, qui est l’état le plus simple de la vie, l’état le plus simple de la vie. L’état compliqué de la vie, l’état le plus compliqué de la vie est la vie dans l’ignorance, l’état de sommeil profond. Moins que cela est l’état de rêve, moins que cela est l’état de veille. C’est pourquoi transcender l’état de veille, c’est le quatrième état de conscience. Là, vous avez la réalité de la vie. Et alors amener cette lumière pour être vécue dans tous les états de veille, de rêve et de sommeil, et alors vous avez la Conscience d’Unité.

Donc, nous avons crée pour le monde de tout futur, une administration exemplaire, un service administratif exemplaire, un thème administratif exemplaire. Nous l’appelons Paix Mondiale, un thème de perfection pour l’administration orientée prévention et libre de problème. Et cela créera la Conscience d’Unité, et la Conscience d’Unité sera ce niveau d’administration où tout sera dans la Lumière de Dieu. Dans la Lumière de Dieu signifie: l’harmonie, le bonheur, l’affluence, le grand, tout ce qui est agréable. Aucunes limitations, toutes les possibilités dans la vie. C’est ce que nous avons généré dans le monde et à mesure que le temps passe, plus de groupes vivrons comme cela, et ils rayonneront le bonheur, qui est la Lumière de Dieu, dans la conscience toute entière.

Ainsi, au milieu de toutes ces choses erronées dans le monde, quelque chose de très vraiment joyeux a été établie et ceci est la grâce de Guru Dev, notre tradition des Maîtres Védiques qui sont éveillés dans le thème de l’administration orientée prévention, l’administration orientée prévention et libre de problème. Ce sont des mots, ils sont très difficiles à être compris par ces gens qui sont pleins des constitutions faites par l’homme. Ils écoutent et: «Ah, votre idée est très bonne, votre idée est très bonne», mais ce n’est pas pour eux quelque chose à suivre. Tout cela, peut prendre une ou deux générations de gouvernement, jusqu’à ce qu’un gouvernement correct aura été établi, où la prévention sera la lumière directrice. La Conscience d’Unité. Ça sera à travers l’éducation correcte. L’éducation et la santé correcte. La santé est si dilapidée aujourd’hui, la santé est si dilapidée en ces jours.

La source de la connaissance de Guru Dev

Conférence de presse mondiale du 11.08.2004

J’ai hésité un moment avant de partager le texte ci-dessous. Il est vrai qu’il contient une sagesse qui n’est peut-être pas accessible à tout le monde… mais comme le dit le proverbe: «Qui ne risque rien, n’a rien!» Lorsqu’on aborde un texte délicat dans sa compréhension, la technique à favoriser est de le lire une première fois, de faire une pause, puis de le relire une deuxième fois. Normalement, votre esprit devrait être capable d’en saisir les idées maîtresses. Sinon, répétez la procédure avec des pauses plus longues, afin que le contenu s’imprègne d’avantage dans votre esprit.

Dr Bevan Morris: «La presse note que chaque semaine vous donnez tout le crédit pour toute la connaissance que vous transmettez au monde à votre maître, Guru Dev. Aussi, la presse pose la question: «À partir d’où Guru Dev a obtenu la connaissance?» Ils ont compris à partir des choses que vous avez dites et écrites qu’il fut un sage reclus dans les forêts éloignées des Himalayas et de l’Inde centrale. «Comment a-t-il obtenu toute la connaissance qu’il fut alors capable de vous donner, et que vous avez maintenant donné au monde entier?»

Maharishi: «J’ai obtenu la connaissance à partir de mon Guru Dev; mon Guru Dev a obtenu la connaissance à partir de son Guru Dev; il a lui-même obtenu la connaissance à partir de son Guru Dev; qui a lui-même obtenu la connaissance à partir de son Guru Dev – toute la connaissance descend vers le bas, génération après génération. C’est pourquoi nous donnons le crédit à la source de la connaissance.

«En fin de compte, où est la connaissance? Dans votre question vous dites, très bien: «Où est la connaissance?» La connaissance – la connaissance totale – est dans le non-manifesté, dans la réalité transcendantale. Ce que nous voulons que les gens connaissent de la théorie et de la pratique, ce que nous voulons que les gens connaissent par le chemin de la connaissance et par le chemin de l’action, ce que nous voulons que les gens aient, est l’autorité sur le non-manifesté. Le non-manifesté est maintenant découvert en termes du champ unifié autoréférent. Cela, en termes védiques, est le Yoga, le Vedanta – la base de toute action.

«Nous voulons avoir notre conscience pleinement éveillée sur ce niveau de la réalité qui est totalement autoréférent. Étant autoréférent, il est transcendantal. Étant transcendantal, il est le fondement de toute vie. Nous expliquons toujours ceci par l’exemple de la vacuité d’une graine de banian. La graine est vide à intérieur. Le vide signifie l’arbre entier – des milliers de branches, de feuilles, de fleurs, de fruits et tout – est dans la valeur non-manifestée de la graine.

«Notre conscience est alignée avec ce domaine de l’Être transcendantal, non-manifesté – la conscience transcendantale. En lui est ceci et cela et tout. Le domaine total de la connaissance est –  nous le dérivons mathématiquement et l’expérimentons personnellement – sur le niveau du champ unifié.

«Quelle est le preuve que notre conscience est réellement éveillée sur ce niveau du champ unifié autoréférent et transcendantal? Sa preuve est: quelque soit la pensée que nous pouvons promouvoir sur ce niveau, cette pensée sera soutenue par toutes les lois de la nature. C’est pourquoi nous disons qu’avec le champ unifié de toutes les lois de la nature, la pensée est soutenue par toutes les lois de la nature. Quelle est la preuve? La preuve est dans le vol yoguique. Durant le vol yoguique, on s’assit, on amène son esprit au transcendant, et à partir de là on pense, ‘Je veux voler’, et alors immédiatement le corps s’élève. Ceci signifie qu’une pensée de voler est immédiatement et pratiquement matérialisée. C’est un exemple, c’est une preuve, qu’on pense sur ce niveau qui est animé dans le potentiel total de la loi naturelle.

«Quel est ce niveau? C’est le niveau de contrôle sur la force de gravité. On ne voit pas la gravité où que ce soit, mais elle fonctionne partout. L’énorme univers galactique est gouverné par la force de gravité – la force qui unifie toutes les différentes valeurs. Elle est unifiante et unifiée. Le corps s’élevant par la pensée même, prouve que la pensée a été générée à partir du niveau qui est le niveau de la force de gravité, l’intelligence de la gravité.

«Ceci est l’Éducation Védique: gagner la maîtrise de quel que soit l’étendue, ça n’a pas d’importance, même d’une très petite étendue. Le corps s’élevant, juste de quelques centimètres, un décimètre ou cinq décimètres – toute élévation du corps contre la force de gravité – est une très claire démonstration du pouvoir de l’esprit sur la force de gravité, qui est l’intelligence et l’énergie administrative de la diversité entière de l’univers. C’est l’Éducation Védique.

«L’Éducation Védique n’est pas pour devenir le serviteur de quelqu’un. Elle n’est pas orientée vers l’emploi. Nous entendons ces mots: «L’éducation devrait être orientée vers l’emploi.» Ceux qui ne savent pas ce que l’éducation peut être, font une très petite découverte sur la réalité fondamentale de l’éducation.

«La Tradition Védique est la source de cette connaissance. Nous voulons toujours rester connectés avec la source de la connaissance. C’est pourquoi nous disons: «Jai Guru Dev. Toute gloire à Guru Dev.»

«Je dis ceci – pas que je le dis! Qu’est-ce que je suis? Je suis ici pour cinq ans, dix ans, cent ans, et où suis-je allé? Ce ‘Je’ qui va s’évaporer, n’a pas beaucoup de signification en réalité. Ce qui est significatif est la continuité du domaine total de l’intelligence du point à l’infini – d’Anoraniyan à Mahato-mahiyan – du point à l’infinité.

«Ceci est la Sagesse Védique. Le Ministre de l’Illumination du Pays Mondial de la Paix a  l’injonction de Sa Majesté Raja Raam, de commencer l’Éducation Védique partout dans le monde afin que personne né dans notre cher monde puisse rester moins que pleinement développé. Chacun devrait avoir une maîtrise sur la loi naturelle totale. Avec les yogis volants partout, ce ne sera pas une exagération de dire que le monde va être le phare pour que les anges tournent autour et se réjouissent.

«C’est notre terrain de jeu, c’est notre désir, c’est notre domaine de possibilité. Ce que le monde a été n’a pas d’importance. Oubliez ce qui concerne le passé. Ne perdez pas de temps avec le passé. Ayez le trésor caché de toute l’infinité amenée au niveau du quotidien.

«Le monde va être un monde d’harmonie, de bonheur, de paix permanente sur terre. Les temps changent. Ceux qui ne changeront pas aujourd’hui, changeront demain. Demain peut même signifier dans la prochaine génération, la prochaine génération, la prochaine génération. Très bientôt nous allons voir notre monde s’élever au dessus de la souffrance.»

Nous voyons que l’évolution de la conscience est un choix… et personnes d’autres que vous, ne peuvent faire ce choix. Maharishi a mis des années à créer une organisation mondiale capable de perpétuer, non seulement cette connaissance mais aussi cette pratique sur une longue…  période de temps.