Le Yoga

Maharishi: «Le but du yoga est d’unifier la structure éparpillée de la vie. La beauté de la chose, c’est que même la nature dispersée de la vie a en elle l’Unité de l’existence. Le yoga la découvre. Et lorsque cette couche unificatrice de la vie est localisée, alors la structure perturbée, la structure multiple, la multiplicité, la diversité de la Création, devient ancrée dans l’Unité. Lorsque la diversité s’ancre dans l’unité, l’activité gagne en stabilité.

[…] Cette Conscience Pure est l’ancre pour l’esprit conscient. L’esprit conscient est toujours en haut et en bas, et pense et pense… et cette conscience est imperturbable même au niveau de la vie. Ainsi, lorsque l’activité s’ancre dans le silence, alors l’activité gagne en stabilité. Et c’est le but du yoga. Le but du yoga est d’apporter la stabilité à l’activité.

[…] Maintenant, lorsque l’attention est sur deux choses, nous perdons l’Unité de la vie. Le yoga localise cette Unité qui est commune aux deux – celui qui voit et celui qui est vu, le sujet et l’objet… une chose est commune. Ainsi, lorsque ce point commun n’est pas au niveau conscient, alors la vie est dispersée – toujours deux, deux, trois, quatre, cinq… la diversité. Et le Yoga localise cette Unité, et il ne la localise pas seulement intellectuellement mais il l’ouvre à l’expérience directe.

[…] La connaissance intellectuelle trouve son accomplissement dans l’expérience directe. Nous pouvons penser intellectuellement: Puisqu’il y a tant de choses, elles doivent avoir une cause ultime d’où tout cela a surgi. Mais cette compréhension intellectuelle sera toujours sujette à des doutes de ce type, ou de ce type… jusqu’à ce que la conscience ait été amenée à ce niveau pour faire l’expérience directe de cette cause ultime. Avec cette expérience directe, lorsque la cause ultime a été connue, alors la compréhension intellectuelle de l’unité de la vie est réalisée.

Ainsi, le yoga apporte la plénitude de la connaissance… parce que la perception directe apporte la plénitude à toute compréhension intellectuelle. C’est le but du yoga. Le yoga donne l’expérience directe. Le yoga nous révèle l’Absolu transcendantal – et ouvre également à notre vision directe, à notre expérience directe, tous les domaines grossiers et subtils de la Création. Les domaines grossiers et subtils de la Création, et l’Être transcendantal – toute la vision de la vie devient clairement expérimentée. Et c’est cela le yoga.» – 1967, Inde

La Croissance de la Conscience

Que signifie la croissance de la conscience? Cela signifie la conscience (awareness) – cette conscience qui est elle-même la réalité intérieure.

Comment sait-on que c’est la réalité intérieure? Quand vous méditez, vous commencez à penser le mantra, puis vous constatez que le mantra devient de plus en plus fin et finit par s’estomper. Quand le mantra, qui est l’objet de l’expérience, disparaît, alors que reste-t-il? La  conscience.

Quand vous perdez le mantra, vous sentez que vous êtes éveillé à l’intérieur même si vous n’expérimentez rien. Cet éveil intérieur est la conscience – la Conscience Pure.

Tant que l’esprit fait l’expérience du mantra, l’esprit est l’esprit conscient. Lorsque l’objet de l’expérience disparaît, alors l’esprit conscient devient conscience.

La conscience (awareness) est la même chose que la conscience (consciousness). L’esprit est conscient du mantra, maintenant conscient du mantra plus fin, et conscient du mantra le plus fin et ensuite conscient de son propre soi. Ici, même l’objet le plus fin de l’expérience a disparu. L’esprit est conscient de lui-même. C’est de la Conscience Pure. 

L’esprit conscient est devenu la conscience et c’est l’état d’existence pure. 

L’existence pure est l’Être*. Être, c’est exister. L’existence pure signifie l’Être pur. L’Être Pur est la Conscience Pure. C’est une intelligence absolue. L’esprit intelligent devient intelligence. Telle est la réalité intérieure.

Quand le mantra devient de plus en plus fin, de plus en plus fin et que l’esprit se dirige vers les domaines plus profonds et intérieurs de l’existence, il finit par atteindre le niveau le plus profond de la vie où il n’est plus que Conscience Pure ou Être.

Ainsi, à partir du domaine de la création manifestée, l’esprit arrive au domaine de la conscience pure non manifestée, voilà un autre adjectif que nous utilisons, non manifesté.

Tout ce qui est un objet d’expérience est la manifestation de cet Être Pur non manifesté ou de cet état pur non manifesté d’existence.

*L’Être est la Vérité Ultime de la vie. L’Être est la Conscience de Béatitude absolue. C’est la réalité omniprésente de la vie.