Citation du Jour

«Si nous pensons à l’échec, c’est ce que nous obtenons. Si nous sommes indécis, alors rien ne se produira pour nous. Nous devons saisir quelque chose de grand à faire et alors le faire. Ne pensons pas à l’échec du tout, car ce que nous pensons maintenant, c’est ce que nous aurons.» – Maharishi Mahesh Yogi

If we think of defeat, that is what we get. If we are undecided, then nothing will happen for us. We must pick up something great to do and then do it. Never think of failure at all, for as we think now, that is what we will get.” – Maharishi Mahesh Yogi

La Science Védique de Maharishi: La science de la nature dans sa globalité

Par la rédaction de Global Good News, 16 septembre 2008

Dans cet exposé donné à Seelisberg, en Suisse, en septembre 1980, et publié dans son livre ‘Maharishi Speaks to Educators: Mastery Over Natural Law’ (Maharishi parle aux éducateurs: la maîtrise de la loi naturelle), Maharishi explique que le Veda, «le langage de la nature», qui décrit la structure, l’étendue et les possibilités de la conscience humaine, nous permet de vérifier la fiabilité de nos expériences dans la forme la plus simple de la conscience.

Cette conférence s’inscrit dans la continuité de la conférence de Maharishi intitulée ‘Enlivening the simplest form of awareness to gain mastery of the creative process’ (Éveiller la forme la plus simple de la conscience afin de gagner la maîtrise du processus créatif), présentée par ‘Excellence dans l’Action’ le 12 août 2008.

«Lorsque l’état silencieux de la conscience fonctionne en lui-même, il connaît ses propres structures. Ces expressions de la loi naturelle dans le non-manifesté sont la parole de la Nature, le langage de la connaissance pure, le Veda,» dit Maharishi.

La science védique est la science de la nature dans sa globalité. La science moderne examine les valeurs isolées de la loi naturelle, tandis que la science védique éveille dans la forme la plus simple de la conscience le potentiel total de la loi naturelle. L’étude de la science védique est dans le domaine de la conscience.

«L’histoire du Veda n’est racontée par personne,» dit Maharishi. «C’est la parole éternelle de la nature à la base de toute la création. ‘Nitya apaurusheyo Vedah’ signifie le Veda éternel, non créé.

«La structure de la connaissance pure, le Veda, n’est pas ancienne, ce n’est pas une chose du passé. Étant éternel, le Veda est aussi moderne qu’il est ancien.

«Chaque structure de la connaissance a une valeur à son propre niveau de conscience. La structure de la connaissance pure est disponible dans sa totalité au niveau du Soi cosmique. À ce niveau, on perçoit toutes les structures de la connaissance comme soi-même.

«Le Veda est une réalité éternelle de la vie, qui peut être connue par n’importe qui, à tout moment. Quand le Veda est ouvert à la conscience humaine, la loi naturelle est pleinement éveillée dans la conscience mondiale, et le pouvoir d’organisation de la Nature montre son plein potentiel, apportant le succès à toute entreprise de chacun sur terre.»

Maharishi a ensuite expliqué qu’au fur et à mesure que la conscience s’affine grâce à la Méditation Transcendantale et au Programme de Méditation Transcendantale Siddhi de Maharishi, «le fonctionnement de la Nature est clairement perçu. Ces niveaux de perception plus fins découvrent les différents niveaux de transformation de la conscience en différentes formes de création. Lorsque ces niveaux de conscience plus fins se connaissent eux-mêmes très clairement, ils connaissent leurs propres valeurs comme différentes expressions spécifiques de la loi naturelle, qui sont contenues dans leur totalité dans la forme la plus simple de la conscience.

«Les écrits védiques vérifient ces expériences, mais la conscience seule déploie sa propre valeur de l’intérieur.

«Ces écrits védiques authentiques sont de deux sortes: le langage védique lui-même, qui est une réalité éternelle à la base de la création et de la parole de la nature dans la transcendance, et le langage humain qui exprime au plus proche le caractère complet et exact du langage de la nature.

«Ce langage humain est le sanskrit, qui signifie «parole purifiée» – cette parole qui purifie la parole humaine pour qu’elle devienne la parole de la Nature.

«Les expressions védiques sont les expressions éternelles, absolues et non-changeantes des mécanismes de la nature. Ces expressions sont traduites pour leur valeur maximale dans la langue sanskrite, dont le souffle est dérivé de la grammaire védique. La langue védique n’est pas créée, tandis que la langue sanskrite est une création humaine.

«Le Veda existe dans l’Ātmā, le Soi. C’est la réverbération du Soi non-manifesté, qui s’élève à travers les niveaux de l’intellect et de l’esprit, puis jaillit dans la parole.»

Maharishi conclut en disant que dans le langage védique, le son et la signification sont les mêmes. «La langue védique ne peut pas être traduite car si nous changeons le son, la signification change aussi. Il est cependant possible d’ouvrir sa conscience au Veda afin que cette conscience devienne ce potentiel dynamique de la loi naturelle.»

Pour la version en anglais: https://excellenceinaction.globalgoodnews.com/2008/08-sept/sept4.html