Citation du Jour

«En réalité, notre état de conscience autoréférent est le champ unifié – pas un objet de connaissance comme une rose l’est, quand nous disons: «Je vois cette rose». Le champ unifié n’est pas un objet de cette manière; c’est le sujet lui-même. Le champ unifié est un état autoréférent de conscience qui se connaît lui-même, et en se connaissant lui-même, est le connaisseur et le connu, les deux ensemble.» – Maharishi Mahesh Yogi, 1986

In reality our self-referral state of consciousness is the unified field – not an object of knowledge as a rose is when we say, ‘I see that rose’. The unified field is not an object in this way; it is the subject itself. The unified field is a self-referral state of awareness that knows itself, and in knowing itself is the knower and the known, both together.” – Maharishi Mahesh Yogi, 1986

La compréhension suprême de la création et de l’évolution

La perspicacité dans les parallèles entre la structure de la physiologie et la structure du Veda révèle l’ordre absolu qui prévaux dans tout l’univers. Le niveau autoréférent et non-manifesté de l’intelligence assume sa qualité d’objet référence et manifestée et administre la multiplicité infiniment diverse de toutes les valeurs objectives de ses propres expressions – l’univers entier. Ceci est possible parce que toutes les valeurs objectives manifestées maintiennent éternellement leur connexion avec leur source unifiée – le niveau non-manifesté de l’intelligence. L’ordre et l’évolution dans la création sont éternels et ne peuvent jamais être perturbés parce qu’il n’y a aucun second élément à la pure intelligence – elle est tout ce qui est.

Tout grain de la création est lui-même l’infinité. La valeur de point la plus petite est elle-même infinie, illimitée.

अणोरनीयान् महतो महीयान्
aṇoranīyān mahato mahīyān – Katha Upaniṣad 1.2.20
«(Le Soi est) Plus petit que le plus petit et plus grand que le plus grand.»