La Constitution de l’Univers

Maharishi explique: Les pandits védiques animent la Constitution de l’Univers (en anglais)

Un merveilleux exposé sur la Constitution de l’Univers par Maharishi en réponse à une profonde question. Effectivement, trop souvent, nous pouvons entendre quelque chose, sans pour autant que cela soulève de question. Hors, la question permet une élaboration plus poussée du sujet et une compréhension plus englobante.

Conférence de presse de Maharishi du 15.10.2003

Question: Maharishi a décrit la Constitution de l’Univers comme une force toute puissante dans la nature qui maintient l’harmonie entre l’infini et un point. Je suis nouveau à la terminologie de Maharishi, aussi je ne suis pas clair sur ce que Maharishi veut dire exactement par ‘point et infini’ dans ce contexte. Comment ce processus apportera la paix au monde qui est déchiré par la violence et la haine. Maharishi a aussi dit que vous pouvez pénétrer l’infini à travers un point. Qu’est-ce que vous voulez dire par-là, comment pouvez-vous pénétrer l’infini à travers un point. Donc, la question est: «Comment la Constitution de l’Univers, si elle est appliquée aux différentes nations, réalise la souveraineté, et quelle est la signification de l’infini et du point dans cette connexion?»

Maharishi: Une très bonne question! C’est mon domaine et je vous l’expliquerais en quelques minutes, cela ne prendra pas beaucoup de temps.

L’entière Constitution de l’Univers nous est disponible dans un mot – c’est un mot védique – dans un mot, l’entière Constitution de l’Univers est donnée. Et elle est développée dans deux mots, dans trois mots, dans quatre mots, des énormes galaxies d’expressions sont là pour apporter plus de précision sur la Constitution de l’Univers.

Maintenant, quel est cet unique expression de la Constitution de l’Univers? Le mot est ‘A’! ‘A’ est la première lettre du langage védique – le langage sanskrit. De la même façon, ‘A’ est la première lettre dans beaucoup d’autres langages. ‘A’ signifie l’univers entier parce qu’il est l’expression de la Constitution de l’Univers.

La Constitution de l’Univers signifie toutes les lois qui gouvernent le comportement d’une chose avec l’autre, qui gouvernent la relation de l’Un avec l’Autre – l’innombrable diversité est reliée à chacune des valeurs de l’infini. Cela signifie: [l’innombrable diversité] est reliée au point – l’infini est reliée au point.

La réalité est que l’infini est fait de points, l’infini est fait de points. Qu’est-ce que l’infini? Point, point, point, point, point, point. Donc, l’entière Constitution, cela signifie les lois qui établissent la relation de l’un avec l’autre.

Dans ce cas, nous considérons la relation de l’infinie diversité avec l’unité! C’est la constitution cosmique, c’est la Constitution de l’Univers: comment un point est relié aux autres points dans la diversité infiniment étendue de l’existence ou de la réalité ou de l’intelligence. Un et beaucoup. Un et beaucoup. Quelle est la relation de un et beaucoup? C’est décidé par la Constitution de l’Univers! La Constitution de la Loi Naturelle. La Constitution Totale de la Loi Naturelle. La Loi Naturelle Totale.

À propos de la Constitution de la Loi Naturelle, il y a une chose très spéciale. La chose spéciale est que la Loi Naturelle totale fonctionne partout. La Loi Naturelle totale fonctionne partout! La loi Naturelle totale est animé partout.

Et la Loi Naturelle totale signifie, nous pouvons le résumer en termes de la relation de l’infini avec son point. L’infini à son point. L’infini à son point. La relation de l’infini à son point est l’intelligence cosmique – la Loi Naturelle totale. C’est la Constitution de l’Univers. La Constitution de l’Univers.

D’innombrable points, d’innombrable variétés dans l’univers, innombrable comme vous connaissez l’univers: un nombre infini de soleils, mais en nombre infini. Comment pouvez-vous l’avoir, et où l’avez-vous dans son état unifié? Vous l’avez au point. Quelque soit ce qu’il y a dans l’infini, vous l’avez au point parce que l’infini est faite de points. L’infini est point, point, point, point. Si vous voulez saisir l’infini, combien d’années lumières devez-vous parcourir dans toutes les directions? Une infinité. Comment pouvez-vous le saisir? Car vous pouvez le saisir! La littérature Védique vous le dit: «Vous pouvez le saisir!» Où pouvez-vous le saisir? Vous pouvez le saisir dans un point. Et où pouvez-vous avoir le point? Vous pouvez avoir le point en vous-même.

Donc, ici est une Constitution de l’Univers animée à l’intérieur d’un point, à l’intérieur de vous! À l’intérieur de votre corps, à l’intérieur de votre esprit, à l’intérieur de votre intellect, à l’intérieur de votre Soi, à l’intérieur de votre Être transcendantal – un point, un point.

Donc, si vous voulez avoir la Constitution Totale de l’Univers, la seule façon dont vous pouvez l’avoir est: saisissez le point, amener votre attention au point! C’est la Science Védique! Où est le point? Le point est: AHAM! ‘A’ et son point ‘am’. ‘Am’ – le point. Le point fait le ‘Je’. Où est ‘am’? Il est en moi! Le ‘Je’ est le point central où la Constitution Totale de l’Univers est animée. Elle est animée en‘Je’, en Moi, dans l’Être, dans le Champ Unifié autoréférent, dans l’Être, le Champ Unifié autoréférent.

Comment pouvez-vous l’avoir? Vous pouvez l’avoir parce que c’est un point. Et le point est, n’importe où vous pouvez l’avoir: ici, là, partout. N’importe où vous pouvez l’avoir. Partout vous pouvez l’avoir. C’est pourquoi la Constitution de l’Univers est omnisciente, omnipotente. Omnisciente, elle connaît toute chose. Un point parce que c’est un point d’infini. Un point: parce qu’il est un point d’infini, il est l’infini! Il se connaît lui-même! Quand le point se connaît lui-même, parce qu’il est un point d’infini, il ne connaît pas un point mais l’infini. Que vous l’appeliez infini ou un point – c’est la même chose. Que vous l’appeliez unité ou diversité – c’est la même chose!

Un mot le désigne: la Constitution ou la Loi Naturelle! Lorsque nous disons la Loi Naturelle, il est implicite que c’est en référence à n’importe quoi, et c’est en référence à toute chose. La Loi Naturelle: en référence à n’importe quoi, en référence à toute chose.

Cette chose est – maintenant, j’en arrive à une conclusion – cette chose est la chose Totale. Quelque soit ce qui est n’importe où, c’est dans cela! La Constitution de l’Univers, le point à l’intérieur de moi-même, le Champ Unifié autoréférent, la totalité, l’omniprésence, l’omniprésence.

L’amener à sa conscience, est l’éducation, afin que notre conscience soit toujours animée en termes de toutes les possibilités. La ‘Constitution de l’Univers animée’ signifie toutes les possibilités animées dans son Soi. C’est s’élever à l’Invincibilité! De nouveau, c’est s’élever à un état libre de problème. L’administration élevée à ce niveau de la Constitution de l’Univers signifie l’administration orientée vers la prévention – libre de problème!

Et c’est le don que je peux donner à tout gouvernement! C’est mon don préféré le plus cher, aux leaders de l’humanité, aux organisateurs de la société, aux administrateurs des gouvernements. Ici, est quelque chose de si simple pour moi. Je connais comment allumer la lampe. Je connais comment éliminer l’obscurité. Je peux apporter la totalité de l’infini dans un point. Je pourrais animer le point dans l’esprit de l’homme, dans l’intellect de l’homme, dans l’Être de l’homme, dans l’existence autoréférente de l’individu et d’une nation, et du monde, et de l’univers. Cela est ma possession aujourd’hui, et je suis affectueusement préparé à le donner. Par amour – seulement l’amour, c’est tout. C’est ma tradition des Maîtres Védiques. J’ai la connaissance, j’ai la faveur de la Tradition Védique des Maîtres.

La Tradition Védique signifie la tradition de Connaissance, la tradition de Connaissance. Les Vedas ont été très, très incorrectement compris, incorrectement interprétés. C’est pourquoi, il y a de la souffrance dans le monde, qu’il y a tous les problèmes dans la vie partout, c’est pourquoi tout ce chaos dans le monde. Parce que la vie n’est pas illuminée par la Connaissance. La vie n’est pas vécue selon la Connaissance.

Mais maintenant, elle est complètement à notre portée. J’ai créé un terrain, ce que j’ai dit pendant toutes ces 50 dernières années et ce que la Tradition Védique a dit, est une réalité, est une réalité de la vie! Ce corps humain semble être un corps physique mais le physique entier est une expression de la conscience.

C’est comme tous ces milliers de feuilles, de branches, de fruits, de fleurs. Un arbre est juste l’expression de la sève. Donc, il y a une chose qui est une base commune à toutes les diverses choses et c’est le domaine de la Pure Intelligence, où toutes les lois de la nature sont ensemble. Dans l’unisson, elles fonctionnent tout le temps ensemble dans cet état d’unité de la conscience.

J’ai créé un gouvernement, le gouvernement Raja Rām, le digne gouvernement du niveau de la conscience d’unité. La conscience d’unité. Le niveau suprême du niveau le plus évolué de l’existence de la vie humaine. Un gouvernement comme cela. Qu’est-ce que c’est ce gouvernement? C’est un gouvernement de la paix – le Gouvernement de la paix. Quel est ce gouvernement? Le gouvernement est aussi ordonné que l’ordre que l’on peux voir dans l’univers galactique infini. Ce qui prévaut est l’ordre, l’ordre, l’ordre.

Maintenant, vous devriez vous réjouir. Je devrais aussi me réjouir d’en parler, vous devriez vous réjouir de l’entendre. Comme il est simple le fonctionnement de la Constitution de l’Univers! Il y a deux ou trois mots dans toute la littérature védique qui résume toute la chose. Un mot est ‘A’.

Maintenant, ce ‘A’ est comme le son d’un marché à distance. Quand vous êtes loin du marché, tous les innombrable sons à l’intérieur du marché paraissent être ‘A, A, A, A’ – un genre de son holistique. À mesure que vous vous rapprochez de cette unique son, commence à apparaître plusieurs sons, beaucoup de sons. Au moment où vous êtes au marché, vous pouvez entendre le vendeur de mangues parler à propos de la mangue, le vendeur de diamant parler à propos de diamants. Donc, les détails des lois se présentent quand vous êtes dans la zone spécifique de ces lois. Mais totalement, vous avez la loi unique de la syllabe. La loi unique de la syllabe est ‘Aaaa’.

Et combien de syllabes se présentent de l’intérieur même du ‘A’? Il y a une évolution très, très systématique à l’intérieur du ‘A’ en huit: A-I-U-Ṛ. Ce sont les lettres de l’alphabet du langage sanskrit. A-I-U-Ṛ comme cela, il y en a huit. Dans les huit est ‘Am’. ‘A’ est l’infini. ‘Am’ (Ma) est le point. De l’infini au point est la version étendue de la version holistique même de la Constitution de l’Univers.

Et celles-ci ont été expliquées dans la littérature védique en termes d’une valeur – Ātmā. Ātmā – une valeur. ‘A’- de nouveau, commençant à partir de ‘A’, ‘A’- significatif d’un Ātmā, à travers ce ‘A’ – comment la Constitution de l’Univers fonctionne, très intéressant à connaître, vous l’apprécierez dans une minute, la totalité du mystère sera fini?

Qu’est-ce que la Constitution de l’Univers? Elle est exprimée dans trois mots de la littérature védique. Les trois mots sont: Śruti, Smṛti et Purāṇa. Une énorme littérature au nom de Śruti, une énorme littérature au nom de Smṛti, une énorme littérature au nom de Purāṇa – Śruti, Smṛti, Purāṇa.

Śruti signifie ‘ce qui est entendu’. Très simple, il n’y a aucun mysticisme ici. Śruti signifie ce qui est entendu – je parle, vous entendez – Śruti.

À partir d’où je parle? Je parle à partir de l’intérieur de moi-même. Donc, la conversation a sa fondation dans ma pensée. La pensée est sur la base de la mémoire – ma mémoire. La mémoire est ‘quelque chose de silencieux’.

Et alors, cette tranquillité devient expressive, alors elle commence à être entendue. Il y a la mémoire et il y a le son, son expression. Śruti est le son et Smṛti est la mémoire.

La troisième valeur explique clairement de quoi est faite la mémoire. Cette mémoire est faite de cette matière qui est appelée Purāṇa. Śruti, Smṛti et Purāṇa. Dans une minute, je rendrai cela très clair avec un exemple, mais écoutez simplement ceci.

Śruti, Smṛti et Purāṇa. Le son. Avant le son est la mémoire. Mais la mémoire, qu’est-ce que c’est? La mémoire vient de la matière qui est appelé Purāṇa.

Purāṇa signifie ‘ancien’, rien de nouveau ici. Purāṇa signifie ‘ce qui était là avant’. Purāṇa est ce qui était là avant – c’est une question de bon sens – ce qui était là avant, était le ‘non-manifesté’. Le non-manifesté est la matière – faites attention! – Le non-manifesté est la matière dans laquelle la mémoire est présente. La mémoire de quoi? La mémoire peut seulement être de quelque chose qui a existé avant.

Ici, dans ces mots, est la propriété (la qualité) de fonctionnement de la Constitution de l’Univers. La propriété de fonctionnement de la Constitution de l’Univers est dans la mémoire. Cela signifie ‘comme c’était avant’. Les mots sanskrits pour cela sont: «Yathā Pūrvam Akalpayat.» «Yathā Pūrvam Akalpayat»: ‘comme c’était avant’.

Donc, ‘l’ancien’, qui signifie Purāṇa – ce qui était là avant. Ce qui était là avant est maintenant dans la structure de Purāṇa qui est la mémoire. Et la mémoire enfle et elle devient entendue et cette audition est le Veda. L’audition est ‘A, A, A, A’. Et alors l’Ātmā commence à être vocale. Elle s’expriment dans des mots.

Donc, le fonctionnement de la Constitution de l’Univers – un très agréable point le concernant est, que l’activité de la Constitution de l’Univers – faites attention! – l’activité de la Constitution de l’Univers est ‘comme c’était avant’, point! Ceci est une formidable expression pour la variété infinie des activités qui structurent et maintiennent l’ordre dans la création.

Comment l’ordre est créé et maintenu avec cet univers infiniment étendu? Comment l’ordre est maintenu? Parce que comme c’était avant, point, fini.

L’entière procédure compliquée de la connaissance – toutes les complexités ou les simplicités du fonctionnement de la Constitution de l’Univers réside dans cette unique expression ‘comme c’était avant’… Un manguier, la graine germe, il grandit, devient un arbre et ceci et ces feuilles, fleurs et fruits, aigre et sucré, tout jus, toute la chose est ‘comme c’était avant’. Quelque soit ce que vous prenez – le soleil, la lune, la galaxie, quoi que ce soit, ici, là, comme ça: ‘comme c’était avant’, ‘comme c’était avant’, ‘comme c’était avant’.

C’est le secret de l’ordre infini maintenu dans l’activité universelle à partir de l’infinité du temps. Ceci nous donne une très claire compréhension en ce qui concerne comment la Loi Naturelle fonctionne. Elle ne fonctionne pas pour des nouvelles valeurs. Cette expression, même en anglais, ‘rien n’est nouveau sous le soleil’, la même chose est répétée. Le même soleil, le même vieux soleil se lève à nouveau tous les jours…

… quand nous disons la Constitution de l’Univers influencera la constitution faite par l’homme de toute nation, nous signifions qu’il y aura un continuum d’ordre de génération en génération, de génération en génération. Ceci signifie, que ce n’est pas l’homme qui est important, c’est le principe qui est important, le principe qui est important.

Et ce [principe] on l’obtient de l’idéal védique dans la littérature védique… Quand Rāma fut envoyé dans la forêt, son plus jeune frère reçu le trône. Ce qu’il a fait, fut qu’il vénérait simplement Rāma, il se rappelait simplement de Rāma, c’est tout. Et ce fut Rāma, qui est Brahm, la Constitution Totale de l’Univers, la connaissance totale, qui gouvernait, qui réellement gouverne.

Comment la vie de l’homme est gouvernée? Elle est gouvernée par ‘comme elle a été gouvernée dans le passé’, rien de nouveau! La Constitution de l’Univers signifie: la même chose est répétée, répétée, répétée. La même mémoire, la même mémoire.

Donc, c’est Śruti, Smṛti, Purāṇa. Śruti, Smṛti et Purāṇa. Ce sont les trois mots. Dans ces trois mots ce qui est prédominant est un mot ‘A’. ‘A’ est un son, ‘A’ est une mémoire, ‘A’ est de cette matière non matérielle – le non manifesté. ‘A’ est la voix du non manifesté, la voix du Soi, la voix de l’infini.

Ainsi, ce que je dis, c’est que la Constitution de l’Univers est de loin plus facile, d’une manière naturelle, a mettre en pratique que les lois faites par l’homme. Et les lois faites par l’homme signifient les échecs humains et les faiblesses humaines.

Les lois faites par l’homme peuvent être proches ou éloignées de la Loi Naturelle et donc, de la Constitution de l’Univers, ce qui sera immanquablement source d’erreurs et d’échecs. Apprendre à fonctionner à ce niveau fondamentale de la Loi Naturelle, n’est pas seulement une garantie de succès mais aussi un moyen de corriger les erreurs du passé, car l’énergie investie est réorientée dans les réalisations présentes pour une plénitude immédiate.


Voir aussi: Engager le pouvoir d’organisation infini de la Constitution de l’Univers pour réaliser notre désir

Voir aussi: Śruti, Smṛti, Purāṇa

Voir aussi: Les gouvernements sont invités à adopter la Constitution cosmique de l’Univers (en anglais)

Un commentaire sur “La Constitution de l’Univers

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s