Soma et Ojas

Soma et le système nerveux

Soma est à la conscience ce qu’Ojas est au corps. Alors qu’Ojas équilibre Vata, Pitta et Kapha, Soma équilibre Ṛṣi, Devatā et Chandas. Le goût sucré (ou doux) de Soma, dit Maharishi, est la dynamique auto-interactive de la conscience exposée au goût.

Au fil des années, Maharishi a fait référence à plusieurs reprises à deux substances fréquemment mentionnées dans les textes védiques. Ces substances, connues sous le nom d’Ojas et de Soma, sont considérées comme les médiateurs naturels du corps de la santé parfaite, de la longévité et de l’expérience des états de conscience supérieurs. Considérons d’abord Soma.

Maharishi explique que dans la littérature védique, le mot Soma a plusieurs significations. Dans son sens le plus large, Soma se réfère à une tendance de base de la nature qui maintient l’univers ensemble, le flux de la dynamique auto-interactive sous-jacente de la conscience.

Soma se réfère également à un produit chimique produit dans le corps à la suite de la réalisation d’un état de conscience sans stress. Comme le décrit Maharishi:

«Un système nerveux qui fonctionne normalement, exempt de stress, de tension et de toute anomalie, produit un produit chimique appelé le Soma. . . . S’il n’y a pas de restrictions, pas d’inhibitions, alors la conscience est illimitée, et quand cette conscience illimitée est maintenue spontanément à tout moment, alors le système nerveux fonctionne normalement. . . . Maintenant, le sous-produit d’un système digestif qui fonctionne normalement est le Soma. Le Soma est ce qui aide tous les fondements de la vie individuelle à se développer afin que la totalité de la conscience individuelle puisse s’élever au-dessus des limites et avoir un statut illimité.»

Dans ce contexte, Soma est à la fois le produit du raffinement neurophysiologique et la substance même qui permet le développement du plein potentiel mental et physique. Le principe selon lequel tout état de conscience est soutenu par un état physiologique est interprété ici comme signifiant que le Soma est la substance biochimique clé qui soutient l’expérience de la conscience transcendantale et finalement l’illumination. Cet ‘élixir de longévité’ n’est pas distillé dans un laboratoire pharmaceutique, mais par le processus de développement intérieur de la conscience. Le Soma est un produit de la pharmacie naturelle du corps, créé par un système nerveux fonctionnant dans les états de conscience supérieurs.

Certains textes de la littérature védique qui se rapportent spécifiquement à la santé approfondissent la définition de Soma. Dans ces derniers, ‘Soma’ se réfère spécifiquement à la première définition – un principe dynamique abstrait de la conscience qui est capable d’unifier la diversité dans la nature. Pour la deuxième définition (un produit chimique unique dans le corps responsable de la santé idéale et de la longévité), le terme Ojas est utilisé. Ojas et Soma sont intimement liés. Ils représentent le même principe unificateur par nature. Cependant, Soma est ce principe non manifesté exprimé dans la conscience, et Ojas est son expression manifestée comme le niveau le plus fin possible de la matière. Nous pourrions dire qu’Ojas est le premier matériau, l’expression biochimique de Soma dans la physiologie de la matière, qui est la base de toutes les couches successives de matière dans le corps – cellules, tissus, organes, etc.

Ojas est considéré comme un produit biochimique qui établit l’équilibre entre la physiologie de la conscience et la physiologie de la matière. Parce qu’il est situé au point de jonction entre la conscience et la matière, Ojas est décrit comme une ‘lampe à la porte’, illuminant à la fois le domaine intérieur de la conscience et le domaine extérieur de la matière.

Une dernière définition de Soma: la littérature védique se réfère également à une plante ou herbe particulière de ce nom, traditionnellement utilisée lors de cérémonies spéciales. Parmi les nombreuses propriétés médicinales attribuées à cette plante est la capacité d’augmenter la longévité. Dans le contexte de la discussion précédente, nous pourrions comprendre cette définition du Soma comme un autre aspect – une expression plus concrète et manifestée – de sa nature en tant que dynamique auto-interactive de la conscience, qui soutient et promeut l’évolution de tout.

Le flux de Soma génère des vagues de félicité. On en fait l’expérience dans le programme de MT et de MT-Sidhi: la conscience s’ouvre au niveau du sentiment le plus raffiné, qui ne fait qu’un avec le Soi cosmique, la conscience de pure félicité. Au fur et à mesure que l’on acquiert la capacité d’agir à partir de ce niveau transcendantal, chaque activité devient un moyen d’inspirer la félicité – on vit la valeur cosmique de la vie. Maharishi explique que la valeur superficielle de l’action a également un rôle à jouer dans ce développement; toutes les paroles et tous les comportements devraient nourrir et protéger le niveau tendre du sentiment afin de promouvoir cette expérience de la valeur suprême de la vie.

La perspective ayurvédique sur la manière de boire le lait

Selon d’Ayurvéda, le lait fournit une nutrition spéciale et unique qui ne peut pas être dérivée de tout autre type d’aliment. Le lait, lorsqu’il est digéré correctement, nourrit tous les tissus, promeut les émotions équilibrées et aide à équilibrer tous les doshas. C’est un des aliments les plus important pour promouvoir l’ojas. Selon l’Ayurvéda, l’ojas est une substance raffinée que le corps produit à partir du niveau le plus subtil de la digestion correcte. L’ojas apporte la force, une solide immunité, le bonheur et le contentement selon l’Ayurvéda. Donc, le lait est un aliment très important à inclure régulièrement dans votre alimentation, particulièrement si vous suivez un mode de vie végétarien.

Afin de le digérer correctement, on devrait éviter de boire le lait froid sortant du frigidaire. Le lait devrait être bouilli. Laissez le lait mousser et alors baissez le feu, ainsi le lait est sur un frémissement pour environ 5 à 10 minutes. Chauffer le lait change la structure moléculaire, ainsi il est plus apte à la consommation humaine et cela réduit kapha, le rendant plus léger à digérer. Alors qu’il chauffe, vous pouvez ajouter une pincée de curcuma en poudre, une pincée de poivre noir en poudre, un morceau de cannelle ou quelques pincées de gingembre pour réduire la lourdeur du lait et ainsi réduire tout mucus pouvant avoir un effet secondaire.

Si vous avez de la difficulté à digérer le lait et n’en avez pas consommé pendant un temps, alors il est recommandé que vous recommenciez d’une façon graduelle pour aider le corps à l’assimiler. Commencez à boire 1/8 de tasse de lait bouilli avec du gingembre. Alors, graduellement accroissez la quantité à environ une tasse sur une période de dix jours.

Le lait devrait être biologique, entier et non-homogénéisé. Le lait homogénéisé est très difficile à digérer et peut facilement boucher les canaux les plus fins de la circulation. Il est probable que le lait qui n’est pas certifié biologique puisse contenir des rBGH*. Ce sont des hormones qui artificiellement accroissent la production de lait chez la vache. La seule manière que nous connaissons pour éviter les rBGH est d’acheter du lait biologique parce qu’en fait le FDA (Organisme gouvernemental de contrôle pharmaceutique et alimentaire aux États-Unis) n’exige pas l’étiquetage sur les produits laitiers qu’ils puissent venir de vaches ayant reçu des injections de l’hormone. Le lait de vache est considéré être le meilleur, mais le lait cru de chèvre est bien à utiliser également.

Le lait ne devrait pas être mélangé ou consommé avec les goûts aigre, amer, salé, astringent ou piquant. Lorsqu’il est combiné avec des goûts incompatibles, le lait devient indigeste et cause l’accumulation de toxines nuisibles dans le corps. Cependant, le lait chaud peut être consommé avec les goûts sucrés tels que le riz, les dattes, les mangues et les amandes. Si vous souhaitez prendre du lait, alors il est préférable d’attendre au moins une heure après que vous ayez pris un repas. 

*Ceci concerne les États-Unis, mais il est bon de le savoir.

Approche de l’Ayur-Veda Maharishi de la dépression (3)

* Évitez de manger des aliments sans vie, ou des « cochonneries » si vous voulez élever vos esprits. Éviter les restes, les conserves, les surgelés et les aliments conditionnés, car ils ne sont pas frais et ne peuvent pas créer de l’Ojas. Au lieu de cela, ils créent de l’ama – substance collante produite par une digestion incomplète qui bloque les canaux subtils. L’ama ralentit Sadhaka Agni et bloque la communication entre le cœur et l’esprit, causant l’emmagasinement d’émotions négatives dans le corps au lieu de les évacuer. Si les shrotas, ou canaux subtils, sont clairs, les émotions négatives et les stress peuvent être traités rapidement. Un autre genre d’aliment à éviter est tout légume de la famille des solanacées, incluant pomme de terre, tomates, aubergines, et les poivrons rouges, verts et jaunes. Ces légumes provoquent l’obstruction des shrotas et par conséquent doivent être évités.

* Faites vous un massage chaque jour (massage à l’huile ayurvédique). Le massage a de nombreux bénéfices: il accroît la circulation, permet de nettoyer les toxines des tissus, donne de la vigueur au corps, calme l’esprit et apaise les émotions. Le sens du toucher est associé aux émotions, et même si vous vous massez vous-mêmes, vous vous donnez la sensation tactile nécessaire pour équilibrer le dosha Vata, et calmer l’anxiété et le stress. Pour votre huile de massage, utilisez 50% d’huile de massage Peau Jeune, pour femme ou homme, et 50% d’huile de massage Relaxation. La plante Shankapushpi dans l’huile de massage pour Peau Jeune convient aux personnes de tout âge, car cette plante a un effet calmant remarquable. Prenez un bain chaud après votre massage afin d’évacuer les toxines qui ont été rejetées des cellules pendant le massage.

* Prenez des rasayanas de l’Ayurveda Maharishi. Les Rasayanas sont des élixirs pour la félicité et la régénération, et sont la crème du royaume des plantes, préparés selon les méthodes anciennes, et dont la préparation peut prendre des semaines. Maharishi Amrit Kalash est le plus puissant de tous les rasayanas, il a la capacité de créer de la félicité, du contentement, et une santé idéale. Comme tout vrai rasayana, Maharishi Amrit Kalash a la capacité d’améliorer Medhya Agni, ou la coordination entre les fonctions mentales, la rétention et la mémoire. Ce genre de coordination est important pour équilibrer les émotions et pour aider à prévenir la dépression.

* Pratiquer Achara Rasayanas, ou les rasayanas du comportement. Selon la Charaka Samhita, si vous pratiquez ces comportements positifs chaque jour, vous gagnerez une bonne santé et un bien-être général. Vous remarquerez que vous retrouvez certaines des suggestions dont nous avons déjà parlé, dans cette liste. 

Achara Rasayanas:

Dire la vérité

Être libre de colère

Ne pas consommer d’alcool

Pratiquer la non-violence

Éviter la suractivité

Favoriser le calme

Parler avec douceur

Pratiquer la méditation

Maintenir la propreté

La Persévérance

Faire la charité

Respecter les professeurs, ses parents et les personnes âgées

Avoir de l’amour et de la compassion

Équilibrer le sommeil et l’état de veille

Consommer le ghee (beurre clarifié) régulièrement

Connaître la mesure du temps et celle de l’espace avec bienséance

Ne pas être vaniteux

Avoir de l’humilité

Garder le contrôle des sens

Rester en compagnie des sages

Avoir une attitude positive

Auto-contrôle

Être dévoué aux écritures Védiques

* Créer un environnement agréable. Il est très important de s’entourer de gens agréables et positifs qui vous soutiennent émotionnellement, et qui vous encouragent à mener une vie sattvique. Choisissez des amis ou des collègues, qui sont aussi intéressés pour suivre une routine de vie saine, et qui mangent des aliments sains. Vous choisirez aussi la compagnie de gens qui vous respectent et qui créent en vous un sentiment élevant.

Une description d’une compagnie convenable ou non est décrite dans la Caraka Saṁhitā. Ceux qui sont considérés de bonne compagnie sont matures en sagesse, en érudition, en bonne conduite, en patience, en mémoire, et dans la pratique de la méditation. Sont aussi recommandées les personnes qui ont une nature humaine, n’ont pas une nature anxieuse, se comportent bien avec tout le monde, sont paisibles et qui prônent la conduite juste et suivent le juste cours de l’action. Ceux qui sont considérés non-convenables en tant qu’amis ou associés sont les personnes aux pensées, paroles et conduites négatives; ceux qui sont querelleurs par nature; et ceux qui sont dépourvus de compassion. Ne sont pas non plus recommandées, ceux qui disent généralement du mal des autres, sont cruels, ou envieux, ceux qui envient la prospérité des autres, ceux qui ont l’habitude de faire des remarques sarcastiques sur les autres, et ceux qui ne suivent pas le cours vertueux de la vie.

Question: existe-t-il des compléments de plantes, particulièrement désignés pour aider à équilibrer les émotions?

Vaidya Mishra: oui. Blissfull Joy est un excellent apport nutritionnel pour équilibrer les émotions. Blissful Joy aide à équilibrer les trois sous-doshas: Tarpaka Kapha, Prana Vata et Sadhaka Pitta. Tarpaka Kapha gouverne l’équilibre des fluides dans le cerveau, des tissus cérébraux sains, et la communication entre les cellules du cerveau. Lorsqu’ils sont équilibrés, ils contribuent à la stabilité d’une personne. Prana Vata – qui gouverne l’énergie, la créativité, la perception, la croissance de la conscience, et l’auto-réalisation – est aussi nourri par Blissful Joy. En fin de compte, Blissful Joy soutient Sadhaka Pitta, qui est responsable des émotions équilibrées, de la confiance en soi, des désirs sains, de la motivation et du sentiment de plénitude.

Blissful Joy améliore aussi le métabolisme et évacue les toxines des micro-canaux circulatoires (shrotas) qui délivrent les nutriments aux cellules. Des shrotas obstrués privent les cellules d’énergie et de vitalité et ralentissent la régénération des cellules. Lorsque votre corps contient plus de vieilles cellules que de nouvelles, il peut en résulter de la fatigue et de la dépression. Blissful Joy améliore le métabolisme et aide à revitaliser la croissance des cellules.

Une des plantes contenues dans Blissful Joy est Arjuna Myrobolan, connue pour renforcer le cœur et les émotions. Ashwagandha et Holy Basil assistent la résistance naturelle du corps aux situations stressantes. Ashwagandha est aussi efficace pour équilibrer Prana Vata et améliorer la stabilité émotionnelle. Ailanthus Excelsa et Arjuna Myrobalan aident à renforcer les mécanismes naturels de régénération du corps, à accélérer le remplacement des cellules mortes ou faibles avec des cellules vitales et fraîches.

Si en plus d’avoir des émotions fragiles, vous vous sentez accablée ou mentalement fatiguée, il est recommandé de prendre aussi Worry Free.

Question: existe-t-il d’autres produits pour élever les émotions?

Vaidya Mishra: pour les femmes qui ont l’âge de la ménopause, il est hautement recommandé de prendre Emotional Support. Ce complexe de plantes est aussi très bien pour les femmes pendant la période suivant l’accouchement. Emotional Support augmente la coordination cœur/esprit et nettoie les canaux entre le cœur et l’esprit. Il nourrit aussi profondément à la fois le cœur et l’esprit, améliorant la résistance aux stress et neutralisant les déséquilibres émotionnels.

Certaines plantes contenues dans Emotional Support visent à équilibrer Sadhaka Pitta, fournissant une force émotionnelle et restaurant la félicité. Ces plantes sont Arjuna Myrobolan, la Rose, Pearl Bhasma, et poudre de Santal blanche, Angelica Glauca, Noix de Muscade, Brahmi, et Zinc Bhasma. Elles améliorent la coordination entre l’esprit et les émotions (en termes ayurvédiques, entre Prana Vata et Sadhaka Pitta). Brahmi, Aloeweed et Ashwagandha fournissent une force mentale et émotionnelle. Indian Asparagus nourrit tous les types de tissus du corps, incluant ceux qui soutiennent le cœur et l’esprit.

Les états supérieurs de conscience et le cœur

Dans le processus de développement des états supérieurs de conscience, le cœur a un rôle très important en tant que demeure du sentiment, de la mémoire et de l’Ojas.

Tout raffinement du système nerveux s’exprime à travers le cœur. 

Le texte qui suit, résume comment maintenir le cœur sur la voie de l’amour afin de soutenir la croissance des états supérieurs de conscience.

Les sept manières ayurvédiques, de bon sens pour garder votre cœur en bonne santé.

Les maladies de cœur sont la cause majeure d’être une inquiétude de santé en Europe et en Amérique du Nord, pourtant, à la fois la médecine moderne et l’Ayur-Veda Maharishi s’accordent à dire qu’il y a des choses que nous pouvons faire chaque jour pour garder un cœur en bonne santé. Ici, nous offrons quelques suggestions pour vous permettre de commencer. Prenez en une ou deux et commencez avec si vous voulez, et alors ajoutez en deux de plus, toutes les quelques semaines, jusqu’à ce que vous viviez naturellement un style de vie pour un cœur en bonne santé.

BONUS: Pas simplement votre cœur mais votre physiologie entière vous remerciera.

Eliminez le stress en douceur

Selon l’Ayur-Veda Maharishi, une approche holistique pour un cœur en bonne santé requière que vous nourrissiez aussi bien le cœur émotionnel que le cœur physique. Le cœur n’est pas juste une pompe – c’est la source de toutes les émotions, qu’elles soient de joie et de griserie ou de tristesse et de frustration. Le stress mental et émotionnel peut perturber le cœur émotionnel. Pratiquer la Méditation Transcendantale, une technique de développement de la conscience, deux fois par jour, a montré dans des études de recherches, aider à faire baisser la pression artérielle, à renverser le processus d’une obstruction artérielle et à augmenter la résistance à tous les types de stress. Les compléments à base de plantes de l’Ayur-Veda Maharishi, la ‘Paix de l’Esprit’ et ‘Blissful Joy’, nourrissent l’esprit et les émotions et contiennent des plantes comme Brahmi, Ashwagandha et Arjuna, toutes réputées pour leur influence positive sur l’esprit et le cœur émotionnel.

Cultivez le positif

Chercher activement le bien-être mental et émotionnel peut aider le cœur émotionnel à prospérer. L’Ayur-Veda Maharishi parle de l’Ojas, la substance qui maintient la vie. C’est le sous-produit le plus fin de la digestion et le maître coordinateur de toutes les activités de l’esprit et du corps. L’Ojas conduit à la béatitude, au contentement, à la vitalité et à la longévité. La force intérieure, l’équilibre et la culture d’attitudes et d’émotions positives accroissent l’Ojas. Passez un moment chaque jour sur les activités qui vous apportent le contentement et le bonheur. Écoutez de la musique apaisante ou élevante, appréciez la sereine beauté naturelle, élevez les émotions et l’esprit avec l’aromathérapie et buvez par petites gorgées des infusions relaxantes. Maintenez une attitude positive et éloignez-vous de toutes situations qui vous bouleversent ou vous mettent en colère.

Mangez bien

On dit que l’étape la plus décisive que vous pouvez prendre vers une santé du cœur est d’avoir une alimentation qui fasse ami-ami avec celui-ci. Pour une société qui est habituée au fast-food et à manger en chemin, c’est souvent l’étape la plus difficile à prendre et à maintenir. Mais, il y a des petites choses que vous pouvez faire pour rendre votre alimentation plus favorable à votre cœur. Mangez plus de portions de fruits frais et de légumes, commencez votre journée avec une compote de pommes ou de poires, incluez des amandes blanchies, que vous aurez pris soins de faire tremper toute la nuit, dans votre alimentation, revêtez vos légumes avec du jus de citron vert et mangez des épices favorables au cœur telles que le poivre noir fraichement moulu et l’épice au pouvoir antioxydant, le curcuma. Préférez les aliments frais aux aliments conditionnés ou aux restes, les aliments légers à ceux qui baignent dans l’huile de friture et les aliments cuisinés et chauds aux aliments froids et lourds. Un Rasayana antioxydant tel que l’Amrit Kalash Maharishi de l’Ayur-Veda Maharishi est un excellent support nutritionnel et un constructeur de l’Ojas.

Mangez soigneusement

Comment vous mangez est aussi important pour la santé de votre cœur (et la santé en générale) que ce que vous mangez. Mangez modérément – la ‘portion’ ayurvédique idéale est le contenu de vos deux paumes de mains en forme de coupe. 

Ne sautez pas les repas, parce que manger trois repas à des heures régulières chaque jour, forme votre digestion à prévoir et à digérer votre nourriture. Stimuler une digestion paresseuse avec une rondelle de gingembre, du sel et du jus de citron vert 15 minutes avant le repas. Ayez du lassi, fait en mélangeant une portion de yaourt frais avec trois portions d’eau, au déjeuner. Relevez-le avec du cumin moulu, légèrement revenu et du cilantro (ce serait en fait des feuilles de coriandre) frais. Ne mettez pas à l’épreuve votre digestion en mangeant tard le soir ou en mangeant un repas lourd au dîner.

Purifiez l’ama de la physiologie

L’ama est le sous-produit d’une digestion incomplète et s’accumule dans les vaisseaux sanguins et ailleurs dans votre corps. L’Ayur-Veda Maharishi recommande le Pañchakarma – un programme de nettoyage interne – avec tout changement de saison pour aider le corps à déloger l’ama. Autrement, les compléments alimentaires, le Pure Body Detox (MA 1010) et le Pure Body Detox Pitta (MA 1663) sont élaborés pour nettoyer les tissus adipeux (meda) de l’ama.

Autres choses que vous pouvez faire pour vous débarrasser de l’ama – buvez beaucoup d’eau chaud au cours la journée, allez au lit à 22 heures pour aider le corps à se nettoyer lui-même durant le temps de purification naturelle, ayez une alimentation plus légère, riche en fibre et en antioxydants, tirée des fruits, légumes, céréales complètes et noix (dans un sens général).

Faites de l’exercice modérément et régulièrement

Vous n’avez pas à faire une séance d’entraînement fatigante cinq fois par semaine. La clé est la régularité. Si vous suivez le principe ayurvédique de ‘balārdh’ – s’entraîner à la moitié de sa capacité – vous pouvez vous exercer chaque jour sans mettre sous tension vos muscles. Marcher est un excellent exercice pour qui que ce soit et une excellente thérapie également. Le matin de bonne heure est idéal pour faire une promenade de 30 minutes. Elle n’aidera pas seulement votre cœur, elle vous préparera pour la journée en prenant soins de votre circulation et de votre métabolisme.

Le système de santé du cœur – des recommandations spécifiques

De la perspective ayurvédique, le cœur est le siège de ‘Prana’ – l’énergie de vie – qui est maintenue par un équilibre délicat ‘d’Agni’ (l’énergie de l’élément solaire) et ‘Soma’ (l’énergie de l’élément lunaire). L’excès de stress mental et émotionnel fait dépérir soma dans le cœur. Le cœur est aussi le siège de ‘l’Ojas’, la substance à l’intérieur de nous qui maintient la vie et promeut la béatitude et la longévité. Pour protéger et nourrir le cœur physique et émotionnel, il est essentiel de promouvoir à la fois Soma et Ojas. La santé du cœur est gouverné aussi par les trois sous-doshas: ‘Sadhaka Pitta” (l’équilibre émotionnelle), Avalambaka Kapha (la stabilité, la force et le sens de la sécurité) et Vyana Vata (le flot sanguin et le battement du cœur).

Une approche holistique à la santé du cœur

Le système de santé du cœur nourrit le cœur physique et le cœur émotionnel pour une approche complète et équilibrée de la santé cardiovasculaire. C’est un programme qui prend en compte tous les facteurs clés à la santé du cœur, tels que l’alimentation, le style de vie et la routine quotidienne. Le complément à base de plantes Cardio Support (MA1816) contient des plantes qui nourrissent les aspects physiques et émotionnels du cœur; qui nettoient les canaux et les gardent propres de l’ama (toxines); qui rechargent votre capacité à supporter le stress et qui équilibrent le cholestérol dans le corps.

Les conseils du système de santé du cœur

Prenez le complément alimentaire ‘Cardio Support’ (MA1816) pour protéger et nourrir à la fois le cœur physique et émotionnel. Ce complément à base de plantes augmente la résistance naturelle au stress et promeut un meilleur sommeil. ‘Cardio Support’ équilibre aussi le cholestérol en purifiant les tissus adipeux.

Les compléments à base plantes de l’Ayur-Veda Maharishi, ‘Paix de l’Esprit’ (MA1401) et ‘Blissful Joy’ (MA1402), nourrissent l’esprit et les émotions et contiennent des plantes comme Brahmi, Ashwagandha et Arjuna, toutes renommées pour leur influence positive sur l’esprit et le cœur émotionnel.

Le complément à base de plantes ‘Pure Body Detox Pitta’ (MA1663) est conçu pour nettoyer en douceur les tissus adipeux (medha) de l’ama (les toxines).

Appliquez ‘l’Huile de Massage Rajeunissante pour Homme ou pour Femme’ sur vos mains et pieds avant de vous coucher. Cette huile non grasse s’absorbe rapidement et vous aide à apprécier un sommeil plus profond et plus détendu.

Diffusez ‘l’Huile Aromathérapeutique Humeur Egale’ lorsque le stress vous fait voir rouge ou que votre humeur s’enflamme. Prenez une longue respiration et permettez à ce mélange apaisant de cinq huiles essentielles pures de gentiment faire disparaitre votre irritation.

Prenez les compléments à base de plantes ‘Amrit Nectar’ (MA4) et ‘Ambrosia’ (MA5) – l’Amrit Kalash Maharishi – pour aider à nourrir votre cerveau et pour augmenter votre endurance au stress sur une base à long terme. 

Les recommandations diététiques

Incluez le fruit mûr ou le jus de grenade dans votre alimentation quotidienne

La Confiture de Pétales de Rose est particulièrement bénéfique pour équilibrer l’influence de Vata et Pitta sur le cœur 

Mangez beaucoup de légumes à feuilles vertes, cuisinés avec des épices et buvez du lassi au déjeuner 

Mangez modérément – La portion ayurvédique idéale est ce qui remplit vos deux paumes de main en forme de coupe

Stimulez une digestion paresseuse avec du gingembre frais et du citron vert 

Mangez des aliments qui créent plus d’Ojas, ce qui inclut le lait, le ghee, les céréales complètes, les légumes biologiques frais et les fruits sucrés et juteux

Vivre la santé selon l’Ayur-Veda Maharishi (12)

20 manières simples de vivre l’Ayur-Veda Maharishi

Je vois que l’Ayur-Veda Maharishi recommande de plus en plus les pommes cuites pour le petit déjeuner comme moyen d’améliorer la digestion, de créer de l’ojas et de réduire les nuisants radicaux libres dans le corps. En fait, la première chose recommandée dans le livre du Dr. Hari Sharma ‘La réponse au cancer’ (The Answer to Cancer), est ‘une pomme biologique cuite du matin même’ (la manger plus tard dans la journée n’est apparemment pas aussi puissant que la première chose au matin).

…En fait, je recommande fortement le livre de Sharma. Il est très facile à lire, il a quelque chose pour chacun, en plus de beaucoup de conseils utiles pour rester en équilibre.

“The Answer to Cancer Is Never Giving It A Chance To Start – by Hari Sharma MD, Vaidya Rama Kant Mishra and James G. Meade”

(La réponse au cancer est de ne jamais lui donner une chance de commencer – par Hari Sharma, docteur en médecine, Vaidya Rama Kant Mishra et James G. Meade)

La réponse au cancer: Dr. Sharma, un important chercheur médical occidental avec une profonde connaissance de l’Ayur-Veda:

«Parce que le cancer surgit comme un déséquilibre au niveau fondamental de la physiologie, les méthodes qui préviennent le cancer, préviennent aussi beaucoup, si ce n’est pas toutes les autres maladies. C’est un livre que nous avons tous besoin de lire.»

20 manières simples de vivre l’Ayur-Veda Maharishi

Ayez un bon petit déjeuner: Sauter le petit déjeuner irrite particulièrement Sadhaka Pitta, un des sous-doshas de Pitta. Un Sadhaka Pitta déséquilibré peut résulter dans de l’irritabilité et des émotions instables. 

Quelques suggestions pour le petit déjeuner: Des pommes cuites mangées avant toute autre chose le matin, aident à créer de ‘l’ojas’ – le sous produit final et le plus raffiné de la digestion. L’ojas contribue à augmenter la vitalité, la force, l’immunité et le bien-être dans l’ensemble. Les fruits sucrés et juteux sont d’excellents purificateurs – ils aident à éliminer les impuretés du corps. Selon l’Ayur-Veda Maharishi, il est recommandé que les fruits soient mangés avant toute autre chose le matin, 30 minutes avant les autres éléments du petit déjeuner telles que des céréales chaudes.

Prévoyez une promenade avec un ami ou un coéquipier: L’Ayur-Veda Maharishi considère la marche comme un exercice tridoshique. Elle équilibre les trois doshas sans mettre une tension excessive sur le corps. Elle calme l’esprit et nourrit les sens.

Créez un nouveau déjeuner: Les aliments qui sont traités, conservés, congelés ou conditionnés sont plus durs à digérer et ainsi créent de l’ama. Aussi, parce qu’ils sont vieux, dénaturés par le traitement ou qu’ils incluent des ingrédients nuisibles tels que des conservateurs chimiques, ils ne contiennent plus d’intelligence de la nature. Plutôt, ils créent de l’ama et empêchent l’intelligence de la nature d’atteindre les cellules. Aujourd’hui, faites l’effort de manger un déjeuner fraîchement préparé et chaud. Mangez dans une atmosphère apaisée et silencieuse en ayant l’attention sur votre nourriture quand vous mangez.

Buvez un verre d’eau: L’eau déloge l’ama accumulé ou les toxines et maintient une digestion sans problèmes. Bu à petite gorgée durant la journée, l’eau est un excellent guérisseur.

Buvez un verre de lait: À la fin d’une journée fatigante, lorsque vous n’arrivez pas à fermer les yeux, ne soyez pas frustré, buvez un verre de lait. Le lait devrait être biologique et sans additifs, et bouilli avec un pincée de cardamome avant de le boire afin de le rendre plus digeste. Buvez le seul, séparé des repas pour éviter l’indigestion.

Asseyez-vous et fermez les yeux: Faites une pose «juste pour moi» maintenant même, ici même. Déconnectez-vous du monde extérieur et tournez-vous vers votre propre soi. Même si vous faites ceci pendant une minute, vous vous sentirez mieux.

Boirez des infusions à petite gorgée: Les infusions toutes naturelles et sans caféine préparées à partir des plantes médicinales de la nature sont une façon parfaite de se relaxer et de se recharger. Choisissez parmi la large étendue de boissons «gourmet» de l’Ayur-Veda Maharishi pour cueillir la saveur et le mélange qui convient à votre unique type de dosha et à vos besoins.

Le massage de votre corps: La peau est assoiffée de votre touché et attention. Lorsque l’huile chaude médicale est frottée doucement sur toute la peau, votre corps et votre esprit se sentent dorlotés et relaxés. Traitez votre peau à la magie du massage aujourd’hui.

Appelez un ami: Les gens dont la compagnie nous font nous sentir heureux et aimés sont comme une médecine. Ils guérissent et nous rétablissent. Rester en contact avec de telles personnes nourrit nos propres cœurs.

Faites votre propre pot de beauté: Les guérisseurs ayurvédiques recommandent d’utiliser des produits totalement naturelles sur votre peau, de préférence ces ingrédients qui sont aussi bon à manger. Choisissez parmi les aliments comme le miel, l’eau de rose, le concombre, la farine d’avoine, les amandes blanchies et moulues, le lait et le yaourt pour préparer ces pots qui exfolieront, nettoieront et hydrateront votre peau. À l’Ayur-Veda Maharishi, nous amenons la définition de «totalement naturelle» à une étape même supplémentaire. «Totalement naturelle, en fait se relie à la capacité de protéger la propre intelligence de la nature dans un produit,» dit Rama Kant Mishra, dermatologue ayurvédique et concepteur de la ligne ‘Youthful Skin’ (Jeune Peau). Non seulement, nous utilisons des ingrédients complètement naturels, mais nous nous assurons également que les techniques utilisées pour conditionner ces ingrédients sont telles qu’elles ne détruisent pas les bénéfices naturels.

Respirez profondément: Une respiration intentionnée améliore le flot d’oxygène et les autres nutriments vitaux aux plus minuscules canaux du corps, vous donnant un immédiat sens de bien-être.

Levez-vous avec le soleil: Ceci sera facile à faire si vous allez au lit avant 22 heures. Vous réveillez de bonne heure, vous donne le temps de vous focalisez sur vos ablutions du matin et de préparer un bon et nourrissant petit déjeuner. De plus, cela vous donne le temps d’apprécier le calme matinal précoce de la nature.

Prenez soins de vos cheveux: Lorsque vos mèches sont tombantes et sans vie, toute votre approche de la vie peut prendre une allure pessimiste. Contrez le problème en faisant attention à ce que vous mettez dans votre corps. Construisez des petits changements dans votre menu quotidien. Au lieu de pop-corn, mangez un fruit frais. Ne grignotez pas de bonbons, mais mangez des amandes blanchies que vous aurez fait tremper. Lisez: ‘Your resource for everything ayurveda’ (vos ressources pour toute chose ayurveda – site web de MAPI), pour des centaines d’idées sur les façons nouvelles de cuisiner avec les fruits, les légumes et les épices.

Désintoxiquez-vous: De temps en temps, suivez un régime réduisant l’ama. Un nettoyage interne périodique avec des plantes médicinales ayurvédiques aide à déloger l’ama et évite de plus son accumulation. Voici une recette d’eau épicée réduisant l’ama du Vaidya Rama Kant Mishra, coauteur de ‘La réponse au cancer’. Ama Pachana Spice Water ( l’eau épicée qui cuit l’ama): Pour préparer l’eau, bouillir environ deux litres (d’eau) et la mettre dans un thermos. Alors ajoutez deux à trois fines rondelles de gingembre frais, 1/4 de cuillerée à café de cumin, 1/4 de cuillerée à café de fenouil, 2 grains de poivre noir, et 2 feuilles de menthe. Laissez infuser. Buvez cette eau dans la journée pour un effet très purifiant. Aussi, cette ‘Ama Pachana Water’ aidera à améliorer votre digestion.

Décorez votre table: Faites de chaque repas, une célébration. Une table agréable, mise avec des couverts étincelants, des serviettes propres et de couleurs appétissantes aiguise l’appétit et promeut une bonne digestion.

Régénérez votre immunité avec des antioxidants.

Relevez votre assiette au déjeuner: Le curcuma, le cumin, la coriandre, le fenouil, la cardamome – celles-ci et d’autres épices utilisées dans la cuisine ayurvédique ajoutent non seulement de l’arôme et de la saveur mais aussi des qualités nutritives bénéfiques à votre nourriture. Le curcuma est un antiseptique, le cumin aide à la digestion, la coriandre nettoie le système, le fenouil apaise l’estomac et la cardamome rafraîchit le système. Découvrez les bénéfices de santé des épices. «Les épices ajoutent une bonne saveur et ont une propriété ‘yogavahi’, ce qui signifie qu’elles supportent la digestion et rendent les nutriments facilement assimilables par le corps,» dit Vaidya Mishra.

Liez-vous avec la nature: Lorsque vous passez du temps avec les fleurs, les papillons et les arbres, vous vous connectez de la manière la plus intime avec la terre, dont l’Ayur-Veda Maharishi croît que nous en sommes tous une partie intégrale. Ce sens de rapport est extrêmement apaisant, particulièrement pour ceux d’entre nous qui sont stressés.

Voyez un vaidya: À n’importe quel moment, beaucoup d’entre nous avons des petits ou des gros déséquilibres dans notre physiologie. Même des petits déséquilibres peuvent mener à de l’inconfort et des malaises. Un vaidya vous aidera à comprendre et à corriger vos déséquilibres. Voyez en un même si vous ne vous sentez pas particulièrement souffrant.

Vivre la santé selon l’Ayur-Veda Maharishi (5)

Pourquoi est-il important de prendre suffisamment de repos?

Les recherches ont relié la privation de sommeil aux problèmes de la pression artérielle, de la dépression, d’une performance mentale diminuée et des autres facteurs qui accroissent le risque de maladie cardiaque. L’Ayur-Veda Maharishi considère le sommeil comme un bloc de construction fondamental, tout aussi important que l’alimentation pour maintenir la santé. Pratiquez de bonnes habitudes d’horaires de repos – favorisez les activités reposantes et calmantes à l’approche de l’heure de vous coucher pour aider à déconnecter l’esprit des sens. Gardez votre chambre libre de distractions – télévision, ordinateur et autre matériel relié au travail. Maintenez une température qui soit confortable. Ne vous approchez pas des stimulants le soir. Allez au lit à 22 heures. Vous couchez tôt et vous lever tôt, vous gardera en bonne santé et énergique toute la journée.

Durant la journée, l’esprit et le corps accomplissent des milliers de tâches dont nous pouvons être plus ou moins conscients. Cette activité incessante crée immanquablement de la fatigue dans le système nerveux, ce qui provoque le besoin de se reposer. De plus, une des étapes aux états supérieurs de conscience est le sommeil conscient. Ce qui veut dire que nous ne cherchons pas à nous priver de sommeil dans l’espoir d’accélérer le processus de l’évolution. Nous prenons simplement les choses comme elles viennent en suivant la routine quotidienne ou dinacharya.

Le sommeil conscient, qui est un état où l’esprit reste éveillé alors que le corps expérimente le repos du sommeil profond, viendra naturellement avec l’éveil de la conscience, la stabilité du système nerveux et la purification de la physiologie. Il doit être possible de le favoriser du fait que l’esprit se déconnecte dû à l’anxiété, la fatigue et le stress. En remédiant à ces trois sources de tensions, il est sûr que nous pouvons bénéficier d’une conscience plus claire. Disons simplement, que le principal avantage est de ne pas perdre la conscience et donc, de pouvoir continuer à évoluer même durant la nuit.

Le sommeil est important parce qu’il augmente l’Ojas – qui est considéré en Ayur-Veda Maharishi comme étant le maître coordinateur entre l’esprit, le corps et le Soi intérieur. L’Ojas est le produit le plus fin de la digestion, la principale force support de vie. Il agit comme un amortisseur, aidant à isoler l’esprit du stress de tous les jours et à améliorer la capacité innée du système immunitaire. 

“L’Ayur-Veda Maharishi considère que l’état de sommeil parfait, en terme de qualité, a été réalisé lorsque l’esprit fatigué est totalement déconnecté des sens,” dit Vaidya Mishra. “Lorsque seulement une déconnexion partielle a lieu, la qualité du sommeil est défavorablement affecté.” Si durant la journée, notre régime alimentaire, notre routine quotidienne et notre façon de nous comporter créent un déséquilibre Vata, Pitta ou Kapha, un déséquilibre correspondant du sommeil se développera.

Vata, Pitta et Kapha sont les trois principes ayurvédiques qui gouvernent toutes les différentes activités de l’esprit et du corps. Par conséquent, l’Ayur-Veda Maharishi définit trois genres de déséquilibres du sommeil – difficulté à s’endormir, sommeil interrompu au cours de la nuit et réveil matinale avec un sentiment de lourdeur, de fatigue et de manque de fraîcheur, le corps douloureux et l’esprit léthargique.

Manager les déséquilibres du sommeil – Les recommandations diététiques et de style de vie

Pour un déséquilibre Vata du sommeil, indiqué par la difficulté à s’endormir, Vaidya Mishra recommande un régime pacifiant Vata. De favoriser les aliments qui sont chaud, lourd et huileux, et de minimiser les aliments qui sont froid, sec, et léger. D’insister sur les goûts sucrés, salés et aigres, et de réduire les aliments épicés, amère et astringent. D’inclure des graines de pavot dans votre régime, sous forme de chutney ou encore, une boisson énergétique à base d’amande combinée avec du lait chaud. D’appliquer un peu d’huile de sésame sur les mains et les pieds avant d’aller vous coucher. Au lit, pratiquer une respiration profonde et aisée pour vous aidez à vous détendre.

Suivez un régime pacifiant Pitta si vous tendez à vous réveiller au cours de la nuit, qui généralement indique un déséquilibre Pitta du sommeil. Incorporez des aliments qui sont frais et liquides, et réduisez les aliments chauds et épicés. Les aliments sucrés, amères et astringents sont bons. Essayez le milk shake aux dattes, une délicieuse et apaisante boisson, et incluez du chutney aux graines de pavot dans votre régime. Combinez le Rejuvenation Massage Oil (à 50%) avec une huile apaisante telle que l’huile de noix de coco ou d’olive (50%) et l’appliquez sur les mains et les pieds avant d’aller au lit. Pratiquez une respiration profonde et aisée au lit.

Si vous vous réveillez avec une sentiment d’ennui et de léthargie, un déséquilibre Kapha du sommeil, favorisez les aliments qui sont légers, secs et chauds et minimisez ou évitez les aliments qui sont lourds, huileux et froids. Focalisez-vous sur les goûts épicés, amères et astringents et réduisez les aliments aux goûts sucrés, salés et aigres. Le massage des mains et des pieds, spécialement (the nail-beds), avec le Rejuvenation Massage Oil aidera.

Les dix façons aisées d’obtenir votre ZZZZzzzz

Voici les douze conseils de Vaidya Mishra pour un sommeil joyeux:

1. Manger trois repas au cours de la journée – petit déjeuner, déjeuner vers midi et un souper léger tôt.

2. Faire de l’exercice équilibré régulièrement – la recherche moderne confirme aussi que l’exercice modéré peut aider à améliorer le sommeil.

3. Essayez d’aller au lit avant 22 heures, durant la période de somnolence de Kapha, afin que l’esprit puisse s’apaiser plus rapidement.

4. Portez des vêtements confortable pour dormir – le coton est hautement recommandé. 

5. Éviter les aliments chauds et épicés au souper. 

6. N’amenez pas de matériel relié au travail dans votre chambre. 

7. Garder votre chambre dans l’obscurité ou très faiblement éclairée.

8. Un léger massage des mains, des pieds et du cou avant de vous coucher peut aider à la relaxation.

9. Au lit, faites de longues, profondes et aisées respirations, afin d’aider votre esprit et votre corps à se relaxer.

10. Faire de sa chambre un refuge de repos afin de cultiver la paix de l’esprit. L’huile essentielle de lavande favorise le sommeil. Quelques postures de Yoga aideront à relaxer la physiologie. Une musique douce et apaisante, ainsi qu’une prière de reconnaissance sont des moyens pour maintenir l’esprit dans de bonnes dispositions. Si l’esprit est trop actif, le diriger doucement vers des souvenirs agréables et paisibles.

11. Gardez votre chambre propre et ordonnée afin de limiter les pensées désordonnées.

12. Des activités calmantes et apaisantes lorsque le moment d’aller au lit approche, aident à préparer l’esprit et le corps au repos. 

«Dans Ta plénitude Seigneur,

Empli de Ta Grâce, 

Dans le dessein de nous unir à Toi,

De satisfaire et glorifier Ta création,

Et Te remerciant de tout notre cœur,

Avec toute notre amour pour Toi, 

En toute adoration pour Tes bienfaits.

Nous acceptons ce don comme Tu nous l’a dispensé

Cette nourriture est Ta bénédiction et pour Te servir, Seigneur,

Nous l’acceptons en toute gratitude.» – Maharishi Mahesh Yogi

Une bonne nuit de sommeil ne vous aide pas seulement à rester vigilant, clair et focalisé le jour suivant; elle peut aussi vous garder en bonne santé longtemps.

Les points concernant l’insomnie

Mettre Vata au lit

1. Suivez une alimentation pacifiant Vata, mais ayez un dîner léger (par exemple: le riz, pain grillé et lait chaud). Mangez votre dîner le plus tôt possible (par exemple: immédiatement après le programme de MT du soir).

2. L’activité du soir doit être plaisante et relaxante. Une promenade de 10 à 15 minutes après le dîner est une bonne chose. Essayez d’éviter la télévision à la nuit puisque par nature elle stimule le cerveau; la lecture et la musique douce sont mieux. 

3. Allez au lit à la même heure tous les soirs: avant 22 heures est le mieux, car c’est juste à la fin de la période Kapha où l’esprit est naturellement enclin au sommeil.

4. Le lit et la chambre devraient être confortables et ordonnés. Les Pittas devraient garder le thermostat au plus bas. Les Vatas et Kaphas à environ 18 ou 20 degrés.

5. Les draps et les vêtements de nuits devraient être en fibres naturelles – coton, soie.

6. Évitez d’utiliser la chambre pour des activités telles que la lecture, le travail, regarder la télévision. La chambre devrait être associée avec le sommeil, pas l’activité.

7. Les stimulus sensorielles juste avant de se coucher devraient être apaisant: par exemple la musique du Gandharva Veda, l’aromathérapie (Aroma Oil Vata est normalement le mieux pour l’insomnie).

8. Buvez un verre de lait chaud avant de vous coucher – vous pouvez ajouter un peu de sucre non raffiné ou de miel.

9. Massez la tête et les pieds légèrement avec de l’huile de sésame avant de vous retirer (le ghee peut être utilisé sur les pieds à la place). Dans les cas sévères, un plein Abhyanga du corps (léger) suivi par un bain peut être fait avant de vous coucher.

10. Évitez tout travail de focalisation au moins 30 minutes avant de vous coucher.

11. Gardez la tête et les pieds au chaud lors des nuits froides. Portez un bonnet de nuit en coton et utilisez une bouillotte d’eau chaude si nécessaire.

12. Traitez la constipation, si elle est présente.

13. Évitez les comprimés pour dormir. Si nécessaire, vous pouvez utiliser une des aides naturelles pour dormir qui suit:

a) Le saffran: faire bouillir une tasse de lait avec 2 à 3 fils

b) La muscade: mélangez dans une tasse de lait chaud une bonne pincée

c) Les graines de pavot: ¼ à ½ cuillerée à café mélangé dans une tasse de lait chaud

d) Gotu kola: une cuillerée à café de feuilles ou ¼ de cuillerée à café de poudre infusé dans une tasse d’eau chaude) 

La camomille: une infusette ou une cuillère à soupe en vrac infusée avec une tasse d’eau

14. Une fois au lit, prenez une position confortable et ne vous inquiétez pas au sujet du sommeil. Laissez vous esprit flâner librement avec une attitude paresseuse. Prenez l’attitude que vous aurez naturellement autant de repos que vous avez besoin, même si en fait vous ne dormez pas. Vous êtes dans les mains de la nature. Débranchez votre lampe de chevet. Tournez votre réveil vers le mur et ne vous inquiétez pas du temps. Appréciez simplement de vous reposez confortablement. Le sommeil viendra naturellement.