La perspective ayurvédique sur la manière de boire le lait

Selon d’Ayurvéda, le lait fournit une nutrition spéciale et unique qui ne peut pas être dérivée de tout autre type d’aliment. Le lait, lorsqu’il est digéré correctement, nourrit tous les tissus, promeut les émotions équilibrées et aide à équilibrer tous les doshas. C’est un des aliments les plus important pour promouvoir l’ojas. Selon l’Ayurvéda, l’ojas est une substance raffinée que le corps produit à partir du niveau le plus subtil de la digestion correcte. L’ojas apporte la force, une solide immunité, le bonheur et le contentement selon l’Ayurvéda. Donc, le lait est un aliment très important à inclure régulièrement dans votre alimentation, particulièrement si vous suivez un mode de vie végétarien.

Afin de le digérer correctement, on devrait éviter de boire le lait froid sortant du frigidaire. Le lait devrait être bouilli. Laissez le lait mousser et alors baissez le feu, ainsi le lait est sur un frémissement pour environ 5 à 10 minutes. Chauffer le lait change la structure moléculaire, ainsi il est plus apte à la consommation humaine et cela réduit kapha, le rendant plus léger à digérer. Alors qu’il chauffe, vous pouvez ajouter une pincée de curcuma en poudre, une pincée de poivre noir en poudre, un morceau de cannelle ou quelques pincées de gingembre pour réduire la lourdeur du lait et ainsi réduire tout mucus pouvant avoir un effet secondaire.

Si vous avez de la difficulté à digérer le lait et n’en avez pas consommé pendant un temps, alors il est recommandé que vous recommenciez d’une façon graduelle pour aider le corps à l’assimiler. Commencez à boire 1/8 de tasse de lait bouilli avec du gingembre. Alors, graduellement accroissez la quantité à environ une tasse sur une période de dix jours.

Le lait devrait être biologique, entier et non-homogénéisé. Le lait homogénéisé est très difficile à digérer et peut facilement boucher les canaux les plus fins de la circulation. Il est probable que le lait qui n’est pas certifié biologique puisse contenir des rBGH*. Ce sont des hormones qui artificiellement accroissent la production de lait chez la vache. La seule manière que nous connaissons pour éviter les rBGH est d’acheter du lait biologique parce qu’en fait le FDA (Organisme gouvernemental de contrôle pharmaceutique et alimentaire aux États-Unis) n’exige pas l’étiquetage sur les produits laitiers qu’ils puissent venir de vaches ayant reçu des injections de l’hormone. Le lait de vache est considéré être le meilleur, mais le lait cru de chèvre est bien à utiliser également.

Le lait ne devrait pas être mélangé ou consommé avec les goûts aigre, amer, salé, astringent ou piquant. Lorsqu’il est combiné avec des goûts incompatibles, le lait devient indigeste et cause l’accumulation de toxines nuisibles dans le corps. Cependant, le lait chaud peut être consommé avec les goûts sucrés tels que le riz, les dattes, les mangues et les amandes. Si vous souhaitez prendre du lait, alors il est préférable d’attendre au moins une heure après que vous ayez pris un repas. 

*Ceci concerne les États-Unis, mais il est bon de le savoir.

3 réflexions sur “La perspective ayurvédique sur la manière de boire le lait

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s