L’influence des récitations védiques par les Pandits Védiques Maharishi

Lorsque nous comprenons que tout se passe dans la conscience, que tout phénomène prend place dans la conscience, alors nous comprenons comment les sons védiques peuvent corriger toute forme de déséquilibre, et rétablir ainsi l’ordre et l’harmonie sur les différents niveaux de la création, expérimentées à différents niveaux de conscience.

Extrait de la Conférence de Presse de Maharishi, du 15 janvier 2003

Question (d’un rédacteur scientifique de Suède): Cette question date du 12 janvier, lorsque Maharishi a inauguré l’Année du Gouvernement Idéal et a appelé à l’établissement de grands groupes en Inde, de Pandits Védiques, récitant le Veda, pour créer l’harmonie dans le monde. J’aimerais en savoir plus sur la façon dont le chant peut créer la paix. D’après ce que j’ai compris d’une précédente conférence de presse, la méditation crée une influence silencieuse et pacifique dans un domaine qui relie l’ensemble de l’humanité. Quel est le mécanisme qui permettra de transmettre l’influence du son à partir de la parole d’une voix humain au monde entier?

Maharishi: La vie s’exprime à travers les mots. Les chants védiques sont les mots de la conscience. La conscience réverbère. Ainsi, le Soi de chacun est la conscience de chacun. Donc les sons védiques – les mantras védiques comme nous les appelons, pour les distinguer des autres sons, les sons ordinaires – sont en fait les mantras du domaine transcendantal. Ce sont les réverbérations de la conscience autoréférente. Et tout l’univers physique est l’expression de ces sons, ces vibrations. Ce n’est pas une question de croyance; c’est ainsi.

Lorsque vous étudiez les sons des mantras et que vous étudiez les vides entre les sons, vous comprenez alors que la réverbération de ces sons – sont, nous pouvons dire, la parole du Soi. C’est l’Ātmā qui se réverbère. Il s’appelle ‘Svara’. C’est ce qu’on appelle les réverbérations de l’Ātmā, les réverbérations du Soi.

Ainsi, les réverbérations védiques du Soi – elles sont toujours à la base de l’impulsion évolutive de l’activité. Évolutive. C’est pourquoi elles sont toujours apaisantes. Parce qu’elles sont les générateurs de l’évolution, les générateurs de l’évolution.

Dans le cas de chacun, la source de la pensée en soi, la germination d’une pensée – l’esprit, la conscience, elle fait germer une pensée. Cette pensée est l’Intelligence Créatrice du domaine transcendantal – l’Intelligence Créatrice du Champ Unifié de la Loi Naturelle, pour parler en termes de sciences physiques. Il y a le niveau transcendantal, mais ce niveau est autoréférent. En étant autoréférent, il se réverbère en lui-même. Et ‘se réverbérant en lui-même’ signifie: le silence se réverbère. Ce silence réverbérant est le son de la Connaissance Pure. Car à partir de là, la connaissance s’exprime à différents niveaux d’évolution. Le son védique a cette propriété, cette qualité caractéristique d’une impulsion fondamentale où le silence se réverbère, le silence se réverbère.

Ceux qui pratique la Méditation Transcendantale, finissent par faire l’expérience de ce niveau où le silence est expérimenté en termes de vibrations. Le silence. Et très intimement, cette belle expérience est l’expérience des sons védiques.

Les sons védiques sont donc les sons de la nature, d’où l’unité du silence se réverbère dans la diversité. Les sons védiques: ils sont très, très beaux. Très beaux. ‘Beaux’ signifie: La Loi Naturelle Totale se réverbère dans ces sons.

C’est pourquoi tout notre programme consiste à créer et à maintenir la vie de ces Pandits Védiques de manière agréable; afin que ce qu’ils récitent – les récitations védiques – ait cette authenticité du silence se réverbérant. L’Ātmā se réverbérant en elle-même. C’est la base de l’évolution en action. La base de l’évolution est le silence – le silence en action, le silence en action, le silence en action.

C’est là, pourrait-on dire, le point principal de notre thème de correction de la conscience mondiale en proie au stress: à travers les récitations védiques. Les récitations védiques signifient corriger la valeur sans dessus-dessous, perturbée du domaine fondamental des réverbérations.

C’est un très grand don de Dieu pour nous: le Veda. Les hymnes védiques ne sont pas des sons conçus et créés par l’homme. Ils sont divinement observés, divinement hérités au niveau du Soi – qui est la nature de l’Ātmā se réverbérant, la nature de l’intelligence autoréférente se réverbérant. Et que nous voulons utiliser comme un outil pour mettre de l’ordre dans l’état désordonné de la conscience mondiale.

Et puis, il y a les accomplissements védiques, les accomplissements védiques. Il y a: Ṛk Veda, Sāma Veda, Yajur Veda, Atharva Veda, Krishna Yajur Veda, Shukla Yajur Veda. Les différentes variétés de ces sons et leurs différentes combinaisons créent des effets différents. Tout est enregistré, tout est enregistré. Cela a été déformé par manque de manipulation appropriée et soigneuse.

Nous voulons donc nous en occuper maintenant, et dès que nous serons en mesure de maintenir un bon nombre de Pandits Védiques pour leur propre subsistance, pour leur propre entretien, nous aurons la paix dans le monde.

Modifications de l’EEG durant une récitation védique

Dr Fred Travis, neuro-scientifique
    

Les récitations védiques animent la structure interne de la conscience

Ces trois dernières années, le Dr Fred Travis a enregistré l’EEG de 37 hôtes du campus de Bijauri au Brahmasthan de l’Inde. Parmi les personnes pratiquant le programme avancé de MT-Sidhi, ces enregistrements mettent en évidence une cohérence EEG encore plus élevée des ondes thêta et alpha1aussi bien pendant l’écoute des récitations védiques que durant la pratique de la Méditation Transcendantale. Cela s’explique par le fait que les Sidhas ont l’habitude de faire l’expérience des niveaux plus raffinés de la pensée (de l’activité mentale) dans la Conscience Transcendantale et qu’en conséquence ils ne perçoivent pas les récitations védiques comme des«sons externes» mais comme des «vibrations internes». Cela démontre que l’écoute des récitations védiques anime la structure interne de la conscience et que cette expérience est claire chez les Sidhas.

Commentaires de Raja Harris:

«Je pense que cela aide à comprendre pourquoi nous aimons autant les récitations védiques. Pour ceux qui sont sur le chemin de l’Illumination, ces récitations animent profondément et naturellement l’expérience du silence et du dynamisme, les deux ensemble et non pas seulement le dynamisme en général; elles ravivent la mémoire de l’intelligence primordiale qui structure la Loi Naturelle.»

La recherche du Dr Travis montre comment les récitations védiques affectent la conscience. Elle permet de comprendre comment nos groupes de Pandits Védiques Maharishi, soutenus par la générosité des donateurs de chaque nation, créent chaque jour de plus en plus de cohérence dans la conscience collective.