Citation du Jour

«Le succès lèche les pieds de ceux qui travaillent résolument, dont les coeurs battent seulement pour la réalisation d’un unique but.» – Guru Dev, le Maître de Maharishi

“Success licks the feet of those who works single-mindedly, whose hearts beat solely for the attainment of one single aim.” – Guru Dev, Maharishi’s Master

L’Expérience du Texte de la Loi Naturelle

Conférence de presse mondiale du 08.02.2006

Dr Hagelin: «Merci beaucoup, Maharishi. La question suivante concerne ce que Maharishi a dit la semaine dernière à propos du Veda et de la Littérature Védique en tant que texte de la Loi Naturelle Totale, la Constitution de l’Univers. Maharishi a dit que par la Méditation Transcendantale, le texte de la Loi Naturelle Totale peut être rendu consciemment vivant dans l’esprit individuel. L’auteur de la question comprend que la méditation amène l’esprit dans le domaine du silence, et croit savoir ce qu’est cette expérience. Cependant, il ne pense pas avoir fait l’expérience du texte de la Loi Naturelle Totale dans ce silence. Comment et quand le texte de la Loi Naturelle Totale apparaît-il dans la conscience humaine? À quoi ressemble cette expérience? Quelle est la valeur pratique, dans la vie quotidienne, de l’expérience du texte de la Loi Naturelle Totale?»

Maharishi: «Vous devez pratiquer les techniques avancées de la Méditation Transcendantale. En pratiquant ces techniques avancées, vous ferez l’expérience de la Loi Naturelle Totale, où il y a deux valeurs contradictoires – positive et négative, constructive et destructive, qui s’effondrent et émergent. Vous verrez les deux simultanément, la conscience étant d’un côté le langage en termes de sons, et de l’autre côté, elle est en termes de physiologie. Vous verrez alors comment la physiologie résulte du domaine de la conscience. C’est une expérience; c’est une expérience.

«Si vous pratiquez les techniques avancées du Vol Yogique et le programme de MT-Sidhi, vous ferez l’expérience que lorsque l’esprit devient progressivement plus capable d’une perception raffinée, à ce niveau, vous serez capable de voir: “Oui, ceci est positif, ceci est négatif; ceci s’effondre, ceci émerge – deux valeurs différentes. Ceci est le silence, ceci est le dynamisme.” C’est une expérience; c’est une expérience; c’est une expérience.

«Vous verrez alors qu’est-ce que le son du Veda, et qu’est-ce que le vide entre deux sons – le mot et le vide, et le mot et le vide. Voilà ce qu’est le flot du Veda. C’est une expérience à votre propre niveau de conscience.

«Et que ressentirez-vous là? Vous ressentirez ces agences que l’on appelle les Devatās. Vous verrez les Devatās dans les mots du Veda, et vous verrez différents Devatās changer les mots du Veda dans les vides. Le secret des Devatās se trouve dans les vides. Le vide est ce que vous expérimentez dans la Conscience Transcendantale.

«C’est pourquoi le Veda dit que dans ce domaine de l’effondrement, à l’intérieur du vide, se trouve le Devatā, qui fait le flot abstrait non-manifesté. Le flot non-manifesté est la façon dont le vide s’écoule d’un côté à l’autre. Puis le flot transforme le mot initial dans le mot suivant.

«Qui le fait s’écouler? Il doit y avoir quelqu’un qui le fait s’écouler; et il doit y avoir quelqu’un qui peut commencer le flot, le maintenir et le terminer. Ce sont les agences, les instruments – les sortes de scientifiques – qui commencent le flot, maintiennent le flot, maintiennent le flot dans un ordre particulier, et ensuite terminent le flot. C’est le monde des Devatās. C’est le monde de ces agences qui maintiennent le dynamisme dans le domaine du silence.

«C’est un domaine de connaissance des plus agréables, des plus plaisants. C’est la connaissance Védique. C’est une expérience; c’est une expérience; c’est une expérience. Prenez ces formules que nous avons reçues de Guru Dev et que nous donnons au monde. Il y a quelques milliers d’enseignants des techniques avancées de la Méditation Transcendantale.

«Nous offrons cette expérience qui permet de reconnaître les sons védiques – ce que sont ces sons – et qui est à la base du son, le Devatā. Le son s’écoule quand il passe d’un point à l’autre, de l’un à l’autre, de l’un à l’autre. Puis, dans l’ordre, un autre Devatā prend le relais. Un Devatā va de là à là; l’autre va de là à là; l’autre va de là à là. Telle est la dynamique structurelle du langage Védique. Ce sont les dynamiques structurelles du domaine total de la connaissance qui est à la base de toute la création dans le domaine du non-manifesté.

«C’est la Science Védique – la connaissance de tout ce qui existe dans le domaine du non-manifesté. Il existe un monde de réalités abstraites dans le domaine transcendantal. Il y a un monde de cela, et ce monde est plus compétent et plus capable que notre monde qui est limité à la perception sensorielle.

«Notre monde de perception sensorielle est également régi par les Devatās. Les yeux ont leurs propres Devatās; les oreilles ont leurs propres Devatās. Il s’agit de les connaître, et de les connaître sur la base de leur valeur causale. Parce que cette connaissance n’est pas courante dans l’éducation, les gens ne savent pas ce qu’est la cause; ils se contentent de supposer ce qu’est l’effet. L’éducation devrait amener les gens à connaître les valeurs fondamentales de la transformation. Elles sont présentes dans la structure du Ṛk Veda, du Sāma Veda, du Yajur Veda et de l’Atharva Veda.

«C’est un monde en soi – un monde d’existence éternelle, de l’étendue infinie de la vie, des possibilités infinies. C’est à la base du non-manifesté; c’est le non-manifesté. L’expression Védique pour expliquer cela est: “Ṛco Akṣare Parame Vyoman, Yasmin Devā Adhi Viśve Niṣeduḥ” – “Ces Ṛcās, les lois de la nature, la Constitution de l’Univers, sont dans le domaine transcendantal. Là, dans le domaine transcendantal, réside le Veda.” Le mot est “réside” le Veda.

«Il ne s’agit pas d’une réalité conceptuelle, mais d’une réalité physique qui réside quelque part. Où réside-t-elle? Elle réside éternellement dans le domaine transcendantal, autoréférent, de la conscience. Ce n’est pas un concept, mais c’est un concept pour ceux qui ne savent pas. 

«Donc, nous sommes d’accord. Nous aimerions conclure, car je dois m’occuper du non-manifesté maintenant [rires]. Dr Hagelin, donnez-leur les nouvelles du jour et bénissez la presse mondiale.»