L’influence des récitations védiques par les Pandits Védiques Maharishi

Lorsque nous comprenons que tout se passe dans la conscience, que tout phénomène prend place dans la conscience, alors nous comprenons comment les sons védiques peuvent corriger toute forme de déséquilibre, et rétablir ainsi l’ordre et l’harmonie sur les différents niveaux de la création, expérimentées à différents niveaux de conscience.

Extrait de la Conférence de Presse de Maharishi, du 15 janvier 2003

Question (d’un rédacteur scientifique de Suède): Cette question date du 12 janvier, lorsque Maharishi a inauguré l’Année du Gouvernement Idéal et a appelé à l’établissement de grands groupes en Inde, de Pandits Védiques, récitant le Veda, pour créer l’harmonie dans le monde. J’aimerais en savoir plus sur la façon dont le chant peut créer la paix. D’après ce que j’ai compris d’une précédente conférence de presse, la méditation crée une influence silencieuse et pacifique dans un domaine qui relie l’ensemble de l’humanité. Quel est le mécanisme qui permettra de transmettre l’influence du son à partir de la parole d’une voix humain au monde entier?

Maharishi: La vie s’exprime à travers les mots. Les chants védiques sont les mots de la conscience. La conscience réverbère. Ainsi, le Soi de chacun est la conscience de chacun. Donc les sons védiques – les mantras védiques comme nous les appelons, pour les distinguer des autres sons, les sons ordinaires – sont en fait les mantras du domaine transcendantal. Ce sont les réverbérations de la conscience autoréférente. Et tout l’univers physique est l’expression de ces sons, ces vibrations. Ce n’est pas une question de croyance; c’est ainsi.

Lorsque vous étudiez les sons des mantras et que vous étudiez les vides entre les sons, vous comprenez alors que la réverbération de ces sons – sont, nous pouvons dire, la parole du Soi. C’est l’Ātmā qui se réverbère. Il s’appelle ‘Svara’. C’est ce qu’on appelle les réverbérations de l’Ātmā, les réverbérations du Soi.

Ainsi, les réverbérations védiques du Soi – elles sont toujours à la base de l’impulsion évolutive de l’activité. Évolutive. C’est pourquoi elles sont toujours apaisantes. Parce qu’elles sont les générateurs de l’évolution, les générateurs de l’évolution.

Dans le cas de chacun, la source de la pensée en soi, la germination d’une pensée – l’esprit, la conscience, elle fait germer une pensée. Cette pensée est l’Intelligence Créatrice du domaine transcendantal – l’Intelligence Créatrice du Champ Unifié de la Loi Naturelle, pour parler en termes de sciences physiques. Il y a le niveau transcendantal, mais ce niveau est autoréférent. En étant autoréférent, il se réverbère en lui-même. Et ‘se réverbérant en lui-même’ signifie: le silence se réverbère. Ce silence réverbérant est le son de la Connaissance Pure. Car à partir de là, la connaissance s’exprime à différents niveaux d’évolution. Le son védique a cette propriété, cette qualité caractéristique d’une impulsion fondamentale où le silence se réverbère, le silence se réverbère.

Ceux qui pratique la Méditation Transcendantale, finissent par faire l’expérience de ce niveau où le silence est expérimenté en termes de vibrations. Le silence. Et très intimement, cette belle expérience est l’expérience des sons védiques.

Les sons védiques sont donc les sons de la nature, d’où l’unité du silence se réverbère dans la diversité. Les sons védiques: ils sont très, très beaux. Très beaux. ‘Beaux’ signifie: La Loi Naturelle Totale se réverbère dans ces sons.

C’est pourquoi tout notre programme consiste à créer et à maintenir la vie de ces Pandits Védiques de manière agréable; afin que ce qu’ils récitent – les récitations védiques – ait cette authenticité du silence se réverbérant. L’Ātmā se réverbérant en elle-même. C’est la base de l’évolution en action. La base de l’évolution est le silence – le silence en action, le silence en action, le silence en action.

C’est là, pourrait-on dire, le point principal de notre thème de correction de la conscience mondiale en proie au stress: à travers les récitations védiques. Les récitations védiques signifient corriger la valeur sans dessus-dessous, perturbée du domaine fondamental des réverbérations.

C’est un très grand don de Dieu pour nous: le Veda. Les hymnes védiques ne sont pas des sons conçus et créés par l’homme. Ils sont divinement observés, divinement hérités au niveau du Soi – qui est la nature de l’Ātmā se réverbérant, la nature de l’intelligence autoréférente se réverbérant. Et que nous voulons utiliser comme un outil pour mettre de l’ordre dans l’état désordonné de la conscience mondiale.

Et puis, il y a les accomplissements védiques, les accomplissements védiques. Il y a: Ṛk Veda, Sāma Veda, Yajur Veda, Atharva Veda, Krishna Yajur Veda, Shukla Yajur Veda. Les différentes variétés de ces sons et leurs différentes combinaisons créent des effets différents. Tout est enregistré, tout est enregistré. Cela a été déformé par manque de manipulation appropriée et soigneuse.

Nous voulons donc nous en occuper maintenant, et dès que nous serons en mesure de maintenir un bon nombre de Pandits Védiques pour leur propre subsistance, pour leur propre entretien, nous aurons la paix dans le monde.

La Vie dans la Plénitude – le Fondement de la Paix

par la rédaction de Global Good News

le 28 novembre 2009

Dans une conférence donnée le 27 février 1978, Maharishi a expliqué que c’est la nature même de la vie de progresser dans la direction de la plénitude. «C’est la nature de la vie de progresser,» a-t-il dit. «C’est la nature de la vie de s’élever à la plénitude; c’est la nature de la vie de demander la plénitude. Toute la nature dynamique de la vie est faite pour la plénitude.»

Il a dit que chaque activité dans la vie est pour la plénitude. Si la plénitude n’est pas réalisée, il y a toujours le désir, l’effort, la lutte, si elle ne peut être obtenue d’une manière paisible.

«La vie doit posséder la plénitude à n’importe quel prix,» a continué Maharishi, «et lorsqu’elle n’est pas disponible d’une manière naturelle, alors il y a une lutte pour l’obtenir.» Il a expliqué que la lutte n’est pas naturelle à la vie, simplement parce qu’il y a un domaine de la vie qui est plénitude éternelle dans son caractère. Et c’est le domaine le plus silencieux de la conscience de l’homme.

«C’est la conscience de béatitude,» a-t-il dit. «C’est un état de plénitude éternelle. Elle doit se développer pour être vécue dans toutes les vagues de la vie quotidienne, alors la vie sera dans la plénitude et alors la vie sera dans la paix.»

Maharishi a poursuivi en disant que la plénitude est synonyme de paix. Il a expliqué que la réalisation de la valeur totale de la vie – la conscience illimitée, la béatitude infinie – est l’élément désirable pour l’expérience dans la vie quotidienne. Si cette expérience de la béatitude et de la conscience illimitée est disponible, la vie sera vécue d’une telle manière que nous pourrons avoir la paix mondiale.

Cependant, s’il y a un manque de plénitude, il y aura une révolte contre cela, parce c’est la nature même de la vie de progresser dans la direction de la plénitude.

«Lorsque les individus ont appris à vivre cet état de plénitude dans leur vie quotidienne, et lorsque, grâce à cette influence, les sociétés ont grandi dans la valeur de la plénitude, de l’autosuffisance intérieure, alors les nations jouissent de l’invincibilité,» a poursuivi Maharishi. «Lorsque chaque nation est invincible, ou même si quelques nations sont invincibles, la paix mondiale est une expérience commune.

«En raison de sa nature expansive, la vie est toujours joyeuse dans les vagues de joie, et dans les vagues de valeurs de joie croissantes, il ne peut y avoir de manque de paix.

«Pour autant que la réelle nature de la vie soit concernée, la paix n’est pas une chose qu’il faut rechercher. Elle est construite dans le souffle de la vie. La vie naturellement – que ce soit au niveau individuel, au niveau de la société, au niveau de la collectivité, au niveau national, au niveau mondial – la vie est toujours par nature satisfaite, parce qu’elle est constamment grandissante.

«Dans cet état de plénitude constamment grandissante,» a dit Maharishi, «la vie est et doit être vécue dans une intensité toujours plus grande de paix. Mais en l’absence de cette connaissance de la nature de la vie; dans l’état d’ignorance de cette valeur de la vie, la paix devient un projet à réaliser, un but à rechercher.»

«Sinon, si la vie est vécue en accord avec sa nature, si la nature est vécue en accord avec la Loi Naturelle, chaque étape de son existence est de plus en plus plénifiante,» a dit Maharishi, «car  l’évolution signifie toujours plus.»

La recherche de la paix mondiale est née de l’ignorance de la vie. Lorsque la vie était vécue dans l’ignorance, c’était la lutte et le conflit, et la vie était menacée, et tout le monde était effrayé de l’annihilation, «aussi ils ont commencé à parler de paix et la paix est devenue un projet», a dit Maharishi.

«C’était juste l’ignorance de la vie, l’ignorance de la valeur totale de la vie – lorsque seules les valeurs de surface de la vie étaient connues pour être vécues. Lorsque seules les valeurs matérielles étaient devenues prédominantes, alors le fondement de la vie était l’ignorance, et dans cette situation, la paix est devenue l’objectif du désir du monde. “Nous voulons être en paix”.»

Maharishi a dit que nous devons être naturellement en paix, mais la paix n’est pas une chose qui peut être structurée sur le niveau d’une vie insatisfaisante. «La vie insatisfaisante sera toujours vécue pour la plénitude ou mourir pour la plénitude,» a-t-il ajouté. «Ce genre d’ignorance à propos de la nature de la vie peut être complètement effacée, mais par contre, cette nature de la vie doit être donnée à chaque individu de la société.

«Ce doit être une connaissance commune de tout homme, aussi cette connaissance à propos du plein potentiel de la vie et cette technologie du déploiement du plein potentiel de la vie – cette méthodologie de vivre la plénitude dans la vie – doit être rendue disponible à tous les peuple et alors la paix mondiale sera un phénomène naturel et constant.

«Sans la vie dans la plénitude, la paix dans toute nation, dans toute communauté, dans toute famille, la paix chez tout individu restera un rêve,» a conclu Maharishi. «Il n’est pas nécessaire qu’il en soit ainsi car, par nature, la vie est abondance, affluence, béatitude, illimitée.»

La Paix Mondiale Permanente

Question: Malgré les efforts d’innombrables pacifistes à travers le temps, l’histoire est un rapport de guerres perpétuelles, interrompues par de brèves périodes de paix. Maharishi dit qu’il créera la paix mondiale permanente. Pourquoi Maharishi sent qu’il réussira, là où pratiquement tout le monde a échoué?

Maharishi: Parce que nous savons, grâce à la Littérature Védique, qui est la Constitution de l’Univers, que la nature de la vie est béatitude. Il faut donc avoir l’éducation nécessaire pour amener la nature de la vie à sa conscience. C’est tout.

La nature de la vie est béatitude, et la conscience [individuelle] va par-ci, par-là, errant à la recherche de la béatitude. Ces deux choses: la béatitude est recherchée, et la béatitude est là, où elle est recherchée. Cette situation naturelle est donc là. Et il aurait donc dû être naturel à l’homme de ne pas passer à côté de sa propre réalité.

Mais parce que cette vie a deux niveaux d’existence. L’un est la variété, qui est vécue à travers la perception sensorielle et l’action, et l’autre, la vie dans sa totalité vécue dans le domaine transcendantal. C’est donc simplement cela – dans l’éducation la connexion de l’esprit conscient avec la réalité fondamentale, n’est pas fournie par l’éducation et c’est pourquoi l’homme erre ici et là.

Il erre, parce que ses parents, ses professeurs, les personnes qui l’entourent, ses amis ne lui disent pas qu’il est lui-même, ce qu’il cherche. Donc la chose n’est pas perdue, seulement ce qui est perdu, c’est la mémoire de cela qui perdue.

La réalité est là et c’est pourquoi, sachant cela, nous voulons mettre en place une éducation afin que l’individu ouvre sa conscience à cette réalité qui est le but de l’éducation. Le but de l’éducation est la connaissance. Quelle connaissance? La Connaissance Totale. Où est la Connaissance Totale? La Connaissance Totale est là où il n’y a plus de limites.

La totalité, comme un océan. Dans l’océan, il y a la connaissance des vagues, tant de vagues, innombrables, et il y a la connaissance d’un seul océan. Les vagues couvrent cette valeur holistique des vagues, l’éducation le révèle. Juste cela. L’éducation.

Ainsi, grâce à l’éducation, l’éducation totale, il est tout à fait facile, naturel, pour chacun de vivre la vie sur le fondement de la Loi Naturelle totale. La Loi Naturelle totale va établir la vie dans sa totalité; c’est aussi simple.

Mais à cause de ce manque, la vie tourne par-ci par-là; et c’est facile, très facile grâce à une éducation appropriée, c’est très facile grâce à la Connaissance Totale de la Loi Naturelle, qui, du point de vue religieux, nous disons, la Lumière Totale de Dieu, il est facile de réaliser quoi que ce soit.

C’est pourquoi l’éducation doit être orientée vers la Connaissance Totale. La machinerie du corps est complètement compétente pour vivre dans la vie quotidienne la Lumière Totale de Dieu, la Connaissance Totale de la Loi naturelle, la Constitution Totale de l’Univers. Alors pourquoi ne pas l’avoir, elle est là. Il s’agit d’y ouvrir notre conscience. 

Que nous appelions cela une pénétration scientifique dans la réalité, ou une pénétration religieuse dans la réalité, par n’importe quel moyen, cette chose doit être rendue vivante dans la conscience humaine, et alors cette civilisation humaine sera ce que nous voulons que cette civilisation soit.

Silence et dynamisme: La base du progrès

Silence and dynamism: The basis of progress 

1. Dr. Dillbeck: This last question connects the theme of silence and dynamism to peace. It is a question from the United Kingdom. The person asks, “Some thinkers do not understand how continuous peace can coexist with progress. Could you please explain whether peace can also be dynamic?” 

2. Maharishi: The activity of progress has its basis in silence. If you stabilize silence, then you have a springboard for progress. 

3. Silence is infinite creativity, the basis of all progress. 

4. Transcendental Meditation brings the mind back to silence, and from there releases the thought, like releasing an arrow from a bow fully drawn. Then the thought will be promoted by the infinite creative intelligence of natural Law. 

5. The silence in which dynamism rests is the Almighty Force of Natural Law, the Will of God that expresses itself in the ever-expanding universe. 

6. Raja Ram sees everything in the universe as the expression of consciousness. 

Silence et dynamisme: La base du progrès

1. Dr Dillbeck: Cette dernière question relie le thème du silence et du dynamisme à la paix. C’est une question du Royaume-Uni. La personne demande: «Certains penseurs ne comprennent pas comment la paix continue, peut coexister avec le progrès. Pouvez-vous expliquer si la paix peut aussi être dynamique?»

2. Maharishi: L’activité du progrès a sa base dans le silence. Si vous stabilisez le silence, alors vous avez un tremplin pour progresser. 

3. Le silence est la créativité infinie, la base de tout progrès. 

4. La Méditation Transcendantale ramène l’esprit au silence, et de là libère la pensée, comme si elle libérait d’un arc une flèche complètement tiré en arrière. Alors la pensée sera promue par l’intelligence créatrice infinie de la loi naturelle. 

5. Le silence dans lequel repose le dynamisme est la Force Toute-Puissante de la Loi Naturelle, la Volonté de Dieu qui s’exprime dans l’univers toujours en expansion. 

6. Raja Ram voit tout dans l’univers comme l’expression de la conscience.

Le paradis sur terre est possible, dit Maharishi

Heaven on Earth is possible says Maharishi

Maharishi explains how only on the grounds of peace “Heaven on Earth” possible. 

Reporter: “Did you not suggest this 20 years ago when you were with the Beatles etc?”

Maharishi: “That time these scientific researches were not done on the collective basis. Individual physiology, behavior and all those researches by scientists…  but this group practice (of Transcendental Meditation and advanced techniques), that was not so established. That time (with the Beatles) we were still on the individual level…” 

Le paradis sur terre est possible, dit Maharishi

Maharishi explique comment seulement sur les fondements de la paix «le Paradis sur Terre» est possible. 

Reporteur: «N’avez-vous pas suggéré cela il y a 20 ans quand vous étiez avec les Beatles, etc.?» 

Maharishi: «À cette époque, ces recherches scientifiques n’ont pas été faites sur le fondement collectif. La physiologie individuelle, le comportement et toutes ces recherches par des scientifiques… mais cette pratique de groupe (de la Méditation Transcendantale et des techniques avancées), n’est pas si établie. À cette époque (avec les Beatles) nous étions encore au niveau individuel…»